Intervention Review

Pet allergen control measures for allergic asthma in children and adults

  1. Sally A Kilburn1,*,
  2. Toby J Lasserson2,
  3. Michael C McKean3

Editorial Group: Cochrane Airways Group

Published Online: 22 JAN 2001

Assessed as up-to-date: 25 SEP 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD002989


How to Cite

Kilburn SA, Lasserson TJ, McKean MC. Pet allergen control measures for allergic asthma in children and adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2001, Issue 1. Art. No.: CD002989. DOI: 10.1002/14651858.CD002989.

Author Information

  1. 1

    University of Portsmouth, Portsmouth Institute of Medicine Health and Social Care, Portsmouth, Hants, UK

  2. 2

    St George's, University of London, Community Health Sciences, London, UK

  3. 3

    Newcastle upon Tyne NHS Trust, Paediatrics, Newcastle upon Tyne, Tyne and Wear, UK

*Sally A Kilburn, Portsmouth Institute of Medicine Health and Social Care, University of Portsmouth, St George's Building, 141 High Street, Portsmouth, Hants, PO1 2HY, UK. sally.kilburn@port.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 22 JAN 2001

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Although pet removal has been recommended in guidelines on the management of allergic asthma, pet ownership remains high in families where one or more members have an allergy to pet dander. Allergen control measures such as air filtration units placed in the homes of pet-allergic asthmatics have been used as a means of reducing allergen exposure.

Objectives

To determine the clinical efficacy of pet allergen control measures in the homes of people with pet-allergic asthma.

Search methods

We carried out an electronic search of the Cochrane Airways Group Specialised Register of Trials. No restriction was placed on language of publication. Searches are current as of September 2008.

Selection criteria

Randomised controlled trials comparing an active allergen reduction measure with control were considered for analysis. Participants had stable pet-allergic asthma.

Data collection and analysis

Two reviewers extracted data independently. Only a limited amount of data could be analysed and no meta-analysis was possible.

Main results

Two studies met the inclusion criteria for the analysis. Both examined the effectiveness of air filtration units. Both trials were small (n = 22 and n = 35). No significant differences were detected between active intervention and control on the primary and secondary outcome measures reported in the studies. Data on absence from school or work were not reported in either study. No meta-analysis could be performed due to lack of common outcomes. An update search conducted in September 2006 did not identify any further trials.

Authors' conclusions

The available trials are too small to provide evidence for or against the use of air filtration units to reduce allergen levels in the management of pet-allergic asthma. Adequately powered trials are needed. There are no trials of other allergen reduction measures, such as pet washing or possibly pet removal.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Pet allergen control measures for allergic asthma in children and adults

Some people with asthma who own pets can be allergic to the dander that accumulates in and around the home. Certain guidelines recommend the removal of pets as the most effective way of reducing exposure to the allergens emanating from their hair and skin. Other measures have been proposed as an alternative to pet removal, such as pet washing, sprays and air filtration units. The aim of these interventions is to lower the amount of allergen in the air and on the floor of the home, and so limit the risk of asthma symptoms worsening. Very little research of a high quality has been published on this topic, and the current evidence is not sufficiently reliable to draw firm conclusions. Further research should consider the effectiveness of pet washing, sprays and possibly pet removal from the home.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Mesures de contrôle des allergènes animaux chez les enfants et les adultes souffrant d'asthme allergique

Contexte

Bien que les protocoles recommandent l'éviction des animaux de compagnie dans la prise en charge de l'asthme allergique, leur présence reste élevée dans les familles dont l'un des membres est allergique aux squames d'animaux. Des mesures de contrôle des allergènes, telles que des unités de filtration de l'air installées au domicile des patients asthmatiques allergiques aux animaux, sont utilisées pour réduire l'exposition aux allergènes.

Objectifs

Déterminer l'efficacité clinique des mesures de contrôle des allergènes animaux au domicile des patients asthmatiques allergiques aux animaux.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche électronique dans le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires. Aucune restriction de langue n'a été appliquée. Les recherches étaient à jour en septembre 2008.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés comparant une mesure de réduction des allergènes active à une intervention témoin ont été pris en compte pour l'analyse. Les participants asthmatiques présentaient une allergie aux animaux stable.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par deux évaluateurs de manière indépendante. Une quantité limitée de données a pu être analysée et aucune méta-analyse n'a pu être effectuée.

Résultats Principaux

Deux études remplissaient les critères d'inclusion pour l'analyse. Toutes deux examinaient l'efficacité des unités de filtration d'air. Les deux essais étaient de petite taille (n = 22 et n = 35). Aucune différence significative n'était observée entre l'intervention active et l'intervention témoin pour les critères de jugement principaux et secondaires rapportés dans ces études. Les données relatives à l'absence à l'école ou au travail n'étaient rapportées dans aucune des deux études. Aucune méta-analyse n'a pu être effectuée en raison de l'absence de résultats comparables. Une mise à jour effectuée en septembre 2006 n'a pas permis d'identifier d'autres essais.

Conclusions des auteurs

Les essais disponibles sont trop petits pour apporter des preuves étayant ou réfutant l'utilisation d'unités de filtration de l'air pour réduire les niveaux d'allergènes dans la prise en charge des patients asthmatiques allergiques aux animaux. Des essais présentant une puissance statistique appropriée sont nécessaires. Aucun essai n'évalue d'autres mesures de réduction des allergènes, telles que le toilettage ou l'éventuelle éviction de l'animal.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Mesures de contrôle des allergènes animaux chez les enfants et les adultes souffrant d'asthme allergique

Mesures de contrôle des allergènes animaux chez les enfants et les adultes souffrant d'asthme allergique

Certains patients asthmatiques qui vivent avec des animaux de compagnie peuvent être allergiques aux squames qui s'accumulent au domicile. Certaines recommandations indiquent que l'éviction des animaux domestiques est le moyen le plus efficace de réduire l'exposition aux allergènes provenant des poils et de la peau. D'autres mesures alternatives ont été proposées, telles que le toilettage des animaux et l'utilisation d'aérosols et d'unités de filtration de l'air. L'objectif de ces interventions est de réduire la quantité d'allergènes dans l'air et au sol afin de limiter le risque d'aggravation des symptômes de l'asthme. Très peu de recherches de haute qualité ont été publiées sur le sujet, et les preuves actuelles ne sont pas suffisamment fiables pour tirer des conclusions définitives. Les futures recherches devront s'attacher à étudier l'efficacité du toilettage des animaux, de l'utilisation d'aérosols et, éventuellement, de l'éviction de l'animal du domicile.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français