Get access

Single dose dipyrone for acute postoperative pain

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Dipyrone (metamizole) is a non-steroidal anti-inflammatory drug used in some countries to treat pain (postoperative, colic, cancer, and migraine); it is banned in others because of an association with life-threatening blood agranulocytosis. This review updates a 2001 Cochrane review, and no relevant new studies were identified, but additional outcomes were sought.

Objectives

To assess the efficacy and adverse events of single dose dipyrone in acute postoperative pain.

Search methods

The earlier review searched CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, LILACS and the Oxford Pain Relief Database to December 1999. For the update we searched CENTRAL, MEDLINE,EMBASE and LILACS to February 2010.

Selection criteria

Single dose, randomised, double-blind, placebo or active controlled trials of dipyrone for relief of established moderate to severe postoperative pain in adults. We included oral, rectal, intramuscular or intravenous administration of study drugs.

Data collection and analysis

Studies were assessed for methodological quality and data extracted by two review authors independently. Summed total pain relief over six hours (TOTPAR) was used to calculate the number of participants achieving at least 50% pain relief. Derived results were used to calculate, with 95% confidence intervals, relative benefit compared to placebo, and the number needed to treat (NNT) for one participant to experience at least 50% pain relief over six hours. Use and time to use of rescue medication were additional measures of efficacy. Information on adverse events and withdrawals was collected.

Main results

Fifteen studies tested mainly 500 mg oral dipyrone (173 participants), 2.5 g intravenous dipyrone (101), 2.5 g intramuscular dipyrone (99); fewer than 60 participants received any other dose. All studies used active controls (ibuprofen, paracetamol, aspirin, flurbiprofen, ketoprofen, dexketoprofen, ketorolac, pethidine, tramadol, suprofen); eight used placebo controls.

Over 70% of participants experienced at least 50% pain relief over 4 to 6 hours with oral dipyrone 500 mg compared to 30% with placebo in five studies (288 participants; NNT 2.4 (1.9 to 3.2)). Fewer participants needed rescue medication with dipyrone (7%) than with placebo (34%; four studies, 248 participants). There was no difference in participants experiencing at least 50% pain relief with 2.5 g intravenous dipyrone and 100 mg intravenous tramadol (70% vs 65%; two studies, 200 participants). No serious adverse events were reported.

Authors' conclusions

Based on very limited information, single dose dipyrone 500 mg provides good pain relief to 70% of patients. For every five individuals given dipyrone 500 mg, two would experience this level of pain relief who would not have done with placebo, and fewer would need rescue medication, over 4 to 6 hours.

摘要

背景

單一劑量dipyrone 作為急性手術後止痛

使用dipyrone 作為止痛藥是有爭議的。它普遍地使用在許多國家,比方說俄國、西班牙, 巴西, 和在許多南美洲和部分的非洲國家用於手術後的疼痛、絞痛、癌症疼痛和偏頭痛.而它也是最普遍的非鴉片類第一線止痛藥。在其他國家(比方說美國, 英國) 中被禁止是由於它與潛在威脅生命的惡血體質譬如說中性免疫球細胞缺乏症可能是有相關的。Dipyrone 現在在奧地利、比利時、法國、德國、義大利、荷蘭、西班牙、瑞士、南非、拉丁美洲、俄國、以色列和印度是可以取得的。

目標

在隨機化的試驗中定量地評估單一劑量dipyrone 在中度到強烈手術後疼痛的止痛效果和副作用。以相同方式比較dipyrone 與其它藥物的相對止痛效果。

搜尋策略

已發表於Medline, Embase, the Cochrane Library (Issue 3 1999), LILACs and the Oxford Pain Relief Database的文章。從檢索的報告參考書目中找到額外的研究。最近搜尋的日期:December 1999。

選擇標準

納入標準包括了:全文發表,臨床試驗,病患隨機分配到治療組別,雙盲設計,成年病患與基準比較是中度到強度疼痛,手術後服用研究藥物,服用研究藥物包括dipyrone 和安慰劑或積極控制和經口服,直腸粘膜吸收,肌肉或靜脈內注射給予藥物治療。

資料收集與分析

擷取4 – 6個小時內疼痛強度和疼痛緩解轉換成二種訊息,產生可獲得至少50% 疼痛緩解病患的數目。這計算是以患者的比例和需要被治療的數目,在4 – 6 個小時內至少50%的疼痛緩解。單一劑量產生的副作用也記錄下來。

主要結論

包括十五項研究;八項使用了安慰劑而七項使用了積極控制(口服dexketoprofen 12.5 毫克或25 毫克、口服ketorolac 10 毫克、肌肉注射pethidine 100 毫克或ketorolac 30 毫克,靜脈內注射tramadol 100 毫克或直腸黏膜suprofen 300 毫克)。在五個試驗(288 名患者)給單一劑量口服dipyrone 500 毫克在中度到強烈手術後4 – 6 個小時疼痛的平均反應速度(病人至少有50%疼痛緩解的比例)平均值是73%(範圍54% 到87%),而安慰劑平均值則是32%(19% 到41%)。在二項研究中(113 名病患)反應速度口服dipyrone 1 g 是69%(61% 和77%),而安慰劑則是20%(11% 和25%)。在一項研究中(70 名患者)反應速度與肌肉內注射dipyrone 2 g 是74% 而安慰劑則是46%。無法分析副作用。反應速度在積極控制試驗與那些是安慰劑受控試驗組別是相似的。

作者結論

單一劑量dipyrone 看起來與常被使用於治療中度到嚴重程度的手術後疼痛的止痛藥ibuprofen 400 毫克有相似的效果。最常見的副作用是昏睡、胃部不適和噁心。

翻譯人

本摘要由三軍總醫院詹舜名翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

給予單一劑量dipyrone 在治療成人手術後疼痛是有效的止痛藥物。它普遍地使用在許多國家,用於手術後的疼痛、絞痛、癌症疼痛和偏頭痛。在其他國家(比方說美國和英國)被禁止是由於它與潛在威脅生命的惡血質,譬如說可能和中性免疫球細胞缺乏症有關。這回顧顯示單一劑量dipyrone對中度到強度成人手術後止痛是有效的而且單一劑量dipyrone 500 毫克與ibuprofen 400 毫克有相似的治療效果。副作用不是很常見但比較多的是昏睡、胃部不適和噁心。

Résumé

Dose unique de dipyrone contre la douleur postopératoire aiguë

Contexte

Le dipyrone (métamizole) est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien utilisé dans certains pays pour traiter la douleur (postopératoire, coliques, cancer et migraine) ; il est interdit dans d'autres pays car il a été associé à des cas d'agranulocytose mortels. Cette revue met à jour une revue Cochrane de 2001 et aucune étude pertinente n'a été identifiée, mais des résultats supplémentaires ont été recherchés.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et les événements indésirables d'une dose unique de dipyrone en douleur postopératoire aiguë.

Stratégie de recherche documentaire

Pour la revue précédente, des recherches avaient été menées dans les bases de données CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, LILACS et l'Oxford Pain Relief Database, jusqu'en décembre 1999. Pour la mise à jour, nous avons consulté CENTRAL, MEDLINE,EMBASE et LILACS jusqu'en février 2010.

Critères de sélection

Essais contrôlés contre placebo ou contre traitement actif, en double aveugle, randomisés, de dose unique de dipyrone pour le soulagement de la douleur postopératoire modérée à sévère avérée chez des adultes. Nous avons inclus l'administration orale, rectale, intramusculaire et intraveineuse des médicaments étudiés.

Recueil et analyse des données

La qualité méthodologique des études a été évaluée et les données ont été extraites par deux auteurs de la revue indépendamment. Le soulagement de la douleur total additionné pendant six heures (TOTPAR) a été utilisé pour calculer le nombre de participants ressentant au moins un soulagement de la douleur de 50 %. Les résultats dérivés ont été utilisés pour calculer, avec des intervalles de confiance de 95 %, le bénéfice relatif par rapport au placebo et le nombre de sujets à traiter (NST) pour qu'un participant ressente au moins un soulagement de la douleur de 50 % pendant six heures. L'utilisation et la durée avant de prendre un médicament de secours étaient des mesures d'efficacité supplémentaires. Des informations sur les événements indésirables et les arrêts prématurés ont été recueillies.

Résultats Principaux

Quinze études évaluaient principalement la dose orale de 500 mg de dipyrone (173 participants), 2,5 g de dipyrone par voie intraveineuse (101) et 2,5 g de dipyrone par voie intramusculaire (99) ; moins de 60 participants ont reçu une autre dose. Toutes les études utilisaient des contrôles actifs (ibuprofène, paracétamol, aspirine, flurbiprofène, kétoprofène, dexketoprofen, kétorolac, péthidine, tramadol, suprofène) ; huit essais utilisaient des contrôles contre placebo.

Plus de 70 % des participants ont ressenti un soulagement de la douleur d'au moins 50 % pendant 4 à 6 heures avec la dose orale de 500 mg de dipyrone, contre 30 % avec le placebo dans cinq études (288 participants ; NST 2,4 (1,9 à 3,2)). Moins de participants ont eu besoin de prendre un médicament de secours avec le dipyrone (7 %) qu'avec le placebo (34 % ; quatre études, 248 participants). Aucune différence n'a été observée entre les participants ressentant un soulagement de la douleur d'au moins 50 % avec 2,5 g de dipyrone par voie intraveineuse et 100 mg de tramadol par voie intraveineuse (70 % versus 65 % ; deux études, 200 participants). Aucun événement indésirable grave n'a été rapporté.

Conclusions des auteurs

Selon des informations très limitées, une dose unique de 500 mg de dipyrone entraîne un bon soulagement de la douleur chez 70 % des patients. Sur cinq individus recevant 500 mg de dipyrone, deux individus supplémentaires ressentent ce niveau de soulagement de la douleur par rapport au placebo et moins de personnes ont recours aux médicaments de secours, pendant 4 à 6 heures.

Plain language summary

Single-dose dipyrone for the treatment of acute postoperative pain

Dipyrone is a popular medicine for pain relief in many countries and is used to treat postoperative pain, colic pain, cancer pain and migraine. Other countries (e.g. USA, UK, Japan) have banned its use because of an association with potentially life-threatening blood disorders such as agranulocytosis. There was too little information available to draw any conclusions about most of the doses and routes of administration of dipyrone used in these studies. A single 500 mg oral dose of dipyrone provided at least 50% pain relief to adults with moderate or severe postoperative pain, with similar efficacy to ibuprofen 400 mg. A single 2.5 g intravenous dose was equivalent to 100 mg intravenous tramadol for at least 50% pain relief. Adverse effects were poorly reported, but no serious events or adverse event withdrawals were reported.

Résumé simplifié

Dose unique de dipyrone contre la douleur postopératoire aiguë

Dose unique de dipyrone pour le traitement de la douleur postopératoire aiguë

Le dipyrone est un médicament populaire pour le soulagement de la douleur dans de nombreux pays. Il est utilisé pour traiter la douleur postopératoire, la douleur des coliques, la douleur du cancer et la migraine. D'autres pays (comme les États-Unis, le Royaume-Uni ou le Japon) ont interdit son utilisation car il a été associé à des troubles sanguins potentiellement mortels tels que l'agranulocytose. Les informations disponibles étaient trop peu nombreuses pour tirer des conclusions sur la plupart des doses et voies d'administration du dipyrone utilisées dans ces études. Une dose unique orale de 500 mg de dipyrone entraînait un soulagement de la douleur d'au moins 50 % chez les adultes souffrant de douleur postopératoire modérée à sévère, avec une efficacité similaire à 400 mg d'ibuprofène. Une dose unique de 2,5 g par voie intraveineuse était équivalente à 100 mg de tramadol intraveineux pour un soulagement de la douleur d'au moins 50 %. Les effets indésirables étaient mal consignés, mais aucun événement grave ou arrêt prématuré dû aux événements indésirables n'a été rapporté.

Notes de traduction

Le résumé et le résumé simplifié sont disponibles en espagnol dans l'annexe 7. Les auteurs déclarent qu'il est peu probable que des études supplémentaires soient incluses dans cette revue, laquelle devrait donc être publiée en tant que « revue stable ».

Traduit par: French Cochrane Centre 1st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary