Prophylactic antibiotics for preventing early central venous catheter Gram positive infections in oncology patients

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Marianne D van de Wetering,

    Corresponding author
    1. Emma Children's Hospital / Academic Medical Center, Department of Paediatric Oncology, Amsterdam, Netherlands
    • Marianne D van de Wetering, Department of Paediatric Oncology, Emma Children's Hospital / Academic Medical Center, PO Box 22660, Amsterdam, 1100 DD, Netherlands. m.d.vandewetering@amc.uva.nl.

    Search for more papers by this author
  • Job BM van Woensel

    1. Emma Children's Hospital / Academic Medical Centre, Pediatrics, Amsterdam, Netherlands
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Long-term tunnelled central venous catheters (TCVCs) are increasingly used when treating oncology patients. Despite international guidelines on sterile insertion, appropriate catheter maintenance and use, infections still a complication of TCVC. These infections are mainly caused by Gram-positive bacteria. Antimicrobial prevention strategies aimed at these micro-organisms could potentially decrease the majority of TCVC infections. The aim of this review was to evaluate the efficacy of antibiotics in the prevention of early TCVC infections.

Objectives

To determine the efficacy of administering antibiotics prior to insertion of a TCVC with or without vancomycin/heparin flush technique in the first 45 days after insertion of the catheter to prevent Gram-positive catheter-related infections in oncology patients.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) to July 2006. MEDLINE (1966 to 2006) and EMBASE (1966 to 2006). Reference lists from relevant articles were scanned and conference proceedings were hand searched. The authors of eligible studies were contacted to obtain additional information.

Selection criteria

We selected RCTs which administered prophylactic antibiotics prior to insertion of the TCVC, and RCTs using the combination of an antibiotic and heparin to flush the CVC in oncology patients (both adults and children).

Data collection and analysis

The studies identified were assessed and the data extracted independently by the two authors. Authors were contacted for details of randomization, and a quality assessment was carried out. The analysis was carried out using the standard Cochrane software package, RevMan 4.2.

Main results

We included nine trials with a total of 588 patients. Four reported on vancomycin/teicoplanin prior to insertion of the TCVC compared to placebo, and five trials reported on antibiotic flushing combined with heparin, compared to heparin flushing only. The overall effect of administering an antibiotic prior to insertion of the catheter decreases the number of Gram positive TCVC infections (odds ratio [OR] = 0.42, 95% confidence interval (CI) 0.13 to 1.31), this effect is not significant.

Flushing the TCVC with antibiotics and heparin proved to be beneficial (OR = 0.43, 95% CI 0.21 to 0.87). For intraluminal colonization the baseline infection rate is 15% which leads to a number needed to treat (NNT) of 13 (95 % CI 5 to 23).

Authors' conclusions

Flushing of the catheter with a vanco/heparin lock solution leads to a positive overall effect. Depending on the baseline TCVC infection rate it is justified to flush the catheter with a combination of an antibiotic and heparin, if the catheter related infection-rate is high.

Résumé

Antibiotiques prophylactiques pour la prévention des infections à Gram positif précoces du cathéter veineux central chez les patients d'oncologie

Contexte

Les cathéters veineux centraux tunnelisés (CVCT) de longue durée sont de plus en plus utilisés dans le traitement des patients d'oncologie. Malgré l'existence de protocoles internationaux concernant l'insertion stérile et les méthodes d'entretien et d'utilisation appropriées du cathéter, l'utilisation de CVCT reste associée à des infections. Ces infections sont principalement causées par des bactéries à Gram positif. Les stratégies de prévention antimicrobienne ciblant ces micro-organismes pourraient potentiellement réduire la plupart des infections du CVCT. L'objectif de cette revue était d'évaluer l'efficacité des antibiotiques dans la prévention des infections précoces du CVCT.

Objectifs

Déterminer l'efficacité de l'administration d'antibiotiques avant l'insertion d'un CVCT avec ou sans technique de rinçage à la vancomycine/héparine au cours des 45 jours suivant l'insertion du cathéter pour prévenir les infections à Gram positif liées au cathéter chez les patients d'oncologie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) jusqu'en juillet 2006, MEDLINE (1966 à 2006) et EMBASE (1966 à 2006). Les références bibliographiques des articles pertinents ont été examinées et les actes de congrès ont fait l'objet d'une recherche manuelle. Les auteurs des études éligibles ont été contactés afin d'obtenir des informations supplémentaires.

Critères de sélection

Nous avons sélectionné les ECR portant sur l'administration d'antibiotiques prophylactiques avant l'insertion du CVCT, et les ECR portant sur une combinaison antibiotique + héparine pour rincer le CVC chez des patients d'oncologie (adultes et enfants).

Recueil et analyse des données

Les études identifiées ont été évaluées et les données extraites par deux auteurs de manière indépendante. Les auteurs ont été contactés afin d'obtenir des informations concernant la randomisation, et une évaluation de la qualité a été effectuée. L'analyse a été effectuée à l'aide de la suite logicielle standard de Cochrane, RevMan 4.2.

Résultats Principaux

Nous avons inclus neuf essais portant sur un total de 588 patients. Quatre essais examinaient de la vancomycine/teicoplanine avant l'insertion du CVCT par rapport à un placebo, et cinq essais examinaient un rinçage à l'aide d'un antibiotique combiné à de l'héparine par rapport à un rinçage à l'héparine uniquement. Globalement, l'administration d'un antibiotique avant l'insertion du cathéter réduit le nombre d'infections à Gram positif du CVCT (rapport des cotes = 0,42, intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 0,13 et 1,31), mais cet effet n'est pas significatif.

Le rinçage du CVCT avec des antibiotiques et de l'héparine s'avérait bénéfique (rapport des cotes = 0,43, IC à 95 %, entre 0,21 et 0,87). Pour la colonisation intraluminale, le taux d'infection à l'inclusion était de 15 %, ce qui produit un nombre de sujets à traiter (NST) de 13 (IC à 95 %, entre 5 et 23).

Conclusions des auteurs

Le rinçage du cathéter avec une solution de blocage à base de vancomycine/héparine produit un effet global positif. En fonction du taux d'infection du CVCT à l'inclusion (lorsque le taux d'infection liée au cathéter est élevé), il peut être justifié de rincer le cathéter à l'aide d'une combinaison d'antibiotique et d'héparine.

摘要

以預防性抗生素防止癌症患者的中央靜脈導管(central venous catheter)早期格蘭氏陽性細菌感染

研究背景

治療癌症患者時,越來越常長期使用隧道型中央靜脈導管。 雖然有無菌置入導管,適當導管維護與國際標準使用指導方針,但隧道型中央靜脈導管仍併發感染。這些感染主要是由革蘭氏陽性菌造成。預防性抗菌策略可以減少多數隧道型中央靜脈導管感染。本回顧的目標為評估抗生素預防早期中央靜脈導管感染的效用。

研究目的

研究置入隧道型中央靜脈導管前先給予預防性抗生素,或是導管置入四十五天內之併用vancomycin/肝素沖注技術,對預防癌症病人革蘭氏陽性菌導管感染之效用。

检索方法

我們搜尋了Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (到2006年7月),MEDLINE (1966年到2006年)和EMBASE (1966年到2006年) 的紀錄。我們檢視相關文章的參考文獻,以人工方式搜尋研討會會議紀錄。也與被挑中的研究之作者聯繫以得到其它訊息。

纳入标准

我們選擇置入隧道型中央靜脈導管前先給予預防性抗生素之隨機對照試驗,及併用抗生素和肝素沖注中央靜脈導管之隨機對照試驗(對象為成人與小孩癌症病人)。

数据收集与分析

兩位作者獨立評估找出的試驗並擷取資料,連絡作者詢問關於隨機分派的細節並評估其品質.使用standard Cochrane 軟體, RevMan 4.2.

主要结果

納入9個試驗,共588人.4個試驗比較安慰劑與於置入隧道型中央導管前使用vancomycin/teicoplanin,有5個試驗比較單獨使用肝素沖注技術與抗生素沖注併用肝素.置入導管前使用抗生素的整體結果為降低隧道型中央導管葛蘭氏陽性菌感染 (OR = 0.42, 95% CI = 0.13 to 1.31), 但沒有達到統計顯著.以抗生素和肝素沖注隧道型中央導管證實為有幫助 (OR = 0.43, 95% CI 0.21 to 0.87). 基線體腔內感染率為15%,需治療個數(NNT)為13 (95 % CI 5 to 23).

作者结论

以含vancomycin/肝素的溶液沖注導管有正向的整體效果.依基線不同的隧道型中央導管感染率,於導管相關之感染率高時,使用抗生素和肝素併用沖注是合理的.

Plain language summary

Antibiotics for preventing early central venous catheter Gram positive infections in people with cancer

Oncology patients require venous access during chemotherapy, therefore central venous catheters (CVCs) are frequently inserted. Chemotherapy duration will often last from six months to two years so a long-term tunnelled central venous catheter (TCVC) is used. Despite standard protocols for insertion and maintenance of these catheters infections do occur. It is therefore necessary to find alternative ways to prevent such infections. This review first focused on randomized controlled trials (RCTs) on administering antibiotics prior to insertion of the catheter. The results show that it is not beneficial to give an antibiotic prior to insertion of the catheter. The second focus of the review was RCTs flushing the newly inserted catheter with a combination of a low dose vancomycin and heparin. The results show that it is beneficial to flush the catheter with the combination of vancomycin and heparin, but only for high-risk patients where this intervention minimizes the risk of introducing microbial resistance.

Résumé simplifié

Antibiotiques prophylactiques pour la prévention des infections à Gram positif précoces du cathéter veineux central chez les patients d'oncologie

Antibiotiques pour la prévention des infections à Gram positif précoces du cathéter veineux central chez les patients atteints de cancer

Un accès veineux est nécessaire chez les patients d'oncologie recevant une chimiothérapie, et des cathéters veineux centraux (CVC) sont fréquemment insérés. La chimiothérapie dure souvent de six mois à deux ans, de sorte qu'un cathéter veineux central tunnelisé (CVCT) de longue durée est utilisé. Malgré des protocoles d'insertion et d'entretien des cathéters standardisés, des infections peuvent se produire. Il est donc nécessaire de trouver des moyens alternatifs de prévenir ces infections. Cette revue a examiné en premier lieu les essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur l'administration d'antibiotiques avant l'insertion du cathéter. Les résultats montrent que l'administration d'un antibiotique avant l'insertion du cathéter n'est pas bénéfique. La revue a ensuite examiné les ECR portant sur le rinçage du cathéter nouvellement inséré à l'aide d'une combinaison de vancomycine et d'héparine à faible dose. Les résultats indiquent que le rinçage du cathéter avec une combinaison de vancomycine et d'héparine est bénéfique, mais uniquement chez les patients à haut risque pour lesquels cette intervention minimise le risque de développement d'une résistance microbienne.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2013
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

概要

以預防性抗生素防止癌症患者的中央靜脈導管(central venous catheter)早期格蘭氏陽性細菌感染

癌症患者須由靜脈注入化療藥品,因此常置入中央靜脈導管。化療通常長達6個月到2年,所以會置入長期隧道型中央靜脈導管。雖然有導管維護與使用的標準,還是有感染狀況發生。需要找到替代方式預防 這些感染。 本回顧主要焦點為導管植入前先使用抗生素的隨機對照試驗。次要焦點為回顧其他,研究以低劑量vancomycin和肝素沖注新植入導管. 結果顯示以vancomycin併用肝素沖注導管有幫助,但只對高風險並接受降低抗藥性治療的病患有效

翻译注解

Ancillary