Get access

Pharmacological cardioversion for atrial fibrillation and flutter

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Atrial fibrillation is the commonest cardiac dysrhythmia. It is associated with significant morbidity and mortality. There are two approaches to the management of atrial fibrillation: controlling the ventricular rate or converting to sinus rhythm in the expectation that this would abolish its adverse effects.

Objectives

To assess the effects of pharmacological cardioversion of atrial fibrillation in adults on the annual risk of stroke, peripheral embolism, and mortality.

Search methods

We searched the Cochrane Controlled Trials Register (Issue 3, 2002), MEDLINE (2000 to 2002), EMBASE (1998 to 2002), CINAHL (1982 to 2002), Web of Science (1981 to 2002). We hand searched the following journals: Circulation (1997 to 2002), Heart (1997 to 2002), European Heart Journal (1997-2002), Journal of the American College of Cardiology (1997-2002) and selected abstracts published on the web site of the North American Society of Pacing and Electrophysiology (2001, 2002).

Selection criteria

Randomised controlled trials or controlled clinical trials of pharmacological cardioversion versus rate control in adults (>18 years) with acute, paroxysmal or sustained atrial fibrillation or atrial flutter, of any duration and of any aetiology.

Data collection and analysis

One reviewer applied the inclusion criteria and extracted the data. Trial quality was assessed and the data were entered into RevMan.

Main results

We identified two completed studies AFFIRM (n=4060) and PIAF (n=252). We found no difference in mortality between rhythm control and rate control relative risk 1.14 (95% confidence interval 1.00 to 1.31).

Both studies show significantly higher rates of hospitalisation and adverse events in the rhythm control group and no difference in quality of life between the two treatment groups.

In AFFIRM there was a similar incidence of ischaemic stroke, bleeding and systemic embolism in the two groups. Certain malignant dysrhythmias were significantly more likely to occur in the rhythm control group. There were similar scores of cognitive assessment.

In PIAF, cardioverted patients enjoyed an improved exercise tolerance but there was no overall benefit in terms of symptom control or quality of life.

Authors' conclusions

There is no evidence that pharmacological cardioversion of atrial fibrillation to sinus rhythm is superior to rate control. Rhythm control is associated with more adverse effects and increased hospitalisation. It does not reduce the risk of stroke. The conclusions cannot be generalised to all people with atrial fibrillation. Most of the patients included in these studies were relatively older (>60 years) with significant cardiovascular risk factors.

摘要

背景

對心房纖維性顫動及撲動之藥理性心搏復原法

心房纖維性顫動是最常見的心律不整。它與重大的患病狀況及死亡有關連。如何處理心房纖維性顫動有兩個主要的方向:控制心室的速率或是轉變為竇性心律,並期望如此可以減少它的不良作用。

目標

評估成人心房纖維性顫動中藥理性心搏復原法對於每年發生中風與周邊血管栓塞的機率以及死亡率的影響。

搜尋策略

我們搜尋了Cochrane對照試驗資料庫(2002年第3次發行),MEDLINE資料庫(2000至2002),EMBASE資料庫(1998至2002),CINAHL資料庫(1982至2002),WEB OF Science(1981至2002)。我們搜尋了下列的期刊:Circulation (1997 to 2002), Heart (1997 to 2002), European Heart Journal (1997 – 2002), Journal of the American College of Cardiology (1997 – 2002)並且篩選了刊登於北美心律調節及電心理學協會網站上所刊登的摘要(2001, 2002)。

選擇標準

選擇在成人(大於18歲)之中,任何時間長短及任何病因之急性,陣發性或持續性心房纖維性顫動或心房撲動,比較藥理性心搏復原法與速率控制之隨機對照試驗或臨床對照試驗。

資料收集與分析

由一位評論者應用納入準則來擷選資料。評估試驗品質並將資料輸入RevMan。

主要結論

我們鑑別出兩個完整的研究AFFIRM(病人數4060)及PIAF(病人數252)。我們發現在致死率上節律控制以及速率控制兩者沒有任何差異。相對風險1.14 (95%信賴區間1.00到1.31)。兩項研究均呈現節律控制組有顯著較高的住院天數以及不良作用,但兩組的生活品質૛有差異。在AFFIRM中,兩組間有相似的缺血性中風、出血以及全身性栓塞發生率。但在節律控制組中較明顯容易發生某些惡性節律異常。兩組認知評估的分數是相似的。在PIAF中,心搏復原後的病人享有改善的運動耐受性,但是在症狀控制或生活品質上並沒有整體的利益。

作者結論

並沒有證據顯示將心房纖維性顫動經藥理性心搏復原成竇性心律是優於速率控制的。心律控制會有較多的不良作用以及增加住院天數,且沒有減少腦中風的危險性。但這結論並不能普遍適用於所有年齡層間有心房纖維性顫動的病人,因為大部份試驗中所參予病人族群在年紀上都相對較老(大於六十歲),並有顯著的心血管危險因子。

