Get access

Traction for low-back pain with or without sciatica

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Traction is used to treat low-back pain (LBP), often with other treatments.

Objectives

To determine traction's effectiveness, compared to reference treatments, placebo, sham traction or no treatment for LBP.

Search methods

We searched CENTRAL (The Cochrane Library 2006, issue 4), MEDLINE, EMBASE, and CINAHL to October 2006, references in relevant reviews and personal files.

Selection criteria

Randomized controlled trials (RCTs) involving traction to treat acute (less than four weeks duration), sub-acute (four to 12 weeks) or chronic (more than 12 weeks) non-specific LBP with or without sciatica.

Data collection and analysis

Study selection, methodological quality assessment and data extraction were done independently by two authors. As there were insufficient data for statistical pooling, we performed a qualitative analysis.

Main results

We included 25 RCTs (2206 patients; 1045 receiving traction). Five trials were considered high quality.

For patients with mixed symptom patterns (acute, sub-acute and chronic LBP with and without sciatica) there is:

- strong evidence of no statistically significant difference in outcomes between traction as a single treatment and placebo, sham or no treatment;
- moderate evidence that traction as a single treatment is no more effective than other treatments;
- limited evidence of no significant difference in outcomes between a standard physical therapy program with or without continuous traction.

For LBP patients with sciatica (with acute, sub-acute or chronic pain), there is conflicting evidence in several comparisons:

- autotraction compared to placebo, sham or no treatment;
- other forms of traction compared to other treatments;
- different forms of traction.

In other comparisons, there were no statistically significant differences; the evidence is moderate for continuous or intermittent traction compared to placebo, sham or no treatment, and limited for light versus normal force traction.

Authors' conclusions

Implications for practice
The results of the available studies involving mixed groups of acute, sub-acute and chronic patients with LBP with and without sciatica were quite consistent, indicating that continuous or intermittent traction as a single treatment for LBP is not likely effective for this group. Traction for patients with sciatica cannot be judged effective at present either, due to inconsistent results and methodological problems in most studies. We conclude that traction as a single treatment for LBP is probably not effective.

Implications for research
Any future research on traction for patients with LBP should distinguish between symptom pattern and duration, and should be carried out according to the highest methodological standards.

摘要

背景

以牽引法來治療伴隨或沒有伴隨坐骨神經痛的下背痛

牽引經常與其他療法一起被用來治療下背痛 (lowback pain; LBP)。

目標

研究治療下背痛使用之牽引法之療效,並比較其他參考用療法、安慰劑療法、假裝牽引法、或完全無使用任何治療法。

搜尋策略

我們搜尋了CENTRAL (The Cochrane Library 2006年, issue 4)、MEDLINE, EMBASE、 以及CINAHL直到2006年10月、 相關回顧的參考文獻以及個人資料。

選擇標準

隨機對照試驗包括了治療急性(時間少於四周)、亞急性(4 – 12周)或慢性(超過12周)有或沒有坐骨神經痛在內的非特異性下背痛之牽引法。

資料收集與分析

兩位作者獨立的選擇研究、評估試驗方法品質、並擷取數據。 即使在收集的數據上仍顯不足,我們仍然完成了一個質性分析。

主要結論

我們納入了25個隨機對照試驗(2206位病患; 1045位接受了牽引法治療)。 有五個研究被認為是高品質的研究。 針對患有多重症狀的病患(急性、亞急性及慢性有或沒有坐骨神經痛的下背痛),以下: ■有強烈的證據證明在單用牽引法作治療及使用安慰劑、假裝治療或完全無治療當中,並沒有統計上顯著性的不同處。 ■中度的證據證明單用牽引法作治療並沒有比其他治療法來的有效。 ■有限的證據指出在標準的物理治療當中有或沒有持續使用牽引法不會對結果有顯著的影響。 對於有坐骨神經痛(急性、亞急性及慢性疼痛)的下背痛患者來說,有幾個的比較中有矛盾之處: ■比較自動牽引法與安慰劑療法、假裝療法、或完全無任何治療之間: ■比較其他型式的牽引法與其他治療: ■不同型式的牽引法。 在其它的比較中,沒有統計上顯著的不同; 連續性的或間歇性的牽引法比起安慰劑療法、假裝療法、或完全無任何治療之間屬於中度證據。 而輕度重量與一般重量的牽引之間則屬於有限證據。

