This is not the most recent version of the article. View current version (10 JAN 2014)

Intervention Review

Antibiotics and antiseptics for venous leg ulcers

  1. Susan O'Meara1,*,
  2. Deyaa Al-Kurdi2,
  3. Yemisi Ologun3,
  4. Liza G Ovington4

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 3 NOV 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD003557.pub3

How to Cite

O'Meara S, Al-Kurdi D, Ologun Y, Ovington LG. Antibiotics and antiseptics for venous leg ulcers. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD003557. DOI: 10.1002/14651858.CD003557.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of York, Department of Health Sciences, York, UK

  2. 2

    University of York, The Cochrane Wounds Group, York, North Yorkshire, UK

  3. 3

    Calow, UK

  4. 4

    Ethicon, Inc, Somerville, USA

*Susan O'Meara, Department of Health Sciences, University of York, Area 3 Seebohm Rowntree Building, Heslington, York, YO10 5DD, UK. smo4@york.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (10 JAN 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Venous leg ulcers are a type of chronic wound affecting up to 1% of adults in developed countries at some point during their lives. Many of these wounds are colonised by bacteria or show signs of clinical infection. The presence of infection may delay ulcer healing. There are two main strategies used to prevent and treat clinical infection in venous leg ulcers: systemic antibiotics and topical antibiotics or antiseptics.

Objectives

The objective of the review is to determine the effects of systemic antibiotics, topical antibiotics and antiseptics on the healing of venous ulcers.

Search methods

For the update of this review we searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 24/09/09); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) - The Cochrane Library 2009 Issue 3; Ovid MEDLINE - 1950 to September Week 3 2009; Ovid EMBASE - 1980 to 2009 Week 38; and EBSCO CINAHL - 1982 to September Week 3 2009. No language or publication date restrictions were applied.

Selection criteria

Randomised controlled trials recruiting people with venous leg ulceration and evaluating at least one systemic antibiotic, topical antibiotic or topical antiseptic that reported an objective assessment of wound healing (e.g. time to complete healing, frequency of complete healing, change in ulcer surface area) were eligible for inclusion. Selection decisions were made by two authors working independently.

Data collection and analysis

Information on the characteristics of participants, interventions and outcomes were recorded on a standardised data extraction form. In addition, aspects of trial methods were extracted, including randomisation, allocation concealment, blinding of participants and outcome assessors, incomplete outcome data and study group comparability at baseline. Data extraction and validity assessment were conducted by one author and checked by a second.

Main results

Twenty five trials reporting 32 comparisons were identified. Five trials evaluated systemic antibiotics; the remainder evaluated topical preparations: cadexomer iodine (10 trials); povidone iodine (5 trials); peroxide-based preparations (3 trials); ethacridine lactate (1 trial); mupirocin (1 trial); and chlorhexidine (1 trial). For the systemic antibiotics, the only comparison where a statistically significant between-group difference was detected was that in favour of the antihelminthic levamisole when compared with placebo. This trial, in common with the other evaluations of systemic antibiotics, was small and so the observed effect could have occurred by chance or been due to baseline imbalances in prognostic factors. For topical preparations, there is some evidence to suggest that cadexomer iodine generates higher healing rates than standard care. One study showed a statistically significant result in favour of cadexomer iodine when compared with standard care (not involving compression) in the frequency of complete healing at six weeks (RR 2.29, 95% CI 1.10 to 4.74). The intervention regimen used was intensive, involving daily dressing changes, and so these findings may not be generalisable to most everyday clinical settings. When cadexomer iodine was compared with standard care with all patients receiving compression, the pooled estimate from two trials for frequency of complete healing at 4 to 6 weeks indicated significantly higher healing rates for cadexomer iodine (RR 6.72, 95% CI 1.56 to 28.95). Surrogate healing outcomes such as change in ulcer surface area and daily or weekly healing rate showed favourable results for cadexomer iodine, peroxide-based preparations and ethacridine lactate in some studies. These surrogate outcomes may not be valid proxies for complete healing of the wound. Most of the trials were small and many had methodological problems such as poor baseline comparability between groups, failure to use (or report) true randomisation, adequate allocation concealment, blinded outcome assessment and analysis by intention-to-treat.

