Intervention Review

Amniotomy plus intravenous oxytocin for induction of labour

  1. Graham Howarth1,
  2. Danie J Botha2

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 23 JUL 2001

Assessed as up-to-date: 25 MAY 2001

DOI: 10.1002/14651858.CD003250


How to Cite

Howarth G, Botha DJ. Amniotomy plus intravenous oxytocin for induction of labour. Cochrane Database of Systematic Reviews 2001, Issue 3. Art. No.: CD003250. DOI: 10.1002/14651858.CD003250.

Author Information

  1. 1

    Medical Protection Society, Pretoria, South Africa

  2. 2

    Greenacres Hospital, Port Elizabeth, Eastern Cape, South Africa

*Frances J Kellie, Cochrane Pregnancy and Childbirth Group, Department of Women's and Children's Health, The University of Liverpool, First Floor, Liverpool Women's NHS Foundation Trust, Crown Street, Liverpool, L8 7SS, UK. f.kellie@liverpool.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 JUL 2001

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Induction of labour is a common obstetric intervention. Amniotomy alone for induction of labour is reviewed separately and oxytocin alone for induction of labour is being prepared for inclusion in The Cochrane Library. This review will address the use of the combination of these two methods for induction of labour in the third trimester. This is one of a series of reviews of methods of cervical ripening and labour induction using standardised methodology.

Objectives

To determine, from the best available evidence, the efficacy and safety of amniotomy and intravenous oxytocin for third trimester induction of labour.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register, the Cochrane Controlled Trials Register and reference lists of articles were searched. Date of last search: May 2001. We updated the search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register on 21 September 2009 and added the results to the awaiting classification section of the review.

Selection criteria

Clinical trials comparing amniotomy plus intravenous oxytocin used for third trimester cervical ripening or labour induction with placebo/no treatment or other methods listed above it on a predefined list of labour induction methods.

Data collection and analysis

Trial quality assessment and data extraction were done by both reviewers. A strategy was developed to deal with the large volume and complexity of trial data relating to labour induction. This involved a two-stage method of data extraction. The initial data extraction was done centrally, and incorporated into a series of primary reviews arranged by methods of induction of labour, following a standardised methodology. The data is to be extracted from the primary reviews into a series of secondary reviews, arranged by category of woman.

Main results

Seventeen trials involving 2566 women were included. Amniotomy and intravenous oxytocin were found to result in fewer women being undelivered vaginally at 24 hours than amniotomy alone (relative risk (RR) 0.03, 95% confidence intervals (CI) 0.001-0.49). This finding was based on the results of a single study of 100 women. As regards secondary results amniotomy and intravenous oxytocin resulted in significantly fewer instrumental vaginal deliveries than placebo (RR 0.18, CI 0.05-0.58). Amniotomy and intravenous oxytocin resulted in more postpartum haemorrhage than vaginal prostaglandins (RR 5.5, CI 1.26-24.07). Significantly more women were also dissatisfied with amniotomy and intravenous oxytocin when compared with vaginal prostaglandins, RR 53, CI 3.32-846.51.

Authors' conclusions

Data on the effectiveness and safety of amniotomy and intravenous oxytocin are lacking. No recommendations for clinical practice can be made on the basis of this review. Amniotomy and intravenous oxytocin is a combination of two methods of induction of labour and both methods are utilised in clinical practice. If their use is to be continued it is important to compare the effectiveness and safety of these methods, and to define under which clinical circumstances one may be preferable to another.

[Note: The three citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Amniotomy plus intravenous oxytocin for induction of labour

Intravenous oxytocin and amniotomy compares well with other forms used in the third trimester (full term) to bring on labour.

Sometimes it is necessary to help get labour started. There are several methods used and they either ripen the cervix or make the uterus start contracting. Oxytocin is a drug used to stimulate contractions of the uterus. Amniotomy (breaking the waters) helps bring on contractions. The review of trials found that oxytocin combined with amniotomy compares well with other forms of labour induction. However, adverse risks of amniotomy include pain and discomfort, bleeding, possible infection in the uterus and a decreased heart rate in the baby. The risk of infection following amniotomy is particularly important in areas where HIV is prevalent.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Amniotomie plus ocytocine par voie intraveineuse pour le déclenchement du travail

Contexte

Le déclenchement du travail est une intervention obstétrique courante. L'amniotomie seule pour le déclenchement du travail est considérée de manière séparée et l'ocytocine seule pour le déclenchement du travail est en cours de préparation en vue de l'inclusion dans The Cochrane Library. Cette revue répondra à l'utilisation de la combinaison de ces deux méthodes pour le déclenchement du travail au troisième trimestre. Cette revue fait partie d'une série de revues des méthodes de maturation cervicale et de déclenchement du travail à l'aide d'une méthodologie standardisée.

