Intervention Review

Acetylcysteine and carbocysteine for acute upper and lower respiratory tract infections in paediatric patients without chronic broncho-pulmonary disease

  1. Martin Chalumeau1,*,
  2. Yvonne CM Duijvestijn2

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 31 MAY 2013

Assessed as up-to-date: 6 MAR 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD003124.pub4

How to Cite

Chalumeau M, Duijvestijn YCM. Acetylcysteine and carbocysteine for acute upper and lower respiratory tract infections in paediatric patients without chronic broncho-pulmonary disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 5. Art. No.: CD003124. DOI: 10.1002/14651858.CD003124.pub4.

Author Information

  1. 1

    Necker Hospital, AP-HP and Paris Descartes University, INSERM U953 and Department of Pediatrics, Paris, France

  2. 2

    Medical Centre Alkmaar, Department of Paediatrics (119), Alkmaar, Netherlands

*Martin Chalumeau, INSERM U953 and Department of Pediatrics, Necker Hospital, AP-HP and Paris Descartes University, Paris, France. martin.chalumeau@gmail.com. martin.chalumeau@nck.aphp.fr.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 31 MAY 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Acetylcysteine and carbocysteine are the most commonly prescribed mucolytic drugs in Brazil and many European and African countries. To our knowledge, no systematic review has been published on their efficacy and safety for acute upper and lower respiratory tract infections (RTIs) in children without chronic broncho-pulmonary disease.

Objectives

The objective was to assess the efficacy and safety and to establish a benefit-risk ratio of acetylcysteine and carbocysteine as symptomatic treatments for acute upper and lower RTIs in paediatric patients without chronic broncho-pulmonary disease.

Search methods

We searched CENTRAL (2013, Issue 2), MEDLINE (1966 to February week 3, 2013), EMBASE (1980 to March 2013), Micromedex (2010), Pascal (1987 to 2004) and Science Citation Index (1974 to March 2013).

Selection criteria

To study efficacy, we used randomised controlled trials (RCTs) comparing the use of acetylcysteine or carbocysteine versus placebo, either alone or as an add-on therapy. To study safety, we used trials comparing acetylcysteine or carbocysteine versus active treatment or no treatment and case reports.

Data collection and analysis

In this review update two review authors (YD, MC), with help from a colleague, extracted data and assessed trial quality. We performed a subgroup analysis of children younger than two years of age.

Main results

We included six trials involving 497 participants to study efficacy. They showed some benefit (e.g. reduction of cough at day seven) from mucolytic agents, although differences were of little clinical relevance. No conclusion was drawn about the subgroup of infants younger than two years because data were unavailable. Thirty-four studies, including the previous six trials involving 2064 children, were eligible to study safety. Overall safety was good but very few data were available to evaluate safety in infants younger than two years. However, 59 cases of paradoxically increased bronchorrhoea observed in infants were reported to the French pharmacovigilance system.

Authors' conclusions

The results have to be interpreted with caution because they are based on a limited number of participants included in studies whose methodological quality is questionable. Acetylcysteine and carbocysteine seem to have a limited efficacy and appear to be safe in children older than two years. These results should take into consideration the fact that acetylcysteine and carbocysteine are prescribed for self limiting diseases (for example, acute cough, bronchitis). Given strong concerns about safety, these drugs should only be used for acute upper and lower RTIs in the context of a RCT with regards to children younger than two years.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Acetylcysteine and carbocysteine to treat acute upper and lower respiratory tract infections in children without chronic broncho-pulmonary disease

Acetylcysteine and carbocysteine are the most commonly prescribed drugs which aim to change the structure of bronchial secretions. This systematic review assessed their efficacy and safety for treating acute upper and lower respiratory tract infections in children without chronic broncho-pulmonary disease. We also looked in particular at patients younger than two years of age.

Forty-nine trials met the inclusion criteria. Six trials involving 497 participants were included to study efficacy, and compared acetylcysteine or carbocysteine to placebo. Thirty-four trials (including the previous six) were eligible to study safety and involved 2064 paediatric patients.

The results of this review suggest actual but limited efficacy of acetylcysteine and carbocysteine (e.g. reduction of cough at day seven) and good overall safety (except for rare mild gastrointestinal side effects) among children older than two years of age. However, the number of participants included was limited and the methodological quality was questionable. These results should also take into consideration the fact that acetylcysteine and carbocysteine are prescribed for self limiting diseases (for example, acute cough, bronchitis). In children younger than two years, and given strong concerns about safety (increased instead of decreased bronchial secretions), these drugs should only be used for acute upper and lower respiratory tract infections in the context of a randomised controlled trial.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'acétylcystéine et la carbocystéine pour le traitement des infections des voies respiratoires supérieures et inférieures chez les patients pédiatriques sans maladie broncho-pulmonaire chronique

Contexte

L'acétylcystéine et la carbocystéine sont les mucolytiques les plus couramment prescrits au Brésil et dans de nombreux pays européens et africains. À notre connaissance, aucune revue systématique n'a été publiée sur leur efficacité et leur sécurité pour le traitement des infections des voies respiratoires supérieures et inférieures (IVR) chez les enfants ne souffrant pas d'une maladie broncho-pulmonaire chronique.