Authors' conclusions

At present, there is no evidence to support the routine use of systemic antibiotics to promote healing in venous leg ulcers. However, the lack of reliable evidence means that it is not possible to recommend the discontinuation of any of the agents reviewed. In terms of topical preparations, there is some evidence to support the use of cadexomer iodine. Further good quality research is required before definitive conclusions can be made about the effectiveness of systemic antibiotics and topical preparations such as povidone iodine, peroxide-based preparations, ethacridine lactate, mupirocin and chlorhexidine in healing venous leg ulceration. In light of the increasing problem of bacterial resistance to antibiotics, current prescribing guidelines recommend that antibacterial preparations should only be used in cases of clinical infection and not for bacterial colonisation.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Antibiotics and antiseptics to help healing venous leg ulcers

Venous leg ulcers are a type of wound that can take a long time to heal. These ulcers can become infected and this might cause further delay to healing. Two types of treatment are available to treat infection: systemic antibiotics (i.e. antibiotics taken by mouth or by injection) and topical preparations (i.e. applied directly to the wound). Whether systemic or topical preparations are used, patients will also usually have a wound dressing and bandage over the wound. This review was undertaken in order to find out whether using antibiotics and antiseptics works better than usual care for healing venous leg ulcers, and if so, to find out which antibiotic and antiseptic preparations are better than others. In terms of topical preparations, there is some evidence to support the use of cadexomer iodine. Further good quality research is required before definitive conclusions can be made about the effectiveness of systemic antibiotics and topical agents such as povidone iodine, peroxide-based preparations, ethacridine lactate, mupirocin and chlorhexidine in healing venous leg ulceration.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Antibiotiques et antiseptiques pour les ulcères veineux de jambe

Contexte

Les ulcères veineux de jambe sont un type de plaie chronique qui, dans les pays développés, affecte jusqu'à 1 % des adultes à un moment quelconque de leur vie. Beaucoup de ces plaies sont colonisées par des bactéries ou présentent des signes d'infection clinique. La présence d'une infection peut retarder la cicatrisation de l'ulcère. Deux stratégies principales sont utilisées pour prévenir et traiter l'infection clinique dans les ulcères veineux de jambe : les antibiotiques systémiques et les antibiotiques ou antiseptiques topiques.

Objectifs

L'objectif de la revue est de déterminer les effets des antibiotiques systémiques et des antibiotiques et antiseptiques topiques sur la cicatrisation des ulcères veineux.

Stratégie de recherche documentaire

Pour la mise à jour de cette revue, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et les contusions (le 24/09/09), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2009 numéro 3), Ovid MEDLINE (de 1950 à la 3ème semaine de septembre 2009), Ovid EMBASE (de 1980 à la 38ème semaine de 2009) et EBSCO CINAHL (de 1982 à la 3ème semaine de septembre 2009).

Critères de sélection

Était éligible à l'inclusion tout essai contrôlé randomisé ayant recruté des personnes avec ulcération veineuse de la jambe afin d'évaluer au moins un antibiotique systémique, un antibiotique topique ou un antiseptique topique, et ayant rendu compte d'une évaluation objective de la cicatrisation (p. ex. le temps jusqu'à cicatrisation complète, la fréquence de la cicatrisation complète, le changement de surface de l'ulcère). Les décisions de sélection ont été faites par deux auteurs de la revue travaillant de façon indépendante.

Recueil et analyse des données

Les informations concernant les caractéristiques des participants, les interventions et les critères de résultat ont été enregistrées sur un formulaire standard d'extraction de données. En outre, des caractéristiques méthodologiques de l'essai ont été extraites, notamment la randomisation, l'assignation secrète, le masquage des participants et des évaluateurs, les données de résultat incomplètes et la comparabilité à la base des groupes d'étude. L'extraction des données et l'évaluation de validité ont été réalisées par un auteur et vérifiées par un second.