Objectifs

Déterminer, d'après les meilleures preuves disponibles, l'efficacité et la sécurité de l'amniotomie et de l'ocytocine par voie intraveineuse pour le déclenchement du travail au troisième trimestre.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance, le registre Cochrane des essais contrôlés et les bibliographies des articles identifiés. Date de la dernière recherche : mai 2001. Nous avons mis à jour la recherche du registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 21 septembre 2009 et avons ajouté les résultats à la section de classification en attente de la revue.

Critères de sélection

Les essais cliniques comparant l'amniotomie plus ocytocine par voie intraveineuse utilisée pour la maturation cervicale ou le déclenchement du travail au troisième trimestre au placebo/à l'absence de traitement ou aux méthodes susmentionnées dans une liste prédéfinie de méthodes de déclenchement du travail.

Recueil et analyse des données

L’évaluation de la qualité des essais et l’extraction des données ont été effectuées par les deux évaluateurs. Une stratégie a été élaborée pour traiter le volume important et la complexité des données des essais concernant le déclenchement du travail. Cela a impliqué une méthode d'extraction des données en deux phases. Les données initiales ont été extraites au niveau central, puis incorporées dans une série de revues principales classées par méthode de déclenchement du travail, suivant une méthodologie standardisée. Les données doivent être extraites à partir des revues principales et incorporées dans une série de revues secondaires, classées par catégorie de femme.

Résultats Principaux

Dix-sept essais impliquant un de total de 2 566 femmes ont été inclus. L'amniotomie et l'ocytocine par voie intraveineuse se sont avérées entraîner une diminution du nombre de femmes n'ayant pas réussi à accoucher par voie basse au bout de 24 heures par rapport à l'amniotomie seule (risque relatif (RR) 0,03, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,001 à 0,49). Cette constatation était basée sur les résultats d’une seule étude portant sur 100 femmes. En ce qui concerne les résultats secondaires, l'amniotomie et l'ocytocine par voie intraveineuse ont entraîné une diminution significative du nombre d'accouchements par voie basse instrumentaux par rapport au placebo (RR 0,18, IC 0,05 à 0,58). L'amniotomie et l'ocytocine par voie intraveineuse ont entraîné plus d'hémorragies post-partum que les prostaglandines par voie vaginale (RR 5,5, IC 1,26 à 24,07). Par ailleurs, un nombre significativement plus élevé de femmes n'ont pas été satisfaites de l'amniotomie et ocytocine par voie intraveineuse en comparaison avec les prostaglandines par voie vaginale, RR 53, IC 3,32 à 846,51.

Conclusions des auteurs

Les données sur l'efficacité et la sécurité de l'amniotomie et ocytocine par voie intraveineuse font défaut. Aucune recommandation pour la pratique clinique ne peut être émise sur la base de cette revue. L'amniotomie et ocytocine par voie intraveineuse est une combinaison de deux méthodes de déclenchement du travail et les deux méthodes sont utilisées en pratique clinique. Si leur utilisation doit être poursuivie, il est important de comparer l'efficacité et la sécurité de ces méthodes, et de définir les circonstances cliniques dans lesquelles l'une pourrait s'avérer préférable à l'autre.

[Remarque : Les trois références dans la section de classification en attente de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Amniotomie plus ocytocine par voie intraveineuse pour le déclenchement du travail

Amniotomie plus ocytocine par voie intraveineuse pour le déclenchement du travail

L'ocytocine par voie intraveineuse et l'amniotomie sont parfaitement comparables à d'autres méthodes utilisées au troisième trimestre (à terme) pour provoquer le travail.

Il est parfois nécessaire de faciliter le début du travail. Il est possible d'utiliser plusieurs méthodes soit qui amènent le col de l’utérus à maturité soit qui provoquent le démarrage des contractions de l'utérus. L'ocytocine est un médicament utilisé pour stimuler les contractions de l'utérus. L'amniotomie (rupture de la poche des eaux) contribue à induire les contractions. La revue des essais a trouvé que l'ocytocine associée à l'amniotomie est parfaitement comparable à d'autres méthodes de déclenchement du travail. Toutefois, les risques indésirables de l'amniotomie comprennent la douleur et l'inconfort, les saignements, l'infection possible de l'utérus et un ralentissement du rythme cardiaque fœtal. Le risque d'infection suite à l'amniotomie est particulièrement important dans des régions dans lesquelles le VIH prévaut.

Notes de traduction

Cette revue sera mise à jour par une nouvelle équipe de revue selon un nouveau protocole, qui est actuellement en préparation.

Traduit par: French Cochrane Centre 6th February, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français