Intervention Review

Individual and group based parenting programmes for improving psychosocial outcomes for teenage parents and their children

  1. Jane Barlow1,
  2. Nadja Smailagic2,
  3. Cathy Bennett3,
  4. Nick Huband4,
  5. Hannah Jones5,
  6. Esther Coren6,*

Editorial Group: Cochrane Developmental, Psychosocial and Learning Problems Group

Published Online: 16 MAR 2011

Assessed as up-to-date: 6 NOV 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD002964.pub2


How to Cite

Barlow J, Smailagic N, Bennett C, Huband N, Jones H, Coren E. Individual and group based parenting programmes for improving psychosocial outcomes for teenage parents and their children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 3. Art. No.: CD002964. DOI: 10.1002/14651858.CD002964.pub2.

Author Information

  1. 1

    Warwick Medical School, Health Sciences Research Unit, Coventry, UK

  2. 2

    University of Cambridge, Institute of Public Health, Cambridge, UK

  3. 3

    Systematic Research Ltd., Leicester, UK

  4. 4

    University of Nottingham Innovation Park, Forensic Mental Health, Institute of Mental Health, Nottingham, UK

  5. 5

    The University of Nottingham, Cochrane Schizophrenia Group, Nottingham, UK

  6. 6

    Canterbury Christ Church University, Research Centre for Children, Families and Communities, Canterbury, Kent, UK

*Esther Coren, Research Centre for Children, Families and Communities, Canterbury Christ Church University, North Holmes Road, Canterbury, Kent, CT1 1QU, UK. esther.coren@canterbury.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 MAR 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Parenting programmes are a potentially important means of supporting teenage parents and improving outcomes for their children, and parenting support is a priority across most Western countries. This review updates the previous version published in 2001.

Objectives

To examine the effectiveness of parenting programmes in improving psychosocial outcomes for teenage parents and developmental outcomes in their children.

Search methods

We searched to find new studies for this updated review in January 2008 and May 2010 in CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, ASSIA, CINAHL, DARE, ERIC, PsycINFO, Sociological Abstracts and Social Science Citation Index. The National Research Register (NRR) was last searched in May 2005 and UK Clinical Research Network Portfolio Database in May 2010.

Selection criteria

Randomised controlled trials assessing short-term parenting interventions aimed specifically at teenage parents and a control group (no-treatment, waiting list or treatment-as-usual).

Data collection and analysis

We assessed the risk of bias in each study. We standardised the treatment effect for each outcome in each study by dividing the mean difference in post-intervention scores between the intervention and control groups by the pooled standard deviation.

Main results

We included eight studies with 513 participants, providing a total of 47 comparisons of outcome between intervention and control conditions. Nineteen comparisons were statistically significant, all favouring the intervention group. We conducted nine meta-analyses using data from four studies in total (each meta-analysis included data from two studies). Four meta-analyses showed statistically significant findings favouring the intervention group for the following outcomes: parent responsiveness to the child post-intervention (SMD -0.91, 95% CI -1.52 to -0.30, P = 0.04); infant responsiveness to mother at follow-up (SMD -0.65, 95% CI -1.25 to -0.06, P = 0.03); and an overall measure of parent-child interactions post-intervention (SMD -0.71, 95% CI -1.31 to -0.11, P = 0.02), and at follow-up (SMD -0.90, 95% CI -1.51 to -0.30, P = 0.004). The results of the remaining five meta-analyses were inconclusive.

Authors' conclusions

Variation in the measures used, the included populations and interventions, and the risk of bias within the included studies limit the conclusions that can be reached. The findings provide some evidence to suggest that parenting programmes may be effective in improving a number of aspects of parent-child interaction both in the short- and long-term, but further research is now needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Parenting programmes for teenage parents and their children

Adolescent parents face a range of problems. They are often from very deprived backgrounds; they can experience a range of mental health problems and a lack of social support; they often lack knowledge about child development and effective parenting skills, and they have developmental needs of their own. Possibly for these reasons, the children of teenage parents often have poor outcomes.

A range of interventions are being used to promote the well-being of teenage parents and their children. Parenting programmes have been found to be effective in improving psychosocial health in parents more generally (including reducing anxiety and depression, and improving self-esteem), alongside a range of developmental outcomes for children. This review therefore investigated the impact of parenting programmes aimed specifically at teenage parents on outcomes for both them and their children.

The findings are based on eight studies measuring a variety of outcomes, using a range of standardised measures. It was possible to combine results (meta-analysis) for nine comparisons. Results from four of these meta-analyses suggest that parenting programmes may be effective in improving parent responsiveness to the child, and parent-child interaction, both post-intervention and at follow-up. Infant responsiveness to the mother also showed improvement at follow-up. The results of the other five meta-analyses we carried out were inconclusive.

Further rigorous research is needed that provides both short- and long-term follow-up of the children of teenage parents, and that assesses the benefits of parenting programmes for young fathers as well as young mothers.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Programmes de soutien parental individuel et de groupe pour améliorer les résultats psychosociaux des parents adolescents et de leurs enfants

Contexte

Les programmes de soutien parental sont un moyen potentiellement efficace d'apporter une assistance aux parents adolescents et d'améliorer les résultats de leurs enfants, et le soutien parental est considéré comme une priorité dans la plupart des pays occidentaux. Cette revue est une mise à jour de la précédente version publiée en 2001.

Objectifs

Examiner l'efficacité des programmes de soutien parental pour améliorer les résultats psychosociaux des parents adolescents et les résultats du développement de leurs enfants.

Stratégie de recherche documentaire

Dans le cadre de cette mise à jour, nous avons recherché de nouvelles études dans CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, ASSIA, CINAHL, DARE, ERIC, PsycINFO, Sociological Abstracts et Social Science Citation Index en janvier 2008 et mai 2010. Le National Research Register (NRR) a été consulté pour la dernière fois en mai 2005, et la base de données UK Clinical Research Network Portfolio Database en mai 2010.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés évaluant des interventions de soutien parental de courte durée ciblant spécifiquement des parents adolescents et un groupe témoin (absence de traitement, liste d'attente ou traitement habituel).

Recueil et analyse des données

Le risque de bais a été évalué pour chaque étude. Nous avons standardisé l'effet du traitement pour chaque critère de jugement dans chaque étude en divisant la différence moyenne des scores post-intervention entre les groupes d'intervention et les groupes témoins par l'écart-type combiné.

Résultats Principaux

Nous avons inclus huit études portant sur 513 participants et documentant un total de 47 comparaisons de résultats obtenus dans des conditions expérimentales et de contrôle. Dix-neuf comparaisons étaient statistiquement significatives et étaient toutes favorables au groupe expérimental. Nous avons effectué neuf méta-analyses des données issues d'un total de quatre études (chaque méta-analyse utilisait les données de deux études). Quatre méta-analyses produisaient des résultats statistiquement significatifs en faveur du groupe expérimental pour les critères de jugement suivants : réceptivité des parents vis-à-vis de l'enfant après l'intervention (DMS de -0,91, IC à 95 %, entre -1,52 et -0,30, P = 0,04) ; réceptivité du nourrisson vis-à-vis de la mère lors du suivi (DMS de -0,65, IC à 95 %, entre -1,25 et -0,06, P = 0,03) ; et une mesure globale des interactions parent-enfant après l'intervention (DMS de -0,71, IC à 95 %, entre -1,31 et -0,11, P = 0,02) et lors du suivi (DMS de -0,90, IC à 95 %, entre -1,51 et -0,30, P = 0,004). Les résultats des cinq autres méta-analyses n'étaient pas concluants.

Conclusions des auteurs

La variabilité des mesures utilisées, des populations recrutées et des interventions étudiées, et le risque de biais des études incluses limitent les conclusions de cette revue. Certaines preuves suggèrent que les programmes de soutien parental pourraient être efficaces pour améliorer plusieurs aspects de l'interaction parent-enfant à court et long termes, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Programmes de soutien parental individuel et de groupe pour améliorer les résultats psychosociaux des parents adolescents et de leurs enfants

Programmes de soutien parental pour les parents adolescents et leurs enfants

Les parents adolescents font face à toutes sortes de problèmes. Ils sont souvent issus de milieux très défavorisés ; ils peuvent présenter différents problèmes de santé mentale et souffrir d'un manque d'accompagnement social ; ils disposent souvent de connaissances limitées en matière de développement de l'enfant et de compétences parentales, et ont leurs propres besoins en matière de développement. Ces raisons pourraient expliquer les problèmes souvent rencontrés par les enfants nés de parents adolescents.

Plusieurs interventions sont actuellement utilisées pour promouvoir le bien-être des parents adolescents et de leurs enfants. Les programmes de soutien parental se sont avérés efficaces pour améliorer la santé psychosociale des parents en général (y compris pour réduire l'anxiété et la dépression et améliorer l'estime de soi) tout en conférant divers bénéfices développementaux chez l'enfant. Cette revue a donc examiné l'impact des programmes de soutien parental ciblant spécifiquement les parents adolescents afin d'évaluer les résultats des parents et de leurs enfants.

Les résultats reposent sur huit études mesurant plusieurs critères de jugement et utilisant diverses mesures standardisées. Les résultats de neuf comparaisons ont pu être combinés (méta-analyse). Les résultats de quatre méta-analyses suggèrent que les programmes de soutien parental pourraient être efficaces pour améliorer la réceptivité des parents vis-à-vis de l'enfant et l'interaction parent-enfant, tant après l'intervention que lors du suivi. Une amélioration de la réceptivité du nourrisson vis-à-vis de la mère était également observée lors du suivi. Les résultats des cinq autres méta-analyses effectuées n'étaient pas concluants.

D'autres recherches rigoureuses avec un suivi à court et long termes des enfants nés de parents adolescents, et une évaluation des bénéfices des programmes de soutien parental chez les jeunes pères et mères sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.