Get access

Corticosteroids for treating hypotension in preterm infants

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Systemic hypotension is a relatively common complication of preterm birth and is associated with periventricular haemorrhage, periventricular white matter injury and adverse neurodevelopmental outcome. Corticosteroid treatment has been used as an alternative or an adjunct to conventional treatment with volume expansion and vasopressor/inotropic therapy.

Objectives

To determine the effectiveness and safety of corticosteroids used either as primary treatment of hypotension or for the treatment of refractory hypotension in preterm infants.

Search methods

Randomized or quasi-randomised controlled trials were identified by searching the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library, Issue 2, 2011), MEDLINE (1996 to Jan 2011), EMBASE (1974 to Jan 2011), CINAHL (1981 to 2011), reference lists of published papers and abstracts from the Pediatric Academic Societies and the European Society for Pediatric Research meetings published in Pediatric Research (1995 to 2011).

Selection criteria

We included all randomised or quasi-randomised controlled trials investigating the effect of corticosteroid therapy in the treatment of hypotension in preterm infants (< 37 weeks gestation) less than 28 days old. Studies using corticosteroids as primary treatment were included as well as studies using corticosteroids in babies with hypotension resistant to inotropes/pressors and volume therapy. We included studies comparing oral/intravenous corticosteroids with placebo, other drugs used for providing cardiovascular support or no therapy in this review.

Data collection and analysis

Methodological quality of eligible studies was assessed according to the methods used for minimising selection bias, performance bias, attrition bias and detection bias. Studies that evaluated corticosteroids (1) as primary treatment for hypotension or (2) for refractory hypotension unresponsive to prior use of inotropes/pressors and volume therapy, were analysed using separate comparisons. Data were analysed using the standard methods of the Neonatal Review Group using Rev Man 5.1.2. Treatment effect was analysed using relative risk, risk reduction, number needed to treat for categorical outcomes and weighted mean difference for outcomes measured on a continuous scale, with 95% confidence intervals.

Main results

Four studies were included in this review enrolling a total of 123 babies. In one study, persistent hypotension was more common in hydrocortisone treated infants as compared to those who received dopamine as primary treatment for hypotension (RR 8.2, 95% CI 0.47 to 142.6; RD 0.19, 95% CI 0.01 to 0.37). In two studies comparing steroid versus placebo, persistent hypotension (defined as a continuing need for inotrope infusion) was less common in steroid treated infants as compared to controls who received placebo for refractory hypotension (RR 0.35, 95% CI 0.19 to 0.65; RD -0.47, 95% CI - 0.68 to - 0.26; NNT = 2.1, 95% CI 1.47, 3.8). There were no statistically significant effects on any other short or long-term outcome. A further two studies that have only been published in abstract form to date, may be eligible for inclusion in a future update of this review.

Authors' conclusions

Hydrocortisone may be as effective as dopamine when used as a primary treatment for hypotension. But the long term safety data on the use of hydrocortisone in this manner is unknown.Steroids are effective in treatment of refractory hypotension in preterm infants without an increase in short term adverse consequences. However, long term safety or benefit data is lacking. With long term benefit or safety data lacking steroids cannot be recommended routinely for the treatment of hypotension in preterm infants.

Résumé scientifique

Corticosteroids for treating hypotension in preterm infants

Contexte

L’hypotension systémique est une complication relativement courante des accouchements prématurés et est associée à des hémorragies périventriculaires, des lésions de la substance blanche périventriculaire et des cas de mauvais développement neurologique. Un traitement corticoïde a été utilisé comme alternative ou complément au traitement standard avec expansion volumique et traitement vasopresseur/inotrope.

Objectifs

Déterminer l’efficacité et l’innocuité des corticoïdes utilisés comme traitement principal de l’hypotension ou pour le traitement d’une hypotension réfractaire chez les nouveau-nés prématurés.

Stratégie de recherche documentaire

Des essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés ont été identifiés en effectuant des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, The Cochrane Library, numéro 2, 2011), MEDLINE (1996 à janvier 2011), EMBASE (1974 à janvier 2011), CINAHL (1981 à 2011), les listes bibliographiques de documents publiés et les résumés des conférences de la Pediatric Academic Societies et de la European Society for Pediatric Research publiés dans Pediatric Research (1995 à 2011)

Critères de sélection

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés étudiant les effets des corticoïdes pour le traitement de l’hypotension chez les nouveau-nés prématurés avant(< 37 semaines de gestation) âgés de moins de 28 jours. Les études utilisant des corticoïdes comme traitement principal étaient également incluses, ainsi que celles utilisant des corticoïdes chez des nouveau-nés dont l’hypotension était résistante aux traitements inotropes/vasopresseurs et d’expansion volumique. Dans cette revue, nous avons inclus des études comparant des corticoïdes oraux/intraveineux à un placebo, d’autres médicaments permettant de fournir un soutien cardiovasculaire ou l’absence de traitement.

Recueil et analyse des données

La qualité méthodologique des études éligibles a été évaluée conformément aux méthodes utilisées pour minimiser le biais de sélection, le biais de performance, le biais d’attrition et le biais de détection. Les études ayant évalué les corticoïdes (1) comme traitement principal de l’hypotension ou (2) de l’hypotension réfractaire à des traitements inotropes/vasopresseurs et d’expansion volumique antérieurs, ont été analysées dans des comparaisons séparées. Les données ont été analysées à l’aide de RevMan 5.1.2 et en appliquant les méthodes standards du groupe de revue sur la néonatalité. Les effets du traitement ont été analysés en utilisant le risque relatif, la réduction du risque, le nombre de sujets à traiter pour les critères de jugement catégoriels et la différence moyenne pondérée pour les critères mesurés sur une échelle continue, avec leur intervalle de confiance à 95 %.

Résultats principaux

Quatre études totalisant 123 nouveau-nés ont été incluses dans cette revue. Dans une étude, l’hypotension persistante était plus courante chez les nouveau-nés suivant un traitement à base d’hydrocortisone par rapport à ceux ayant suivi un traitement à base de dopamine comme traitement principal de l’hypotension (RR 8,2 ; IC à 95 % 0,47 à 142,6 ; DR 0,19 ; IC à 95 % 0,01 à 0,37). Dans deux études comparant les stéroïdes à un placebo, l’hypotension persistante (caractérisée par un besoin permanent d’injection d’inotropes) était moins courante chez les nouveau-nés suivant un traitement à base de stéroïdes par rapport aux groupes témoins auquel un placebo a été administré pour une hypotension réfractaire (RR 0,35, IC à 95 % 0,19 à 0,65 ; DR -0,47, IC à 95 % -0,68 à -0,26 ; NST = 2,1, IC à 95 % 1,47 à 3,8). Aucun effet statistiquement significatif n’a été constaté sur aucun autre critère à court ou long terme. Deux études supplémentaires ayant uniquement été publiées sous forme de résumés à ce jour, peuvent être éligibles dans une mise à jour future de cette revue.

Conclusions des auteurs

L’efficacité de l’hydrocortisone peut égaler celle de la dopamine lorsqu’elle est utilisée comme traitement principal de l’hypotension. Mais les données relatives à son innocuité à long terme sont inconnues. Les stéroïdes sont efficaces pour le traitement d’une hypotension réfractaire chez des nouveau-nés prématurés, sans augmenter le nombre d’effets indésirables à court terme. Toutefois, il manque des données relatives à leurs effets bénéfiques ou à leur innocuité à long terme. Par conséquent, les stéroïdes ne peuvent pas être systématiquement recommandés pour le traitement de l’hypotension chez les nouveau-nés prématurés.

Plain language summary

Corticosteroids for treating hypotension in preterm infants

It is unclear whether giving steroids to premature newborn babies who have hypotension (low blood pressure) is safe and effective. Low blood pressure is a relatively common problem in premature newborn babies and has been linked with serious short and long term problems including death and neurodisability. Various treatments are used to support the circulation and boost blood pressure. One such treatment is the use of steroid drugs. This review found four small studies that evaluated the effect of steroids on low blood pressure in premature infants. At present, there is insufficient information on which to base recommendations about the value of giving steroids to babies born before term who have low blood pressure.

Résumé simplifié

Corticoïdes pour le traitement de l’hypotension chez les nouveau-nés prématurés

L’innocuité et l’efficacité des stéroïdes administrés à des nouveau-nés prématurés souffrant d’hypotension (pression artérielle faible) restent à déterminer. Une pression artérielle faible est un problème relativement courant chez les nouveau-nés prématurés et a été associée à l’apparition de problèmes graves à court et long terme, y compris la mort et des handicaps neurologiques. Plusieurs traitements sont utilisés pour faciliter la circulation sanguine et renforcer la pression artérielle. L’un d’entre eux consiste à administrer des stéroïdes. Cette revue a identifié quatre études réalisées à petite échelle et qui ont évalué leurs effets sur la pression artérielle faible de nouveau-nés prématurés. À l’heure actuelle, les informations disponibles sont insuffisantes pour fonder nos recommandations sur les effets de l’administration de stéroïdes à des nouveau-nés prématurés présentant une pression artérielle faible.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary