Interventions for improving communication with children and adolescents about their cancer

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Communication with children and adolescents with cancer about their disease and treatment and the implications of these is an important aspect of good quality care. It is often poorly performed in practice. Various interventions have been developed that aim to enhance communication involving children or adolescents with cancer.

Objectives

To assess the effects of interventions for improving communication with children and/or adolescents about their cancer, its treatment and their implications, updating the 2003 version of this review.

Search methods

In April 2006 we updated searches of the following sources: CENTRAL (The Cochrane Library, issue 1 2006); MEDLINE (Ovid), (2003 to March week 5 2006); EMBASE (Ovid) (2003 to 2006 week 13); PsycINFO (Ovid) (2003 to March week 5 2006); CINAHL (Ovid) (2003 to March week 5 2006); ERIC (CSA) (earliest to 2006); Sociological Abstracts (CSA) (earliest to 2006); Dissertation Abstracts: (2002 to 6 April 2006).

In 2003 we conducted searches of CENTRAL; MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL, ERIC, Sociological Abstracts and Dissertation Abstracts.

For the initial (2001) publication of this review we also searched the following databases: PsycLIT; Cancerlit; Sociofile; Health Management Information Consortium; ASSIA; LISA; PAIS; Information Science Abstracts; JICST; Pascal; Linguistics and Language Behavior Abstracts; Mental Health Abstracts; AMED; MANTIS.

We also searched the bibliographies of studies assessed for inclusion, and contacted experts in the field.

Selection criteria

Randomised and non-randomised controlled trials, and before and after studies, evaluating the effects of interventions for improving communication with children and/or adolescents about their cancer, treatment and related issues.

Data collection and analysis

Data relating to the interventions, populations and outcomes studied and the design and methodological quality of included studies were extracted by one review author and checked by another review author. We present a narrative summary of the results.

Main results

One new study met the criteria for inclusion; in total we have included ten studies involving 438 participants. Studies were diverse in terms of the interventions evaluated, study designs used, types of people who participated and the outcomes measured.

One study of a computer-assisted education programme reported improvements in knowledge and understanding about blood counts and cancer symptoms. One study of a CD-ROM about leukaemia reported an improvement in children's feelings of control over their health. One study of art therapy as support for children during painful procedures reported an increase in positive, collaborative behaviour. Two out of two studies of school reintegration programs reported improvements in some aspects of psychosocial wellbeing (one in anxiety and one in depression), social wellbeing (two in social competence and one in social support) and behavioural problems; and one reported improvements in physical competence. One newly-identified study of a multifaceted interactive intervention reported a reduction in distress (as measured by heart rate) related to radiation therapy.

Two studies of group therapy, one of planned play and story telling, and one of a self-care coping intervention, found no significant effects on the psychological or clinical outcomes measured.

Authors' conclusions

Interventions to enhance communication involving children and adolescents with cancer have not been widely or rigorously assessed. The weak evidence that exists suggests that some children and adolescents with cancer may derive some benefit from specific information-giving programs, from support before and during particular procedures, and from interventions that aim to facilitate their reintegration into school and social activities. More research is needed to investigate the effects of these and other related interventions.

Résumé scientifique

Interventions visant à améliorer la communication avec les enfants et les adolescents atteints de cancer

Contexte

La communication avec les enfants et les adolescents atteints de cancer autour de la maladie, de son traitement et de ses implications constitue un aspect important des soins. Dans la pratique, cette communication est souvent déficiente. Plusieurs interventions ont été développées afin d'améliorer la communication avec les enfants ou les adolescents atteints de cancer.

Objectifs

Évaluer les effets des interventions visant à améliorer la communication avec les enfants et/ou adolescents autour de leur cancer, son traitement et ses implications dans le cadre de la mise à jour de la revue publiée en 2003.

Stratégie de recherche documentaire

En avril 2006, nous avons mis à jour les recherches en consultant les sources suivantes : CENTRAL (Bibliothèque Cochrane, numéro 1, 2006) ; MEDLINE (Ovid) (2003 à la 5ème semaine de mars 2006) ; EMBASE (Ovid) (2003 à la semaine 13 de 2006) ; PsycINFO (Ovid) (2003 à la 5ème semaine de mars 2006) ; CINAHL (Ovid) (2003 à la 5ème semaine de mars 2006) ; ERIC (CSA) (des premières dates disponibles jusqu'en 2006) ; Sociological Abstracts (CSA) (des premières dates disponibles jusqu'en 2006) ; Dissertation Abstracts: (2002 au 6 avril 2006).

En 2003, nous avions effectué des recherches dans CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL, ERIC, Sociological Abstracts et Dissertation Abstracts.

