Emergency interventions for hyperkalaemia

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Hyperkalaemia occurs in outpatients and in between 1% and 10% of hospitalised patients. When severe, consequences include arrhythmia and death.

Objectives

To review randomised evidence informing the emergency (i.e. acute, rather than chronic) management of hyperkalaemia

Search methods

We searched MEDLINE (1966-2003), EMBASE (1980-2003), The Cochrane Library (issue 4, 2003), and SciSearch using the text words hyperkal* or hyperpotass* (* indicates truncation). We also searched selected journals and abstracts of meetings. The reference lists of recent review articles, textbooks, and relevant papers were reviewed for additional potentially relevant titles.

Selection criteria

All selection was performed in duplicate. Articles were considered relevant if they were randomised, quasi-randomised or cross-over randomised studies of pharmacological or other interventions to treat non-neonatal humans with hyperkalaemia, reporting on clinically-important outcomes, or serum potassium levels within the first six hours of administration.

Data collection and analysis

All data extraction was performed in duplicate. We extracted quality information, and details of the patient population, intervention, baseline and follow-up potassium values. We extracted information about arrhythmias, mortality and adverse effects. Where possible, meta-analysis was performed using random effects models.

Main results

None of the studies of clinically-relevant hyperkalaemia reported mortality or cardiac arrhythmias. Reports focused on serum potassium levels. Many studies were small, and not all intervention groups had sufficient data for meta-analysis to be performed. On the basis of small studies, inhaled beta-agonists, nebulised beta-agonists, and intravenous (IV) insulin-and-glucose were all effective, and the combination of nebulised beta agonists with IV insulin-and-glucose was more effective than either alone. Dialysis is effective. Results were equivocal for IV bicarbonate. K-absorbing resin was not effective by four hours, and longer follow up data on this intervention were not available from RCTs.

Authors' conclusions

Nebulised or inhaled salbutamol, or IV insulin-and-glucose are the first-line therapies for the management of emergency hyperkalaemia that are best supported by the evidence. Their combination may be more effective than either alone, and should be considered when hyperkalaemia is severe. When arrhythmias are present, a wealth of anecdotal and animal data suggests that IV calcium is effective in treating arrhythmia. Further studies of the optimal use of combination treatments and of the adverse effects of treatments are needed.

摘要

背景

高血鉀的緊急處置

高血鉀症可發生在門診病患,及1%至10%的住院患者。嚴重的併發症包括心律不整和死亡。

目標

審查隨機證據,關於緊急(即急性,而不是慢性)高血鉀的處置

搜尋策略

檢索MEDLINE (1966年至2003年), EMBASE(1980至2003年),Cochrane Library(第4期,2003年),和SciSearch,所使用的關鍵字為 hyperkal∗ 或hyperpotass∗(∗表示任意字元)。為找出更多的可能相關文獻,我們還搜查特定的期刊和會議的摘要,參考書目,最新綜論文章,教科書和有關期刊。

選擇標準

所有的搜尋都重複乙次。隨機,準隨機或跨超過隨機研究的藥理或其他干預治療非新生兒的高血鉀,且記錄臨床重要數據如預後,血鉀數值,還有最初的6個小時的處置,文章就被選入。

資料收集與分析

所有數據的整理都重複乙次。我們整理患者數目,處置方法,日常和後續追蹤的血鉀濃度。我們整理關於心律不整,死亡率和嚴重不良後果。且儘可能使用隨機效應模型做合眾分析。

主要結論

沒有一篇研究是與死亡率或心律不整有關,這些研究只討論血鉀濃度。許多研究皆是小型,以致無法做整合分析。從這些小型研究,吸入性乙型受體激動劑,蒸氣乙型受體激動劑,與靜脈注射胰島素/葡萄糖都有效,並且蒸氣乙型受體激動劑與靜脈注射胰島素/葡萄糖同時使用比單一使用時更有效。透析也是有效的。靜脈注射碳酸氫鈉的結果是不明確的。鉀吸收樹脂使用四小時後就失效。

作者結論

蒸氣或吸入性沙丁胺醇 (salbutamol) ,或靜脈注射胰島素/葡萄糖是第一線緊急處理高血鉀,並且有足夠證據支持。同時使用可能會比單獨使用有效,尤其是嚴重高血鉀合併心律不整發生時,充分的動物資料顯示,靜脈注射鈣離子能有效治療心律不整。不過,進一步研究最佳的合併治療方法和其副作用是必要的。

翻譯人

本摘要由馬偕醫院李俊賢翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

沒有任何臨床試驗可做出重要的結論。許多研究的報告是典型的患者。許多試驗方法有缺陷。嚴重不良事件反少被報告。血清鉀濃度的降低是最常見被報告:乙型阻斷劑和胰島素/葡萄糖的靜脈注射是有效的。合併使用可能比單獨使用有效。

Résumé scientifique

Interventions d'urgence pour l'hyperkaliémie

Contexte

L'hyperkaliémie survient chez des patients externes et chez 1 à 10 % des patients hospitalisés. Lorsqu'elle est sévère, elle peut aboutir à une arythmie ou au décès.

