Intervention Review

Cervical stitch (cerclage) for preventing pregnancy loss in women

  1. Andrew J Drakeley1,
  2. Devender Roberts2,
  3. Zarko Alfirevic1,*

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 20 JAN 2003

Assessed as up-to-date: 6 SEP 2002

DOI: 10.1002/14651858.CD003253


How to Cite

Drakeley AJ, Roberts D, Alfirevic Z. Cervical stitch (cerclage) for preventing pregnancy loss in women. Cochrane Database of Systematic Reviews 2003, Issue 1. Art. No.: CD003253. DOI: 10.1002/14651858.CD003253.

Author Information

  1. 1

    The University of Liverpool, School of Reproductive and Developmental Medicine, Division of Perinatal and Reproductive Medicine, Liverpool, UK

  2. 2

    Liverpool Women's NHS Foundation Trust, Obstetrics Directorate, Liverpool, Merseyside, UK

*Zarko Alfirevic, School of Reproductive and Developmental Medicine, Division of Perinatal and Reproductive Medicine, The University of Liverpool, First Floor, Liverpool Women's NHS Foundation Trust, Crown Street, Liverpool, L8 7SS, UK. zarko@liverpool.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2003

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

A cervical stitch has been used to prevent preterm deliveries in women with previous second trimester pregnancy losses, or other risk factors such as short cervix on digital or ultrasound examination.

Objectives

To assess effectiveness and safety of prophylactic cerclage (before the cervix has dilated), emergency cerclage (where cervices have started to shorten and dilate) and then labour halted, and to determine whether a particular technique of stitch insertion is better than others.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (July 2002). We handsearched congress proceedings of International and European society meetings of feto-maternal medicine, recurrent miscarriage and reproductive medicine. We contacted researchers in the field. We updated the search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register on 2 November 2009 and added the results to the awaiting classification section.

Selection criteria

All randomised trials comparing cervical cerclage with expectant management or no cerclage during pregnancy and trials comparing one technique with another or with other interventions were included. Quasi randomised trials were excluded.

Data collection and analysis

Two reviewers independently used prepared data extraction forms. Any discrepancy was resolved by discussion or by a third reviewer. Further clarification was sought from trial authors when required. Results were reported as relative risks using fixed or random effects model.

Main results

Six trials with a total of 2175 women were analysed. Prophylactic cerclage was compared with no cerclage in four trials. There was no overall reduction in pregnancy loss and preterm delivery rates, although a small reduction in births under 33 weeks' gestation was seen in the largest trial (relative risks 0.75, 95% confidence interval 0.58 to 0.98). Cervical cerclage was associated with mild pyrexia, increased use of tocolytic therapy and hospital admissions but no serious morbidity. Two trials examined the role of therapeutic cerclage when ultrasound examination revealed short cervix. Pooled results failed to show a reduction in total pregnancy loss, early pregnancy loss or preterm delivery before 28 and 34 weeks in women assigned to cervical cerclage.

Authors' conclusions

The use of a cervical stitch should not be offered to women at low or medium risk of mid trimester loss, regardless of cervical length by ultrasound. The role of cervical cerclage for women who have short cervix on ultrasound remains uncertain as the numbers of randomised women are too few to draw firm conclusions.

There is no information available as to the effect of cervical cerclage or its alternatives on the family unit and long term outcome.

[Note: The 23 citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cervical stitch (cerclage) for preventing pregnancy loss in women

Cervical stitch (cerclage) may help prevent miscarriage due to a cervical factor, but has not been shown to benefit other women.

The cervix (opening of the uterus) normally stays tightly closed during pregnancy. Occasionally it starts to open early, leading to miscarriage. For some women, this recurs in subsequent pregnancies. This may be due to cervical weakness (incompetence) if the miscarriage occurs in the second or early third trimester. One option is cervical cerclage: surgery to insert a suture (stitch) to keep the cervix closed. The review of trials found that there was no overall reduction in pregnancy loss and preterm delivery rates with either a prophylactic or therapeutic cervical stitch for short cervix on ultrasound.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cerclage du col de l'utérus pour la prévention des fausses couches chez les femmes

Contexte

Le cerclage du col de l'utérus a été utilisé pour prévenir les accouchements prématurés chez les femmes ayant précédemment subi des fausses couches au cours du deuxième trimestre, ou d'autres facteurs de risque tels que le col de l'utérus court à la palpation ou à l'échographie.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et la sécurité du cerclage prophylactique (avant la dilatation du col de l'utérus), du cerclage d'urgence (lorsque le col s'est raccourci et est en cours de dilatation) puis de l'interruption du travail, et déterminer si une technique d'insertion de suture particulière est plus efficace que les autres.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (juillet 2002). Nous avons effectué des recherches manuelles dans les actes du congrès des conférences de la société internationale et européenne (International and European society) de médecine obstétrique, des fausses couches récurrentes et de médecine de la reproduction. Nous avons également contacté des chercheurs dans le domaine. Nous avons mis à jour la recherche du registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 02 novembre 2009 et avons ajouté les résultats à la section de classification en attente.

