Intervention Review

Bed rest in singleton pregnancies for preventing preterm birth

  1. Claudio Sosa1,*,
  2. Fernando Althabe2,
  3. José M Belizán2,
  4. Eduardo Bergel3

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 26 JAN 2004

Assessed as up-to-date: 30 SEP 2003

DOI: 10.1002/14651858.CD003581.pub2

How to Cite

Sosa C, Althabe F, Belizán JM, Bergel E. Bed rest in singleton pregnancies for preventing preterm birth. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 1. Art. No.: CD003581. DOI: 10.1002/14651858.CD003581.pub2.

Author Information

  1. 1

    Hospital de Clínicas, Unidad de Investigación Perinatal/Perinatal Research Unit, Montevideo, Uruguay

  2. 2

    Institute for Clinical Effectiveness and Health Policy (IECS), Department of Mother and Child Health Research, Buenos Aires, Argentina

  3. 3

    World Health Organization, Statistics and Informatics Services, Reproductive Health and Research, Geneva 27, Switzerland

*Claudio Sosa, Unidad de Investigación Perinatal/Perinatal Research Unit, Hospital de Clínicas, Echevarriarza 3320 Apartment 701., Montevideo, 11300, Uruguay. csosa@tulane.edu.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 26 JAN 2004

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Bed rest in hospital or at home is widely recommended for the prevention of preterm birth. This advice is based on the observation that hard work and hard physical activity during pregnancy could be associated with preterm birth and with the idea that bed rest could reduce uterine activity. However, bed rest may have some adverse effects on other outcomes.

Objectives

To evaluate the effect of prescription of bed rest in hospital or at home for preventing preterm birth in pregnant women at high risk of preterm birth.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (July 2003), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, Issue 2, 2003), MEDLINE (July 2003), LILACS (July 2003), EMBASE (July 2003), POPLINE (July 2003) and bibliographies of relevant papers.

We updated the search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register on 1 October 2009 and added the results to the awaiting classification section.

Selection criteria

Randomized and quasi-randomized controlled trials with reported data that assess clinical outcomes in women at high risk of spontaneous preterm birth who were prescribed bed rest in hospital or at home for preventing preterm birth, and their babies.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed eligibility, trial quality and extracted data.

Main results

One study met the inclusion criteria (1266 women). This trial has uncertain methodological quality due to lack of reporting. Four hundred and thirty-two women were prescribed bed rest at home and a total of 834 women received a placebo (412) or no intervention (422). Preterm birth before 37 weeks was similar in both groups (7.9% in the intervention group versus 8.5% in the control group), and the relative risk was 0.92 with a 95% confidence interval from 0.62 to 1.37. No other results were available.

Authors' conclusions

There is no evidence, either supporting or refuting the use of bed rest at home or in hospital, to prevent preterm birth. Although bed rest in hospital or at home is widely used as the first step of treatment, there is no evidence that this practice could be beneficial. Due to the potential adverse effects that bed rest could have on women and their families, and the increased costs for the healthcare system, clinicians should not routinely advise women to rest in bed to prevent preterm birth. Potential benefits and harms should be discussed with women facing an increased risk of preterm birth. Appropriate research is mandatory. Future trials should evaluate both the effectiveness of bed rest, and the effectiveness of the prescription of bed rest, to prevent preterm birth.

[Note: The two citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Bed rest in singleton pregnancies for preventing preterm birth

No evidence to support or refute bed rest in preventing preterm birth.

Although bed rest in hospital or at home is widely used as the first step of treatment, this review finds no evidence to support or refute bed rest in preventing preterm birth. The current practice has been based on observational studies that found an association between hard work or hard physical activity and preterm birth. Due to the potential adverse effects that bed rest could have on women and their families, and the increased costs for the healthcare system, systematic advice of bed rest for preventing preterm birth should not be given to pregnant women.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

L'alitement dans les grossesses uniques pour prévenir une naissance prématurée

Contexte

L'alitement à l'hôpital ou à la maison est largement recommandé pour la prévention d'une naissance prématurée. Ce conseil se base sur l'observation selon laquelle un travail rude et une activité physique difficile pendant la grossesse pourraient être associés à une naissance prématurée et à l'idée que l'alitement pourrait réduire l'activité utérine. Cependant, l'alitement peut avoir certains effets indésirables sur d'autres résultats.

Objectifs

Évaluer l'effet de la prescription de l'alitement à l'hôpital ou à la maison pour prévenir une naissance prématurée chez les femmes enceintes présentant un risque élevé de naissance prématurée.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (juillet 2003), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library, numéro 2, 2003), MEDLINE (juillet 2003), LILACS (juillet 2003), EMBASE (juillet 2003), POPLINE (juillet 2003) et les bibliographies des articles pertinents.

Nous avons mis à jour la recherche du registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 01 octobre 2009 et avons ajouté les résultats à la section de classification en attente.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés avec des comptes rendus de données qui évaluent les résultats cliniques, chez les femmes présentant un risque élevé de naissance prématurée spontanée auxquelles on a prescrit l'alitement à l'hôpital ou à la maison pour prévenir une naissance prématurée, et chez leurs bébés.

Recueil et analyse des données

Deux relecteurs ont évalué l'éligibilité, la qualité des essais et extrait les données, de façon indépendante.

