Intervention Review

Nutritional interventions for preventing and treating pressure ulcers

  1. Gero Langer1,*,
  2. Astrid Fink2

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 12 JUN 2014

Assessed as up-to-date: 25 MAR 2014

DOI: 10.1002/14651858.CD003216.pub2


How to Cite

Langer G, Fink A. Nutritional interventions for preventing and treating pressure ulcers. Cochrane Database of Systematic Reviews 2014, Issue 6. Art. No.: CD003216. DOI: 10.1002/14651858.CD003216.pub2.

Author Information

  1. 1

    Martin Luther University Halle-Wittenberg, Institute of Health and Nursing Sciences, German Center for Evidence-based Nursing, Halle (Saale), Germany

  2. 2

    Martin Luther University Halle-Wittenberg, Institute for Medical Sociology, Halle/Saale, Germany

*Gero Langer, Institute of Health and Nursing Sciences, German Center for Evidence-based Nursing, Martin Luther University Halle-Wittenberg, Magdeburger Strasse 8, Halle (Saale), 06112, Germany. gero.langer@medizin.uni-halle.de.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (conclusions changed)
  2. Published Online: 12 JUN 2014

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Background

Pressure ulcers affect approximately 10% of people in hospitals and older people are at highest risk. A correlation between inadequate nutritional intake and the development of pressure ulcers has been suggested by several studies, but the results have been inconsistent.

Objectives

To evaluate the effects of enteral and parenteral nutrition on the prevention and treatment of pressure ulcers.

Search methods

In March 2014, for this first update, we searched The Cochrane Wounds Group Specialised Trials Register, the Cochrane Central register of Controlled Trials (The Cochrane Library), the Database of Abstracts of Reviews of Effects (DARE) (The Cochrane Library), the Health Technology Assessment Database (HTA) (The Cochrane Library), the Cochrane Methodology Register (The Cochrane Library), NHS Economic Evaluation Database (The Cochrane Library), Ovid Medline, Ovid Embase and EBSCO CINAHL. No date, language or publication status limits were applied.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) evaluating the effects of enteral or parenteral nutrition on the prevention and treatment of pressure ulcers, which measured the incidence of new ulcers, ulcer healing or changes in pressure ulcer severity. There were no restrictions on types of patient, setting, date, publication status or language.

Data collection and analysis

Two review authors independently screened for inclusion, and disagreement was resolved by discussion. Two review authors independently extracted data and assessed quality using the Cochrane Collaboration tool for assessing risk of bias.

Main results

We included 23 RCTs, many were small (between 9 and 4023 participants, median 88) and at high risk of bias.

Eleven trials compared a combination of nutritional supplements, consisting of a minimum of energy and protein in different dosages, for the prevention of pressure ulcers. A meta-analysis of eight trials (6062 participants) that compared the effects of mixed nutritional supplements with standard hospital diet found no clear evidence of an effect of supplementation on pressure ulcer development (pooled RR 0.86; 95% CI 0.73 to 1.00; P value 0.05; I2 = 13%, random effects). This outcome is at unclear or high risk of bias.

Fourteen trials evaluated the effects of nutritional supplements on the healing of existing pressure ulcers: seven trials examined mixed nutritional supplements, three the effects of proteins, two trials examined zinc, and two studies examined ascorbic acid. The included trials were heterogeneous with regard to participants, interventions, comparisons and outcomes and meta-analysis was not appropriate. There was no clear evidence of an improvement in pressure ulcer healing from the nutritional supplements evaluated in any of these individual studies.

Authors' conclusions

There is currently no clear evidence of a benefit associated with nutritional interventions for either the prevention or treatment of pressure ulcers. Further trials of high methodological quality are necessary.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Dietary supplementation for preventing and treating pressure ulcers

Background
Pressure ulcers (also called bed sores) are wounds caused by pressure at the weight-bearing, bony points of immobilised people (such as hips, heels and elbows). Poor nutritional status, or dehydration, may weaken the skin and make people more vulnerable to developing pressure ulcers. Once a pressure ulcer has developed, it can become very large and difficult to heal.

Review Question
We wanted to find out whether changing the diet (for example by giving supplements) could prevent the development of pressure ulcers. We also wanted to find out if dietary changes could help heal pressure ulcers that had already occurred.

The review of trials found that there is no clear evidence that nutritional interventions reduce the number of people who develop pressure ulcers or help the healing of existing pressure ulcers. More research is needed.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Interventions nutritionnelles pour la prévention et le traitement des escarres

Contexte

Les escarres affectent environ 10% des personnes dans les hôpitaux et les personnes âgées présentent un risque plus élevé. Une corrélation entre un apport nutritionnel inadéquat et le développement d'escarres a été suggéré par plusieurs études, mais les résultats sont discordants.

Objectifs

Évaluer les effets de la nutrition entérale et parentérale sur la prévention et le traitement des escarres.

Stratégie de recherche documentaire

En mars 2014, pour cette première mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions, le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library), la base des résumés des revues systématiques hors Cochrane (DARE) (The Cochrane Library), la Health Technology Assessment Database (HTA) (The Cochrane Library), le registre Methodology (The Cochrane Library), la NHS Economic Evaluation Database (The Cochrane Library), Ovid MEDLINE, Ovid Embase et EBSCO CINAHL. Aucune restriction de date, de langue ou de statut de publication n'a été appliquée.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant les effets de la nutrition entérale ou parentérale, sur la prévention et le traitement des escarres, qui mesuraient l'incidence de nouveaux ulcères, la cicatrisation des ulcères ou les modifications dans la gravité des escarres. Il n'y avait aucune restriction concernant les types de patients, l'environnement, la date, le statut de la publication ou la langue.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment procédé au criblage pour l'inclusion, et les désaccords ont été résolus par la discussion. Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait les données et évalué la qualité à l'aide de l'outil de la Cochrane Collaboration pour évaluer le risque de biais.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 23 ECR, beaucoup étaient de petite taille (entre 9 et 4023 participants, médiane 88) et à risque élevé de biais.

Onze essais comparaient une combinaison de suppléments nutritionnels, avec un minimum de calories et de protéines en différents dosages, pour la prévention des escarres. Une méta-analyse de huit essais (6062 participants) ayant comparé les effets d'un mélange de suppléments nutritionnels avec le régime alimentaire standard de l'hôpital n'a trouvé aucune preuve claire d'un effet de la supplémentation sur le développement des escarres (RR combiné de 0,86 ; IC à 95 % 0,73 à 1,00 ; P = 0,05 ; I 2 = 13%, les effets aléatoires). Ce résultat est à risque incertain ou élevé de biais.

Quatorze essais ont évalué les effets des suppléments nutritionnels sur la cicatrisation d'escarres existantes : sept essais ont étudié des mélanges de suppléments nutritionnels, trois les effets de protéines, deux essais ont étudié le zinc, et deux études ont étudié l'acide ascorbique. Les essais inclus étaient hétérogènes en termes de participants, d'interventions, de comparaisons et de critères de jugement et une méta-analyse n'était pas appropriée. Dans aucune de ces études, il n'y avait de preuve claire d'une amélioration de la guérison des escarres par les suppléments nutritionnels évalués.

Conclusions des auteurs

Il n'existe actuellement aucune preuve claire d'un bénéfice associé à des interventions nutritionnelles pour la prévention ou le traitement des escarres. D'autres essais de bonne qualité méthodologique sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Interventions nutritionnelles pour la prévention et le traitement des escarres

La supplémentation alimentaire pour la prévention et le traitement des escarres

Contexte
Les escarres (aussi appelées plaies de pression) sont des plaies provoquées par la pression du poids des personnes immobilisées sur les points d'appui osseux (comme les hanches, les talons et les coudes). Un mauvais état nutritionnel, ou de la déshydratation, peuvent fragiliser la peau et rendre les patients plus vulnérables au développement d’escarres. Une fois qu'une escarre s'est installée, elle peut devenir très grande et difficile à guérir.

Question de la revue
Nous voulions découvrir si le changement de l'alimentation (par exemple par l'administration de suppléments) pouvait prévenir le développement des escarres. Nous voulions également découvrir si les changements alimentaires pouvaient aider à la cicatrisation des escarres déjà présentes.

La revue des essais a trouvé qu'il n'existe pas de données claires prouvant que les interventions nutritionnelles réduisent le nombre de personnes qui développent des escarres ou facilitent la cicatrisation des escarres existantes. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th September, 2014
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Santé du Canada, Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec, Fonds de recherche du Québec-Santé et Institut National d'Excellence en Santé et en Services Sociaux ; pour la France : Ministère en charge de la Santé