Critères de sélection

Tous les essais randomisés comparant le cerclage du col de l'utérus à une prise en charge non interventionniste ou à l'absence de cerclage au cours d'une grossesse et les essais comparant une technique à une autre ou à d'autres interventions, ont été inclus. Les essais quasi-randomisés ont été exclus.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait les données en utilisant les formulaires d'extraction des données standardisés. Les désaccords ont été résolus par des discussions ou par l'intervention d'un troisième relecteur. Une clarification supplémentaire a été demandée aux auteurs des essais lorsque cela s'est avéré nécessaire. Les résultats ont été rapportés sous la forme de risques relatifs à l'aide d'un modèle à effets fixes ou aléatoires.

Résultats Principaux

Six essais, totalisant 2 175 femmes, ont été analysés. Le cerclage prophylactique a été comparé à l'absence de cerclage dans quatre essais. Il n'y avait aucune réduction globale des taux de fausses couches et d'accouchements prématurés, même si une petite réduction des naissances à moins de 33 semaines de gestation révolues a été observée dans l'essai le plus grand (risque relatif 0,75, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,58 à 0,98). Le cerclage du col de l'utérus a été associé à une pyrexie légère, à une augmentation du recours à la thérapie tocolytique et aux admissions à l'hôpital, mais à aucune morbidité grave. Deux essais ont examiné le rôle du cerclage thérapeutique lorsque l'échographie révélait un col de l'utérus court. Les résultats regroupés n'ont pas mis en évidence de réduction du nombre total de fausses couches, de fausses couches précoces ou d'accouchements prématurés à moins de 28 et de 34 semaines révolues chez les femmes randomisées dans le groupe de cerclage du col de l'utérus.

Conclusions des auteurs

La pratique d'un cerclage du col de l'utérus ne devrait pas être proposée aux femmes présentant un risque faible ou moyen de fausse couche au milieu du trimestre, quelle que soit la longueur du col à l'échographie. Le rôle du cerclage cervical chez les femmes qui ont un col de l'utérus court à l'échographie reste incertain étant donné que le nombre de femmes randomisées est trop faible pour tirer des conclusions définitives.

On ne dispose d'aucune information sur l'effet du cerclage cervical ou de ses autres solutions possibles sur l'unité familiale et les conséquences à long terme.

[Remarque : Les 23 références dans la section de classification en attente de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cerclage du col de l'utérus pour la prévention des fausses couches chez les femmes

Cerclage du col de l'utérus pour la prévention des fausses couches chez les femmes

Le cerclage du col de l'utérus peut contribuer à prévenir la fausse couche due à un facteur cervical, mais il n'a pas encore été démontré qu'il apportait un bénéfice aux autres femmes.

Le col (ouverture de l'utérus) reste normalement complètement fermé au cours d'une grossesse. Occasionnellement, il commence à s'ouvrir trop tôt, ce qui entraîne une fausse couche. Pour certaines femmes, cela se reproduit lors des grossesses ultérieures. Cela peut être dû à un affaiblissement cervical (incapacité) si la fausse couche se produit pendant le deuxième ou tôt pendant le troisième trimestre. Une option est le cerclage cervical : intervention chirurgicale consistant à insérer une suture (point de suture) pour maintenir le col fermé. La revue des essais a trouvé qu'il n'y avait aucune réduction globale des taux de fausses couches et d'accouchements prématurés avec un cerclage du col de l'utérus soit prophylactique soit thérapeutique en cas de col de l'utérus court à l'échographie.

Notes de traduction

Cette revue est en cours de mise à jour par une nouvelle équipe de revue qui prévoit de scinder la revue en plusieurs nouvelles revues fondées sur la présentation clinique des femmes présentant un risque d'accouchement prématuré. Lorsque les nouvelles revues, suite à la publication des nouveaux protocoles, seront publiées, la présente revue sera retirée de la publication.

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français