Get access

Immediate post-partum insertion of intrauterine devices

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Insertion of an intrauterine device (IUD) immediately after delivery is appealing for several reasons. The woman is known not to be pregnant, her motivation for contraception may be high, and the setting may be convenient for both the woman and her provider. However, the risk of spontaneous expulsion may be unacceptably high.

Objectives

To assess the efficacy and feasibility of IUD insertion immediately after expulsion of the placenta. Our a priori hypothesis was that this practice is safe but associated with higher expulsion rates than interval IUD insertion.

Search methods

We searched MEDLINE, CENTRAL, POPLINE, EMBASE, ClinicalTrials.gov, and ICTRP. We also contacted investigators to identify other trials.

Selection criteria

We sought all randomized controlled trials (RCTs) with at least one treatment arm that involved immediate post-partum (within 10 minutes of placental expulsion) insertion of an IUD. Comparisons could include different IUDs, different insertion techniques, immediate versus delayed post-partum insertion, or immediate versus interval insertion (unrelated to pregnancy). Studies could include either vaginal or cesarean deliveries.

Data collection and analysis

We evaluated the methodological quality of each report and sought to identify duplicate reporting of data from multicenter trials. Two authors abstracted the data. Principal outcome measures were pregnancy, expulsion, and continuation rates. Because the trials did not have uniform interventions, we were unable to aggregate them in a meta-analysis.

Main results

We found nine RCTs; one directly compared immediate post-partum insertion with delayed insertion. Expulsion by six months was more likely for the immediate group than the delayed insertion group (OR 6.77; 95% CI 1.43 to 32.14). In trials of immediate insertion alone, modifications of existing devices, such as adding absorbable sutures or additional appendages, did not appear beneficial. Most studies showed no important differences between insertions done by hand or by instruments. Lippes Loop and Progestasert devices did not perform as well as did copper devices.

Authors' conclusions

Immediate post-partum insertion of IUDs appeared safe and effective, though direct comparisons with other insertion times were limited. Expulsion rates appear to be higher than with interval insertion. Advantages of immediate post-partum insertion include high motivation, assurance that the woman is not pregnant, and convenience. The popularity of immediate post-partum IUD insertion in countries as diverse as China, Mexico, and Egypt support the feasibility of this approach. Early follow up may be important in identifying spontaneous IUD expulsions.

Résumé scientifique

Pose d'un dispositif intra-utérin immédiatement après un accouchement

Contexte

La pose d'un dispositif intra-utérin (DIU) immédiatement après l'accouchement est intéressante pour de nombreuses raisons. On sait avec certitude que la femme n'est pas enceinte. Par ailleurs, elle peut être très désireuse d’employer une contraception. Enfin, les conditions de la pose du DIU sont bonnes aussi bien pour la femme que pour le praticien. Il n’en reste pas moins que le risque d'expulsion spontanée du DIU est trop élevé.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et la faisabilité de la pose d'un DIU immédiatement après l'expulsion du placenta. Notre hypothèse a priori était que cette pratique était sûre mais associée à un taux d'expulsion plus élevé que lorsque la pose avait lieu à un moment ultérieur.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté MEDLINE, CENTRAL, POPLINE, EMBASE, ClinicalTrials.gov et l'ICTRP. Nous avons également contacté des investigateurs afin d'identifier d'autres essais.

Critères de sélection

Nous avons recherché tous les essais contrôlés randomisés (ECR) avec au moins un bras de traitement comprenant la pose d'un DIU immédiatement après l'accouchement (au cours des 10 minutes suivant l'expulsion du placenta). Les comparaisons pouvaient inclure différents DIU, différentes techniques de pose, une insertion immédiatement après l'accouchement par rapport à une insertion plus tard au cours du post-partum, ou encore une insertion immédiatement après l'accouchement par rapport à une insertion ultérieure (sans rapport avec la grossesse). Les études pouvaient inclure les accouchements par voie basse ou par césarienne.

Recueil et analyse des données

Nous avons évalué la qualité méthodologique de chaque rapport et cherché à identifier les rapports de données en double dans les essais multicentriques. Les données ont été résumées par deux auteurs. Les critères d’évaluation principaux comprenaient la grossesse, l'expulsion du DIU et le taux de persévérance. Dans la mesure où les essais ne suivaient pas un concept uniforme, nous n'avons pas été en mesure de les regrouper dans une méta-analyse.

Résultats principaux

Nous avons trouvé neuf ECR. L'un comparait directement la pose tout de suite après l'accouchement à une pose différée. L'expulsion après six mois était plus probable pour le groupe avec pose immédiate que pour celui avec pose différée (RC 6,77 ; IC à 95 % entre 1,43 et 32,14). Dans les études concernant la pose immédiate seule, les modifications apportées aux dispositifs, telles que l'ajout de sutures résorbables ou d'appendices supplémentaires, n'ont pas apporté d’amélioration. La plupart des études ne relevaient aucune différence entre la pose manuelle et instrumentale. Les DIU au cuivre se sont avérés supérieurs aux dispositifs Progestasert et aux boucles de Lippes.

Conclusions des auteurs

La pose d'un DIU immédiatement après un accouchement s'est avérée efficace et sans risque, bien que les comparaisons directes avec d'autres moments de pose soient limitées. Le taux d'expulsion semble plus élevé qu’après une pose à un moment ultérieur. Une forte motivation, la certitude que la femme n'est pas enceinte et la commodité sont les avantages d'une pose immédiatement après l'accouchement. Le fait que l’on pose couramment les DIU au cours du post-partum immédiat dans des pays tels que la Chine, le Mexique et l'Égypte témoigne de la faisabilité de cette approche. Un contrôle précoce permettrait de reconnaître l’expulsion spontanée du DIU.

Plain language summary

Inserting an IUD right after childbirth versus a later time

Inserting an intrauterine device (IUD) right after childbirth can be good for many reasons. The woman is not pregnant and may be thinking about birth control. The time and place are convenient for the woman. However, the IUD might be more likely to come out on its own if put in right after having a baby. This review looked how safe it was to insert an IUD right after childbirth. We also looked at whether the IUD stayed in.

We did computer searches for randomized trials of IUDs inserted right after the placenta (afterbirth) delivered. We also wrote to researchers to find more studies. Trials could compare types of IUDs, ways to insert the device, or times for insertion.

We found nine trials; one compared insertion right after childbirth with a later time. The IUD was more likely to come out when inserted right away. The other eight studies looked at types of IUDs put in right after childbirth. We compared those results with studies of IUDs inserted at other times. Inserting an IUD in this setting appeared safe. The IUDs came out more often when put in just after childbirth. Changing the IUD design did not help. Most studies showed no major difference when the IUD was inserted by hand or with a holding instrument.

Putting in an IUD right after childbirth is common in China, Mexico, and Egypt. The timing seems to work well in some countries. Early follow up may help in noting IUDs that come out.

Résumé simplifié

Comparaison de la pose d'un DIU immédiatement après l'accouchement et un moment subséquent

La pose d'un dispositif intra-utérin (DIU) juste après un accouchement peut présenter plusieurs avantages. La femme n'est pas enceinte et envisage éventuellement une contraception. Le moment et le lieu sont pratiques. Cependant, le DIU risque davantage d'être expulsé spontanément s'il est mis en place juste après l’accouchement. Cette revue cherchait à déterminer à quel point il était sûr de poser un DIU juste après un accouchement. Nous avons également voulu déterminer si le DIU restait en place.

Nous avons effectué des recherches informatisées pour trouver des essais randomisés relatifs à la pose de DIU juste après l'expulsion du placenta (délivrance). Nous avons aussi écrit aux chercheurs afin d'obtenir des études supplémentaires. Les essais pouvaient comparer les types de DIU, les techniques d'insertion du dispositif et le moment de la pose.

Nous avons trouvé neuf essais. L'un comparait la pose juste après l'accouchement à la pose différée. Le DIU risquait davantage d'être expulsé lorsqu'il était posé immédiatement. Les huit autres études considéraient les types de DIU mis en place juste après l'accouchement. Nous avons comparé ces résultats avec les études relatives aux DIU posés à d'autres moments. La pose d'un DIU dans ces conditions semblait sûre. Les DIU étaient plus souvent expulsés lorsqu'ils étaient posés juste après l'accouchement. L’utilisation d’un autre type de DIU ne donnait pas de meilleurs résultats. Selon la plupart des études, il n'y avait pas de différence majeure entre la pose manuelle et la pose instrumentale des DIU.

La pose d'un DIU juste après l'accouchement est une pratique courante en Chine, au Mexique et en Égypte. Cette approche semble donner de bons résultats dans certains pays. Un contrôle précoce pourrait être utile pour reconnaître les DIU expulsés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Ancillary