Intervention Review

Immunosuppressant and immunomodulatory treatments for multifocal motor neuropathy

  1. T Umapathi1,*,
  2. Richard AC Hughes2,
  3. Eduardo Nobile-Orazio3,
  4. Jean-Marc Léger4

Editorial Group: Cochrane Neuromuscular Disease Group

Published Online: 18 APR 2012

Assessed as up-to-date: 4 OCT 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD003217.pub4

How to Cite

Umapathi T, Hughes RAC, Nobile-Orazio E, Léger JM. Immunosuppressant and immunomodulatory treatments for multifocal motor neuropathy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 4. Art. No.: CD003217. DOI: 10.1002/14651858.CD003217.pub4.

Author Information

  1. 1

    National Neuroscience Institute, Department of Neurology, Singapore, Singapore

  2. 2

    National Hospital for Neurology and Neurosurgery, MRC Centre for Neuromuscular Diseases, London, UK

  3. 3

    Milan University, Neurology 2, Milan, Italy

  4. 4

    Groupe Hospitalier Pitrie Salpêtrière and University Paris VI, National Reference Center for Rare Neuromuscular Diseases, Paris Cedex 13, France

*T Umapathi, Department of Neurology, National Neuroscience Institute, 11 Jalan Tan, Tock Seng, Singapore, 308433, Singapore. umapathi@nni.com.sg. umapathi_thirugnanam@nni.com.sg.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 APR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Multifocal motor neuropathy is characterised by progressive, predominantly distal, asymmetrical limb weakness and usually multiple partial motor nerve conduction blocks. Intravenous immunoglobulin is beneficial but the role of immunosuppressive agents is uncertain. This is an update of a review first published in 2002 and previously updated in 2003, 2005 and 2008.

Objectives

To provide the best available evidence from randomised controlled trials on the role of immunosuppressive agents for the treatment of multifocal motor neuropathy.

Search methods

We searched the Cochrane Neuromuscular Disease Group Specialized Register (4 October 2011), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (2011, Issue 3 in The Cochrane Library), MEDLINE (January 1966 to September 2011), EMBASE (January 1980 to September 2011), and LILACS (January 1982 to September 2011) for trials of multifocal motor neuropathy.

Selection criteria

We planned to include randomised and quasi-randomised controlled trials. We considered prospective and retrospective case series and case reports in the Discussion.

Data collection and analysis

Two review authors searched the titles and abstracts of the articles identified and extracted the data independently.

Main results

Only one randomised controlled trial of an immunosuppressive or immunomodulatory agent has been performed in multifocal motor neuropathy. This study randomised 28 participants and showed that mycophenolate mofetil, when used with intravenous immunoglobulin, did not significantly improve strength, function or reduce the need for intravenous immunoglobulin. No serious adverse events were observed. The study was deemed at low risk of bias. We summarised the results of retrospective and prospective case series in the discussion.

Authors' conclusions

According to moderate quality evidence, mycophenolate mofetil did not produce significant benefit in terms of reducing need for intravenous immunoglobulin or improving muscle strength. Trials of other immunosuppressants should be undertaken.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Treatments that suppress or modify the immune system for multifocal motor neuropathy

Multifocal motor neuropathy is a rare condition causing progressive weakness of the limbs, especially the hands and arms. This disorder is believed to be driven by an immune-based process. The usual treatment is infusion of immunoglobulin (antibodies purified from the blood) into a vein. This is expensive, needs to be repeated every few weeks and is not always completely effective. Immunosuppressive drugs (drugs that suppress immune responses) such as cyclophosphamide, azathioprine, ciclosporin, interferon beta-1a, mycophenolate mofetil and rituximab have been tried as initial or add-on treatments. This updated review looked for evidence of the benefits and harms which they produce. Only one randomised controlled trial, of a drug called mycophenolate mofetil, was found. This medication, when used with immunoglobulin, did not reduce the requirement for immunoglobulin or improve muscle strength of trial participants with multifocal motor neuropathy. No serious side-effects were observed. Bias is low in this study. New randomised controlled trials of other immunosuppressive drugs are needed to identify beneficial treatments for multifocal motor neuropathy.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Traitements immunosuppresseurs et immunomodulateurs pour la neuropathie motrice multifocale

Contexte

La neuropathie motrice multifocale se caractérise par une faiblesse des membres asymétrique, progressive, principalement distale, et des blocages partiels, généralement multiples, de la conduction nerveuse motrice. L'immunoglobuline en intraveineuse est bénéfique, mais le rôle des agents immunosuppresseurs est incertain. Ceci est une mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2002 et précédemment mise à jour en 2003, 2005 et 2008.

Objectifs

Fournir les meilleures preuves disponibles à partir d'essais contrôlés randomisés concernant le rôle des agents immunosuppresseurs pour le traitement de la neuropathie motrice multifocale.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les affections neuro-musculaires (4 octobre 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (2011, numéro 3, dans The Cochrane Library), MEDLINE (de janvier 1966 à septembre 2011), EMBASE (de janvier 1980 à septembre 2011) et LILACS (de janvier 1982 à septembre 2011) pour trouver des essais portant sur la neuropathie motrice multifocale.

Critères de sélection

Nous avions prévu d'inclure les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés. Nous avons pris en compte les séries de cas et études de cas prospectives et rétrospectives dans la Discussion.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont effectué une recherche dans les titres et les résumés des articles identifiés et extrait les données de façon indépendante.

Résultats Principaux

Seul un essai contrôlé randomisé portant sur un agent immunosuppresseur ou immunomodulateur a été réalisé concernant la neuropathie motrice multifocale. Cette étude randomisait 28 participants et a montré que le mycophénolate mofétil, lorsqu'il était utilisé avec l'immunoglobuline en intraveineuse, n'améliorait pas significativement la force, la fonction et ne réduisait pas la nécessité d'immunoglobuline en intraveineuse. Aucun effet indésirable grave n'a été observé. L'étude a été considérée comme présentant un faible risque de biais. Nous avons résumé les résultats des séries de cas rétrospectives et prospectives dans la discussion.

Conclusions des auteurs

D'après des preuves de qualité modérée, le mycophénolate mofétil n'a pas produit de bénéfice significatif en termes de réduction de la nécessité d'immunoglobuline en intraveineuse ni amélioré la force musculaire. Des essais portant sur d'autres immunosuppresseurs doivent être réalisés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Traitements immunosuppresseurs et immunomodulateurs pour la neuropathie motrice multifocale

Traitements qui suppriment ou modifient le système immunitaire pour la neuropathie motrice multifocale

La neuropathie motrice multifocale est une affection rare provoquant une faiblesse progressive des membres, en particulier des mains et des bras. On pense que ce trouble est dû à un processus immunitaire. Le traitement classique est une perfusion d'immunoglobuline (anticorps purifiés à partir du sang) dans une veine. Cela est onéreux, nécessite d'être répété à quelques semaines d'intervalle et n'est pas toujours totalement efficace. Les médicaments immunosuppresseurs (médicaments qui suppriment les réponses immunitaires), tels que le cyclophosphamide, l'azathioprine, la cyclosporine, l'interféron bêta-1a, le mycophénolate mofétil et le rituximab ont été essayés en tant que traitements initiaux ou d'appoint. Cette revue mise à jour a cherché des preuves des bénéfices et des préjudices qu'ils produisent. Seul un essai contrôlé randomisé, portant sur un médicament appelé le mycophénolate mofétil, a été trouvé. Ce médicament, lorsqu'il est utilisé avec l'immunoglobuline, ne réduisait pas la nécessité d'immunoglobuline et n'améliorait pas la force musculaire des participants à l'essai présentant une neuropathie motrice multifocale. Aucun effet secondaire grave n'a été observé. Le biais est faible dans cette étude. De nouveaux essais contrôlés randomisés portant sur d'autres médicaments immunosuppresseurs sont nécessaires pour identifier des traitements bénéfiques pour la neuropathie motrice multifocale.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français