作者結論

關於實際操作: 相關研究包括混合急性、亞急性及慢性下背疼痛的患者(包括有或沒有伴隨坐骨神經痛),其結果都是一致的,代表只單獨使用連續性或間歇性的牽引作為治療方法不是有效的。 因為不一致的結果及試驗方法的瑕疵,我們無法證明在伴有坐骨神經痛的病患身上使用牽引法是有療效的。 我們下了個結論就是在患有下背痛的患者身上僅單一使用牽引法作為治療方法可能是無效的。 關於研究: 任何關於未來治療下背痛所使用之牽引法的研究都必須清楚地將症狀模式及持續時間分開,且應該要帶出最高的試驗品質標準。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

治療下背痛所使用之牽引法。 本篇系統性文獻回顧包括治療患有急性、亞急性及慢性下背疼痛的患者(包括有或沒有伴隨坐骨神經痛)所使用之牽引法所帶來的療效。 我們有興趣的結果包括疼痛、功能性狀態、一般性測量(例如整體性改善)、及回到工作岡位。 下背痛在西方工業國家的人口中是常見的健康問題之一,且占主要的醫療花費、曠職、及殘障中相當大的一部分。 多種不同的牽引方式被用來治療下背痛的患者,並常常與其他治療一同使用。 最常見的牽引技巧就是使用機械或電動的牽引機(以電動滑輪的方式作牽引)為主及手動的牽引(物理治療師使用體重來改變滑輪的重量及方向)。 本篇文獻回顧包括了25個試驗及2206位患有下背痛的病患。 在這些研究中,包含了有混合性的症狀的病患(例如有些人但不是所有人患有坐骨神經痛),研究結果皆一致性的顯示單使用牽引法(連續性或間歇性)並不比使用安慰劑、假裝治療或其他療法來的有效。 對於患有坐骨神經痛的病患,在許多的比較研究中都顯示矛盾的結果,但大多數的結果都表示連續性或間歇性的牽引法並不會比其他療法來的有效。 在25項試驗的7項試驗中顯示接受牽引的病患都有某些反效果(例如手術後疼痛感增強);兩項研究顯示並沒有其它的反效果;在其他的研究中並沒有提及任何關於反效果的事。 本篇研究的不足之處主要來自於高品質研究的缺乏,特別是那些能夠辨別不同症狀模式(有或沒有伴隨坐骨神經痛及不同病程的疼痛感)病患的研究。

Résumé

La traction pour la lombalgie avec ou sans sciatique

Contexte

La traction est utilisée pour traiter la lombalgie, souvent avec d'autres traitements.

Objectifs

Déterminer l'efficacité de la traction pour la lombalgie, en comparaison avec les traitements de référence, les placebos, la traction fictive ou l'absence de traitement.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans CENTRAL (The Cochrane Library 2006, numéro 4), MEDLINE, EMBASE et CINAHL jusqu'à octobre 2006, ainsi que dans les références bibliographiques de revues pertinentes et dans des fichiers personnels.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur la traction pour le traitement de la lombalgie non spécifique aiguë (d'une durée de moins de quatre semaines), subaiguë (de quatre à 12 semaines) ou chronique (plus de 12 semaines), avec ou sans sciatique.

Recueil et analyse des données

La sélection des études, l'évaluation de la qualité méthodologique et l'extraction des données ont été réalisées indépendamment par deux auteurs. Comme il n'y avait pas suffisamment de données pour permettre un regroupement statistique, nous avons effectué une analyse qualitative.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 25 ECR (2 206 patients ; 1 045 recevant un traitement de traction). Cinq essais ont été considérés de bonne qualité.

Pour les patients à tableaux symptomatiques différents (lombalgie aiguë, subaiguë et chronique, avec et sans sciatique) il y a :

- des preuves solides de l'absence de différence statistiquement significative dans les résultats entre la traction en mono-traitement et le placebo, le traitement fictif ou l'absence de traitement ;
- des preuves de qualité modérée que la traction en mono-traitement n'est pas plus efficace que d'autres traitements ;
- des preuves limitées de l'absence de différence significative dans les résultats entre le même programme standard de physiothérapie avec et sans traction continue.

Pour les patients lombalgiques ayant une sciatique (avec douleur aiguë, subaiguë ou chronique), les résultats sont contradictoires pour plusieurs comparaisons :

- l'autotraction comparée à un placebo, à un traitement fictif ou à l'absence de traitement ;
- d'autres formes de traction comparées à d'autres traitements ;
- différentes formes de traction.

Dans les autres comparaisons il n'y avait pas de différences statistiquement significatives ; les preuves sont de qualité modérée pour la traction continue ou intermittente comparée à un placebo, à un traitement fictif ou à l'absence de traitement, et de qualité limitée pour la comparaison entre traction légère et normale.

Conclusions des auteurs

Implications pour la pratique
Les résultats des études disponibles portant sur des groupes où se mélangent des patients souffrant de lombalgie aiguë, subaiguë et chronique, avec ou sans sciatique, étaient tout à fait cohérents, ce qui indique que la traction continue ou intermittente en mono-traitement de la lombalgie n'est probablement pas efficace pour ce groupe. Pour les patients atteints de sciatique non plus la traction ne peut pas, à l'heure actuelle, être jugée efficace, en raison de l'incohérence des résultats et de problèmes méthodologiques dans la plupart des études. Nous concluons que la traction en mono-traitement de la lombalgie n'est probablement pas efficace.

Implications pour la recherche
Toute recherche future sur la traction pour patients lombalgiques devrait faire la distinction entre le type des symptômes et leur durée, et devrait être réalisée en conformité avec les normes méthodologiques les plus exigeantes.

Plain language summary

Traction for low-back pain

This systematic review involves the effect of traction for patients with acute, sub-acute or chronic low-back pain, with or without sciatica. Outcomes of interest include pain, functional status, global measures (such as overall improvement), and return to work.

Low-back pain (LBP) is a major health problem among populations in western industrialized countries and a major cause of medical expenses, absenteeism and disablement. Various types of traction are used to treat low-back pain patients, often in combination with other treatments. The most commonly used traction techniques are mechanical or motorized traction (where the traction is exerted by a motorized pulley) and manual traction (in which the traction is exerted by the therapist, using his or her body weight to alter the force and direction of the pull).

The review includes 25 studies, and 2206 patients with LBP. In studies involving patients with a mix of symptoms (i.e., where some but not all had sciatica), results consistently showed that traction (continuous or intermittent) as a single treatment for LBP was not more effective than placebo, sham treatment or other treatments. For patients with sciatica, there is conflicting evidence on many of the comparisons, but moderate evidence that continuous or intermittent traction is not more effective than other treatments.

Seven of the 25 studies report that patients receiving traction experienced some adverse effects (such as increased pain, subsequent surgery); two studies reported that there were no adverse effects; in the remaining studies adverse effects were not mentioned.

A limitation of this review stems from the scarcity of high quality studies, especially those which distinguish between patients with different symptom patterns (with and without sciatica, with pain of different duration).

Résumé simplifié

La traction pour la lombalgie avec ou sans sciatique

La traction pour la lombalgie

Cette revue systématique concerne l'effet de la traction chez les patients souffrant de lombalgie aiguë, subaiguë ou chronique, avec ou sans sciatique. Les critères de jugement incluent la douleur, l'état fonctionnel, les mesures globales (telle que l'amélioration d'ensemble) et le retour au travail.

La lombalgie est un problème majeur de santé dans les populations des pays industrialisés occidentaux et constitue une cause importante de dépenses médicales, d'absentéisme et d'invalidité. Différents types de traction sont utilisés pour traiter les patients lombalgiques, souvent en combinaison avec d'autres traitements. Les techniques de traction les plus couramment utilisées sont la traction mécanique ou motorisée (où la traction est exercée par une poulie motorisée) et la traction manuelle (dans laquelle la traction est exercée par le thérapeute qui utilise le poids de son corps pour modifier la force et la direction du tirage).

La revue comprend 25 études, soit un total de 2 206 patients souffrant de lombalgie. Dans les études portant sur des patients aux symptômes variés (c.-à-d. où certains, mais pas tous, avaient une sciatique), les résultats montraient régulièrement que la traction (continue ou intermittente) en mono-traitement de la lombalgie n'était pas plus efficace qu'un placebo, qu'un traitement fictif ou que d'autres traitements. Pour les patients ayant une sciatique, les résultats sont contradictoires pour beaucoup de comparaisons mais il y a des preuves de qualité modérée que la traction continue ou intermittente n'est pas plus efficace que d'autres traitements.

Sept des 25 études rapportent que les patients faisant l'objet de traction avaient subi certains effets indésirables (tels qu'une augmentation de la douleur ou une intervention chirurgicale ultérieure) ; deux études avaient rapporté qu'il n'y avait pas eu d'effets indésirables ; dans les autres études les effets indésirables n'étaient pas mentionnés.

Une limitation de cette révision tient à la rareté des études de bonne qualité, en particulier de celles qui distinguent entre les patients aux différents tableaux symptomatiques (avec et sans sciatique, avec des douleurs de durées différentes).

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary