Intervention Review

You have free access to this content

Lung lavage for meconium aspiration syndrome in newborn infants

  1. Seokyung Hahn1,*,
  2. Hyun Jin Choi2,
  3. Roger Soll3,
  4. Peter A. Dargaville4

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 30 APR 2013

Assessed as up-to-date: 15 FEB 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD003486.pub2


How to Cite

Hahn S, Choi HJ, Soll R, Dargaville PA. Lung lavage for meconium aspiration syndrome in newborn infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 4. Art. No.: CD003486. DOI: 10.1002/14651858.CD003486.pub2.

Author Information

  1. 1

    Seoul National University College of Medicine, Department of Medicine, Seoul, Korea, South

  2. 2

    Seoul National University College of Medicine, Department of Preventive Medicine, Seoul, Korea, South

  3. 3

    University of Vermont, Division of Neonatal-Perinatal Medicine, Burlington, Vermont, USA

  4. 4

    Royal Hobart Hospital, Department of Paediatrics, Hobart, Tasmania, Australia

*Seokyung Hahn, Department of Medicine, Seoul National University College of Medicine, 28 Yongon-dong Chongno-gu, Seoul, 110-744, Korea, South. hahns@snu.ac.kr.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 30 APR 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Meconium aspiration syndrome (MAS) can occur when a newborn infant inhales a mixture of meconium and amniotic fluid into the lungs around the time of delivery. Other than supportive measures, little effective therapy is available. Lung lavage may be a potentially effective treatment for MAS by virtue of removing meconium from the airspaces and altering the natural course of the disease.

Objectives

To evaluate the effects of lung lavage on morbidity and mortality in newborn infants with MAS.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library), MEDLINE, and EMBASE up to December 2012; previous reviews including cross-references, abstracts, and conference proceedings; and expert informants. We contacted authors directly to obtain additional data. We used the following subject headings and text words: meconium aspiration, pulmonary surfactants, fluorocarbons, bronchoalveolar lavage, lung lavage, pulmonary lavage.

Selection criteria

Randomised controlled trials that evaluated the effects of lung lavage in infants with MAS, including those intubated for the purpose of lavage. Lung lavage was defined as any intervention in which fluid is instilled into the lung that is followed by an attempt to remove it by suctioning and/or postural drainage.

Data collection and analysis

The review authors extracted from the reports of the clinical trial, data regarding clinical outcomes, including mortality, requirement for extracorporeal membrane oxygenation (ECMO), pneumothorax, duration of mechanical ventilation and oxygen therapy, length of hospital stay, indices of pulmonary function, and adverse effects of lavage. Data analysis was done in accordance with the standards of the Cochrane Neonatal Review Group.

Main results

Only four small randomised controlled trials fulfilled the selection criteria. For one of these trials, no data are available for the control group. Two studies compared lavage using diluted surfactant with standard care. Meta-analysis of these two studies did not show a significant effect on mortality (typical relative risk 0.42, 95% confidence interval [CI] 0.12 to 1.46; typical risk difference -0.10, 95% CI -0.24 to 0.04) or the use of ECMO (typical relative risk 0.27, 95% CI 0.04 to 1.86; typical risk difference -0.15, 95% CI -0.35 to 0.04). For the composite outcome of death or use of ECMO, a significant effect favoured the lavage group (typical relative risk 0.33, 95% CI 0.11 to 0.96; typical risk difference -0.19, 95% CI -0.34 to -0.03; number needed to benefit [NNTB] 5). No other benefits were reported. The other published study compared surfactant lavage followed by a surfactant bolus with surfactant bolus therapy alone in MAS complicated by pulmonary hypertension. No significant improvements in mortality, pneumothorax, duration of mechanical ventilation. or duration of hospitalisation were observed.

Authors' conclusions

In infants with meconium aspiration syndrome, lung lavage with diluted surfactant may be beneficial, but additional controlled clinical trials of lavage therapy should be conducted to confirm the treatment effect, to refine the method of lavage treatment, and to compare lavage treatment with other approaches, including surfactant bolus therapy. Long-term outcomes should be evaluated in further clinical trials.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Lung lavage for meconium aspiration syndrome in newborn infants

Meconium aspiration syndrome (MAS) is a disease of the newborn lung in which meconium, the fetal stool, is passed before birth and then is inhaled into the lung. Little effective treatment is available, other than supportive measures including artifical respiration and, occasionally, the use of heart-lung bypass. This review examined whether cleansing the lung using a natural chemical called surfactant, or another similar fluid, is helpful in MAS. This cleansing procedure is known as lung lavage. Lung lavage with diluted surfactant may help improve the clinical course of infants with MAS, in particular, the likelihood of survival without the need for heart-lung bypass. More trials will be needed to properly evaluate lavage treatment in MAS.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Lavage pulmonaire dans le syndrome d'aspiration du méconium chez le nouveau-né

Contexte

Le syndrome d'aspiration du méconium (SAM) peut apparaître lorsqu'un nouveau-né inhale un mélange de méconium et de liquide amniotique dans les poumons au moment de l'accouchement. Outre des mesures de soutien, il existe peu de traitements efficaces. Le lavage pulmonaire peut être un traitement potentiellement efficace contre le SAM car il élimine le méconium présent dans les alvéoles et modifie l'évolution naturelle de la maladie.

