Hyaluronidase for cervical ripening and induction of labour

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Josephine Kavanagh,

    Corresponding author
    1. Social Science Research Unit, Evidence for Policy and Practice Information and Co-ordinating Centre, London, UK
    • Josephine Kavanagh, Evidence for Policy and Practice Information and Co-ordinating Centre, Social Science Research Unit, Institute of Education, University of London, 18 Woburn Square, London, WC1H 0NR, UK. j.kavanagh@ioe.ac.uk.

    Search for more papers by this author
  • Anthony J Kelly,

    1. Brighton and Sussex University Hospitals NHS Trust, Department of Obstetrics and Gynaecology, Brighton, UK
    Search for more papers by this author
  • Jane Thomas

    1. The University of Liverpool, C/o Cochrane Pregnancy and Childbirth Group, School of Reproductive and Developmental Medicine, Division of Perinatal and Reproductive Medicine, Liverpool, UK
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Dilatation and effacement of the cervix are not only a result of uterine contractions, but are also dependant upon ripening processes within the cervix. The cervix is a fibrous organ composed principally of hyaluronic acid, collagen and proteoglycan. Hyaluronic acid increases markedly after the onset of labour. An increase in the level of hyaluronic acid is associated with an increase in tissue water content. Cervical ripening during labour is characterised by changes of the cervix and an increased water content. Cervical injection of hyaluronidase was postulated to increase cervical ripening. This is one of a series of reviews of methods of cervical ripening and labour induction using standardised methodology.

Objectives

To determine the effects of hyaluronidase for third trimester cervical ripening or induction of labour in comparison with other methods of induction of labour.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (July 2009) and bibliographies of relevant papers.

Selection criteria

Clinical trials of hyaluronidase for third trimester cervical ripening or labour induction.

Data collection and analysis

A strategy was developed to deal with the large volume and complexity of trial data relating to labour induction. This involved a two-stage method of data extraction. We assessed trial quality. We contacted study authors for additional information. We collected adverse effects information from the trials.

Main results

One trial, with 168 women participating, was included in the review.

When compared with placebo for cervical ripening intracervical injections of hyaluronidase resulted in women receiving significantly fewer caesarean sections (18% versus 49%, relative risk (RR) 0.37, 95% confidence interval (CI) 0.22 to 0.61), less need for oxytocin augmentation (10% versus 47%, RR 0.20, 95% CI 0.10 to 0.41), and increased cervical favourability after 24 hours (60% versus 98%, RR 0.62, 95% CI 0.52 to 0.74). No side-effects for mother or baby were reported in this trial.

Authors' conclusions

Intracervical injections of hyaluronidase for cervical ripening appear beneficial. However, this is not common practice. In addition it is an invasive procedure that women may find unacceptable in the presence of less invasive methods.

摘要

背景

玻尿酸酉每(Hyaluronidase) 用於子宮頸成熟和引產

子宮頸管削除和子宮口擴張不只是因為子宮收縮的結果,也和子宮頸的成熟過程有關。子宮頸是由玻尿酸、膠原蛋白和蛋白多(酉每)(proteoglycan)等所組成的纖維狀器官。玻尿酸在產程開始後顯著增加,玻尿酸的增加程度與組織水含量有關。子宮頸成熟在生產的之特徵為子宮頸改變及水含量增加。子宮頸注射玻尿酸酉每(hyaluronidase)被視為可以增加子宮頸成熟。這是使用標準方法引產和子宮頸成熟方式的一系列回顧之一。

目標

確認hyaluronidase用於第3懷孕期子宮頸成熟或引產的效果,與其他引產方法比較。

搜尋策略

我們搜尋searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group Trials Register (2006年1月)以及相關報告的參考文獻。

選擇標準

hyaluronidase用於第3懷孕期子宮頸成熟或引產的臨床試驗。

資料收集與分析

發展用以處理與引產有關的大量且複雜之試驗資料的一套策略。包括了資料摘錄的2階段方法。我們評估試驗品質,聯絡研究作者以獲取更多資訊。從試驗中蒐集副作用資料。

主要結論

1篇研究、試驗中有168名婦女參與。相較於安慰劑時,子宮頸內注射hyaluronidase而使子宮頸成熟,可使剖腹產比率顯著減少(18%相較於49%, RR為0.37, 95%CI為0.22–0.61)、比較不需要使用oxytocin(10%相較於47%, RR為0.20, 95% CI為0.10–0.41)、24小時後子宮頸適意度(favourability)增加(60%相較於98%, RR為0.62, 95% CI為0.52–0.74)。試驗中沒有母親或嬰兒的副作用報告。

作者結論

子宮頸內注射hyaluronidase以使子宮頸成熟似乎有幫助,不過,這非一般實務。此外,這是一種侵入性步驟,相較於非侵入性方式,婦女可能比較無法接受。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

Hyaluronidase 用於子宮頸成熟和引產。 子宮頸內注射Hyaluronidase增加子宮頸適意度,但是對於引產的效果尚未知,並不建議使用。有時候是考量對人工引產的幫助,現在有許多方法可使用,方法之一是子宮頸內注射Hyaluronidase。回顧試驗發現1篇研究,顯示hyaluronidase比安慰劑更有效,減少剖腹產、較少使用oxytocin、子宮頸適意度較佳。不過,它是一種侵犯入性方法,如果有非侵入性方式時,婦女就會比較無法接受。因此,回顧作者不建議將它作為臨床實務。

