Intervention Review

Transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) versus placebo for chronic low-back pain

  1. Amole Khadilkar1,
  2. Daniel Oluwafemi Odebiyi2,
  3. Lucie Brosseau3,*,
  4. George A Wells4

Editorial Group: Cochrane Back Group

Published Online: 8 OCT 2008

Assessed as up-to-date: 19 JUL 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD003008.pub3


How to Cite

Khadilkar A, Odebiyi DO, Brosseau L, Wells GA. Transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) versus placebo for chronic low-back pain. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 4. Art. No.: CD003008. DOI: 10.1002/14651858.CD003008.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of Ottawa, Rehabilitation Sciences, Ottawa, Ontario, Canada

  2. 2

    College of Medicine, University of Lagos, Lagos, Department of Physiotherapy, Faculty of Clinical Sciences, Lagos, Lagos, Nigeria

  3. 3

    University of Ottawa, School of Rehabilitation Sciences, Faculty of Health Sciences, Ottawa, Ontario, Canada

  4. 4

    University of Ottawa, Department of Epidemiology and Community Medicine, Ottawa, Ontario, Canada

*Lucie Brosseau, School of Rehabilitation Sciences, Faculty of Health Sciences, University of Ottawa, 451 Smyth Road, Ottawa, Ontario, K1H 8M5, Canada. Lucie.Brosseau@uottawa.ca.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 8 OCT 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) was introduced more than 30 years ago as a therapeutic adjunct to the pharmacological management of pain. However, despite widespread use, its effectiveness in chronic low-back pain (LBP) is still controversial.

Objectives

To determine whether TENS is more effective than placebo for the management of chronic LBP.

Search methods

The Cochrane Central Register of Controlled Trials, MEDLINE, EMBASE, PEDro and CINAHL were searched up to July 19, 2007.

Selection criteria

Only randomized controlled clinical trials (RCTs) comparing TENS to placebo in patients with chronic LBP were included.

Data collection and analysis

Two review authors independently selected the trials, assessed their methodological quality and extracted relevant data. If quantitative meta-analysis was not possible, a qualitative synthesis was performed, taking into consideration 5 levels of evidence as recommended by the Cochrane Collaboration Back Review Group.

Main results

Four high-quality RCTs (585 patients) met the selection criteria. Clinical heterogeneity prevented the use of meta-analysis. Therefore, a qualitative synthesis was completed. There was conflicting evidence about whether TENS was beneficial in reducing back pain intensity and consistent evidence in two trials (410 patients) that it did not improve back-specific functional status. There was moderate evidence that work status and the use of medical services did not change with treatment. Conflicting results were obtained from two studies regarding generic health status, with one study showing no improvement on the modified Sickness Impact Profile and another study showing significant improvements on several, but not all subsections of the SF-36 questionnaire. Multiple physical outcome measures lacked statistically significant improvement relative to placebo. In general, patients treated with acupuncture-like TENS responded similarly to those treated with conventional TENS. However, in two of the trials, an inadequate stimulation intensity was used for acupuncture-like TENS, given that muscle twitching was not induced. Optimal treatment schedules could not be reliably determined based on the available data. Adverse effects included minor skin irritation at the site of electrode placement.

Authors' conclusions

At this time, the evidence from the small number of placebo-controlled trials does not support the use of TENS in the routine management of chronic LBP. Further research is encouraged.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) versus placebo for chronic low-back pain

Low-back pain (LBP) represents a leading cause for work absenteeism and visits to health care professionals. Sixty to 90% of the adult population is at risk of developing LBP. While the majority of episodes appear to resolve within six weeks, recurrences are common. In addition, it is estimated that 10% to 20% of affected adults develop symptoms of chronic LBP (persistent pain lasting longer than three months). Chronic LBP has a significant impact on everyday life.

Transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) is widely used as a supplemental therapy in the management of LBP.  It is a relatively safe, non-invasive and easy to use treatment option. TENS units deliver electrical stimulation to the underlying nerves via electrodes placed over the intact skin surface near the source of maximal pain.

Four high-quality randomized controlled trials (RCTs; 585 patients) comparing TENS with placebo for chronic low-back pain were included in this study.  Due to conflicting evidence, it is unclear if TENS is beneficial in reducing back pain intensity.  However, there was consistent evidence in two trials (410 patients) that TENS did not improve the level of disability due to back pain. There was moderate evidence that use of medical services and work status (e.g. loss of work, sick days) did not change during treatment. Finally, there did not seem to be a difference between conventional and acupuncture-like TENS. 

Some adverse effects were reported, typically minor skin irritations observed equally in the treatment and placebo groups. However, there was one participant who developed a severe rash four days after the start of treatment. 

In summary, the review authors found conflicting evidence regarding the benefits of TENS for chronic LBP, which does not support the use of TENS in the routine management of chronic LBP. 

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Stimulation nerveuse électrique transcutanée (SNET) versus placebo pour la lombalgie chronique

Contexte

La stimulation nerveuse électrique transcutanée (SNET) a été introduite il y a plus de 30 ans comme thérapeutique d'appoint au traitement pharmacologique de la douleur. Cependant, bien que son utilisation se soit généralisée, son efficacité dans la lombalgie chronique est encore controversée.

Objectifs

Déterminer si la SNET est plus efficace qu'un placebo pour la prise en charge de la lombalgie chronique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés, ainsi que dans MEDLINE, EMBASE, PEDro et CINAHL jusqu'au 19 juillet 2007.

Critères de sélection

N'ont été inclus que des essais cliniques contrôlés randomisés (ECR) comparant la SNET à un placebo chez des patients atteints de lombalgie chronique.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont, de manière indépendante, sélectionné les essais, évalué leur qualité méthodologique et extrait les données pertinentes. Lorsqu'une méta-analyse quantitative n'était pas possible nous avons effectué une synthèse qualitative, en prenant en compte les 5 niveaux de preuve recommandés par le Groupe thématique Cochrane sur les douleurs lombaires.

Résultats Principaux

Quatre ECR de bonne qualité (soit 585 patients) répondaient aux critères de sélection. L'hétérogénéité clinique n'a pas permis de méta-analyse. C'est pourquoi une synthèse qualitative a été réalisée. Sur la question du possible effet bénéfique de la SNET dans la réduction de l'intensité des douleurs, les résultats étaient contradictoires ; deux essais (soit 410 patients) avaient par contre abouti à des résultats cohérents sur le fait qu'elle n'améliorait pas l'état fonctionnel spécifiquement lié au dos. Il y avait des preuves de qualité modérée que le traitement n'avait pas modifié le statut professionnel ni la consommation de services médicaux. Des résultats contradictoires avaient été obtenus dans deux études pour ce qui concerne l'état de santé général, une étude ne montrant aucune amélioration sur le Sickness Impact Profile modifié et une autre étude montrant des améliorations significatives dans certaines sections du questionnaire SF-36. De multiples mesures de résultats physiques n'indiquaient pas d'amélioration statistiquement significative par rapport au placebo. En général, les patients traités par SNET de type acupuncture avaient répondu pareillement que ceux traités par SNET conventionnelle. Toutefois, dans deux des essais, une intensité de stimulation inadéquate avait été utilisée pour l'électrostimulation acupuncturale, puisqu'il n'y avait pas eu induction de contractions musculaires. Les données disponibles ne permettaient pas de déterminer les schémas thérapeutiques optimaux de manière fiable. Les effets indésirables comprenaient des irritations cutanées mineures là où les électrodes avaient été placées.

Conclusions des auteurs

À ce jour, les résultats du petit nombre d'essais contrôlés par placebo n'étayent pas l'utilisation de la SNET dans la prise en charge courante de la lombalgie chronique. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Stimulation nerveuse électrique transcutanée (SNET) versus placebo pour la lombalgie chronique

Stimulation nerveuse électrique transcutanée (SNET) versus placebo pour la lombalgie chronique

La lombalgie constitue une des principales causes d'absentéisme au travail et de consultation médicale. Soixante à 90 % de la population adulte risque de développer une lombalgie. Bien qu'en pratique la majorité des épisodes se résorbent dans les six semaines, les récidives sont fréquentes. En outre, on estime que 10 % à 20 % des adultes touchés développent des symptômes de lombalgie chronique (douleur persistante qui dure plus de trois mois). La lombalgie chronique a un impact significatif sur la vie quotidienne.

La stimulation nerveuse électrique transcutanée (SNET) est couramment utilisée comme thérapie d'appoint dans la prise en charge de la lombalgie. Il s'agit d'une option de traitement relativement sûre, non invasive et facile à utiliser. Les appareils de SNET envoient une stimulation électrique aux nerfs sous-jacents à l'aide d'électrodes placées sur la surface intacte de la peau à proximité du foyer de douleur maximale.

Quatre essais contrôlés randomisés (ECR ; 585 patients) de bonne qualité comparant la SNET à un placebo pour le traitement de la lombalgie chronique ont été inclus dans cette étude. Vus les résultats contradictoires, il est difficile de savoir si la SNET permet de réduire l'intensité de la douleur. Cependant, deux essais (410 patients) fournissaient des preuves cohérentes que la SNET n'avait pas amélioré le niveau d'invalidité occasionnée par la lombalgie. Il y avait des preuves de qualité modérée que la consommation de services médicaux et la situation professionnelle (par ex. perte de travail, congé maladie) n'avaient pas changées au cours du traitement. Enfin, il ne semblait pas y avoir de différence entre la SNET conventionnelle et celle s'apparentant à de l'acupuncture.

Certains effets indésirables avaient été rapportés, généralement des irritations cutanées mineures observées pareillement dans les groupes de traitement et de placebo. Un participant avait toutefois développé une éruption cutanée sévère quatre jours après le début du traitement.

En résumé, les auteurs de la revue ont recueilli des données contradictoires quant aux bénéfices de la SNET pour la lombalgie chronique, ce qui n'étaye pas l'utilisation de la SNET dans la prise en charge courante de la lombalgie chronique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français