Intervention Review

Platinum containing regimens for metastatic breast cancer

  1. Sue Carrick1,*,
  2. Davina Ghersi2,
  3. Nicholas Wilcken3,
  4. John Simes4

Editorial Group: Cochrane Breast Cancer Group

Published Online: 19 APR 2004

Assessed as up-to-date: 2 MAY 2003

DOI: 10.1002/14651858.CD003374.pub3


How to Cite

Carrick S, Ghersi D, Wilcken N, Simes J. Platinum containing regimens for metastatic breast cancer. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 2. Art. No.: CD003374. DOI: 10.1002/14651858.CD003374.pub3.

Author Information

  1. 1

    The National Breast Cancer Foundation, Research Strategy, Sydney, NSW, Australia

  2. 2

    National Health and Medical Research Council, Research Translation Group, Canberra, ACT, Australia

  3. 3

    Westmead and Nepean Hospitals, Medical Oncology, Westmead, NSW, Australia

  4. 4

    The University of Sydney, NHMRC Clinical Trials Centre, Camperdown, NSW, Australia

*Sue Carrick, Research Strategy, The National Breast Cancer Foundation, GPO Box 4126, Sydney, NSW, 2001, Australia. sue.carrick@nbcf.org.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 19 APR 2004

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Studies have reported high tumour response rates for platinum-containing regimens in the treatment of women with metastatic breast cancer.

Objectives

To identify and review the evidence from randomised trials comparing platinum-containing chemotherapy regimens with regimens not containing platinum in the management of women with metastatic breast cancer.

Search methods

The specialised register maintained by the editorial base of the Cochrane Breast Cancer Group was searched on 2nd May 2003 using the codes for "advanced breast cancer", "chemotherapy". Details of the search strategy applied to create the register, and the procedure used to code references, are described in the Cochrane Breast Cancer Group module on The Cochrane Library.

Selection criteria

Randomised trials comparing platinum-containing chemotherapy regimens with regimens not containing platinum in women with metastatic breast cancer.

Data collection and analysis

Studies were assessed for eligibility and quality, and data (from published trials) were extracted by two independent reviewers. Hazard ratios were derived for time-to-event outcomes, where possible, and a fixed effect model was used for meta-analysis. Response rates were analysed as dichotomous variables. Toxicity and quality of life data (not available) were extracted where present.

Main results

Thirteen eligible trials were identified, of which 12 had published time-to-event data. The quality of randomisation was generally not described.

Data, based on an estimated 987 deaths in 1377 women, was unable to show a statistically significant difference in favour of platinum-containing regimens. The hazard ratio (HR) for overall survival was 1.00 (95% confidence interval (CI) 0.88 to 1.15, p=0.96), with minor heterogeneity. Results were similar when the analysis was limited to trials in women receiving first line chemotherapy. There was no statistically significant difference in favour of platinum-containing regimens for time to progression (overall HR of 1.06 (95% CI 0.95 to 1.19, p=0.31) although there was marked evidence of heterogeneity (p< 0.0001). There was a statistically significant difference in overall response in favour of platinum-containing regimens (OR 1.47; 95% CI 1.23 to 1.76, p=0.0001). However, there was strong statistical evidence of heterogeneity (p < 0.00010) probably reflecting the varying efficacy of the comparator regimens used in the trials. Heterogeneity may also reflect the differences, and difficulties, in assessing response. Women receiving platinum-containing regimens experienced statistically significant greater toxicity levels for leukopenia, hair loss, nausea and vomiting and anaemia compared with those receiving non-platinum regimens.

Authors' conclusions

In view of the significant excess toxicity, lack of progression or survival benefit and the availability of less toxic active agents it is difficult to justify the use of platinum-containing regimens, particularly as first line treatment for women with metastatic breast cancer in routine clinical practice. Ongoing trials are examining the possibility of synergy between platins and trastuzamab, a monoclonal antibody treatment. No randomised trials containing oxalplatin were identified for the present review.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Platinum containing regimens for metastatic breast cancer

Chemotherapy containing platinum causes more adverse effects than other options but might not increase survival in women receiving their first treatments for advanced breast cancer. Advanced (metastatic) breast cancer has spread beyond the breast. Treatment usually involves chemotherapy (anti-cancer drugs) to try to reduce the cancer. Drugs can be used alone or in combination. Cisplatin and carboplatin are chemotherapy drugs containing platinum, which may interact with other treatments. Adverse effects include neutropenia (low white blood cells), vomiting, hair loss, anaemia and kidney damage. The review of trials found that platinum-containing chemotherapy causes more adverse effects than other options without additional survival benefits for women on their first treatments for advanced breast cancer. One potential exception may be combining platinum drugs with trastuzumab (Herceptin). However, there is no definitive evidence at this time. Trials are underway.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Schémas thérapeutiques contenant du platine pour le traitement du cancer du sein métastatique

Contexte

Des études ont rapporté des taux de réponse tumorale élevés associés aux schémas thérapeutiques contenant du platine dans le traitement des femmes atteintes d'un cancer du sein métastatique.

Objectifs

Identifier et examiner les preuves issues d'essais randomisés comparant des schémas de chimiothérapie contenant du platine à des schémas n'en contenant pas dans la prise en charge des femmes atteintes d'un cancer du sein métastatique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé géré par la base éditoriale du groupe Cochrane sur le cancer du sein le 2 mai 2003 en utilisant les codes correspondant aux termes Cancer du sein avancé et Chimiothérapie. Les détails de la stratégie de recherche documentaire utilisée pour créer le registre ainsi que la procédure utilisée pour codifier les références sont décrits dans le module du groupe Cochrane sur le cancer du sein de la Bibliothèque Cochrane.

Critères de sélection

Les essais randomisés comparant des régimes de chimiothérapie contenant du platine à des régimes n'en contenant pas chez des femmes atteintes d'un cancer du sein métastatique.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs indépendants ont évalué l'éligibilité et la qualité des études et extrait les données des essais publiés. Dans la mesure du possible, nous avons calculé les hazard ratios pour les critères de jugement du délai jusqu’à l’évènement, et avons utilisé un modèle à effets fixes pour la méta-analyse. Les taux de réponse ont été analysés sous forme de variables dichotomiques. Les données de la toxicité et de la qualité de vie (non disponibles) ont été extraites lorsqu'elles étaient présentes.

Résultats Principaux

Treize essais éligibles ont été identifiés, dont 12 publiaient des données concernant le délai jusqu’à l’évènement. La qualité de randomisation n'était généralement pas décrite.

Ces données, basées sur 987 décès estimés chez 1 377 femmes, ne révélaient pas de différence statistiquement significative favorable aux régimes thérapeutiques contenant du platine. Le hazard ratio (HR) pour la survie globale était de 1,00 (intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 0,88 et 1,15, p = 0,96), avec une hétérogénéité mineure. Les résultats étaient similaires lorsque l'analyse était limitée aux essais examinant des femmes recevant une chimiothérapie de première intention. Aucune différence statistiquement significative n'était identifiée en faveur des schémas thérapeutiques contenant du platine en termes de délai avant progression de la maladie (HR global de 1,06 (IC à 95 %, entre 0,95 et 1,19, p = 0,31)) mais une hétérogénéité prononcée était observée (p < 0,0001). Une différence statistiquement significative était observée en termes de réponse globale en faveur des schémas thérapeutiques contenant du platine (rapport des cotes de 1,47 ; IC à 95% entre 1,23 et 1,76, p=0,0001). Néanmoins, des preuves d'hétérogénéité statistiquement solides (p < 0,00010) étaient observées, qui reflétaient probablement l'efficacité variable des schémas thérapeutiques utilisés comme comparateurs dans les essais. Cette hétérogénéité pourrait également refléter les différences et les difficultés liées à l'évaluation de la réponse. Les femmes recevant un schéma thérapeutique contenant du platine présentaient une augmentation statistiquement significative des niveaux de toxicité caractérisés par une leucopénie, une perte de cheveux, des nausées, des vomissements et une anémie par rapport à celles qui recevaient un schéma sans platine.

Conclusions des auteurs

Compte tenu de cet excès de toxicité significatif, de l'absence de bénéfices en termes de progression ou de survie, et de la disponibilité d'agents actifs moins toxiques, l'utilisation de schémas thérapeutiques contenant du platine est difficilement justifiable, en particulier en traitement de première intention chez les femmes atteintes d'un cancer du sein métastatique dans la pratique clinique de routine. Des essais en cours examinent l'éventualité d'une synergie entre les platines et le trastuzumab, un traitement à base d'anticorps monoclonaux. Aucun essai randomisé évaluant de l'oxaliplatine n'a été identifié dans le cadre de cette revue.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Schémas thérapeutiques contenant du platine pour le traitement du cancer du sein métastatique

Schémas thérapeutiques contenant du platine pour le traitement du cancer du sein métastatique

