Intervention Review

Neuroreflexotherapy for non-specific low-back pain

  1. Gerard Urrútia1,*,
  2. A Kim Burton2,
  3. Antoni Morral Fernández3,
  4. Xavier Bonfill Cosp4,
  5. Gustavo Zanoli5

Editorial Group: Cochrane Back Group

Published Online: 19 APR 2004

Assessed as up-to-date: 28 JUL 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD003009.pub2


How to Cite

Urrútia G, Burton AK, Morral Fernández A, Bonfill Cosp X, Zanoli G. Neuroreflexotherapy for non-specific low-back pain. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 2. Art. No.: CD003009. DOI: 10.1002/14651858.CD003009.pub2.

Author Information

  1. 1

    CIBER Epidemiología y Salud Pública (CIBERESP), Spain, Iberoamerican Cochrane Centre - IIB Sant Pau, Barcelona, Spain

  2. 2

    University of Huddersfield. UK, Ergonomics and Clinical Biomechanics. Spine Research Unit, Huddersfield, UK

  3. 3

    Universitat Ramon Llull, Escola Universitaria de Fisioteràpia, Santa Perpèteua de la Mogoda (Barcelona), Spain

  4. 4

    CIBER Epidemiología y Salud Pública (CIBERESP), Spain - Universitat Autònoma de Barcelona, Iberoamerican Cochrane Centre - IIB Sant Pau, Barcelona, Catalonia, Spain

  5. 5

    Casa di Cura S. Maria Maddalena, Orthopedics, Occhiobello (Ro), Italy

*Gerard Urrútia, Iberoamerican Cochrane Centre - IIB Sant Pau, CIBER Epidemiología y Salud Pública (CIBERESP), Spain, c/ Sant Antoni Maria Claret 171, Barcelona, 08041, Spain. gurrutia@santpau.cat.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 APR 2004

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Among the wide range of therapeutic alternatives proposed for the management of low-back pain (LBP), a less widely used technique from Spain, called neuroreflexotherapy (NRT) has claimed to show very favourable results, mainly in patients with chronic low-back pain.

Objectives

To assess the effectiveness of NRT for the treatment of non-specific LBP in adult patients, aged 16 to 65 years. A secondary objective was to compare NRT with other conventional interventions.

Search methods

In July 2009, we updated the searches in CENTRAL (Issue 3, 2009), MEDLINE and EMBASE. No new trials were identified.

Selection criteria

Only randomised controlled trials (RCTs) of NRT for the treatment of patients with a clinical diagnosis of non-specific LBP were included.

Data collection and analysis

Two authors independently selected trials and extracted data using pre-designed forms. Because the outcome variables were not assessed in a homogenous way, it was not possible to pool the results to obtain an estimate of global effect, as initially planned.

Main results

Three RCTs were included, with a total of 125 subjects randomised to the control groups and 148 subjects receiving active NRT. Neuroreflexotherapy was the same in all three trials, while the control groups received sham-NRT in two trials and standard care in one. Two trials studied patients with chronic LBP, the third studied patients with a mix of chronic and sub-acute LBP. Clinical outcomes were measured in the short-term (15 to 60 days) in all three trials; in one trial, resource utilization was measured after one year. Individuals who received active NRT showed statistically significantly better outcomes than the control groups for measures of pain, degree of mobility, disability, medication use, consumption of resources and costs. No significant differences were observed for quality of life measures. Side effects were more frequently reported in the control groups during short-term follow-up, with no major side effects reported by those receiving active NRT.

Authors' conclusions

NRT appears to be a safe and effective intervention for the treatment of chronic non-specific LBP. The efficacy is less clear for sub-acute LBP. However, these results are limited to three trials conducted by a small number of specifically trained and experienced clinicians, in a limited geographical location. No data are available on the ease and time-frame needed to achieve that level of expertise. RCTs by other practitioners, in other locations, that replicate the effects reported in this review are needed before recommending a broader practice.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Neuroreflexotherapy for non-specific low-back pain

Neuroreflexotherapy, provided in specialized clinics in Spain, appears to reduce pain and disability for patients with chronic non-specific low-back pain.

Clinicians use a wide range of treatments to manage chronic low back pain. There is often little scientific support that they work, or that they would be useful for a broader population. In this review, neuroreflexotherapy performed better than placebo or standard care. However, until research duplicates these results in different settings, there is no strong evidence that it will work as well outside the specialty clinics in Spain.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

La neuro-réflexothérapie pour la lombalgie non spécifique

Contexte

Parmi le large éventail d'options thérapeutiques proposées pour la prise en charge de la lombalgie, une technique moins répandue venant d'Espagne, la neuro-réflexothérapie (NRT), permettrait d'obtenir de très bons résultats, principalement chez les patients souffrant de lombalgie.

Objectifs

Évaluer l'efficacité de la NRT pour le traitement de la lombalgie non spécifique chez l'adulte entre 16 et 65 ans. Un objectif secondaire était de comparer la NRT à d'autres interventions conventionnelles.