Résultats Principaux

Une étude répondait aux critères d'inclusion (1 266 participantes). Cet essai a une qualité méthodologique incertaine en raison d'une absence de notification. Quatre cent trente-deux femmes s'étaient vues prescrire l'alitement à la maison et un total de 834 femmes ont reçu un placebo (412) ou n'ont bénéficié d'aucune intervention (422). La naissance prématurée avant 37 semaines était similaire dans les deux groupes (7,9 % dans le groupe ayant fait l’objet d’une intervention contre 8,5 % dans le groupe témoin), et le risque relatif était de 0,92 avec un intervalle de confiance à 95 % de 0,62 à 1,37. Aucun autre résultat n'était disponible.

Conclusions des auteurs

Il n'existe pas de preuves, étayant ou réfutant l'utilisation de l'alitement à la maison ou à l'hôpital, pour prévenir une naissance prématurée. Bien que l'alitement à l'hôpital ou à la maison soit largement utilisé en traitement de première intention, il n'existe aucune preuve que cette pratique pourrait être bénéfique. En raison des effets indésirables potentiels que pourrait avoir l'alitement sur les femmes et leurs familles, et de l'augmentation des coûts pour le système de santé, les cliniciens ne devraient pas conseiller systématiquement l'alitement aux femmes pour prévenir une naissance prématurée. Les avantages et inconvénients possibles devraient être discutés avec les femmes confrontées à un risque accru de naissance prématurée. Des recherches appropriées sont obligatoires. Les futurs essais devraient évaluer l'efficacité de l'alitement, ainsi que l'efficacité de la prescription de l'alitement, pour prévenir une naissance prématurée.

[Remarque : Les deux références dans la section de classification en attente de la revue sont susceptibles de modifier les conclusions de la revue, lorsqu'elles auront été évaluées.]

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

L'alitement dans les grossesses uniques pour prévenir une naissance prématurée

L'alitement dans les grossesses uniques pour prévenir une naissance prématurée

Il n'existe aucune preuve permettant d'étayer ou de récuser l'alitement dans la prévention d'une naissance prématurée.

Bien que l'alitement à l'hôpital ou à la maison soit largement utilisé en traitement de première intention, cette revue ne décèle aucune preuve pour appuyer ou réfuter l'alitement dans la prévention d'une naissance prématurée. La pratique actuelle s'est basée sur des études observationnelles qui ont trouvé une association entre un travail rude ou une activité physique difficile et la naissance prématurée. En raison des effets indésirables potentiels que pourrait avoir l'alitement sur les femmes et leurs familles, et de l'augmentation des coûts pour le système de santé, les conseils systématiques d'alitement pour prévenir une naissance prématurée ne devraient pas être donnés aux femmes enceintes.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

懷單胞胎孕婦臥床休息以避免早產

一般會建議在家中或醫院臥床休息以避免早產,此建議是根據觀察發現,懷孕期間從事費力工作或耗力的活動與造成早產有關,認為臥床休息可以降低子宮活性,不過,臥床休息在某些方面可能有不良影響

目標

評估在家中或醫院臥床休息以避免早產的建議對於預防早產高風險婦女發生早產的效果

搜尋策略

我們搜尋Cochrane Pregnancy和Childbirth Group trials register (2003年7月)、Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, Issue 2, 2003)、MEDLINE (2003年7月)、LILACS (2003年7月)、EMBASE (2003年7月)、POPLINE (2003年7月),以及相關報告的參考文獻

選擇標準

評估自發性早產高風險婦女,接受醫囑在家中或醫院臥床休息以預防早產,對於這些婦女和她們的胎兒的臨床結果的隨機和準隨機控制試驗(Randomized and quasirandomized controlled trials)

資料收集與分析

2位回顧者獨立評估適用性、試驗品質與摘錄資料

主要結論

納入1篇研究(1266名婦女)。因為資料不足,無法確認此試驗的研究方法品質。432名婦女接受醫囑在家中臥床休息,總共有834名婦女接受安慰劑(412人)或無介入(422人)。兩組之間的37週前早產發生率相似(介入組為7.9% 、控制組為8.5%),RR為0.92、95% CI為0.62 – 1.37。無其他結果之資料

作者結論

沒有證據支持或駁斥在家中或醫院臥床休息以避免早產。雖然在家中或醫院臥床休息是治療上廣為使用的第一步驟,並無證據證實此項實務有助益。因為臥床休息對於婦女和其家人有潛在的副作用、增加健康照護體系的費用,醫師不必非得建議婦女以臥床休息來避免早產。應和面臨早產風險的婦女討論潛在的利益與傷害。應進行適當的研究,後續試驗應評估臥床休息的效果以及臥床醫囑對於預防早產的效果

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

懷單胞胎孕婦臥床休息以避免早產。 沒有證據支持或駁斥臥床休息以避免早產。雖然在家中或醫院臥床休息是治療上廣為使用的第一步驟,並無證據支持或駁斥臥床休息以避免早產。目前的實務係根據觀察型研究,從事費力工作或耗力的活動與造成早產有關,因為臥床休息對於婦女和其家人有潛在的副作用、增加健康照護體系的費用,不必全面建議孕婦臥床休息來預防早產