Objectifs

L'objectif était d'évaluer l'efficacité et l'innocuité et d'établir le rapport bénéfice-risque de l'acétylcystéine et la carbocystéine en tant que traitements symptomatiques pour les IVR supérieures et inférieures chez les patients pédiatriques sans maladie broncho-pulmonaire chronique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (2013, numéro 2), MEDLINE (de 1966 à la 3ème semaine de février 2013), EMBASE (de 1980 à mars 2013), Micromedex (2010), Pascal (de 1987 à 2004) et Science Citation Index (de 1974 à mars 2013).

Critères de sélection

Afin d'étudier l'efficacité, nous avons utilisé des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant l'utilisation de l'acétylcystéine ou de la carbocystéine par rapport à un placebo, seuls ou en tant que traitement complémentaire. Pour étudier l'innocuité, nous avons utilisé des essais comparant l'acétylcystéine ou de la carbocystéine par rapport à un traitement actif ou l'absence de traitement et des rapports de cas.

Recueil et analyse des données

Dans cette revue mise à jour, deux auteurs de la revue (YD, MC), avec l'aide d'un collègue, ont extrait les données et évalué la qualité des essais. Nous avons effectué une analyse en sous-groupe des enfants âgés de moins de deux ans.

Résultats Principaux

Nous avons inclus six essais impliquant 497 participants afin d'étudier l'efficacité. Ils ont montré certains bénéfices (par ex. réduction de la toux à sept jours) des agents mucolytiques, bien que les différences ont été de peu de pertinence clinique. Aucune conclusion n'était présentée concernant le sous-groupe de nourrissons de moins de deux ans, car les données n'étaient pas disponibles. trente quatre études, incluant les six essais précédents et comportant 2064 enfants, étaient éligibles afin d'étudier l'innocuité. l'Innocuité globale était bonne mais très peu de données étaient disponibles pour évaluer l'innocuité chez les nourrissons de moins de deux ans. Cependant, 59 cas de bronchorrhée paradoxalement accrue observée chez les nourrissons ont été rapportés à l'organisme de pharmacovigilance français.

Conclusions des auteurs

Les résultats doivent être interprétés avec prudence car elles se basent sur un nombre limité de participants inclus dans des études, dont la qualité méthodologique est discutable. L'acétylcystéine et la carbocystéine semblent avoir une efficacité limitée et semblent être sans danger chez les enfants âgés de plus de deux ans. Ces résultats devraient tenir compte du fait que l'acétylcystéine et la carbocystéine sont prescrites pour des maladies spontanément résolutives (par exemple, toux aiguë, bronchite). Compte tenu de fortes inquiétudes concernant l'innocuité, ces médicaments devraient être utilisés uniquement pour les IVR supérieures et inférieures dans le contexte d'un ECR en ce qui concerne les enfants de moins de deux ans.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'acétylcystéine et la carbocystéine pour le traitement des infections des voies respiratoires supérieures et inférieures chez les patients pédiatriques sans maladie broncho-pulmonaire chronique

L'acétylcystéine et la carbocystéine pour traiter les infections des voies respiratoires supérieures et inférieures chez les enfants ne souffrant pas d'une maladie broncho-pulmonaire chronique

L'acétylcystéine et la carbocystéine sont les plus couramment prescrits des médicaments qui visent à modifier la structure des sécrétions bronchiques. Cette revue systématique a évalué leur efficacité et innocuité dans le traitement des infections des voies respiratoires supérieures et inférieures chez les enfants ne souffrant pas d'une maladie broncho-pulmonaire chronique. Nous avons également particulièrement étudié les patients âgés de moins de deux ans.

Quarante-neuf essais remplissaient les critères d'inclusion. Six essais impliquant 497 participants ont été inclus afin d'étudier l'efficacité, et comparaient l'acétylcystéine ou la carbocystéine à un placebo. Trente quatre essais (y compris les six) étaient éligibles afin d'étudier l'innocuité et concernaient 2064 patients pédiatriques.

Les résultats de cette revue suggèrent une efficacité réelle, mais limitée, de l'acétylcystéine et de la carbocystéine (par ex. réduction de la toux à sept jours) et une bonne innocuité globale (sauf pour de rares légers effets secondaires gastro-intestinaux) chez les enfants âgés de plus de deux ans. Cependant, le nombre de participants inclus était limité et la qualité méthodologique était contestable. Ces résultats devraient également tenir compte du fait que l'acétylcystéine et la carbocystéine sont prescrites pour des maladies spontanément résolutives (par exemple, toux aiguë, bronchite). Chez les enfants de moins de deux ans, et compte tenu des fortes inquiétudes concernant la sécurité ( accroîtraient au lieu de diminuer les sécrétions bronchiques), ces médicaments ne devraient être utilisés que pour le traitement des infections des voies respiratoires supérieures et inférieures dans le cadre d'un essai contrôlé randomisé.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 5th November, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux