Furosemide for transient tachypnoea of the newborn

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Transient tachypnoea of the newborn (TTN) results from delayed clearance of lung liquid and is a common cause of admission of full term infants to neonatal intensive care units. The condition is particularly common after elective caesarean section. Conventional treatment involves appropriate oxygen administration and continuous positive airway pressure in some cases. Most infants receive antibiotic therapy. Hastening the clearance of lung liquid may shorten the duration of the symptoms and reduce complications.

Objectives

To determine whether furosemide administration reduces the duration of oxygen therapy and respiratory symptoms and shortens hospital stay in term infants with transient tachypnoea of the newborn.

Search methods

An updated search was carried out in January 2013 of the following databases: The Cochrane Library issue 1, 2013 (CENTRAL, The Cochrane Central Register of Controlled Trials), PubMed, MEDLINE via Ovid, CINAHL via OVID and EMBASE.

Selection criteria

We included randomised and quasi-randomised controlled trials that compared the effect of furosemide administration versus placebo or no treatment in infants of less than seven days of age, born at 37 or more weeks of gestation with the clinical picture of transient tachypnoea of the newborn.

Data collection and analysis

We extracted and analysed data according to the methods outlined in the latest Cochrane Handbook for Systematic Reviews of Interventions. Two review authors assessed trial quality in each potentially eligible manuscript and two review authors extracted data.

Main results

Our updated review includes two completed trials. Wiswell 1985 and Karabayir 2006 investigated 100 infants with transient tachypnoea of the newborn. Wiswell 1985 randomised 50 infants to receive either oral furosemide (2 mg/kg body weight at time of diagnosis followed by a 1 mg/kg dose 12 hours later if the tachypnoea persisted) or placebo. Karabayir 2006 randomised 50 infants to receive either intravenous furosemide (2 mg/kg body weight) or an equal volume of normal saline placebo. Neither trial reported on the need for respiratory support. Neither trial demonstrated a statistically significant impact of furosemide on transient tachypnoea of the newborn regarding duration of symptoms or length of hospitalisation.

Authors' conclusions

Oral or intravenous furosemide cannot be recommended as treatment for transient tachypnoea of the newborn and it should not be used unless additional data become available. This finding suggests that either furosemide is not effective in promoting resorption of lung fluid, or factors other than delayed resorption of this fluid contribute to the pathogenesis of transient tachypnoea of the newborn. The question remains as to whether furosemide given to the infant (or even to the mother before caesarean section) might shorten the duration of the illness. As elective caesarean section continues at a high level, these two interventions might be worthy of trials.

摘要

背景

使用furosemide治療新生兒-過性呼吸急促

新生兒-過性呼吸急促起因於肺部液體延遲清除,是足月兒轉入加護病房常見的原因,這種情況尤其常見於選擇性剖腹產。一般的療法包括給予適當氧氣,在某些病人會使用持續性呼吸道正壓,大部分的嬰兒會接受抗生素治療。加快肺部液體清除應該會減少症狀的時間和併發症。

目標

評估furosemide可否減少有新生兒-過性呼吸急促的足月兒氧氣治療時間、呼吸症狀和住院天數。

搜尋策略

我們搜尋Cochrane Controlled Trials Register、PubMed和EMBASE,原作者和相關的專家亦被諮詢。

選擇標準

隨機或半隨機控制試驗。少於7天大的嬰兒,週數大於37週且有新生兒-過性呼吸急促症狀者。在出生後7天使用靜脈注射、口服或吸入furosemide者和安慰組或無使用利尿劑組相比較。

資料收集與分析

兩位評論者分析了可能可納入研究的試驗品質並且由兩位評論者取得資料。

主要結論

搜尋只找到一個方法上合宜的隨機試驗。此試驗納入了50名新生兒一過性呼吸急促的嬰兒。嬰兒被隨機分派至口服furosemide 2mg/kg然後12小時後改為1m/kg或服用安慰劑兩組。前24小時服用furosemide組體重減輕較多,但沒有證據顯示於呼吸急促症狀時間或住院天數有明顯差異。這研究在方法學上堪稱滿意。

作者結論

口服furosemide無法建議使用在新生兒-過性呼吸急促的嬰兒,除非有更多的佐證資料。仍存在的問題是給予嬰兒靜脈注射furosemide (或甚至給予剖腹生產前的母親) 可能會縮短病程。考慮到選擇性剖腹產數目相當多,這兩個方法可能值得研究。

翻譯人

本摘要由馬偕醫院張龍翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

選擇性剖腹產的足月兒常發生費力和急促呼吸,需要氧氣治療約48小時。雖然症狀常多為短暫且不嚴重,但是仍可能需要轉入加護病房和母親分離及使用昂貴資源。Furosemide是強效的利尿劑,於別種情況可以減少肺部液體。我們發現只有一個研究 (有50個嬰兒) 曾試於此情況使用furosemide。藥物經由口服,無法改變症狀嚴重度或住院天數。給予靜脈furosemide,甚至於母親剖腹產之前,可能有更好的效果,或許值得研究。

Résumé scientifique

Le furosémide contre la tachypnée transitoire du nouveau-né

Contexte

La tachypnée transitoire du nouveau-né (TTN) provient de l'élimination retardée du liquide dans les poumons, c'est une cause fréquente d'admission de nourrissons nés à terme dans les unités néonatales de soins intensifs. L'affection est particulièrement fréquente après une césarienne de complaisance. Le traitement conventionnel implique l'administration appropriée d'oxygène et une pression aérienne positive continue dans certains cas. La plupart des bébés reçoivent un traitement antibiotique. Le fait d'accélérer l'élimination du liquide dans les poumons peut réduire la durée des symptômes et diminuer les complications.

Objectifs

Déterminer si l'administration de furosémide réduit la durée du traitement à base d'oxygène et les symptômes respiratoires et raccourcit l'hospitalisation des nourrissons nés à terme avec une TTN.

Stratégie de recherche documentaire

Une recherche mise à jour a été effectuée en janvier 2013 dans les bases de données suivantes : The Cochrane Library numéro 1, 2013 (CENTRAL, The Cochrane Central Register of Controlled Trials), PubMed, MEDLINE via Ovid, CINAHL via OVID et EMBASE.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés qui comparaient l'effet de l'administration du furosémide à un placebo ou aucun traitement chez des nourrissons de moins de 7 jours, nés à 37 semaines ou plus, avec un tableau clinique de tachypnée transitoire du nouveau né.

Recueil et analyse des données

Nous avons extrait et analysé les données en fonction des méthodes mentionnées dans le dernier manuel Cochrane Handbook for Systematic Reviews of Interventions. Deux auteurs on évalué la qualité des essais dans chaque manuscrit potentiellement éligible et deux auteurs ont extrait les données.

Résultats principaux

La mise à jour de notre revue inclut deux essais complétés. Wiswell 1985 et Karabayir 2006 ont étudié 100 nourrissons avec une tachypnée transitoire du nouveau né. Wiswell 1985 a randomisé 50 nourrissons pour recevoir soit du furosémide par voie orale (2 mg/kg au moment du diagnostic, suivi de 1 mg/kg 12 heures après si la tachypnée persistait), soit un placebo. Karabayir 2006 a randomisé 50 nourrissons pour recevoir soit du furosémide en intraveineuse (2 mg/kg) ou un volume identique de placebo composé d'une solution saline normale. Aucun essai n'a mentionné le besoin d'assistance respiratoire. Aucune essai n'a démontré un impact statistiquement significatif du furosémide sur la tachypnée transitoire du nouveau-né en ce qui concerne la durée des symptômes ou la durée d'hospitalisation.

Conclusions des auteurs

Le furosémide par voie orale ou en intraveineuse ne peut pas être recommandé comme traitement pour la tachypnée transitoire du nouveau-né, et ne devrait pas être utilisé à moins que des données complémentaires ne soient disponibles. Cette découverte suggère que le furosémide n'est pas efficace pour promouvoir la résorption du liquide dans les poumons ou que des facteurs autres qu'une résorption retardée de ce liquide contribuent à la pathogenèse de la tachypnée transitoire du nouveau-né. La question demeure quant à savoir si le furosémide donné au nourrisson (ou même la mère avant la césarienne) est susceptible de diminuer la durée de la maladie. Etant donné que les césariennes de complaisance continuent d'augmenter, ces deux interventions peuvent valoir la peine d'être étudiées dans des essais.

Plain language summary

Furosemide for transient tachypnoea of the newborn (TTN)

It is common for full term infants born by elective caesarean section to have laboured, rapid breathing (tachypnoea) and to require oxygen for about 48 hours. This transient tachypnoea of the newborn (TTN) is responsible for about half of all cases of neonatal respiratory distress. Although it is transient and not usually serious, the condition requires admission to a neonatal intensive care unit, involves separation of mother and baby, and uses of expensive resources. Furosemide is a diuretic medication which, in other circumstances, may reduce fluid in the lungs.
In our updated review, we included two randomised controlled trials involving 100 babies that compared the effect of furosemide given orally or intravenously versus placebo or no treatment in babies of less than seven days of age, born at 37 or more weeks of gestation with TTN. We found no significant benefit from using furosemide in babies with TTN.

Résumé simplifié

Le furosémide contre la tachypnée transitoire du nouveau-né (TTN)

Il est fréquent pour les nourrissons nés à terme par césarienne d'avoir une respiration laborieuse et rapide (tachypnée) et d'avoir besoin d'oxygène pendant environ 48 heures. Cette tachypnée transitoire du nouveau-né (TTN) est responsable d'environ la moitié des cas de détresse respiratoire néonatale. Bien qu'elle soit transitoire et généralement pas très grave, cette affection requiert l'admission dans une unité néonatale de soins intensifs, implique la séparation de la mère et du bébé et utilise des ressources onéreuses. Le furosémide est un diurétique qui, dans d'autres circonstances, peut diminuer la quantité de liquide dans les poumons.
Dans la mise à jour de notre revue, nous avons inclus deux essais contrôlés randomisés impliquant 100 bébés, qui comparait l'effet du furosémide administré par voie orale ou en intraveineuse à un placebo ou aucun traitement chez des bébés de moins de 7 jours, nés à 37 semaines ou plus avec une TTN. Nous n'avons découvert aucun bénéfice quant à l'utilisation du furosémide chez les bébés avec une TTN.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 16th July, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.