Removal of nail polish and finger rings to prevent surgical infection

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Surgical wound infections may be caused by the transfer of bacteria from the hands of surgical teams to patients during operations. Surgical scrubbing prior to surgery reduces the number of bacteria on the skin, but wearing rings and nail polish on the fingers may reduce the efficacy of scrubbing, as bacteria may remain in microscopic imperfections of nail polish and on the skin beneath rings.

Objectives

To assess the effect of the presence or absence of rings and nail polish on the hands of the surgical scrub team on postoperative wound infection rates.

Search methods

For this fifth update, we searched The Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 23 July 2014); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library); Ovid MEDLINE; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations); Ovid EMBASE and EBSCO CINAHL.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) evaluating the effect of wearing or removing finger rings and nail polish on the efficacy of the surgical scrub and postoperative wound infection rate.

Data collection and analysis

All abstracts were checked against a checklist to determine whether they fulfilled the inclusion criteria. Full reports of relevant studies were obtained. Excluded trial reports were checked by all review authors to ensure appropriate exclusion.

Main results

We identified: no new trials; no RCTs that compared wearing of rings with the removal of rings; and no trials of nail polish versus no nail polish that measured surgical infection rates.

We found one small RCT (102 scrub nurses) that evaluated the effect of nail polish on the number of bacterial colony forming units left on hands after pre-operative surgical scrubbing. Nurses had either unpolished nails, freshly-applied nail polish (less than two days old), or old nail polish (more than four days old). There were no significant differences in the number of bacteria on hands between the groups before and after surgical scrubbing.

Authors' conclusions

No trials have investigated whether wearing nail polish or finger rings affects the rate of surgical wound infection. There is insufficient evidence to determine whether wearing nail polish affects the number of bacteria on the skin post-scrub.

Résumé scientifique

Retrait du vernis à ongles et des bagues pour prévenir l'infection postopératoire

Contexte

Les infections des plaies chirurgicales peuvent être provoquées par le transfert de bactéries des mains des équipes chirurgicales aux patients au cours des opérations. Le lavage chirurgical avant l'opération réduit le nombre de bactéries sur la peau, mais le port de bagues et de vernis à ongles sur les doigts peut réduire l'efficacité du lavage, car des bactéries peuvent rester dans les imperfections microscopiques du vernis à ongles et sur la peau sous les bagues.

Objectifs

Évaluer l'effet de la présence ou de l'absence de bagues et de vernis à ongles sur les mains de l'équipe chirurgicale sur les taux d'infection postopératoire des plaies.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette cinquième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherche datant du 23 juillet 2014) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane); Ovid MEDLINE ; Ovid MEDLINE In-Process & Other Non-Indexed Citations ; Ovid EMBASE et EBSCO CINAHL.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant l'effet du port ou du retrait de bagues et de vernis à ongles sur l'efficacité du lavage chirurgical et le taux d'infection postopératoire des plaies.

Recueil et analyse des données

Tous les résumés ont été vérifiés par rapport à une liste de contrôle afin de déterminer s'ils remplissaient les critères d'inclusion. Les rapports complets des études pertinentes ont été obtenus. Les rapports des essais exclus ont été vérifiés par tous les auteurs afin de garantir une exclusion appropriée.

Résultats principaux

Nous n'avons identifié aucun nouvel essai, aucun ECR comparant le port de bagues au retrait des bagues, et aucun essai portant sur le vernis à ongles versus l'absence de vernis à ongles et mesurant les taux d'infection postopératoire.

Nous avons trouvé un ECR de petite taille (102 instrumentistes) qui évaluait l'effet du vernis à ongles sur le nombre de bactéries souches restant sur les mains après lavage chirurgical préopératoire. Les instrumentistes avaient soit des ongles non vernis, un vernis à ongles fraîchement posé (moins de deux jours) ou un vernis à ongles ancien (plus de quatre jours). Aucune différence significative n'a été observée entre les groupes quant au nombre de bactéries sur les mains avant et après lavage chirurgical.

Conclusions des auteurs

Aucun essai n'a cherché à déterminer si le port de vernis à ongles ou de bagues affectait le taux d'infection des plaies chirurgicales. Les preuves sont insuffisantes pour déterminer si le port de vernis à ongles affecte le nombre de bactéries sur la peau après lavage.

