Intervention Review

Prevention of infection in arterial reconstruction

  1. Andrew Stewart1,*,
  2. Paul S Eyers2,
  3. Jonothan J Earnshaw3

Editorial Group: Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group

Published Online: 19 JUL 2006

Assessed as up-to-date: 22 SEP 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD003073.pub2


How to Cite

Stewart A, Eyers PS, Earnshaw JJ. Prevention of infection in arterial reconstruction. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 3. Art. No.: CD003073. DOI: 10.1002/14651858.CD003073.pub2.

Author Information

  1. 1

    Taunton and Somerset Hospital, Department of Vascular Surgery, Taunton, UK

  2. 2

    Musgrove Park Hospital, Department of Vascular Surgery, Taunton, Somerset, UK

  3. 3

    Gloucestershire Royal Hospital, Gloucester, Glos, UK

*Andrew Stewart, Department of Vascular Surgery, Taunton and Somerset Hospital, Musgrove Park, Taunton, TA1 5DA, UK. Andrew.Stewart@tst.nhs.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 JUL 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Arterial reconstructions with prosthetic graft materials or vein are susceptible to infection with a resultant high patient mortality and risk of limb loss. To reduce the risk of infection effective perioperative measures are essential.

Objectives

To determine the effectiveness of perioperative strategies to prevent infection in patients undergoing peripheral arterial reconstruction.

Search methods

The Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group trials register was searched (last searched September 2010) and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (last searched 2010, Issue 3), and reference lists of relevant articles.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) evaluating measures intended to reduce or prevent infection in arterial surgery.

Data collection and analysis

Two authors independently selected and assessed the quality of included trials. Relative risk (RR) was used as a measure of effect for each dichotomous outcome.

Main results

Thirty-five RCTs were included. Of these, 23 were trials of prophylactic systemic antibiotics, three of rifampicin-bonded grafts, three of preoperative skin antisepsis, two of suction wound drainage, two of minimally invasive in situ bypass techniques, and individual trials of intraoperative glove change and wound closure techniques. Wound infection or early graft infection outcomes were recorded in all trials. Only two trials, both of rifampicin bonding, followed up graft infection outcomes to two years.

Trials of antibiotics versus placebo were of highest quality with six double-blind studies of the ten included.

Prophylactic systemic antibiotics reduced the risk of wound infection (RR) 0.25, 95% Confidence Interval (CI) 0.17 to 0.38) and early graft infection in a fixed-effect model (RR 0.31, 95% CI 0.11 to 0.85, P = 0.02). Antibiotic prophylaxis for greater than 24 hours appears to be of no added benefit (RR 1.28, 95% CI 0.82 to 1.98).

There was no evidence that prophylactic rifampicin bonding to dacron grafts reduced graft infection at either one month (RR 0.63, 95% CI 0.27 to 1.49) or two years (RR 1.05, 95% CI 0.46 to 2.40).

There was no evidence of a beneficial or detrimental effect on rates of wound infection with suction groin-wound drainage (RR 0.96 95% CI 0.50 to 1.86) or of any benefit from a preoperative bathing or shower regimen with antiseptic agents over unmedicated bathing (RR 0.97, 95% CI 0.70 to 1.36).

Authors' conclusions

There is clear evidence of the benefits of prophylactic broad spectrum antibiotics. Many other interventions intended to reduce the risk of infection in arterial reconstruction lack evidence of effectiveness.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Prevention of infection with surgery for peripheral arterial reconstruction

Reconstruction of an artery with prosthetic graft materials or vein may be necessary to treat poor circulation. Surgery is used to bypass a blockage in an artery or prevent rupturing (as with aneurysms). Graft or deep wound infections are a serious complication that can be limb threatening and often life threatening. Most infections appear to be caused by bacteria from the patient's skin entering the wound at the time of surgery. Resistant bacteria have increased in prevalence and measures to prevent infection are therefore, essential. These methods include hair removal, pre-operative skin cleanliness and painting with antiseptics, theatre antisepsis procedures, surgical techniques, use of antibiotics and post-operative wound management. The review authors made a thorough search of the literature and identified thirty-five randomised controlled trials for inclusion in this review. Prophylactic treatment with systemic antibiotics, commenced immediately pre-operatively, reduced the risk of wound infection and almost certainly early graft infection by between three-quarters and two-thirds (RR 0.25 and 0.31, respectively). These conclusions are based on 10 studies that randomised 1297 patients to receive either prophylactic antibiotic or placebo. Antibiotic prophylaxis for greater than 24 hours appeared to be without added benefit, from three studies.