Résultats Principaux

Vingt-cinq essais ont été identifiés, qui avaient rendu compte de 32 comparaisons. Cinq essais avaient évalué des antibiotiques systémiques et les autres des préparations topiques : l'iode cadexomère (10 essais), la povidone iodée (5 essais), les préparations à base de peroxyde (3 essais), le lactate éthacridine (1 essai), la mupirocine (1 essai) et la chlorhexidine (1 essai). Pour les antibiotiques systémiques, la seule différence inter-groupes statistiquement significative avait été décelée en faveur du lévamisole antihelminthique comparé à un placebo. Tout comme pour les autres évaluations d'antibiotiques systémiques, cet essai était de petite taille et l'effet observé a donc pu se produire par hasard ou en raison de déséquilibres à l'origine dans les facteurs de pronostic. Pour ce qui concerne les préparations topiques, il y a des indications que l'iode cadexomère conduit à des taux de cicatrisation plus élevés que les soins standard. Une étude avait obtenu un résultat statistiquement significatif en faveur de l'iode cadexomère en comparaison avec les soins standard (n'impliquant pas de compression) quant à la fréquence de cicatrisation complète après six semaines (RR 2,29 ; IC 95% 1,10 à 4,74). Le schéma d'intervention utilisé était intense, impliquant des changements de pansement quotidiens, de sorte que ces résultats ne sont peut-être pas généralisables à la plupart des contextes cliniques habituels. Lorsque l'iode cadexomère avait été comparé au traitement standard, sachant que tous les patients bénéficiaient de compression, la fréquence de cicatrisation complète après 4 à 6 semaines dans deux essais regroupés indiquait des taux de cicatrisation significativement plus élevés pour l'iode cadexomère (RR 6,72 ; IC 95% 1,56 à 28,95). Les critères substitutifs de cicatrisation tels que le changement de la surface des ulcères et le taux de cicatrisation quotidien ou hebdomadaire étaient favorables, dans certaines études, à l'iode cadexomère, aux préparations à base de peroxyde et au lactate éthacridine. Ces critères de substitution pourraient ne pas constituer des mesures indirectes valables de la complète cicatrisation de la plaie. La plupart des essais étaient de petite taille et beaucoup souffraient de problèmes méthodologiques tels qu'une faible comparabilité à la base entre les groupes ou la non-mise en œuvre (ou le non compte-rendu) d'une véritable randomisation, d'une assignation secrète adéquate, d'une évaluation des résultats en aveugle et d'une analyse en intention de traiter.

Conclusions des auteurs

À l'heure actuelle, on ne dispose d'aucun élément étayant l'utilisation systématique d'antibiotiques systémiques pour favoriser la cicatrisation des ulcères veineux de jambe. Cependant, le manque de données fiables fait qu'il n'est pas possible de recommander l'arrêt d'un des agents examinés. Concernant les préparations topiques, certaines données étayent l'utilisation de l'iode cadexomère. Des recherches supplémentaires de bonne qualité sont nécessaires avant que des conclusions définitives puissent être tirées quant à l'efficacité des antibiotiques systémiques et de préparations topiques telles que la polyvidone iodée, les préparations à base de peroxyde, le lactate éthacridine, la mupirocine et la chlorhexidine dans la cicatrisation de l'ulcération veineuse de jambe. Le problème de la résistance bactérienne aux antibiotiques allant en s'aggravant, les directives actuelles de prescription recommandent de n'utiliser de préparations antibactériennes qu'en cas d'infection clinique et non pour la colonisation bactérienne.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Antibiotiques et antiseptiques pour les ulcères veineux de jambe

Antibiotiques et antiseptiques pour aider à la cicatrisation des ulcères veineux de jambe

Les ulcères veineux de jambe constituent un type de plaies pouvant prendre beaucoup de temps à cicatriser. Ces ulcères peuvent s'infecter, retardant encore plus la cicatrisation. Deux types de traitement sont disponibles pour traiter l'infection : les antibiotiques systémiques (c.-à-d. les antibiotiques pris par voie orale ou par injection) et les préparations topiques (c.-à-d. appliquées directement sur la plaie). Que l'on utilise des préparations systémiques ou topiques, les patients auront aussi généralement un pansement et un bandage sur la plaie. Cette revue a été entreprise afin de déterminer si l'utilisation d'antibiotiques et d'antiseptiques est supérieure aux soins habituels pour la cicatrisation des ulcères veineux de jambe et, si oui, pour savoir quelles préparations antibiotiques et antiseptiques sont meilleures que d'autres. En termes de préparations topiques, certains éléments étayent l'utilisation de l'iode cadexomère. Des recherches supplémentaires de bonne qualité sont nécessaires avant que des conclusions définitives puissent être tirées quant à l'efficacité des antibiotiques systémiques et d'agents topiques comme la polyvidone iodée, les préparations à base de peroxyde, le lactate éthacridine, la mupirocine et la chlorhexidine dans la cicatrisation de l'ulcération veineuse de jambe.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 15th April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

使用抗生素(antibiotics)和抗菌製劑(antiseptics)治療靜脈下肢潰瘍

研究背景

靜脈下肢潰瘍是慢性傷口的一種形式,在已開發國家的成年人中終其一生約有百分之一罹病。許多這類傷口被細菌移生或顯現臨床的感染徵候。感染出現可能延遲潰瘍癒合。對於靜脈下肢潰瘍有兩種主要預防與治療臨床感染的策略: 全身性抗生素與局部抗生素或抗菌製劑。

