Intervention Review

You have free access to this content

Modification of the home environment for the reduction of injuries

  1. Samantha Turner1,*,
  2. Geri Arthur2,
  3. Ronan A Lyons1,
  4. Alison L Weightman3,
  5. Mala K Mann3,
  6. Sarah J Jones4,
  7. Ann John2,
  8. Simon Lannon5

Editorial Group: Cochrane Injuries Group

Published Online: 16 FEB 2011

Assessed as up-to-date: 30 NOV 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD003600.pub3


How to Cite

Turner S, Arthur G, Lyons RA, Weightman AL, Mann MK, Jones SJ, John A, Lannon S. Modification of the home environment for the reduction of injuries. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 2. Art. No.: CD003600. DOI: 10.1002/14651858.CD003600.pub3.

Author Information

  1. 1

    Swansea University, School of Medicine, Swansea, UK

  2. 2

    School of Medicine, Public Health Wales; Swansea University, Swansea, UK

  3. 3

    Information Services, Cardiff University, Support Unit for Research Evidence (SURE), Cardiff, Wales, UK

  4. 4

    Cardiff University, Public Health Wales; Department of Primary Care and Public Health, Cardiff, UK

  5. 5

    Cardiff University, Welsh School of Architecture, Cardiff, UK

*Samantha Turner, School of Medicine, Swansea University, Grove Building, Singleton Park, Swansea, SA2 8PP, UK. s.turner@swansea.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 FEB 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Injury in the home is common, accounting for approximately a third of all injuries. The majority of injuries to children under five and people aged 75 and older occur at home. Multifactorial injury prevention interventions have been shown to reduce injuries in the home. However, few studies have focused specifically on the impact of physical adaptations to the home environment and the effectiveness of such interventions needs to be ascertained.

Objectives

To determine the effect of modifications to the home environment on the reduction of injuries due to environmental hazards.

Search methods

We searched The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE and other specialised databases. We also scanned conference proceedings and reference lists. We contacted the first author of all included randomised controlled trials. The searches were last updated to the end of December 2009, and were not restricted by language or publication status.

Selection criteria

Randomised controlled trials.

Data collection and analysis

Two authors screened all abstracts for relevance, outcome and design. Two authors independently assessed methodological quality and extracted data from each eligible study. We performed meta-analysis to combine effect measures, using a random-effects model. We assessed heterogeneity using an I2 statistic and a Chi2 test.

Main results

We found 28 published studies and one unpublished study. Only two studies were sufficiently similar to allow pooling of data for statistical analyses. Studies were divided into three groups; children, older people and the general population/mixed age group. None of the studies focusing on children or older people demonstrated a reduction in injuries that were a direct result of environmental modification in the home. One study in older people demonstrated a reduction in falls and one a reduction in falls and injurious falls that may have been due to hazard reduction. One meta-analysis was performed which examined the effects on falls of multifactorial interventions consisting of home hazard assessment and modification, medication review, health and bone assessment and exercise (RR 1.09, 95% CI 0.97 to 1.23).

Authors' conclusions

There is insufficient evidence to determine whether interventions focused on modifying environmental home hazards reduce injuries. Further interventions to reduce hazards in the home should be evaluated by adequately designed randomised controlled trials measuring injury outcomes. Recruitment of large study samples to measure effect must be a major consideration for future trials. Researchers should also consider using factorial designs to allow the evaluation of individual components of multifactorial interventions.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

More evidence is needed to show whether or not altering the physical home environment by removing potential hazards reduces injuries

Injuries in the home are very common. Most of the injuries to older people and children under five occur at home. Many people are encouraged to alter their home to try and reduce injury and injury risk. Common alterations include the fitting of locks on cupboards, installing stair gates, improvement of lighting in halls and stairways, and the removal of trip hazards. The review found that there is insufficient evidence from studies to show that such changes reduce the number of injuries in the home but does not conclude that these interventions are ineffective. Home alterations need to be evaluated by larger and better designed studies which include injuries in their outcomes.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Modification du milieu de vie pour la prévention des blessures

Contexte

Les accidents domestiques sont courants et représentent environ le tiers de toutes les blessures. La majorité des blessures dont sont victimes les enfants de moins de cinq ans et les personnes de plus de 75 ans se produisent au domicile. Il a été démontré que les interventions de prévention des blessures multifactorielles entraînaient une réduction des accidents domestiques. Néanmoins, peu d'études ont examiné l'impact spécifique de l'adaptation physique du milieu de vie, et l'efficacité de ces interventions doit être évaluée.

Objectifs

Déterminer les effets des modifications du milieu de vie sur la réduction des blessures liées à des dangers domestiques.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté la Bibliothèque Cochrane, MEDLINE, EMBASE et d'autres bases de données spécialisées. Nous avons également examiné les actes de congrès et les références bibliographiques. Nous avons contacté l'auteur principal de tous les essais contrôlés randomisés inclus. Les recherches ont été mises à jour pour la dernière fois à la fin du mois de décembre 2009 et n'ont fait l'objet d'aucune restriction de langue ou de statut de publication.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont examiné tous les résumés pour évaluer leur pertinence, leurs critères de jugement et leur plan d'étude. Deux auteurs ont évalué la qualité méthodologique et extrait les données de chaque étude éligible de manière indépendante. Nous avons effectué une méta-analyse pour combiner les mesures de l'effet à l'aide d'un modèle à effets aléatoires. Nous avons évalué l'hétérogénéité à l'aide des statistiques I2 et du test du Chi2.

Résultats Principaux

Nous avons identifié 28 études publiées et une étude non publiée. Seules deux études étaient suffisamment similaires pour permettre le regroupement des données en vue de l'analyse statistique. Les études ont été divisées en trois groupes : les enfants, les personnes âgées et la population générale/groupe d'âges divers. Aucune des études portant sur des enfants ou des personnes âgées ne rapportait de réduction des blessures directement liée à la modification du milieu de vie. Une étude portant sur des personnes âgées rapportait une réduction des chutes, et une autre étude rapportait une réduction des chutes et des chutes avec traumatisme pouvant être liée à une réduction des dangers domestiques. Une méta-analyse a été effectuée pour examiner les effets sur les chutes des interventions multifactorielles consistant en une évaluation et une modification des dangers domestiques, un examen médical, une évaluation médicale et osseuse et des exercices (RR de 1,09, IC à 95 %, entre 0,97 et 1,23).

Conclusions des auteurs

Les preuves sont insuffisantes pour déterminer si les interventions ciblant la réduction des dangers domestiques entraînent une réduction des blessures. D'autres interventions visant à réduire les dangers domestiques devraient être évaluées dans le cadre d'essais contrôlés randomisés bien planifiés et mesurant les résultats des blessures. Il est très important que les futurs essais recrutent des effectifs plus importants afin de pouvoir mesurer l'effet. Les chercheurs devraient également considérer l'utilisation de plans factoriels permettant d'évaluer les composants individuels des interventions multifactorielles.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Modification du milieu de vie pour la prévention des blessures

Des preuves supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer si la modification physique du milieu de vie pour éliminer les dangers potentiels entraîne une réduction des blessures.

Les accidents domestiques sont très courants. La plupart des blessures dont sont victimes les personnes âgées et les enfants de moins de cinq ans se produisent au domicile. De nombreuses personnes sont encouragées à modifier leur environnement de vie pour tenter de prévenir les blessures et le risque de blessure. Les modifications courantes incluent la mise en place de cadenas sur les placards, l'installation de barrières d'escaliers, l'amélioration de l'éclairage dans les couloirs et les escaliers, et l'élimination des obstacles entraînant un risque de trébuchement. Cette revue a observé que les preuves issues des études étaient insuffisantes pour démontrer que ces modifications réduisaient le nombre d'accidents domestiques, ce qui ne signifie pas que ces interventions sont inefficaces. Les modifications du milieu de vie doivent être évaluées dans le cadre d'études à plus grande échelle mieux planifiées et examinant le critère de jugement des blessures.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.