Other interventions intended to reduce the risk of infection in arterial reconstruction, including suction groin-wound drainage or pre-operative bathing or shower regimen with antiseptic agents over unmedicated bathing, lack evidence of effectiveness. There was no evidence from two studies (857 patients) that impregnating Dacron grafts with the antibiotic rifampicin, reduced graft infections over a two year follow-up period.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Prévention d'une infection dans la reconstruction artérielle

Contexte

Les reconstructions artérielles avec un greffon prothétique ou une veine peuvent s'infecter et entraîner une mortalité élevée des patients et un risque de perdre la jambe. Il est essentiel de réduire le risque d'infection par des mesures périopératoires efficaces.

Objectifs

Déterminer l'efficacité des stratégies périopératoires pour prévenir une infection chez les patients qui subissent une reconstruction artérielle périphérique.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches ont été effectuées dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques (dernière recherche en septembre 2010) et dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (dernière recherche en 2010, numéro 3) ainsi que dans les bibliographies des articles concernés.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant les mesures destinées à réduire ou prévenir une infection en cas de chirurgie artérielle.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont sélectionné et évalué la qualité des essais inclus, de façon indépendante. Le risque relatif (RR) a été utilisé comme mesure d'effet pour chaque critère de jugement dichotomique.

Résultats Principaux

Trente-cinq ECR ont été inclus. Parmi eux, 23 étaient des essais portant sur des antibiotiques systémiques prophylactiques, trois sur des greffons collés avec rifampicine, trois sur l'antisepsie préopératoire de la peau, deux sur le drainage de la plaie par aspiration, deux sur les techniques de pontage in situ les moins invasives possibles, et des essais individuels sur le changement de gants intraopératoires et les techniques de fermeture de la plaie. Les critères de jugement relatifs à l'infection de la plaie ou l'infection précoce du greffon ont été indiqués dans tous les essais. Seulement deux essais, tous les deux sur le collage avec rifampicine, ont suivi les critères de jugement relatifs à l'infection du greffon pendant deux ans.

Les essais sur les antibiotiques versus un placebo étaient d'une qualité élevée avec six études en double aveugle sur 10 incluses.

Les antibiotiques systémiques prophylactiques ont réduit le risque d'infection de la plaie (RR 0,25, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,17 à 0,38) et le risque d'infection précoce du greffon dans un modèle fixe (RR 0,31 ; IC à 95 % 0,11 à 0,85, P = 0,02). La prophylaxie antibiotique pendant plus de 24 heures semble n'apporter aucun bénéfice supplémentaire (RR 1,28 ; IC à 95 % 0,82 à 1,98).

Nous n'avons trouvé aucune preuve indiquant que le collage avec rifampicine prophylactique sur les greffons en dacron réduisait l'infection du greffon à un mois (RR 0,63 ; IC à 95 % 0,27 à 1,49) ou deux ans (RR 1,05 ; IC à 95 % 0,46 à 2,40).

Il n'a été trouvé aucune preuve d'un effet bénéfique ou néfaste sur les taux d'infection de la plaie avec le drainage de la plaie au niveau de l'aine par aspiration (RR 0,96 ; IC à 95 % 0,50 à 1,86) ou d'un bénéfice d'un bain ou d'une douche préopératoire avec des agents antiseptiques par rapport à un bain non médical (RR 0,97 ; IC à 95 % 0,70 à 1,36).

Conclusions des auteurs

Il existe clairement des preuves des avantages des antibiotiques à large spectre prophylactique. De nombreuses autres interventions destinées à réduire le risque d'infection dans la reconstruction artérielle manquent de preuves d'efficacité.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Prévention d'une infection dans la reconstruction artérielle

Prévention d'une infection avec chirurgie pour une reconstruction artérielle périphérique

La reconstruction d'une artère avec des greffons prothétiques ou une veine peut être nécessaire pour traiter une mauvaise circulation. La chirurgie est utilisée pour contourner une obstruction dans une artère ou prévenir la rupture (comme avec les anévrismes). Les infections du greffon ou des plaies profondes sont une complication grave qui peut menacer le membre et souvent être mortelle. La plupart des infections semblent être causées par des bactéries présentes dans la peau du patient qui entrent dans la plaie au moment de la chirurgie. Les bactéries résistantes ont une prévalence accrue et les mesures pour prévenir les infections sont de fait essentielles. Ces méthodes incluent l'épilation, le nettoyage pré-opératoire de la peau et l'application d'antiseptiques, les procédures d'antisepsie du bloc opératoire, les techniques chirurgicales, l'utilisation d'antibiotiques et le traitement des plaies en postopératoire. Les auteurs de la revue ont réalisé une recherche approfondie dans la littérature et identifié trente-cinq essais contrôlés randomisés à inclure dans cette revue. Le traitement prophylactique avec antibiotiques systémiques, débuté juste avant l'opération, a réduit le risque d'infection de la plaie et avec quasi-certitude le risque d'infection précoce du greffon d'environ trois quart et deux tiers (RR respectivement 0,25 et 0,31). Ces conclusions sont basées sur 10 études qui randomisaient 1 297 patients pour recevoir un antibiotique prophylactique ou un placebo. La prophylaxie antibiotique pendant plus de 24 heures semblait être sans bénéfice supplémentaire, selon trois études.