Résumé scientifique

Hyaluronidase dans la maturation cervicale et le déclenchement du travail

Contexte

La dilatation et l'effacement du col de l'utérus ne sont pas uniquement le résultat de contractions utérines, mais ils dépendent également des processus de maturation initiés à l'intérieur du col de l'utérus. Le col de l'utérus est un organe fibreux composé principalement d'acide hyaluronique, de collagène et de protéoglycane. L'acide hyaluronique augmente sensiblement après le début du travail. Cette augmentation est liée à celle de la teneur en eau des tissus. La maturation cervicale pendant le travail se caractérise par des modifications du col de l'utérus et une augmentation de la teneur en eau. L'injection d'hyaluronidase par voie cervicale était censée améliorer la maturation cervicale. Cette revue fait partie d'une série de revues des méthodes de maturation cervicale et de déclenchement du travail réalisées à l'aide d'une méthodologie standardisée.

Objectifs

Déterminer les effets de l'hyaluronidase dans la maturation cervicale ou le déclenchement du travail au troisième trimestre par rapport aux autres méthodes de déclenchement du travail.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (juillet 2009) et les bibliographies des articles pertinents.

Critères de sélection

Des essais cliniques concernant l'injection d'hyaluronidase dans la maturation cervicale ou le déclenchement du travail au troisième trimestre.

Recueil et analyse des données

Une stratégie a été élaborée pour traiter le volume important et la complexité des données des essais concernant le déclenchement du travail. Il s'agit d'une méthode d'extraction des données divisée en deux phases. Nous avons évalué la qualité méthodologique des essais. Nous avons contacté les auteurs des études afin d'obtenir des informations complémentaires. Dans les essais, nous avons recueilli des informations relatives aux effets indésirables.

Résultats principaux

Un essai, totalisant 168 femmes, a été inclus dans la revue.

Comparé à un placebo dans le cadre de la maturation cervicale, les injections intracervicales d'hyaluronidase diminuaient de façon significative le nombre de femmes accouchant par césarienne (18 % contre 49 %, risque relatif (RR) 0,37, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,22 à 0,61), ainsi que le recours à un supplément d'ocytocine (10 % contre 47 %, RR 0,20, IC à 95 % 0,10 à 0,41) et rendaient le col de l'utérus plus favorable après un délai de 24 heures (60 % contre 98 %, RR 0,62, IC à 95 % 0,52 à 0,74). Cet essai ne faisait état d'aucun effet secondaire chez la mère ou son bébé.

Conclusions des auteurs

Les injections intracervicales d'hyaluronidase pour la maturation cervicale semblent avoir des effets bénéfiques. Toutefois, cette pratique n'est pas courante. De plus, il s'agit d'une procédure invasive que les femmes peuvent juger inacceptable en sachant qu'il existe des méthodes de maturation cervicale moins invasives.

Plain language summary

Hyaluronidase for cervical ripening and induction of labour

Hyaluronidase injected into the cervix increased cervical favourability but its effect on induction of labour is unknown and its use is not recommended.

Sometimes it is considered beneficial to bring labour on artificially and there are many methods currently used. One method is an injection of hyaluronidase into the cervix. The review of trials found one study, which showed hyaluronidase was more effective than placebo, resulting in fewer caesarean sections, less oxytocin augmentation and greater cervical favourability. However, it is an invasive procedure that women may find unacceptable in the presence of less invasive methods of cervical ripening. Given this, the review authors do not recommend it for clinical practice.

Résumé simplifié

Hyaluronidase dans la maturation cervicale et le déclenchement du travail

L'injection d'hyaluronidase dans le col de l'utérus permet de le rendre plus favorable, mais ses effets sur le déclenchement du travail restent méconnus et son administration n'est pas recommandée.

Il arrive parfois que le déclenchement artificiel d'un accouchement soit bénéfique et il existe de nombreuses méthodes actuellement utilisées. L'une d'entre elles consiste à injecter de l'hyaluronidase dans le col de l'utérus. La présente revue d'essais n'a trouvé qu'une seule étude démontrant que l'hyaluronidase était plus efficace qu'un placebo, diminuait le nombre de césariennes et de suppléments d'ocytocine et rendait le col de l'utérus plus favorable. Toutefois, il s'agit d'une procédure invasive que les femmes peuvent juger inacceptable en sachant qu'il existe des méthodes de maturation cervicale moins invasives. De ce fait, les auteurs de la revue ne la recommandent pas dans la pratique clinique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Laienverständliche Zusammenfassung

Hyaluronidase zur Öffnung des Muttermundes und zur Geburtseinleitung

In den Muttermund gegebene Hyaluronidase verbessert die Öffnung des Muttermundes, aber die Wirkung auf die Geburtseinleitung ist unklar und eine Anwendung wird nicht empfohlen.

Manchmal muss eine Geburt eingeleitet werden, wofür zurueit viele verschiedene Methoden zur Verfügung stehen. Eine Methode ist die Einspritzung von Hyaluronidase in den Muttermund. Dieser Review fand eine Studie die zeigte, dass Hyaluronidase wirksamer als Placebo war und die Anzahl der Kaiserschnitte und das Ansteigen von Oxytocin verminderte und die Reife des Muttermundes verbesserte. Jedoch ist es ein invasiver Eingriff und nicht annehmbar für Frauen, wenn es auch weniger invasive Methoden gibt. Deswegen können die Autoren dieses Reviews die Anwendung von Hyaluronidase nicht empfehlen.

Anmerkungen zur Übersetzung

Koordination durch Cochrane Schweiz