Objectifs

Évaluer les effets d'un lavage pulmonaire sur la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés atteints du SAM.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, The Cochrane Library), MEDLINE et EMBASE jusqu'en décembre 2012 ; des revues précédentes incluant des références croisées, des résumés et des actes de conférence, mais aussi auprès d'informateurs experts. Nous avons directement contacté les auteurs afin d'obtenir des données supplémentaires. Nous avons utilisé les titres des sujets et les mots clés suivants : meconium aspiration, pulmonary surfactants, fluorocarbons, bronchoalveolar lavage, lung lavage, pulmonary lavage.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés évaluant les effets d'un lavage pulmonaire chez les nouveau-nés atteints du SAM, y compris ceux intubés pour le lavage. Un lavage pulmonaire est une intervention au cours de laquelle un liquide est instillé dans les poumons, suivie d'une tentative visant à le retirer par aspiration et/ou drainage postural.

Recueil et analyse des données

Les auteurs de la revue ont extrait des données, issues des rapports de l'essai clinique, concernant des résultats cliniques, notamment la mortalité, la nécessité de recours à une oxygénation extracorporelle par oxygénateur à membrane (ECMO pour « extracorporeal membrane oxygenation »), un pneumothorax, la durée de la ventilation mécanique et l'oxygénothérapie, la durée d'hospitalisation, des indices de la fonction pulmonaire et les effets indésirables d'un lavage. L'analyse des données a été effectuée selon les normes du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie.

Résultats Principaux

Seuls quatre essais contrôlés randomisés de petite taille répondaient aux critères de sélection. Dans l'un d'entre eux, aucune donnée n'était disponible concernant le groupe témoin. Deux études comparaient un lavage utilisant un surfactant dilué à des soins habituels. La méta-analyse de ces deux études n'a montré aucun effet significatif sur la mortalité (risque relatif typique 0,42, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,12 à 1,46 ; différence de risques typique - 0,10, IC à 95 % - 0,24 à 0,04) ou le recours à une ECMO (risque relatif typique 0,27, IC à 95 % 0,04 à 1,86 ; différence de risques typique - 0,15, IC à 95 % - 0,35 à 0,04). En ce qui concerne le résultat composite de la mortalité ou du recours à une ECMO, un effet significatif favorisait le groupe du lavage (risque relatif typique 0,33, IC à 95 % 0,11 à 0,96 ; différence de risques typique - 0.19, IC à 95 % - 0,34 à - 0,03 ; nombre de sujets à traiter [NST] : 5). Aucun autre effet bénéfique n'a été rapporté. L'autre étude publiée comparait un lavage effectué avec un surfactant suivi d'un bolus de surfactant à un traitement par bolus de surfactant seul dans le SAM compliqué par une hypertension pulmonaire. Aucune amélioration significative de la mortalité, du pneumothorax, de la durée de la ventilation mécanique ou de la durée de l'hospitalisation n'a été observée.

Conclusions des auteurs

Chez les nouveau-nés atteints du syndrome d'aspiration du méconium, le lavage pulmonaire avec un surfactant dilué peut avoir des effets bénéfiques, mais d'autres essais cliniques contrôlés concernant un traitement par lavage devront être effectués pour confirmer ses effets, affiner la méthode de ce traitement et le comparer à d'autres approches, notamment un traitement par bolus de surfactant. Des résultats à long terme devront être évalués dans d'autres essais cliniques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Lavage pulmonaire dans le syndrome d'aspiration du méconium chez le nouveau-né

Lavage pulmonaire dans le syndrome d'aspiration du méconium chez le nouveau-né

Le syndrome d'aspiration du méconium (SAM) est une maladie touchant les poumons d'un nouveau-né dans lesquels le méconium, les selles fœtales, est éliminé avant la naissance pour être ensuite inhalé dans les poumons. Il existe peu de traitements efficaces, autre que des mesures de soutien, notamment la respiration artificielle et le recours occasionnel à une circulation extra-corporelle. La présente revue a examiné si un nettoyage des poumons avec un produit chimique naturel appelé « surfactant » ou un autre liquide similaire, est efficace dans le cas du SAM. Cette procédure de nettoyage porte le nom de « lavage pulmonaire ». Un lavage pulmonaire effectué avec un surfactant dilué peut améliorer l'évolution clinique des nouveau-nés atteints du SAM, plus particulièrement, leurs chances de survie sans avoir recours à une circulation extra-corporelle. D'autres essais seront nécessaires afin d'évaluer correctement le traitement par lavage dans le SAM.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 17th May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.