Les autres interventions destinées à réduire le risque d'infection dans la reconstruction artérielle, y compris le drainage de la plaie à l'aine par aspiration ou un bain/une douche pré-opératoire avec des agents antiseptiques par rapport à un bain non médical, manquent de preuves quant à leur efficacité. Nous n'avons trouvé aucune preuve dans deux études (857 patients) indiquant que les greffons en Dacron imprégnés de rifampicine antibiotique réduisaient les infections du greffon sur une période de suivi de deux ans.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 6th December, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

預防動脈重建時發生感染

使用人工移植材料或靜脈來進行動脈重建,容易引發感染而使病患有死亡和截肢的高風險。為了要降低感染所引發的影響,必須要進行手術前後的檢測。

目標

針對進行周邊動脈重建的病人,利用手術前後之策略來預防感染的功效。

搜尋策略

我們搜尋 Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group trials register (最後一次搜尋為2006年5月)及Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (最後一次搜尋為 Issue 2, 2006年),以及相關文章的引用資料。

選擇標準

所有評估降低或預防動脈手術病患發生感染相關方法的隨機性對照試驗。

資料收集與分析

AS和PSE這兩位分別各自挑選和評估納入的試驗品質。對於每一個二元性的成果使用相對風險來表示。

主要結論

有35個隨機性對照試驗被納入。在這之中,23個試驗是使用預防性的全身抗生素、3個試驗使用含有rifampicin的導管、3個試驗使用術前皮膚消毒劑、2個使用傷口抽吸引流、2個使用微創原位繞道技術、1個試驗使用術中手套更換、和1個試驗使用傷口縫合技術。在所有試驗中都會記錄傷口感染或是早期移植物感染的現象。只有兩個使用含rifampicin導管的試驗持續追蹤移植物感染現象長達兩年。在十個納入的研究中有6個研究進行了雙盲試驗,比較抗生素和安慰劑的試驗都具有較高的品質。在固定效應模式下,預防性全身抗生素可以降低傷口感染(RR值為0.25,95% CI值為0.17至0.38)和早期移植物感染(RR值為0.31,95% CI值為0.11至0.85,P值為0.02)。 持續使用預防性抗生素24小時以上似乎不會產生更多的效益(RR值為1.28,95% CI值為0.82至1.98)。並沒有證據顯示預防性的將 rifampicin結合在 dacron材質的移植物上可以降低一個月(RR 值為0.63,95% CI值介於0.27至1.49間)或兩年(RR值為1.05,95% CI值介於0.46至2.40間)的移植物感染率。並沒有證據顯示使用腹股溝傷口抽吸引流對於傷口感染的機率可以產生效益或產生不利影響(RR值為0.96,95% CI值介於0.50至1.86間)。也沒有證據顯示在術前的清潔或沐浴時使用消毒劑可以產生更好的效果(RR值為0.97,95% CI值介於0.70至1.36間)。

作者結論

有明確的證據顯示使用預防性廣效抗生素的效益,想要使用許多其他的介入性治療來降低動脈重建時引發感染的風險還缺乏功效性的證據。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

預防周邊動脈重建術引發的感染。 在治療循環不良時可能必須要使用人工移植材料或靜脈來對於動脈進行重建。可以利用手術方法來繞過阻塞的動脈或是預防血管破裂(動脈瘤)。移植物感染或是深部傷口感染是會對肢體或生命產生危害的嚴重併發症。大多數的感染都是在進行手術時由皮膚進入傷口的細菌所引發, 因此必須一定要加強防止細菌的傳播和進行預防感染,這些方法包括了移除毛髮、術前皮膚清潔和塗佈消毒劑、手術式消毒程序、手術技術、使用抗生素和術後傷口維護。本回顧的作者進行了一個全面性的文獻檢索,並且確認了35個被納入本回顧的隨機性對照試驗。幾乎無疑的,進行手術前使用全身性抗生素的預防治療可以減少了3/4的傷口感染(RR值為0.25),及減少了2/3的移植物感染 (RR值為0.31),這些結論是建立在納入1297名病患的10個試驗上,這些病患經過隨機分配進行預防性抗生素或安慰劑的治療。由3個研究的結果顯示使用抗生素預防治療超過24小時沒有新增的效益。其他介入治療意圖降低動脈重建時發生感染的風險,包括腹股溝傷口抽吸引流或術前使用抗菌劑沐浴或清潔等,缺乏有效的證據。由2個試驗(857名病患)中顯示將Dacron導管浸漬在 rifampicin抗生素中沒有可以在2年的追蹤期間降低感染。