Notes de traduction

Traduction réalisée par le Centre Cochrane Français

Plain language summary

No evidence to show whether removing nail polish and finger rings prevents wound infection after surgery

People having surgery can get a serious wound infection from bacteria (germs) on the hands of operating theatre staff (doctors, nurses, and assistants). Theatre staff scrub their hands intensively before operations to reduce the number of bacteria on them. It may be that nail polish (varnish) and rings (jewellery) hide bacteria and reduce the effectiveness of hand scrubbing. This review could not locate any trials that investigated the effect of theatre staff wearing rings, but did find one small trial that investigated the number of bacteria before and after scrubbing on the hands of theatre staff with varnished and unvarnished nails. This trial did not identify any clear differences between the number of bacteria on varnished and unvarnished nails, but evidence from more trials is required before we can be certain that this is a true result.

Résumé simplifié

Aucune preuve n'indique si le retrait du vernis à ongles et des bagues prévient l'infection des plaies après l'opération

Les personnes subissant une opération peuvent être victimes d'une grave infection de la plaie en raison de bactéries (germes) présentes sur les mains du personnel en bloc opératoire (médecins, infirmiers et assistants). Le personnel du bloc opératoire se frotte les mains vigoureusement avant les opérations afin de réduire le nombre de bactéries qu'elles transportent. Il est possible que le vernis à ongles et les bagues (les bijoux) cachent des bactéries et réduisent l'efficacité du lavage des mains. Cette revue n'a pas pu identifier d'essais étudiant l'effet du port de bagues par le personnel du bloc, mais a trouvé un essai de petite taille qui étudiait le nombre de bactéries avant et après le lavage sur les mains du personnel du bloc ayant les ongles vernis et non vernis. Cet essai n'a pas identifié de différence nette entre le nombre de bactéries sur les ongles vernis et non vernis, mais des preuves provenant d'essais supplémentaires sont nécessaires pour pouvoir être certains qu'il s'agisse d'un résultat vrai.

Notes de traduction

Traduction réalisée par le Centre Cochrane Français

Laički sažetak

Uklanjanje laka za nokte i prstenja sa svrhom sprječavanja kirurških infekcija

U bolesnika koji se podvrgavaju kirurškom zahvatu može nastupiti teška infekcija rane bakterijama koje se nalaze na rukama osoblja kirurške sale (doktori, medicinske sestre i pomoćno osoblje). Zdravstveno osoblje koje radi u kirurškoj sali temeljito pere ruke prije operacije sa svrhom smanjenja broja bakterija na rukama. Može se pretpostaviti da lak za nokte i prstenje (nakit) može sakriti bakterije i na taj način smanjiti učinkovitost kirurškog pranja ruku. Pregledana je literatura do zaključno srpnja 2014. godine. Ovaj Cochrane sustavni pregled nije pronašao niti jedno istraživanje učinka nošenja prstenja u zdravstvenog osoblja u kirurškoj sali, ali je nađeno jedno malo istraživanje (koje je obuhvatilo 102 medicinske sestre) koje je ispitivalo broj bakterija prije i poslije kirurškog pranja ruku u zdravstvenog osoblja kirurške sale s lakiranim noktima i u onih bez laka za nokte. U ovom istraživanju nije dobiven jednoznačan rezultat o razlici broja bakterija između kirurškog osoblja sa i bez laka na noktima, te je potrebno provesti veći broj istraživanja za pouzdanost ovog rezultata.

Bilješke prijevoda

Hrvatski Cochrane ogranak.
Prevela: Vesna Kušec

Laienverständliche Zusammenfassung

Keine Evidenz dazu verfügbar, ob die Entfernung von Nagellack und Fingerringen postoperative Wundinfektionen verhindert

Bei Personen, die operiert wurden, können postoperativ schwere Wundinfektionen auftreten, verursacht durch bakterielle Keime an den Händen des OP-Personals (ärztliches Personal, Pflegekräfte, und assistierendes Personal). Vor einer Operation reinigt sich das OP-Personal gründlich die Hände, um die Anzahl von Bakterien an den Händen zu reduzieren. Es könnte sein, dass Nagellack und Fingerringe (Schmuck) Bakterien unzugänglich für die Reinigung verbergen, was die Effektivität dieser Händereinigung reduziert. In diesem Review konnten keine Studien gefunden werden, in denen untersucht wurde, welche Wirkung es hat, wenn das OP-Personal Fingerringe trägt. Allerdings wurde eine kleine Studie gefunden, in der die Anzahl von Bakterien vor und nach der Händereinigung bei OP-Personal mit lackierten gegenüber OP-Personal mit unlackierten Fingernägeln verglichen wurde. Diese Studie zeigte keine klaren Unterschiede in der Bakterienanzahl zwischen lackierten und nicht lackierten Fingernägeln, jedoch ist Evidenz aus weiteren Studien erforderlich, bevor sicher davon ausgegangen werden kann, dass dieses Ergebnis der Wahrheit entspricht.

Anmerkungen zur Übersetzung

K. Balzer, freigegeben durch Cochrane Deutschland.