Stratégie de recherche documentaire

En juillet 2009, nous avons fait une mise à jour en recherchant dans Central (numéro 3, 2009), MEDLINE et EMBASE. Aucun nouvel essai n'a été identifié.

Critères de sélection

N'ont été inclus que des essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur la NRT dans le traitement des patients ayant un diagnostic clinique de lombalgie non spécifique.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont, de manière indépendante, sélectionné des essais et extrait des données au moyen de formulaires conçus à cet effet. Les critères de jugement n'ayant pas été évalués de manière homogène, il n'a pas été possible de regrouper les résultats pour obtenir une estimation de l'effet global comme cela avait été initialement prévu.

Résultats Principaux

Trois ECR ont été inclus, avec un total de 125 sujets randomisés dans les groupes témoins et 148 sujets bénéficiant de la NRT active. La neuro-réflexothérapie était identique dans les trois essais, mais les groupes témoins avaient reçu une NRT fictive dans deux essais et des soins standard dans un autre. Deux essais portaient sur des patients lombalgiques chroniques et dans la population du troisième se mélangeaient lombalgie chronique et lombalgie subaiguë. Les résultats cliniques avaient été mesurés sur le court terme (de 15 à 60 jours) dans les trois essais ; dans un essai, l'utilisation des ressources a été mesurée après un an. Les personnes ayant bénéficié d'une NRT active obtenaient des résultats significativement meilleurs que ceux des groupes témoins pour les mesures de la douleur, du degré de mobilité, de l'invalidité, de l'utilisation de médicaments, de la consommation de ressources et des coûts. Aucune différence significative n'avait été observée pour les mesures de la qualité de vie. Des effets secondaires avaient été plus fréquemment rapportés, sur le court terme, dans les groupes témoins et aucun effet secondaire majeur n'avait été signalé par ceux bénéficiant d'une NRT active.

Conclusions des auteurs

La NRT semble être une intervention sûre et efficace pour le traitement de la lombalgie chronique non spécifique. L'efficacité est moins claire pour la lombalgie subaiguë. Toutefois, ces résultats sont limités à trois essais réalisés par un petit nombre de cliniciens spécifiquement formés et expérimentés, dans une zone géographique limitée. Aucune donnée n'est disponible sur la facilité et le temps nécessaire pour atteindre ce niveau d'expertise. Avant qu'une plus large utilisation puisse être recommandée, les effets rapportés dans cette revue devront être reproduits ailleurs par d'autres praticiens dans le cadre d'ECR.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

La neuro-réflexothérapie pour la lombalgie non spécifique

La neuro-réflexothérapie pour la lombalgie non spécifique

La neuro-réflexothérapie, dispensée dans des cliniques spécialisées en Espagne, semble réduire la douleur et l'invalidité chez les patients souffrant de lombalgie chronique non spécifique.

Les cliniciens utilisent un large éventail de traitements dans le cadre de la prise en charge de la lombalgie. Il n'y a souvent que peu d'indications scientifiques qu'ils marchent ou qu'ils puissent être utiles pour une population plus large. Dans cette revue, la neuro-réflexothérapie a obtenu de meilleurs résultats que le placebo et que les soins standard. Toutefois, jusqu'à ce que la recherche parvienne à reproduire ces résultats dans des contextes différents, il n'existe aucune preuve solide que cela fonctionne aussi bien en dehors des cliniques spécialisées en Espagne.

Notes de traduction

Remarque des co-éditeurs. Cette revue prend en compte dans sa discussion toutes les observations suivantes, toutefois les co-éditeurs souhaitent faire écho à la nature inhabituelle des données disponibles à ce jour. L'effet de la neuro-réflexothérapie est étudié dans trois ECR totalisant 273 patients souffrant de lombalgie. Le Dr Kovacs était le chercheur principal pour les trois essais, bien qu'avec différentes équipes de recherche. Les participants aux essais avaient été recrutés chez des médecins généralistes et traités dans trois cliniques de la Fondation Kovacs (Une institution privée espagnole de médecine et de recherche à but non lucratif). Cette association n'implique pas que les essais soient méthodologiquement défectueux. En fait, il était clair pour la revue que les essais étaient conformes aux normes méthodologiques du groupe thématique sur les douleurs lombaires.

Cependant, nous serions plus rassurés si des résultats similaires étaient obtenus dans des ECR menés dans d'autres pays, avec d'autres soignants et des chercheurs différents. La très importante réponse positive dans le groupe d'intervention en comparaison avec le groupe placebo est inhabituelle dans les essais portant sur la lombalgie chronique. La reproduction de ces résultats dans d'autres contextes permettrait aussi une meilleure évaluation de la possibilité de généraliser ces résultats.

C'est pourquoi nous considérons que jusqu'à ce que la recherche parvienne à reproduire ces résultats dans des contextes différents, il n'existe aucune preuve solide que cela fonctionne aussi bien en dehors des cliniques spécialisées en Espagne.

Traduit par: French Cochrane Centre 11th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français