Gowning by attendants and visitors in newborn nurseries for prevention of neonatal morbidity and mortality

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Joan Webster,

    Corresponding author
    1. Royal Brisbane and Women's Hospital, Centre for Clinical Nursing, Brisbane, QLD, Australia
    2. University of Queensland, School of Nursing and Midwifery, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Margo A Pritchard

    1. Royal Women's Hospital, Perinatal Research Centre Women's & Newborn Services, Herston, Brisbane, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Overgowns are widely used in newborn nurseries and neonatal intensive care units. It is thought that gowns may help to prevent the spread of nosocomial infection and serve as a reminder to staff and visitors to wash their hands before contact with the infant.

Objectives

The objective of this review is to assess the effects of the wearing of an overgown by attendants and visitors on the incidence of infection and death in infants in newborn nurseries.

Search methods

The standard methods of the Cochrane Collaboration and its Neonatal Review Group were used. We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library, Issue 1, 2009), MEDLINE (1950 - January 2009), Embase (1950 - January 2009) and CINAHL (1982 - January 2009).

This search was updated in December 2010.

Selection criteria

The review includes all published trials using random or quasi-random patient allocation, in which overgowns worn by attendants or visitors were compared with no overgowns worn by attendants or visitors.

Data collection and analysis

The standard methods of the Cochrane Collaboration and its Neonatal Review Group were used. Data extraction and study quality were independently assessed by the two review authors. Missing information was sought from three authors, but only one responded. Results are expressed as relative risk or mean difference with 95% confidence intervals .

Main results

Eight trials were included, reporting outcomes for 3,811 infants. Trial quality varied, with only two assessed as being of good quality. Not wearing overgowns was associated with a trend to reduction in the death rate (typical RR 0.84, 95% CI 0.70 to 1.02) compared to wearing overgowns, but these results did not reach statistical significance. There was no statistically significant effect of gowning policy on incidence of systemic nosocomial infection, (typical RR 1.24, 95% CI 0.90 to 1.71). The overall analysis showed no significant effects of gowning policy on the incidence of colonisation, length of hospital stay or handwashing frequency. No trials of visitor gowning were found.

Authors' conclusions

There is no evidence from this systematic review and meta-analysis to demonstrate that overgowns are effective in limiting death, infection or bacterial colonisation in infants admitted to newborn nurseries.

Résumé scientifique

Port de blouse par le personnel et les visiteurs des services de néonatologie pour prévenir la morbidité et la mortalité néonatales

Contexte

Le port de blouse est largement répandu dans les services de néonatologie et les unités néonatales de soins intensifs. On pense que le port de blouse pourrait permettre de prévenir la propagation des infections nosocomiales et de rappeler au personnel et aux visiteurs de se laver les mains avant tout contact avec les nourrissons.

Objectifs

L'objectif de cette revue est d'évaluer les effets du port de blouse par le personnel et les visiteurs sur l'incidence des infections et des décès chez les nourrissons des services de néonatologie.

Stratégie de recherche documentaire

Les méthodes standard de la Collaboration Cochrane et de son groupe de revue sur la néonatologie ont été utilisées. Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, Bibliothèque Cochrane, numéro 1, 2009), MEDLINE (1950 - janvier 2009), EMBASE (1950 - janvier 2009) et CINAHL (1982 - janvier 2009).

Ces recherches ont été mises à jour en décembre 2010.

Critères de sélection

Cette revue inclut tous les essais randomisés ou quasi-randomisés publiés portant sur le port de blouse par le personnel ou les visiteurs par rapport à l'absence de blouse.

Recueil et analyse des données

Les méthodes standard de la Collaboration Cochrane et de son groupe de revue sur la néonatologie ont été utilisées. Les deux auteurs de revue ont extrait les données et évalué la qualité des études de manière indépendante. Trois auteurs ont été contactés afin d'obtenir des informations manquantes mais un seul a répondu. Les résultats sont exprimés sous forme de risque relatif ou de différence moyenne, avec des intervalles de confiance à 95 %.

Résultats principaux

Huit essais portant sur 3 811 nourrissons ont été inclus. Les essais étaient de qualité variable, et deux seulement ont été considérés comme de bonne qualité. Le fait de ne pas porter de blouse était associé à une tendance à la baisse du taux de mortalité (RR typique de 0,84, IC à 95 %, entre 0,70 et 1,02) par rapport au port de blouse, mais ces résultats n'atteignaient pas un niveau statistiquement significatif. Le port de blouse n'avait aucun effet statistiquement significatif sur l'incidence des infections nosocomiales systémiques (RR typique de 1,24, IC à 95 %, entre 0,90 et 1,71). L'analyse globale ne révélait aucun effet significatif du port de blouse sur l'incidence de la colonisation, la durée de séjour à l'hôpital ou la fréquence de lavage des mains. Nous n'avons identifié aucun essai portant sur le port de blouse par les visiteurs.

Conclusions des auteurs

La revue systématique et la méta-analyse n'apportent aucune preuve permettant d'établir l'efficacité du port de blouse pour réduire les décès, les infections ou la multiplication bactérienne chez les nourrissons admis dans des services de néonatologie.

Plain language summary

Gowning by attendants and visitors in newborn nurseries for prevention of neonatal morbidity and mortality

Newborn nurseries and neonatal intensive care units often require staff and visitors to wear overgowns with the intention of preventing the spread of infection. It has also been thought that putting on an overgown will remind people to wash their hands, which is of proven importance in preventing infection. A review of the medical literature identified eight clinical trials on gowning in these settings, involving 3811 newborns. Infection rates, death rates, or the length of stay of infants were not significantly affected by wearing gowns. Only two of the trials were considered to be of good quality, and there was variation between trials regarding gowning policies. Gowning did not increase the rate of handwashing. There is no evidence to support the use of gowning by staff to prevent the spread of infection. Based on these studies, gowning may not be a cost effective policy.

Résumé simplifié

Port de blouse par le personnel et les visiteurs des services de néonatologie pour prévenir la morbidité et la mortalité néonatales

Les services de néonatologie et les unités néonatales de soins intensifs exigent souvent que le personnel et les visiteurs portent une blouse afin de prévenir la propagation des infections. On pense également que le port de la blouse permet de rappeler aux gens qu'ils doivent se laver les mains, une pratique très importante pour prévenir les infections. Une revue de la littérature médicale a permis d'identifier huit essais cliniques portant sur le port de blouse dans les services de néonatologie et recrutant 3 811 nouveau-nés. Le port de blouse n'avait pas d'impact significatif sur les taux d'infections, les taux de mortalité et la durée de séjour des nourrissons. Seuls deux essais étaient de bonne qualité, et les pratiques en matière de port de blouse variaient d'un essai à l'autre. Le port de blouse n'entraînait pas d'augmentation du taux de lavage des mains. Aucune preuve ne permet de recommander le port de blouse par le personnel pour prévenir la propagation des infections. Sur la base de ces études, le port de blouse pourrait ne pas être rentable.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Ancillary