La chimiothérapie contenant du platine entraîne davantage d'effets indésirables que d'autres options et pourrait ne pas accroître la survie chez les femmes recevant leur premier traitement pour un cancer du sein avancé. Le cancer du sein avancé (métastatique) est un cancer qui s'est propagé au-delà du sein. Le traitement inclut généralement une chimiothérapie (médicaments anticancéreux) pour essayer de réduire le cancer. Ces médicaments peuvent être utilisés seuls ou combinés. Le cisplatine et le carboplatine sont des médicaments de chimiothérapie qui contiennent du platine, qui pourrait interagir avec d'autres traitements. Les effets indésirables incluent une neutropénie (nombre réduit de globules blancs), des vomissements, une perte de cheveux, une anémie et des lésions rénales. La revue des essais a observé que la chimiothérapie contenant du platine entraînait davantage d'effets indésirables que les autres options sans conférer de bénéfice supplémentaire en termes de survie chez les femmes recevant leur premier traitement pour un cancer du sein avancé. La combinaison de médicaments à base de platine et de trastuzumab (Herceptin) pourrait constituer une exception. Aucune preuve définitive n'est cependant disponible à ce jour. Des essais sont en cours.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st July, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

含鉑之化學療法(platinumcontaining regimens)治療轉移性乳癌

研究顯示對於轉移性乳癌婦女性使用含鉑之化學療法有高的腫瘤反應率

目標

從隨機性試驗研究中確認及評論轉移性乳癌婦女比較其使用含鉑與未含鉑的化學療法之療效證據

搜尋策略

在2003年5月2日使用” advanced乳癌”及”化學療法”代碼來搜尋Cochran 乳癌群組中特殊登錄的資料庫。登錄的搜索策略細節及引用文獻的過程均在Cochrane Library的Cochran 乳癌群組模組中描述。

選擇標準

比較轉移性乳癌婦女使用含鉑化學療法與使用未含鉑療法之隨機性試驗研究

資料收集與分析

分別由兩位獨立的評論者對研究的條件、品質及資料(從公佈的試驗)進行評估。危險比率(Hazard ratios)是根據時間事件結果而來,或以固定效果模式(fixed effect model)用來作metaanalysis。反應率以雙變項來分析,藥物毒性及生活品資料(無法取得)也摘錄來呈現。

主要結論

有13篇符合條件,其中12篇有報告事件發生(timetoevent)之資料。隨機性的品質一般均未被描述。在1377位婦女中估計有987位婦女死亡,資料顯示含鉑之化學療法療效並未達到統計顯著水準。整體存活之危險比率 (HR)是1.00 (95% confidence interval (CI) 0.88 to 1.15, p = 0.96), 有輕微異質性(heterogeneity)。當分析僅限於婦女使用第一線化學療法時有相似結果。儘管有明顯的證據顯示異質性(p < 0.0001),使用含鉑之化學療法病程改善時間(整體HR 是 1.06 (95% CI 0.95 to 1.19, p = 0.31)沒有統計顯著差異。使用含鉑之化學療法的整體反應率有達到統計顯著水準(OR 1.47; 95% CI 1.23 to 1.76, p = 0.0001)。然而,有極顯著的異質性證據(p < 0.00010)可能反應這些療法效果之多樣性。異質性同時反映出評估反應時的差異及困難。接受含鉑之化學療法婦女比未接受含鉑之化學療法婦女同時也經驗到統計上顯著的白血球減少症、掉髮、噁心、嘔吐及貧血等藥物毒性。

作者結論

在評估藥物嚴重的毒性、缺乏病程進展或存活之利益,以及使用較小的毒性活性製劑,特別是臨床常規治療針對轉移性乳癌婦女的第一線治療,難以證明含鉑化學療法的療效。一種單株克隆抗體治療,介於platins 及 trastuzamab之間的協同作用機制的臨床試驗正在測試,目前所評估含oxalplatin的試驗均非隨機試驗。

翻譯人

本摘要由中山醫學大學附設醫院李淑杏翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

轉移性乳癌婦女第一次治療以含鉑化學療法比其他治療方法會導致更多副作用且無法增加存活率。轉移性乳癌已轉移至乳房之外,治療通常使用化學療法(抗癌藥物)以控制癌症。抗癌藥物可能單獨或合併使用。Cisplatin 和carboplatin之含鉑化療藥物可能與其他治療產生交互作用,副作用包括低白血球症(白血球細胞數目減少)、嘔吐、掉髮、貧血及腎臟損壞。評估這些試驗發現轉移性乳癌婦女使用含鉑化學療法比其他治療方法會導致更多副作用而無增加存活的利益。含鉑藥物及trastuzumab (Herceptin)合併使用可能是唯一潛在例外。然而,目前並無明確證據。試驗仍在進行中。