Dans le cadre de la première version de cette revue (2001), nous avions également consulté les bases de données suivantes : PsycLIT; CancerLIT ; Sociofile ; Health Management Information Consortium ; ASSIA ; LISA ; PAIS ; Information Science Abstracts ; JICST ; Pascal ; Linguistics and Language Behavior Abstracts ; Mental Health Abstracts ; AMED ; MANTIS.

Nous avons également examiné les références bibliographiques des études identifiées et contacté des experts de ce domaine.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés et non randomisés et les études avant-après évaluant les effets des interventions visant à améliorer la communication avec les enfants et/ou adolescents autour de leur cancer, son traitement et les questions connexes.

Recueil et analyse des données

Les données relatives aux interventions, populations et critères de jugement étudiés, ainsi qu'au plan d'étude et à la qualité méthodologique des études incluses, ont été extraites par un auteur de revue et vérifiées par un second auteur. Les résultats sont présentés sous forme de résumé narratif.

Résultats principaux

Une nouvelle étude remplissait les critères d'inclusion ; au total, dix études portant sur 438 participants ont été incluses. Les études présentaient des variations en termes d'interventions évaluées, de plans d'étude utilisés, de types de participants recrutés et de critères de jugement mesurés.

Une étude examinant un programme éducatif assisté par ordinateur rapportait une amélioration des connaissances et de la compréhension de l'hémogramme et des symptômes du cancer. Une étude examinant un CD-ROM sur la leucémie rapportait une amélioration de la sensation de contrôle des enfants sur leur propre santé. Une étude examinant l'art-thérapie en tant que soutien aux enfants pendant des procédures douloureuses rapportait une augmentation du comportement positif et collaboratif. Les deux études examinant des programmes de réinsertion scolaire rapportaient une amélioration de certains aspects du bien-être psychosocial (l'anxiété dans une étude et la dépression dans l'autre), du bien-être social (les compétences sociales dans deux études et le soutien social dans une étude) et des problèmes comportementaux ; et une étude rapportait une amélioration des compétences physiques. Une nouvelle étude examinant une intervention interactive multidimensionnelle rapportait une réduction du stress (mesuré sur la base du rythme cardiaque) associé à la radiothérapie.

Deux études examinant une thérapie de groupe, l'une consistant en un programme planifié utilisant des jeux et des histoires, et l'autre en une intervention visant à s'en sortir avec ses soins, ne rapportaient aucun effet significatif sur les résultats psychologique ou cliniques mesurés.

Conclusions des auteurs

Les interventions visant à améliorer la communication avec les enfants et les adolescents atteints de cancer n'ont pas été évaluées de manière exhaustive et rigoureuse. À l'heure actuelle, des preuves non concluantes suggèrent que des programmes d'information spécifiques, un soutien avant et pendant des procédures particulières et des interventions visant à faciliter la réinsertion scolaire et la reprise d'activités sociales pourraient être bénéfiques chez certains enfants et adolescents atteints de cancer. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d'examiner les effets de ces interventions et d'autres interventions de même nature.

Plain language summary

Ways of improving communication with children and adolescents about their cancer

Communicating about cancer may help some children and adolescents understand the disease and its treatment and help them cope better with their cancer.

Children and adolescents with cancer face many issues and may benefit from greater opportunities to talk to health professionals. Concerns about their illness and its treatment can result in psychological, behavioural and developmental problems. Various methods of communication have been designed to provide better access to the knowledge and understanding these children and adolescents require. The review of trials found that specific information-giving programs, support before and during particular procedures, and school reintegration programs may benefit children and adolescents with cancer when individual factors such as their age, level of understanding and medical condition have been considered. More research is needed.

Résumé simplifié

Méthodes permettant d'améliorer la communication avec les enfants et les adolescents atteints de cancer

La communication autour du cancer pourrait aider certains enfants et adolescents à comprendre leur maladie et son traitement et à mieux faire face à leur cancer.

Les enfants et les adolescents atteints de cancer sont confrontés à de nombreux problèmes, et la possibilité d'en discuter avec des professionnels de santé pourrait s'avérer bénéfique. Leurs inquiétudes concernant la maladie et son traitement peuvent entraîner des problèmes psychologiques, comportementaux et de développement. Différentes méthodes de communication ont été conçues pour permettre à ces enfants et adolescents d'accéder plus facilement aux connaissances et à la compréhension dont ils ont besoin. Cette revue des essais a observé que les programmes d'information spécifiques, le soutien avant et pendant des procédures particulières et les programmes de réinsertion scolaire pourraient être bénéfiques chez les enfants et les adolescents atteints de cancer lorsque des facteurs individuels tels que l'âge, le niveau de compréhension et l'état clinique sont pris en compte. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Notes de traduction

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.