翻譯人

本摘要由臺北榮民總醫院魏照軒翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

在老年人中使用特定的藥物將心房纖 維性顫動轉變成規則心律相對於控制心跳並沒有益處。 心房纖維性顫動是一種會增加中風和死亡危險性的不規則心律,特別是在老年人。 治療它的一種方法是使用特定的藥物或對心臟施以電擊來改變這種不正常的心律以回到正常的竇性心率。另ㄧ種選擇則是接受這種不規則心律但是心跳速率,通常是快的,則使用不同的藥物控制。 在這篇回顧評選的研究裡,以藥物來造成正常心律不比以藥物來控制心跳速率提供更多益處。使用控制心律藥物的病人較可能需要住院治療以及承受不良作用。

Résumé scientifique

Cardioversion pharmacologique dans la fibrillation auriculaire et le flutter

Contexte

La fibrillation auriculaire est la plus commune des arythmies cardiaques. Elle est associée à un taux de morbidité et de mortalité important. Il existe deux approches à la gestion de la fibrillation auriculaire : contrôler le rythme ventriculaire ou convertir en rythme sinusal dans l'espoir que cela évitera ses effets indésirables.

Objectifs

Pour évaluer les effets de la cardioversion pharmacologique de la fibrillation auriculaire chez l'adulte sur le risque annuel d'AVC, d'embolie périphérique et de décès.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (3ème édition, 2002), MEDLINE (2000 à 2002), EMBASE (1998 à 2002), CINAHL (1982 à 2002) et Web of Science (1981 à 2002). Nous avons consulté manuellement les sources suivantes : Circulation (1997 à 2002), Cœur (1997 à 2002), European Heart Journal (1997-2002), Journal of the American College of Cardiology (1997-2002) et des résumés choisis publiés sur le site Internet de la North American Society of Pacing and Electrophysiology (2001, 2002).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés ou des essais cliniques contrôlés de cardioversion pharmacologique par rapport au contrôle de la fréquence cardiaque chez l'adulte (>18 ans) souffrant de fibrillation auriculaire aiguë et persistante ou de flutter auriculaire, de toute durée et de tout type d'étiologie.

Recueil et analyse des données

Un auteur de revue a appliqué les critères d'inclusion et extrait les données. La qualité de l'essai a été évaluée et les données sont été entrées dans RevMan.

Résultats principaux

Nous avons identifié deux études complètes AFFIRM (n=4060) et PIAF (n=252). Nous n'avons trouvé aucune différence en termes de mortalité entre le contrôle du rythme et de la fréquence avec un risque relatif de 1,14 (95% d'intervalle de confiance de 1,00 à 1,31).

Les deux études ont montré des taux d'hospitalisation et des effets indésirables significativement plus élevés dans le groupe témoin rythme et aucune différence dans la qualité de vie entre les deux groupes de traitements.

Dans AFFIRM une incidence équivalente d'AVC ischémique, de saignement et d'embolie systémique a été notée dans les deux groupes. Certaines arythmies malignes ont été plus présentes dans le groupe témoin rythme. Il y avait des scores équivalents d'évaluation cognitive.

Dans PIAF, les patients cardioversés ont présenté une amélioration de la tolérance à l'exercice mais aucun bénéfice en termes de contrôle des symptômes ou de la qualité de vie.

Conclusions des auteurs

Il n'existe aucune preuve que la cardioversion pharmacologique de la fibrillation auriculaire au rythme sinusal soit supérieure au contrôle de la fréquence cardiaque. Le contrôle du rythme est associé à plus d'effets indésirables et à une augmentation des hospitalisations. Il ne réduit pas le risque d'AVC. Les conclusions ne peuvent pas être généralisées à tous les patients souffrant de fibrillation auriculaire. La plupart des patients inclus dans ces études étaient relativement plus âgés (>60 ans) avec des facteurs de risques cardiovasculaires importants.

Plain language summary

Changing atrial fibrillation to a regular heart rhythm using specific drugs has no advantage over controlling the heart rate in elderly people

Atrial fibrillation is an irregularity of the heart rhythm that increases the risk of stroke and death, particularly in the elderly. One way of treating it is to change this abnormal rhythm to a normal sinus rhythm using specific drugs or by delivering an electric shock to the heart. Alternatively, the irregular rhythm is 'accepted' but the heart rate - which is often fast - is controlled using different drugs. In the studies identified in this review, drugs to create normal heart rhythm offered no benefit over drugs to control the pulse rate. People treated with drugs to control rhythm were more likely to require hospitalisation and to suffer adverse effects.

Résumé simplifié

L’utilisation de médicaments spécifiques pour corriger la fibrillation auriculaire en rythme cardiaque régulier ne présente pas d'avantage sur le contrôle de la fréquence cardiaque chez les patients âgés.

La fibrillation auriculaire est une irrégularité du rythme cardiaque qui augmente le risque d'AVC et de décès, particulièrement chez les sujets âgés. Une façon de le traiter est de changer ce rythme anormal en un rythme sinusal normal en utilisant des médicaments spécifiques ou en administrant des électrochocs au cœur. Autrement, le rythme irrégulier est accepté mais la fréquence cardiaque - qui est souvent rapide - est contrôlée en utilisant des médicaments différents. Dans les études identifiées dans cette revue, les médicaments qui aident à rétablir un rythme cardiaque normal ne présentent aucun avantage sur les médicaments qui aident à contrôler la fréquence cardiaque. Les individus traités sous médicaments qui contrôlent le rythme cardiaque ont eu davantage besoin d'être hospitalisés et ont souffert de plus d'effets indésirables.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Get access to the full text of this article

Ancillary