This is not the most recent version of the article. View current version (18 JUL 2013)

Intervention Review

Nonsteroidal anti-inflammatory drugs and perioperative bleeding in paediatric tonsillectomy

  1. Mary E Cardwell1,*,
  2. Gretchen Siviter2,
  3. Andrew F Smith2

Editorial Group: Cochrane Anaesthesia Group

Published Online: 20 APR 2005

Assessed as up-to-date: 23 AUG 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD003591.pub2


How to Cite

Cardwell ME, Siviter G, Smith AF. Nonsteroidal anti-inflammatory drugs and perioperative bleeding in paediatric tonsillectomy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2005, Issue 2. Art. No.: CD003591. DOI: 10.1002/14651858.CD003591.pub2.

Author Information

  1. 1

    North Manchester General Hospital, Department of Anaesthetics, Manchester, Lancashire, UK

  2. 2

    Royal Lancaster Infirmary, Department of Anaesthetics, Lancaster, UK

*Mary E Cardwell, Department of Anaesthetics, North Manchester General Hospital, Delaunays Road, Crumpsall, Manchester, Lancashire, M8 5RB, UK. marycardwell75@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 APR 2005

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (18 JUL 2013)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) are used for pain relief following tonsillectomy in children. However, as they inhibit platelet aggregation and prolong bleeding time, they could cause increased perioperative bleeding. The overall risk remains unclear. This review was originally published in 2004 and was updated in 2010.

Objectives

The primary objective of this review was to assess the effects of NSAIDs on bleeding with paediatric tonsillectomy. Our secondary outcome was to establish whether NSAIDs affect the incidence of other postoperative complications when compared to other forms of analgesia.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2010, Issue 6); MEDLINE (inception until May 2010); EMBASE (inception until May 2010); Current Problems (produced by the UK Medicines Control Agency), MedWatch (produced by the US Food and Drug Administration) and the Australian Adverse Drug Reactions Bulletins (to May 2010). The original search was performed in August 2004. We also contacted manufacturers and researchers in the field.

Selection criteria

We included randomized controlled trials assessing NSAIDs in children, up to and including 16 years of age, undergoing elective tonsillectomy or adenotonsillectomy.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed trial quality and extracted the data. We contacted study authors for additional information, where necessary.

Main results

We included 15 trials that involved 1046 children in this updated review. This included one trial that was added as a result of updating our search and another trial that we had incorrectly excluded from our previous review. All included trials compared NSAIDs with other analgesics or placebo and looked at bleeding requiring surgical intervention. NSAIDs did not significantly alter the number of perioperative bleeding events requiring surgical intervention: Peto odds ratio (OR) 1.32 (95% confidence interval (CI) 0.47 to 3.70). Eight trials involving 532 children looked at bleeding not requiring surgical intervention. NSAIDs did not significantly alter the number of perioperative bleeding events not requiring surgical intervention: Peto OR 1.00 (95% CI 0.39 to 2.53). Twelve trials involving 928 children looked at postoperative nausea and vomiting. There was less nausea and vomiting when NSAIDs were used as part of the analgesic regime than when NSAIDs were not used: OR 0.49 (95% CI 0.29 to 0.83).

Authors' conclusions

NSAIDs did not cause any increase in bleeding that required a return to theatre. There was significantly less nausea and vomiting when NSAIDs were used compared to alternative analgesics.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) do not significantly increase bleeding in children having their tonsils out, and there is less nausea and vomiting when NSAIDs are used.

Nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) are used for pain relief following tonsillectomy in children. Bleeding is a recognised complication of this procedure but NSAIDs can interfere with blood clotting so there has been concern that these drugs will increase the risk of bleeding. If bleeding is severe this may result in the child being re-admitted to hospital, having a blood transfusion or returning to theatre. It was therefore important to establish whether these drugs are safe to use in children having their tonsils out. The review focused on clinically significant bleeding that results in the child requiring additional treatment rather than measured blood loss.

We also wanted to establish whether NSAIDs affect the incidence of other postoperative complications when compared to other forms of analgesia.

The review found that NSAIDs did not significantly increase bleeding. There were insufficient data to compare the risk of bleeding with each individual type of NSAID. However, we were able to compare ketorolac, which has been perceived as having a greater risk of bleeding, with the other NSAIDs and found no increased risk of bleeding. There was less nausea and vomiting when NSAIDs were used as part of the analgesic regime than when NSAIDs were not used.

The main limitation of our review is that bleeding following tonsillectomy is an uncommon event (occurring in 3% to 5% of children). We found all the data that are currently available (15 trials studying approximately 1000 children) but a very large number of participants are required to provide an adequate number of events to give a significant result. It is possible that the numbers of participants are too small to establish whether NSAIDs increase bleeding. However, currently there is no evidence to support withholding NSAIDs for paediatric tonsillectomy.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les saignements périopératoires dans l'amygdalectomie pédiatrique

Contexte

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés pour le soulagement de la douleur après l'amygdalectomie chez les enfants. Cependant, comme ils inhibent l'agrégation plaquettaire et prolongent le temps de saignement, ils pourraient entraîner une augmentation des saignements périopératoires. Le risque global reste incertain. Cette revue a été publiée à l'origine en 2004 et a été mise à jour en 2010.

Objectifs

Le principal objectif de cette revue était d'évaluer les effets des AINS sur les saignements associés à l'amygdalectomie pédiatrique. Notre deuxième objectif consistait à déterminer si les AINS affectent l'incidence des autres complications postopératoires lorsqu'ils sont comparés aux autres formes d'analgésie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2010, numéro 6) ; MEDLINE (depuis leur date de création jusqu'en mai 2010) ; EMBASE (depuis leur date de création jusqu'en mai 2010) ; Current Problems (produit par l'agence UK Medicines Control Agency), MedWatch (produit par la FDA américaine) et les Australian Adverse Drug Reactions Bulletins (jusqu'en mai 2010). La recherche originale a été réalisée en août 2004. Nous avons également contacté des fabricants et des chercheurs dans le domaine.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés évaluant les AINS chez les enfants, jusqu'à 16 ans inclus, subissant une amygdalectomie ou une adéno-amygdalectomie élective.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment évalué la qualité des essais et extrait les données. Lorsque cela était nécessaire, nous avons contacté les auteurs des études pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats Principaux

Dans cette revue mise à jour, nous avons inclus 15 essais qui portaient sur 1 046 enfants. Celle-ci comprenait un essai qui a été ajouté à la suite d'une mise à jour de notre recherche et un autre essai que nous avions exclu à tort de notre précédente revue. Tous les essais inclus comparaient les AINS avec d'autres analgésiques ou un placebo, et ont considéré les saignements nécessitant une intervention chirurgicale. Les AINS ne modifiaient pas significativement le nombre d'événements de type saignements périopératoires nécessitant une intervention chirurgicale : rapport de cotes de Peto (RC) 1,32 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,47 à 3,70). Huit essais portant sur 532 enfants ont considéré les saignements ne nécessitant pas d'intervention chirurgicale. Les AINS ne modifiaient pas significativement le nombre d'événements de type saignements périopératoires ne nécessitant pas d'intervention chirurgicale : RC de Peto 1,00 (IC à 95 % 0,39 à 2,53). Douze essais portant sur 928 enfants ont considéré les nausées et les vomissements postopératoires. Il y avait moins de nausées et de vomissements lorsque les AINS ont été utilisés dans le cadre du protocole analgésique que lorsque les AINS n'ont pas été utilisés : RC 0,49 (IC à 95 % 0,29 à 0,83).

Conclusions des auteurs

Les AINS n'ont causé aucune augmentation des saignements qui nécessitaient un retour au bloc opératoire. Il y avait significativement moins de nausées et de vomissements lorsque les AINS ont été utilisés par rapport à d'autres analgésiques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les saignements périopératoires dans l'amygdalectomie pédiatrique

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) n'augmentent pas significativement les saignements chez les enfants à qui on a retiré les amygdales, et il y a moins de nausées et de vomissements lorsque les AINS sont utilisés.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés pour le soulagement de la douleur après l'amygdalectomie chez les enfants. Les saignements sont reconnus comme une complication de cette procédure mais les AINS peuvent interférer avec la coagulation, on craint donc que ces médicaments n'augmentent le risque de saignement. Si les saignements sont graves, ils peuvent amener l'enfant à être ré-admis à l'hôpital, à recevoir une transfusion de sang ou à retourner au bloc opératoire. Il est donc important de déterminer si l'utilisation de ces médicaments est sans danger chez les enfants à qui on a retiré les amygdales. La revue s'est concentrée sur les saignements cliniquement significatifs qui entraînent la nécessité d'un traitement supplémentaire de l'enfant plutôt que sur la perte de sang mesurée.

Nous voulions également établir si les AINS affectent l'incidence des autres complications postopératoires lorsqu'on les compare aux autres formes d'analgésie.