研究目的

這篇評論的目標是確認全身性抗生素、局部抗生素及抗菌製劑對靜脈下肢潰瘍的影響。

检索方法

本次評論更新,我們搜尋了the Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 24/09/09)、The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL)  The Cochrane Library 2009 Issue 3、Ovid MEDLINE  1950年到2009年9月第3周、Ovid EMBASE  1980年到2009年第38周及EBSCO CINAHL  1982年到2009年9月第3周。沒有語言或發表時間的限制。

纳入标准

包含靜脈下肢潰瘍的病患,評估至少一種全身性抗生素、局部抗生素或局部抗菌製劑,並且回報傷口癒合的客觀評估(例如:傷口痊癒的時間、完全癒合率、潰瘍傷口表面的變化)的隨機對照試驗符合納入的標準。由2位作者分別做篩選。

数据收集与分析

參與者的基本資料、治療介入及結果被紀錄在標準數據擷取表中。此外還擷取了試驗方法,包括隨機化、分組隱藏、參與者及結果評估者的盲化,不完整結果數據及研究組別基準的可比較性。由1位作者負責數據擷取及確效評估,並由第二位作者檢查。

主要结果

我們找到了25個試驗,總共32組比較。有5個試驗評估了全身性抗生素;其他比較局部製劑:cadexomer iodine (10個試驗); povidone iodine (5個試驗); peroxide為基礎的製劑(3個試驗); ethacridine lactate (1個試驗); mupirocin (1個試驗); 及chlorhexidine (1個試驗)。針對全身性抗生素,唯一有統計上組間差異的試驗是,levamisole相較於安慰劑組是有效的。這個試驗和其他評估全身性抗生物的試驗一樣,規模很小,因此其中發現的藥物效用,可能只是偶然,或是由於預後因子基準的不平衡造成。針對局部製劑,有一些證據認為cadexomer iodine比標準治療有更高的癒合率。一個和標準照護(不包括壓力治療)比較的試驗顯示,在6周後完全癒合率方面,cadexomer iodine很明顯的較好(RR 2.29, 95% CI 1.10 to 4.74)。其中治療介入很密集,包括每天置換敷料,因此可能無法在一般的醫療院所執行。當以包含壓力治療的標準照護和cadexomer iodine比較時,2個試驗的匯集評估中,在4到6周完全癒合率方面,cadexomer iodine很明顯有較高的癒合率(RR 6.72, 95% CI 1.56 to 28.95)。某些研究的替代癒合結果,像是潰瘍面積的改變以及每天或每週的癒合率顯示,cadexomer iodine、peroxidebased preparations及ethacridine lactate較好。這些替代結果可能無法完全的代表完全癒合率。大部分的試驗規模都很小,且可能有方法上的問題,像是缺乏組間基準比較性、無法有效隨機化、不適當的分組隱藏、結果評估沒有進行盲化及沒有以意圖治療分析。

作者结论

目前沒有證據能支持以全身性抗生素幫助靜脈下肢潰瘍的癒合。然而由於缺乏可靠的證據,因此無法建議停止使用這些藥物。在局部製劑方面,有一些證據支持cadexomer iodine的使用。我們需要更進一步、高品質的研究,以作出關於全身性抗生素及局部製劑,例如povidone iodine、peroxidebased preparations、ethacridine lactate、mupirocin及chlorhexidine幫助靜脈下肢潰瘍癒合效果的結論。由於有越來越多的抗藥性菌株,現今的準則仍建議抗生素只能使用於臨床感染,不能用於細菌移生。

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

使用抗生素(antibiotics)和抗菌製劑(antiseptics)治療靜脈下肢潰瘍

使用抗生素和抗菌製劑治療靜脈下肢潰瘍:靜脈下肢潰瘍可能需要很長的時間癒合。這種潰瘍可能受到感染,使得癒合時間延長。目前有兩種方式能治療感染:全身性抗生素(例如:口服或注射抗生素)及局部製劑(例如:直接在傷口上抹藥)。不論使用全身性或局部製劑,病人的傷口通常會有敷料及包紮。這篇評論是為了確認使用抗生素或抗菌製劑,是否會比一般靜脈下肢潰瘍的照護好,如果確實如此,就要找出何種抗生素及抗菌製劑較有效。針對局部製劑,目前有一些證據支持cadexomer iodine的使用。我們需要進一步、高品質的研究,才能做出關於全身性抗生素及局部製劑,像是povidone iodine、peroxidebased preparations、ethacridine lactate、mupirocin及chlorhexidine幫助靜脈下肢潰瘍癒合效果的結論。

翻译注解