Intervention Review

Relaxin for cervical ripening and induction of labour

  1. Anthony J Kelly1,*,
  2. Josephine Kavanagh2,
  3. Jane Thomas3

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 23 APR 2001

Assessed as up-to-date: 29 MAY 2003

DOI: 10.1002/14651858.CD003103


How to Cite

Kelly AJ, Kavanagh J, Thomas J. Relaxin for cervical ripening and induction of labour. Cochrane Database of Systematic Reviews 2001, Issue 2. Art. No.: CD003103. DOI: 10.1002/14651858.CD003103.

Author Information

  1. 1

    Brighton and Sussex University Hospitals NHS Trust, Department of Obstetrics and Gynaecology, Brighton, UK

  2. 2

    Social Science Research Unit, Evidence for Policy and Practice Information and Co-ordinating Centre, London, UK

  3. 3

    Auckland University, Cochrane MSDG FMHS, Auckland, New Zealand

*Anthony J Kelly, Department of Obstetrics and Gynaecology, Brighton and Sussex University Hospitals NHS Trust, Royal Sussex County Hospital, Eastern Road, Brighton, BN2 5BE, UK. tony.kelly@bsuh.nhs.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 APR 2001

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Relaxin is a protein hormone composed of two amino acid chains. The role played by relaxin in human pregnancy and parturition is unclear. Its use and involvement as a cervical ripening agent has been debated since the 1950s. Because the main source of human relaxin is the corpus luteum of pregnancy much of the early work on induction of labour has focused on porcine or bovine preparations. With the advent of DNA recombinant technology human relaxin has become available for evaluation. Relaxin is thought to have a promoting effect on cervical ripening. Due to a possible inhibitory effect on human myometrial activity, relaxin may not be associated with the concomitant increase in the rate of uterine hyperstimulation seen with other induction agents. This is one of a series of reviews of methods of cervical ripening and labour induction using a standardised methodology.

Objectives

To determine the effects of relaxin (purified porcine and recombinant human) for third trimester cervical ripening or induction of labour in comparison with other methods of induction.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (May 2003) and bibliographies of relevant papers. We updated this search on 13 August 2009 and added the results to the awaiting classification section.

Selection criteria

Clinical trials comparing relaxin used for third trimester cervical ripening or labour induction with placebo/no treatment or other methods listed above it on a predefined list of labour induction methods.

Data collection and analysis

A strategy was developed to deal with the large volume and complexity of trial data relating to labour induction. This involved a two-stage method of data extraction.

Main results

Nine studies were considered; five have been excluded and four included examining a total of 267 women. There were no reported cases of uterine hyperstimulation with fetal heart rate (FHR) changes in any of the studies. There was no evidence of a difference between the rate of caesarean section in those women given relaxin compared with placebo (15.3% versus 14.2%; relative risk (RR) 0.79, 95% confidence interval (CI) 0.42 to 1.50, 4 trials, 257 women). There was a reduction in the risk of the cervix remaining unfavourable or unchanged with induction with relaxin (21.9% versus 49.3%; RR 0.45, 95% CI 0.28 to 0.72, 3 trials, 371 women). There were no reported cases of uterine hyperstimulation without FHR changes.

Authors' conclusions

The place of relaxin, either purified porcine or recombinant human, as an induction or cervical priming agent is unclear. Further trials are needed to estimate the true effect of relaxin within current clinical practice.

[Note: The three citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Relaxin for cervical ripening and induction of labour

Not enough evidence that relaxin helps ripen the cervix and induce labour.

Relaxin is a hormone secreted by the placenta in the final stages of pregnancy to ripen the neck of the uterus (cervix) and prepare it for labour. It is used to induce labour and is either made from genetically combined human relaxin or from animal preparations. The role of relaxin treatment remains unclear but it is possible that it may relax the muscle tissue of the uterus and therefore not work as well as other methods of induction. The review of trials found there was not enough research to show the true effect of relaxin. More research is needed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Relaxine dans la maturation cervicale et le déclenchement du travail

Contexte

La relaxine est une hormone protéique composée de deux chaînes d'acides aminés. Le rôle que joue la relaxine dans la grossesse humaine et la parturition reste indéterminé. Son administration et son implication en tant qu'agent de maturation cervicale sont très discutés depuis les années 50. Étant donné que la source principale de la relaxine humaine est le corps jaune de la grossesse, une grande partie du travail consacré au déclenchement du travail a privilégié les préparations porcine et bovine. Avec l'avènement de la technologie recombinante de l'ADN, la relaxine humaine a pu être étudiée. La relaxine aurait des effets bénéfiques sur la maturation cervicale. En raison d'un éventuel effet inhibiteur sur l'activité myométriale humaine, la relaxine peut ne pas être associée à l'augmentation concomitante du taux d'hyperstimulation utérine observée avec les autres agents déclencheurs. Cette revue fait partie d'une série de revues des méthodes de maturation cervicale et de déclenchement du travail réalisées à l'aide d'une méthodologie standardisée.

Objectifs

Déterminer les effets de la relaxine (porcine purifiée et humaine recombinante) dans la maturation cervicale ou le déclenchement du travail au troisième trimestre par rapport aux autres méthodes de déclenchement.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (mai 2003) et les bibliographies des articles pertinents. Nous avons mis à jour ces recherches le 13 août 2009 et ajouté les résultats à la section de classification en attente.

Critères de sélection

Des essais cliniques comparant la relaxine administrée pour la maturation cervicale ou le déclenchement du travail au troisième trimestre à un placebo/l'absence de traitement ou aux autres méthodes susmentionnées dans une liste prédéfinie de méthodes de déclenchement du travail.

Recueil et analyse des données

Une stratégie a été élaborée pour traiter le volume important et la complexité des données des essais concernant le déclenchement du travail. Il s'agit d'une méthode d'extraction des données divisée en deux phases.

Résultats Principaux

Neuf études ont été prises en compte ; cinq ont été exclues et quatre ont été incluses et ont examiné un total de 267 femmes. Il n'y avait aucun cas d'hyperstimulation utérine avec des variations de la fréquence cardiaque fœtale (FCF) signalé dans aucune des études. Il n'y avait aucune preuve concernant une différence entre le taux de césarienne chez les femmes auxquelles de la relaxine était administrée par rapport à un placebo (15,3 % contre 14,2 % ; risque relatif (RR) 0,79, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,42 à 1,50, 4 essais, 257 femmes). Il y avait une diminution des risques que le col de l'utérus reste défavorable ou inchangé avec un déclenchement amorcé par la prise de relaxine (21,9 % contre 49,3 % ; RR 0,45, IC à 95 % 0,28 à 0,72, 3 essais, 371 femmes). Il n'y avait aucun cas d'hyperstimulation utérine sans variation de la FCF signalé.

Conclusions des auteurs

Le rôle de la relaxine, porcine purifiée ou humaine recombinante, en tant qu'agent de maturation cervicale ou de déclenchement du travail reste indéterminé. D'autres essais devront être réalisés pour évaluer les effets réels de la relaxine dans la pratique clinique actuelle.

[Remarque : Les trois références figurant dans la section de classification en attente de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue à l'issue de leur évaluation.]

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Relaxine dans la maturation cervicale et le déclenchement du travail

Relaxine dans la maturation cervicale et le déclenchement du travail

Il n'existe pas suffisamment de preuves selon lesquelles la relaxine permet d'étirer le col de l'utérus et de déclencher le travail.

La relaxine est une hormone sécrétée par le placenta pendant les phases finales de la grossesse afin d'étirer le col de l'utérus et de le préparer pour le travail. Elle permet de déclencher le travail et provient de la relaxine humaine génétiquement combinée ou de préparations animales. Le rôle d'un traitement par relaxine reste indéterminé, mais il est possible qu'elle permette de détendre les tissus musculaires de l'utérus et donc qu'elle ne soit pas aussi efficace que les autres méthodes de déclenchement. La présente revue d'essais a constaté qu'il n'y avait pas suffisamment de recherches permettant de démontrer les effets réels de la relaxine. Des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

促子宮頸軟化與引產所用的鬆弛素(relaxin)

鬆弛素是一種由2條胺基酸鏈所組成的蛋白質荷爾蒙。在人類懷孕及分娩過程中,鬆弛素所扮演的角色,目前還是未清楚的。自從1950年代開始,將鬆弛素當作促子宮頸軟化劑來使用,就一直受到爭論。因為人類鬆弛素的主要來源為懷孕中的黃體(corpus luteum),而早期絕大多數用來引產是把注意力集中在用豬類或牛類體內的成分來製造。因為DNA重組技術的問世,便可以取得人類的鬆弛素而加以評估。在促子宮頸軟化,人們都認為鬆弛素具有相當值得期待的功效,因為鬆弛素可能對於人類子宮肌層的活動具有抑制效果,所以並不會像其他引產之藥物會有同時導致過度刺激子宮之情形。本文是使用標準方法來回顧子宮頸軟化和引產的系列之一。

目標

與其他的引產方法之比較,要確認用於第3期促子宮頸軟化或是引產的鬆弛素(純化後的豬類產物與重組型之人類產物)之功效。

搜尋策略

The Cochrane Pregnancy and Childbirth Group trials register(2003年五月)以及相關文獻的參考書目。

選擇標準

針對用於第3期促子宮頸軟化或是引產的鬆弛素,這些臨床試驗將它與安慰劑/不採取治療、或是其他的預先定義的引產方法來做比較。

資料收集與分析

發展出一套策略來解決關於引產方面之大量而複雜的試驗資料。這套策略共包含了2階段的資料擷取方法。

主要結論

其中共9份研究被考慮納入;其中5份後來被排除在外,而最後納入另外4份包含了總數為267名婦女的試驗。所有研究都沒有子宮過度刺激的同時,合併現胎兒心跳速率(FHR)變化的案例。接受安慰劑的與接受鬆弛素的兩組之剖腹產比例,並沒有任何證據可以顯示其中的差異(15.3% versus 14.2%; 相對風險(RR) 0.79, 95% 信賴區間(CI) 0.42 to 1.50, 4份試驗 57個孕婦)。經由鬆弛素所進行的引產之後,子宮頸還是維持著沒有軟化或是沒有變化的風險降低了(21.9% versus 49.3%; RR 0.45, 95% CI 0.28 to 0.72, 3份試驗, 371個孕婦)。所有研究都沒有發生子宮過度刺激的同時,卻沒有出現胎兒心跳速率改變的案例子。

作者結論

不管是純化過的豬類或是重組型之人類的鬆弛素,它在被當作某種引產或是促子宮頸軟化藥物來使用時,角色不十分明確。還需要有更進一步的試驗,以便在目前的臨床實例中評預鬆弛素的真實效用。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

關於鬆弛素可以幫助促使子宮頸軟化以及引產方面,還沒有足夠的證據。在懷孕的最後階段,會由胎盤來分泌鬆弛素這種荷爾蒙,以促使子宮的頸部(子宮頸)軟化,並讓它為分娩作好準備。人們會用它來引產,至於製造方法則可能是來自於基因重組型的人類鬆弛素,或是來自於動物體內的製備過程。使用鬆弛素療法的角色,目前還不清楚,但有一種可能性是說,它或許可以鬆弛子宮的肌肉組織,因此它的作用方式會跟其他的引產方法不同。本篇試驗的回顧發現,並沒有足夠的證據可以顯示鬆弛素的真實功效。還需要有更多的研究。