This is not the most recent version of the article. View current version (23 AUG 2013)

Intervention Review

You have free access to this content

Tobacco cessation interventions for young people

  1. Gill Grimshaw1,*,
  2. Alan Stanton2

Editorial Group: Cochrane Tobacco Addiction Group

Published Online: 18 OCT 2006

Assessed as up-to-date: 30 OCT 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD003289.pub4

How to Cite

Grimshaw G, Stanton A. Tobacco cessation interventions for young people. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 4. Art. No.: CD003289. DOI: 10.1002/14651858.CD003289.pub4.

Author Information

  1. 1

    Warwick Medical School, Medical Teaching Centre, COVENTRY, UK

  2. 2

    Solihull Primary Care Trust, Department of Community Paediatrics, SOLIHULL, West Midlands, UK

*Gill Grimshaw, Medical Teaching Centre, Warwick Medical School, University of Warwick, COVENTRY, CV4 7AL, UK. gill.grimshaw@warwick.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 OCT 2006

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (23 AUG 2013)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Most tobacco control programmes for adolescents are based around prevention of uptake, but teenage smoking is still common. It is unclear if interventions that are effective for adults can also help adolescents to quit. This is an update of a Cochrane review first published in 2006.

Objectives

To evaluate the effectiveness of strategies that help young people to stop smoking tobacco.

Search methods

We searched the Cochrane Tobacco Addiction Group's Specialized Register in August 2009. This includes reports for trials identified in the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE and PsyclNFO.

Selection criteria

We included randomized controlled trials, cluster-randomized controlled trials and other controlled trials recruiting young people, aged less than 20, who were regular tobacco smokers. We included any interventions; these could include pharmacotherapy, psycho-social interventions and complex programmes targeting families, schools or communities. We excluded programmes primarily aimed at prevention of uptake. The primary outcome was smoking status after at least six months follow up, among those who smoked at baseline.

Data collection and analysis

Both authors independently assessed the eligibility of candidate trials and extracted data. Where meta-analysis was appropriate we estimated pooled odds ratios using a Mantel-Haenszel fixed effect method, based on the quit rates at longest follow up.

Main results

Twenty four trials involving over 5000 young people met our inclusion criteria (eleven cluster-randomized controlled trials, eleven randomized controlled trials and two controlled trials). Many studies combined
components from various theoretical backgrounds to form complex interventions.The majority used some form of motivational enhancement combined with psychological support such as cognitive behavioural therapy (CBT) and some were tailored to stage of change using the transtheoretical model (TTM). Two trials based mainly on TTM interventions achieved moderate long-term success, with a pooled odds ratio (OR) at one year of 1.70 (95% confidence interval (CI) 1.25 to 2.33). The eleven trials that included some form of motivational enhancement gave an estimated OR of 1.70 (95% CI 1.31 to 2.20). The six trials which included cognitive behavioural therapy did not individually achieve statistically significant results, but there was a marginally significant effect of pooling four studies using the Not on Tobacco programme (OR of 1.77, 95% CI 1.00 to 3.11) although 3 of the trials used abstinence for as little as 24 hours at six months as the cessation outcome. Neither of the small trials using NRT products detected statistically significant effects. A trial of bupropion alone, showed no significant effect for either a standard or lower dose.

Authors' conclusions

Complex approaches show promise, with some persistence of abstinence (30 days point prevalence abstinence or continuous abstinence at six months), especially those incorporating elements sensitive to stage of change and using motivational enhancement and CBT.  We await results of recent trials of Not on Tobacco trials and more data is needed on sustained quitting that allows for the episodic nature of much adolescent smoking. There were few trials with evidence about pharmacological interventions (nicotine replacement and bupropion), and none demonstrated effectiveness for adolescent smokers. There is not yet sufficient evidence to recommend widespread implementation of any one model.

There continues to be a need for well-designed adequately powered randomized controlled trials of interventions for this population of smokers.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Are there any smoking cessation programmes which can help adolescents to stop smoking

Worldwide, between 80,000 and 100,000 young people start smoking every day and up to one in four UK and American teenagers smoke. Many adolescent tobacco programmes focus on preventing teenagers from starting to smoke, but some programmes have been aimed at helping those teenagers already smoking to quit. We identified 24 good quality studies (>5000 participants) that researched ways of helping teenagers to quit. Programmes that combine a variety of approaches, including taking into account  the young person's preparation for quitting, support behavioural change and enhance motivation show promise. The number of trials and participants are beginning to be adequate to provide evidence to judge effectiveness. Medications such as nicotine replacement and bupropion have not yet been shown to be successful with adolescents. Trials so far have had different definitions of quitting and many smaller trials did not have enough participants for us to be confident about wider application of the results. Some approaches may be worthy of consideration but there is still a need to provide better evidence before the likely success and costs of large scale service programmes can be estimated accurately.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Les interventions de sevrage tabagique destinées aux jeunes

Contexte

La plupart des programmes de lutte antitabac pour adolescents se concentrent sur la prévention de l'initiation, alors que le tabagisme est déjà courant à ces âges là. Il n'est pas clair si les interventions qui sont efficaces chez les adultes peuvent pareillement aider les adolescents à arrêter de fumer. Ceci est une mise à jour d’une revue Cochrane publiée pour la première fois en 2006.