La revue a révélé que les AINS n'augmentaient pas sensiblement les saignements. Les données étaient insuffisantes pour comparer le risque de saignement avec chaque type individuel d'AINS. Toutefois, nous avons été en mesure de comparer le kétorolac, qui a été perçu comme présentant un risque plus élevé de saignement, avec les autres AINS et nous n'avons trouvé aucune augmentation du risque de saignement. Il y avait moins de nausées et de vomissements lorsque les AINS étaient utilisés dans le cadre du protocole analgésique que lorsque les AINS n'étaient pas utilisés.

La principale limite de notre revue réside dans le fait que les saignements après une amygdalectomie sont un évènement rare (survenant chez 3 % à 5 % des enfants). Nous avons trouvé toutes les données qui sont actuellement disponibles (15 essais étudiant environ 1 000 enfants) mais un très grand nombre de participants sont tenus de fournir un nombre suffisant d'événements pour donner un résultat significatif. Il est possible que les effectifs de participants soient trop petits pour déterminer si les AINS augmentent les saignements. Toutefois, il n'existe actuellement aucune preuve permettant de recommander le retrait des AINS pour l'amygdalectomie pédiatrique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 24th January, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

非類固醇抗發炎藥物與在小兒扁桃體切除術術中出血的關係

非類固醇抗發炎藥物被用來緩解小兒扁桃體切除手術造成的疼痛.然而因為這類藥物有抑制血小板凝集與造成出血時間延長的特性,所以此類藥物可能會增加手術出血量.但是整體風險仍然不清楚.

目標

這篇文章主要主題是評估非類固醇抗發炎藥物對小兒扁桃體切除手術出血量的影響.已經有很強的證據顯現出非類固醇抗發炎藥物是可以有效控制小兒疼痛.所以我們不在止痛上再提出問題,而是針對非類固醇抗發炎藥物用來緩解小兒扁桃體切除手術疼痛時,評估其出血的風險.

搜尋策略

我們搜尋了考科藍中心臨床對照試驗(中環)(考科藍圖書館,第3期,2004年);MEDLINE(設立之日起至2004年8月);EMBASE(設立之日起至2004年8月), Current Problems (發表自英國藥品管制局);Med Watch(發表自美國食品藥物管理局)以及在2001年12月澳大利亞藥物不良反應通報資料.視需要時考科藍麻醉審查小組會進行手工搜尋必要資料.我們也會視必要性接觸在這個領域的專家包括機構或研究者.

選擇標準

我們包括的隨機對照試驗中其內容為評估非類固醇抗發炎藥物使用在包含十六歲以下兒童進行非緊急的扁桃體或扁桃腺切除手術的文章.

資料收集與分析

有兩位作者各自獨立考核評估試驗品質和提取數據.如果需要額外的資料我們會聯繫試驗的作者.我們也從這些試驗中收集與副作用相關的資料.

主要結論

我們總共蒐集了十三個試驗其中包含了九百五十五位小孩.全部試驗都包含了非類固醇抗發炎藥物與其他止痛藥或安慰劑的比較以及因為術後出血需要再進行手術的資料比較.結果發現使用非類固醇抗發炎藥物並沒有顯著地改變需要再手術介入處理出血問題的發生率. Peto勝算比為1.46(95%信賴區間為0.49到4.40).七個試驗總共四百七十一位小孩觀察不需要手術介入處理出血問題的的結論.使用非類固醇抗發炎藥物也沒有顯著地增加非手術介入出血事件的發生. Peto勝算比為1.23(95%信賴區間為0.44到3.43).十個試驗總共八百三十七位小孩觀察其術後噁心嘔吐的情形.結果發現當止痛療法中包含了非類固醇抗發炎藥物,與不包含非類固醇抗發炎藥物的止痛療法比較的話,會有較低的噁心嘔吐發生率.勝算比為0.40(95%信賴區間為0.23到0.72)

作者結論

非類固醇抗發炎藥物並沒有造成任何增加出血機會,而需要再額外處理或再手術.我們也發現使用非類固醇抗發炎藥物比起其他止痛藥物有較少的噁心嘔吐的副作用.

翻譯人

本摘要由慈濟醫院王柏凱翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

非類固醇抗發炎藥物在小兒扁桃體切除手術並沒有顯著的造成任何增加出血機會,並且有較低的噁心嘔吐副作用.非類固醇抗發炎藥物在術後可以立即緩解手術疼痛.因為這類藥物會影響到血塊形成而可能增加手術出血的機會.特別是在小兒扁桃體切除手術上,因為小兒與成人比較起來呼吸道是較小而且血量也較少.由我們蒐集的證據看來使用非類固醇抗發炎藥物並沒有顯著增加治療出血的需要.並且在止痛藥物選擇上,使用非類固醇抗發炎藥物會有較低的噁心嘔吐副作用