Objectifs

Réviser les preuves randomisées concernant la gestion urgente (c.-à-d. aiguë plutôt que chronique) de l'hyperkaliémie

Stratégie de recherche documentaire

MEDLINE (1966-2003), EMBASE (1980-2003), La librairie Cochrane (numéro 4, 2003) et SciSearch ont été consultés à l'aide des mots de textes hyperkal* ou hyperpotass* (* indique une coupure). Une sélection de revues et de résumés de réunions a également été consultée. Des références bibliographiques d'articles de revue récents, des ouvrages et des articles pertinents ont été révisés pour de potentiels titres pertinents supplémentaires.

Critères de sélection

Toute la sélection a été faite en double. Les articles étaient considérés comme pertinents s'il s'agissait d'essais randomisés, quasi-randomisés ou randomisés croisés d'interventions pharmacologiques ou non pour traiter les humains non néonatals souffrant d'hyperkaliémie ; les articles devaient signaler les résultats cliniquement importants ou la kaliémie au cours des six premières heures d'administration.

Recueil et analyse des données

L'extraction des données a été effectuée en double. Les informations relatives à la qualité, les détails sur la population de patients et les valeurs de potassium de départ et pendant l'intervention et le suivi. Les informations relatives aux arythmies, à la mortalité et aux effets indésirables ont été extraites. Dans la mesure du possible, une méta-analyse a été effectuée au moyen de modèles à effets aléatoires.

Résultats principaux

Aucune des études d'hyperkaliémie cliniquement pertinentes n'a rapporté de mortalité ou d'arythmies cardiaques. Les rapports se concentraient sur les taux de potassium sérique. Bon nombre des études étaient de petite envergure et certains groupes expérimentaux ne présentaient pas assez de données pour permettre d'effectuer une méta-analyse. Selon les petites études, les béta-agonistes inhalés, les béta-agonistes nébulisés et l'insuline-glucose par voie intraveineuse (IV) se sont tous montrés efficaces, et l'association de béta-agonistes nébulisés avec l'insuline-glucose par voie IV étaient plus efficaces que l'un des autres agents seul. La dialyse est efficace. Les résultats étaient équivoques en ce qui concerne le biocarbonate par IV. La résine d'absorption de potassium (K) ne s'est pas avérée efficace après quatre heures, et les ECR n'ont pas fourni de données de suivi plus long sur cette intervention.

Conclusions des auteurs

Le salbutamol nébulisé ou inhalé, ou l'insuline-glucose par voie IV sont les traitements de première intention pour la gestion d'urgence de l'hyperkaliémie étant les mieux étayés par les preuves. Leur association peut être plus efficace que tout autre agent seul, et elle devrait être envisagée dans le cas d'une hyperkaliémie sévère. En cas d'arythmie, une abondance de données non confirmées ou provenant d'études réalisées sur des animaux suggèrent que le calcium par voie IV est efficace pour traiter l'arythmie. D'autres études sur l'utilisation optimale des traitements combinés et sur les effets indésirables des traitements sont nécessaires.

Plain language summary

Emergency interventions for hyperkalaemia

No trials with clinically-important outcomes were identified. Many of the studies were conducted in convenience samples of patients. Many of the trials were methodologically flawed. Adverse events were rarely reported. Decrease in serum potassium was the most frequently reported outcome: for this outcome beta agonists and intravenous insulin-and-glucose were effective. The combination may be more effective than either alone.

Résumé simplifié

Interventions d'urgence pour l'hyperkaliémie

Aucun essai présentant des résultats cliniquement importants n'a été identifié. La plupart des études ont été réalisées auprès de patients sélectionnés à l'aveuglette. Bon nombre des essais présentaient des défauts de méthodologie. Les effets indésirables ont rarement été rapportés. La diminution de la kaliémie était le résultat le plus fréquemment rapporté : pour ce résultat, les béta-agonistes et l'insuline-glucose par voie intraveineuse étaient efficaces. Il est possible que la combinaison soit plus efficace que tout autre agent seul.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Ringkasan bahasa mudah

Intervensi-intervensi kecemasan untuk hiperkalemia

Tiada kajian yang mempunyai hasil klinikal penting dapat dikenalpasti. Kebanyakan kajian dilakukan dalam sampel pesakit sedia ada / yang diperolehi secara kebetulan. Banyak kajian menggunakan kaedah yang salah. Kejadian-kejadian yang tidak diingini jarang dilapurkan. Penurunan serum potassium / kalium adalah hasil yang paling lazim dilapurkan: bagi hasil kejadian ini beta agonis dan insulin-dan-glukos intravena adalah berkesan. Penggunaan bersama mungkin lebih berkesan daripada ianya digunakan secara tersendiri.

Catatan terjemahan

Diterjemahkan oleh Noor Salwah S Omar (Universiti Sains Malaysia). Untuk sebarang pertanyaan mengenai terjemahan ini sila hubungi salwah@usm.my. Disunting oleh Teguh Haryo Sasongko (Universiti Sains Malaysia; teguhhs@usm.my)

Ancillary