Objectifs

Évaluer l'efficacité des stratégies conçues pour aider les jeunes à arrêter de fumer du tabac.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur le tabagisme en août 2009. Cela comprend les rapports d'essais identifiés dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE et PsyclNFO.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés, des essais contrôlés randomisés en grappes et d'autres essais contrôlés portant sur des jeunes de moins de 20 ans qui étaient des fumeurs de tabac réguliers. Nous avons inclus tout type d'intervention, qu'il s'agisse de pharmacothérapie, d'interventions psychosociales ou de programmes complexes visant la famille, l'école ou la communauté. Nous avons exclu les programmes principalement destinées à la prévention de l'initiation au tabagisme Le principal critère de résultat était la consommation de tabac après six mois au moins de suivi, parmi ceux qui fumaient au départ.

Recueil et analyse des données

Les deux auteurs ont évalué de manière indépendante l'éligibilité des essais candidats et extrait les données. Lorsqu'une méta-analyse était possible, nous avons estimé les rapports de cotes globaux à l'aide d'une méthode à effet fixe de Mantel-Haenszel, sur la base des taux de sevrage sur le plus longue période de suivi.

Résultats Principaux

Vingt quatre essais portant sur plus de 5 000 jeunes répondaient à nos critères d'inclusion (onze essais contrôlés randomisés en grappes, onze essais contrôlés randomisés et deux essais contrôlés). De nombreuses études combinaient
des composantes provenant de divers horizons théoriques pour former des interventions complexes. La majorité utilisait une certaine forme de renforcement de la motivation combinée à un soutien psychologique tel que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et certaines étaient conçues pour l'étape du changement à l'aide du modèle transthéorique (MTT). Deux essais basés principalement sur ​​des interventions MTT avaient obtenu un succès modéré sur le long terme, avec un rapport de cotes global (RC) à un an de 1,70 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 1,25 à 2,33). Les onze essais qui incluaient une certaine forme de renforcement de la motivation produisaient un RC estimé de 1,70 (IC à 95 % 1,31 à 2,20). Les six essais qui incluaient une thérapie cognitivo-comportementale n'avaient pas obtenu individuellement de résultats statistiquement significatifs, mais il y eut un effet marginalement significatif lorsque l'on regroupa quatre études portant sur programme « Not on Tobacco » (RC de 1,77 ; IC à 95 % 1,00 à 3,11), bien que 3 des essais utilisaient comme critère de sevrage une abstinence de seulement 24 heures après six mois. Aucun des petits essais portant sur des substituts nicotiniques n'avaient constaté d'effet statistiquement significatif. Un essai sur le seul bupropion n'avait pas mis en évidence d'effet significatif, ni avec la dose standard, ni avec une dose inférieure.

Conclusions des auteurs

Les approches complexes semblent prometteuses, avec une certaine persistance de l'abstinence (prévalence de l'abstinence ponctuelle après 30 jours ou abstinence continue sur six mois), en particulier celles comportant des éléments sensibles à l'étape de changement et utilisant un renforcement de la motivation et une TCC. Nous attendons les résultats de récents essais sur le programme « Not on Tobacco » et plus de données sont nécessaires concernant le sevrage durable afin de prendre en compte la nature épisodique de la consommation de tabac chez la plupart des adolescents. Il y avait quelques essais présentant les résultats d'interventions pharmacologiques (substituts nicotiniques et bupropion) mais aucune de celles-ci ne s'était avérée efficace chez les fumeurs adolescents. Les données disponibles de suffisent pas pour recommander la mise en œuvre généralisée d'un quelconque modèle.

On continue à avoir besoin d'essais contrôlés randomisés bien conçus et suffisamment puissants portant sur des interventions dans cette population de fumeurs.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Les interventions de sevrage tabagique destinées aux jeunes

Existe-t-il des programmes de sevrage tabagique pouvant aider les adolescents à arrêter de fumer ?

Chaque jour, entre 80 000 et 100 000 jeunes à travers le monde commencent à fumer et jusqu'à un adolescent britannique et américain sur quatre fume. De nombreux programmes anti-tabac pour adolescents visent à éviter que ceux-ci ne commencent à fumer, mais certains programmes ont eu pour but d'aider les adolescents déjà fumeurs à arrêter. Nous avons identifié 24 études de bonne qualité (> 5 000 participants) portant sur les moyens d'aider les adolescents à arrêter de fumer. Les programmes qui combinent une variété d'approches, en tenant compte notamment de la préparation du jeune à arrêter de fumer, encouragent le changement de comportement et développent la motivation ; ils semblent prometteurs. Les nombres d'essais et de participants commencent à être suffisants pour fournir des éléments permettant de juger de l'efficacité. Les médicaments tels que les substituts nicotiniques et le bupropion n'ont pas encore fait la preuve de leur efficacité chez les adolescents. Les essais avaient utilisé jusqu'ici des définitions différentes du sevrage tabagique et de nombreux petits essais n'incluaient pas suffisamment de participants pour que nous puissions généraliser les résultats en toute confiance. Certaines approches méritent qu'on s'y intéresse, mais tant qu'on ne disposera pas de preuves plus solides, il ne sera pas possible de prévoir avec précision le succès et les coûts probables de programmes à grande échelle.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 29th August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

