Intervention Review

Intraoperative Mitomycin C for glaucoma surgery

  1. Mark Wilkins1,*,
  2. Andrea Indar1,
  3. Richard Wormald2

Editorial Group: Cochrane Eyes and Vision Group

Published Online: 19 OCT 2005

Assessed as up-to-date: 18 JAN 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD002897.pub2


How to Cite

Wilkins M, Indar A, Wormald R. Intraoperative Mitomycin C for glaucoma surgery. Cochrane Database of Systematic Reviews 2005, Issue 4. Art. No.: CD002897. DOI: 10.1002/14651858.CD002897.pub2.

Author Information

  1. 1

    Moorfields Eye Hospital NHS Foundation Trust, London, UK

  2. 2

    London School of Hygiene & Tropical Medicine, Cochrane Eyes and Vision Group, ICEH, London, UK

*Mark Wilkins, Moorfields Eye Hospital NHS Foundation Trust, London, EC1V 2PD, UK. mail@markwilkins.co.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 OCT 2005

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Trabeculectomy is performed as a treatment for glaucoma to lower the intraocular pressure (IOP). Mitomycin C (MMC) is an antimetabolite used during the initial stages of a trabeculectomy to prevent excessive postoperative scarring and thus reduce the risk of failure.

Objectives

To assess the effects of intraoperative MMC compared to placebo in trabeculectomy.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library Issue 4, 2009), MEDLINE (January 1966 to January 2010), EMBASE (January 1980 to January 2010), LILACS (Latin American and Caribbean Health Sciences Literature Database) (January 1982 to January 2010), OpenSIGLE (January 2010) and the UK Clinical Trials Gateway (UKCTG) (January 2010). We also wrote to investigators of trials included in the review to ask if they were aware of any other studies. There were no language or date restrictions in the search for trials. The electronic databases were last searched on 19 January 2010.

Selection criteria

We included randomised controlled trials (RCTs) of intraoperative MMC compared to placebo or no adjunct in trabeculectomy surgery.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed trial quality and extracted data. We contacted trial investigators for missing information.

Main results

Eleven trials, involving a total of 698 participants, were included. The trials enrolled three types of participants (high risk of failure, trabeculectomy combined with cataract surgery, no previous surgical intervention). Mitomycin C appears to reduce the relative risk of failure of trabeculectomy both in eyes at high risk of failure (relative risk 0.32, 95% confidence interval: 0.20 to 0.53) and those undergoing surgery for the first time (relative risk 0.29, 95% confidence interval 0.16 to 0.53). No significant effect on failure was noted in the group undergoing trabeculectomy combined with cataract extraction. Mean IOP was significantly reduced at 12 months in all three participant groups receiving MMC compared to placebo. No significant increase in permanent sight-threatening complications was detected. However, none of the trials were large enough or of sufficient duration to address the long-term risk of bleb infection and endophthalmitis which has been reported in observational studies. Some evidence exists that MMC increases the risk of cataract.

Authors' conclusions

Intraoperative MMC reduces the risk of surgical failure in eyes that have undergone no previous surgery and in eyes at high risk of failure. Compared to placebo it reduces mean IOP at 12 months in all groups of participants in this review. Apart from an increase in cataract formation following MMC, there was insufficient power to detect any increase in other serious side effects such as endophthalmitis.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Mitomycin C for glaucoma surgery

Surgical treatment of glaucoma is usually reserved for serious cases which cannot be controlled by other means such as topical medication or laser. Surgery can be performed in most types of glaucoma in order to reduce the pressure inside the eye which if left uncontrolled can irreversibly damage the optic nerve leading to loss of sight. There are a number of variants of drainage surgery but the most commonly performed procedure is trabeculectomy in which a guarded channel is fashioned through the wall of the eye under the upper lid and the fluid is allowed to collect under the conjunctiva (the membrane lining the eyeball) to form a drainage bleb. Scarring during the healing process can cause this channel to close and the operation to fail with a rise in pressure. Mitomycin C is a powerful agent which prevents scarring by inhibiting the multiplication of cells which produce scar tissue. This review asks whether there is evidence that its use during the initial stages of surgery to prevent the excessive conjunctival scarring reduces the risk of failure of the operation. Three types of patient were included: those at high risk of failure because of previous failed surgery or other complications, those having combined cataract and glaucoma surgery and those having primary trabeculectomy - an operation for the first time for their glaucoma. The review found evidence that Mitomycin C reduces the risk of surgical failure in both high risk and primary surgery but no evidence on combined cataract and glaucoma surgery. But the risk of adverse effects including an increased risk of cataracts (not in the combined group) was also noted. There were only a few studies on each category of patients and most were of only poor or moderate quality.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Mitomycine C en peropératoire dans la chirurgie du glaucome

Contexte

Une trabéculectomie est pratiquée en tant que traitement du glaucome pour réduire la pression intra-oculaire (PIO). La mitomycine C (MMC) est un antimétabolite utilisé durant les phases initiales d'une trabéculectomie pour éviter une cicatrisation fibreuse post-opératoire excessive et réduire ainsi le risque d'échec chirurgical.

Objectifs

Évaluer les effets de la MMC en peropératoire comparativement à un placebo dans la trabéculectomie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (qui contient le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library Numéro 4, 2009), MEDLINE (de janvier 1966 à janvier 2010), EMBASE (de janvier 1980 à janvier 2010 ), LILACS (Latin American and Caribbean Health Sciences Literature Database) (de janvier 1982 à janvier 2010), OpenSIGLE (Janvier 2010) et l’UK Clinical Trials Gateway (UKCTG) (Janvier 2010). Nous avons également contacté les investigateurs des essais inclus dans la revue pour leur demander s'ils avaient connaissance d’autres études. Aucune restriction concernant la langue ou la date de publication n'a été appliquée aux recherches d'essais. Les dernières recherches dans les bases de données électroniques ont été effectuées le 19 janvier 2010.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) sur l’administration en peropératoire de MMC comparée à un placebo ou à l’absence de traitement d’appoint dans le cadre d’une trabéculectomie.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment évalué la qualité méthodologique des essais et extrait les données. Nous avons contacté les investigateurs pour obtenir les informations manquantes.

Résultats Principaux

Onze essais, totalisant 698 participants, ont été inclus. Les essais incluaient trois types de participants (à haut risque d'échec, trabéculectomie associée à une chirurgie de la cataracte, aucune intervention chirurgicale antérieure). La mitomycine C semble réduire le risque relatif d'échec de la trabéculectomie à la fois pour les yeux à haut risque d’échec (risque relatif 0,32, intervalle de confiance à 95 % : de 0,20 à 0,53) et ceux opérés pour la première fois (risque relatif 0,29 ; intervalle de confiance à 95% de 0,16 à 0,53). Aucun effet significatif sur l'échec chirurgical n’a été noté dans le groupe subissant une trabéculectomie associée à une extraction de la cataracte. La PIO moyenne a été significativement réduite à 12 mois dans les trois groupes de participants recevant de la MMC comparativement au placebo. Aucune augmentation significative des complications menaçant la fonction visuelle n’a été détectée. Toutefois, aucun de ces essais n’était assez grand ou d'une durée suffisante pour traiter la question du risque à long terme d'infection de la bulle de filtration et d'endophtalmie signalé dans les études observationnelles. Il existe des preuves selon lesquelles la MMC entraîne une augmentation du risque de cataracte.

Conclusions des auteurs

La MMC en peropératoire réduit le risque d'échec chirurgical pour les yeux qui n'ont subi aucune intervention chirurgicale antérieure et pour les yeux à haut risque d'échec. Comparativement au placebo, elle réduit la PIO moyenne à 12 mois dans tous les groupes de participants à cette étude. Hormis l’augmentation de la formation de cataractes consécutive à l’administration de MMC, la puissance statistique était insuffisante pour détecter une quelconque augmentation des autres effets secondaires graves tels que l’endophtalmie.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Mitomycine C en peropératoire dans la chirurgie du glaucome

Mitomycine C dans la chirurgie du glaucome

Le traitement chirurgical du glaucome est généralement réservé aux cas graves qui ne peuvent être contrôlés par d'autres moyens tels que les traitements médicamenteux ou par laser. Un traitement chirurgical peut être réalisé dans la plupart des types de glaucome, afin de réduire la pression intraoculaire qui, si elle reste incontrôlée, risque d’endommager irrémédiablement le nerf optique et d’entraîner la perte de la vue. Il existe un certain nombre de variantes de la chirurgie filtrante, mais la procédure la plus couramment pratiquée est la trabéculectomie qui consiste à façonner une voie de drainage protégée à travers la paroi de l'œil sous la paupière supérieure et à laisser s’écouler l’humeur aqueuse sous la conjonctive (membrane tapissant le globe oculaire) pour former une bulle de filtration. La formation de tissu cicatriciel fibreux pendant le processus de cicatrisation peut provoquer la fermeture de cette voie de drainage et un échec chirurgical avec une élévation de la pression. La mitomycine C est un agent puissant qui empêche la cicatrisation fibreuse en inhibant la multiplication des cellules qui produisent le tissu cicatriciel fibreux. La présente revue recherche s’il existe des preuves attestant que son utilisation pendant les phases initiales d’une intervention chirurgicale afin de prévenir la cicatrisation excessive de la conjonctive, réduit le risque d'échec de l'opération. Trois types de patients ont été inclus : les patients à haut risque d'échec en raison d’un échec chirurgical antérieur ou d'autres complications, ceux ayant une intervention associant chirurgie de la cataracte et du glaucome et ceux ayant une trabéculectomie primitive - à savoir ceux opérés pour la première fois de leur glaucome. La revue a trouvé des preuves selon lesquelles la mitomycine C réduit le risque d'échec chirurgical à la fois pour les interventions chirurgicales à haut risque et les interventions chirurgicales primitives, mais aucune preuve pour les interventions associant chirurgie de la cataracte et du glaucome. Mais il a également été noté un risque d'effets indésirables, y compris un risque accru de cataractes (sauf dans le groupe associant chirurgie de la cataracte et du glaucome). Il n’existe que quelques études sur chaque catégorie de patients et la plupart ne sont que de qualité médiocre ou modérée.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 21st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux; pour la France : Minist�re en charge de la Sant�

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

青光眼手術中使用Mitomycin C

進行小梁切除術作為對青光眼的治療以降低眼壓(intraocular pressure (IOP))。Mitomycin C (MMC)是一種用於小梁切除術開始階段的抗代謝藥物,以預防過多的術後結痂並因此減少手術失敗的風險。

目標

評估在小梁切除術中使用MMC相較於安慰劑的效果。

搜尋策略

我們檢索考科藍圖書館中的the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (其包含the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register)(2005年,第1期),MEDLINE (1966至2005年3月),EMBASE (1985至2005年3月20日),SIGLE (1980至2004年12月),the National Research Register (2005年,第1期),LILACS (2005年3月29日)及文章的參考文獻。我們也連絡該領域的研究人員。

選擇標準

我們納入在小梁切除手術中使用MMC相較於安慰劑的隨機試驗。

資料收集與分析

兩名作者分別評估試驗品質並摘錄資料。我們聯絡試驗研究人員以了解缺漏的資訊。

主要結論

11篇試驗被納入回顧中,共包含698名研究對象。試驗納入三種類型的研究對象(高失敗風險,小梁切除術合併白內障手術,以前沒有進行過手術介入的眼睛)。Mitomycin C可以減少高失敗風險的眼睛(relative risk為0.32,95% confidence interval為0.20至0.53)與那些第一次進行手術的眼睛(relative risk為0.29,95% confidence interval為0.16至0.53)其小梁切除術失敗的相對風險。在小梁切除術合併白內障摘除手術的組別中,沒有發現對於手術失敗的顯著效果。在12個月時,相較於接受安慰劑者,三組中接受MMC者其平均的IOP有顯著減少。沒有發現會顯著增加永久性威脅視力併發症的風險。然而,沒有一篇夠大型的試驗或有足夠的研究期間,以說明在觀察性研究中指出之水泡感染及眼內炎的長期風險。有些證據指出MMC會增加白內障的風險。

作者結論

術中MMC會減少以前沒有手術過的眼睛與高失敗風險的眼睛其手術失敗的風險。在12個月時,相較於安慰劑,它會減少這篇回顧中所有組別研究對象其平均的IOP。除了增加使用MMC後白內障形成的風險,沒有足夠的檢定力發現增加任何其他嚴重副作用的風險如眼內炎。

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院金沁琳翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

Mitomycin C會減少青光眼手術失敗的風險,但也許會增加白內障的風險。青光眼是一種導因於眼壓異常所造成的嚴重狀態,這會造成失明。進行手術以建造一條通道穿透鞏膜(眼球的外層)使眼睛的淚液排出。有時候結痂會破壞這條通道,造成眼壓升高且手術失敗。Mitomycin C是一種用於手術開始階段的藥物以預防結膜癒合到鞏膜上。試驗的回顧發現Mitomycin C會減少手術失敗的風險,但副作用包括增加白內障的風險。