年輕人的戒菸介入處置

雖然大部分對青少年的吸菸控制治療是著重於預防青少年吸菸,但青少年吸煙的情況仍十分普遍。目前並不清楚一些對於成人有效的戒菸方案是否對於青少年同樣有效助於戒除。本文章為2006年首次發表的Cochrane review的更新版本。

目標

評估協助青少年戒菸的策略之成效。

搜尋策略

我們於2009年8月搜尋 the Cochrane Tobacco Addiction Group's Specialized Register。它包含了於 the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL)、 MEDLINE、EMBASE以及PsyclNFO等資料庫當中確認出的試驗之報告。

選擇標準

研究的種類:隨機控制試驗,聚集 – 隨機控制試驗與控制試驗。參與者種類:青少年,年齡小於20歲,規律地吸菸者。我們納入了所有的治療方式,包含藥物治療,到複雜的計畫,對象為與青少年相關的人或組織(例如:他們的家人或學校)或青少年所居住的社區。我們納入戒菸計畫但排除主要目標為預防吸菸的計畫。結果測量的種類:主要的結果是對於基準期有吸菸的人,在治療後6個月追蹤其吸菸狀態。

資料收集與分析

兩位作者獨立評估試驗是否合格並且摘錄數據。若適合進行統合分析(metaanalysis),我們則用Mantel  Haenszel計算pooled odds ratios,並以最長追蹤時間的退出比率為基準。

主要結論

我們找到24個研究,總共5000位年輕人,符合我們的納入標準(11個聚集隨機控制試驗,11個隨機控制試驗,與2個控制試驗)。許多研究合併使用了許多理論的構面,來形成複雜的介入方式。多數使用動機提升的方式合併了心理的支持,如認知行為治療(cognitive behavioural therapy, CBT)或是使用跨理論模式(transtheoretical model, TTM)依照其階段量身打造。兩個試驗使用TTM達到了中度並且長期的效果,其1年的pooled odds ratio (OR) 1.70 (95% CI 1.25 to 2.33)。而11個試驗包含了部分動機增強方法,其估計OR 1.70 (95% CI 1.31 to 2.20)。而6個包含認知行為治療的試驗,其個別結果並未達到統計上顯著的成效。僅管有3個試驗使用了短如6個月內,24小時節制作為戒斷成果,但是匯總了4個使用“Not on Tobacco”方案的試驗後,卻顯示其具有邊際顯著效益。(OR of 1.77, 95% CI 1.00 to 3.11)。而使用尼古丁替代療法之群組亦未測試出具有統計上顯著效果。一個試驗單獨使用了bupropion,但是無論其劑量高低,也不具有顯著效果。

作者結論

複雜的治療方式展現出對於一些人維持戒菸的幫助(6個月後的30天點盛行戒菸率),特別是這些合併了對於改變階段敏感的要素,並且使用動機增強法及認知行為治療法。我們期待著近期戒菸研究,並且需要更多持續戒菸的數據來幫助天性反覆的眾多青少年吸菸人口。部分試驗證據顯示藥物介入(尼古丁替代療法以及 bupropion)並無效果。而現階段證據並未充分到可以廣為推薦使用某種模式。因此,後續針對這一群吸菸人口,需要一個設計良好並且有足夠檢力的介入與其隨機控制試驗。

翻譯人

本摘要由彰化基督教醫院陳美雀翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

是否有戒菸計劃可以幫助青少年戒菸:在全世界,80,000 – 100,000之間的青少年開始吸煙,每天最多有1/4英國和美國青少年吸煙。許多青少年的煙草方案,重點放在防止青少年開始吸煙,但一些方案目的是幫助那些已經吸煙的青少年戒菸。我們找出了24個探討幫助青少年戒菸的高品質研究(大於5000人參加)。結合了多種方法的方案,包括考慮到年輕人的準備戒菸,支持行為改變和提高動機並且表現承諾。而試驗以及參與者的數量已經達到可以被接受並且提供證據來評估其效用。藥物療法,如尼古丁替代療法以及bupropion 在年輕人當中並不見其效果。而到目前為止的試驗,對於戒菸的定義依然有所不同;而許多較小型的試驗,由於參與者有限,因此我們並沒有信心廣為推薦應用其研究成果。有些方法可能是值得考慮,但仍有需要再提供更好的證據之前,準確估計成功的可能和大規模服務方案的成本。