Get access

Gauze and tape and transparent polyurethane dressings for central venous catheters

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Joan Webster,

    Corresponding author
    1. Royal Brisbane and Women's Hospital, Centre for Clinical Nursing, Brisbane, Queensland, Australia
    2. Griffith University, NHMRC Centre of Research Excellence in Nursing, Centre for Health Practice Innovation, Menzies Health Institute Queensland, Brisbane, Queensland, Australia
    3. University of Queensland, School of Nursing and Midwifery, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Donna Gillies,

    1. Western Sydney Local Health District - Mental Health, Parramatta, NSW, Australia
    Search for more papers by this author
  • Elizabeth O'Riordan,

    1. The University of Sydney and The Children's Hospital at Westmead, Faculty of Nursing and Midwifery, Sydney, New South Wales, Australia
    Search for more papers by this author
  • Karen L Sherriff,

    1. Griffith University, NHMRC Centre of Research Excellence in Nursing, Centre for Health Practice Innovation, Menzies Health Institute Queensland, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Claire M Rickard

    1. Griffith University, NHMRC Centre of Research Excellence in Nursing, Centre for Health Practice Innovation, Menzies Health Institute Queensland, Brisbane, Queensland, Australia
    2. Royal Brisbane and Women's Hospital, Brisbane, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Central venous catheters (CVCs) facilitate venous access, allowing the intravenous administration of complex drug treatments, blood products and nutritional support, without the trauma associated with repeated venepuncture. However, CVCs are associated with a risk of infection. Some studies have indicated that the type of dressing used with them may affect the risk of infection. Gauze and tape, transparent polyurethane film dressings such as Tegaderm® and Opsite®, and highly vapour-permeable transparent polyurethane film dressings such as Opsite IV3000®, are the most common types of dressing used to secure CVCs. Currently, it is not clear which type of dressing is the most appropriate.

Objectives

To compare gauze and tape with transparent polyurethane CVC dressings in terms of catheter-related infection, catheter security, tolerance to dressing material and dressing condition in hospitalised adults and children.

Search methods

For this third update, we searched The Cochrane Wounds Group Specialised Register (10 May 2011); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL; The Cochrane Library 2011, Issue 2), Ovid MEDLINE (1950 to April Week 4 2011); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, May 11, 2011); Ovid EMBASE (1980 to 2011 Week 18); and EBSCO CINAHL (1982 to 6 May 2011).

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) evaluating the effects of dressing type (e.g. gauze and tape versus transparent polyurethane dressings) on CVC-related infection, catheter security, tolerance to dressing material and dressing condition in hospitalised patients.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted data. We contacted study authors for missing information.

Main results

Six studies were included in earlier versions of the review. In this update two of the previously included papers have been excluded and two new trials have been added. Of these six trials, four compared gauze and tape with transparent polyurethane dressings (total participants = 337) and two compared different transparent polyurethane dressings (total participants = 126). Catheter-related bloodstream infection was higher in the transparent polyurethane group when compared with gauze and tape; OR 4.19 (95%CI 1.02 to 17.23) however these small trials were at risk of bias so this evidence is graded low quality. There was no evidence of a difference between highly permeable polyurethane dressings and other polyurethane dressings in the prevention of catheter-related bloodstream infection (low quality evidence). No other significant differences were found.

Authors' conclusions

We found a four-fold increase in the rate of catheter related blood stream infection when a polyurethane dressing was used to secure the central venous catheter however this research was at risk of bias and the confidence intervals were wide indicating high uncertainty around this estimate; so the true effect could be as small as 2% or as high as 17-fold. More, better quality research is needed regarding the relative effects of gauze and tape versus polyurethane dressings for central venous catheter sites.

Résumé scientifique

Gauze and tape and transparent polyurethane dressings for central venous catheters

Contexte

Les cathéters veineux centraux (CVC) facilitent l’accès veineux afin de pouvoir administrer des traitements médicamenteux complexes, des produits sanguins et un soutien nutritionnel par voie intraveineuse, sans le traumatisme associé à une ponction veineuse répétée. Les CVC sont toutefois associés à un risque d'infection. Certaines études ont indiqué que le type de pansement utilisé avec ces cathéters peut avoir une incidence sur le risque d'infection. La gaze, la bande, les pansements transparents en film de polyuréthane tels que Tegaderm® et Opsite® et les pansements transparents en film de polyuréthane extrêmement perméables à la vapeur tels qu’Opsite IV3000® constituent les types de pansement les plus courants pour fixer les CVC. Le type de pansement le plus approprié n’est pas clair à l’heure actuelle.

Objectifs

Comparer la gaze et la bande à des pansements transparents en polyuréthane pour CVC, en termes d’infection liée au cathéter, de sécurité du cathéter, de tolérance au matériau du pansement et d’état du pansement chez les adultes et les enfants hospitalisés.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies (10 mai 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL; The Cochrane Library 2011, Issue 2), Ovid MEDLINE (1950 à la 4e semaine du mois d’avril 2011), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 11 mai 2011); Ovid EMBASE (1980 à la 18e semaine de l’année 2011) et EBSCO CINAHL (1982 au 6 mai 2011).

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant les effets du type de pansement (par exemple, gaze et bande versus pansements transparents en polyuréthane) sur l’infection liée au CVC, la sécurité du cathéter, la tolérance au matériau du pansement et l’état du pansement chez les patients hospitalisés.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons contacté ls auteurs d'études pour obtenir les informations manquantes.

Résultats principaux

Six études ont été incluses dans des versions antérieures de la revue. Dans cette mise à jour, deux des articles précédemment inclus ont été exclus et deux nouveaux essais ont été ajoutés. Sur ces six essais, quatre ont comparé la gaze et la bande aux pansements transparents en polyuréthane (nombre total de participants = 337) et deux ont comparé différents pansements transparents en polyuréthane (nombre total de participants = 126). Les infections sur cathéter était plus importante dans le groupe bénéficiant de pansements transparents en polyuréthane comparé à la gaze et la bande (Odds ratio 4,19, IC 95 % 1,02 à 17,23) ; toutefois, ces essais à petite échelle présentaient un risque de biais de sorte que ces données ont un faible niveau de preuve. Aucune preuve d’une quelconque différence entre les pansements en polyuréthane extrêmement perméables et d’autres pansements en polyuréthane n’a été notée en matière de prévention de l’infection du courant sanguin liée au cathéter (faible niveau de preuve). Aucune autre différence significative n’a été décelée.

Conclusions des auteurs

Nous avons trouvé un taux d’infection sur cathéter multiplié par 4 lorsqu’un pansement en polyuréthane a été utilisé pour fixer le cathéter veineux central, toutefois cette recherche présentait un risque de biais et les intervalles de confiance étaient larges, indiquant une incertitude élevée quant à cette estimation de sorte que le véritable effet pourrait être de 2 % seulement ou 17 fois plus grand. Des recherches supplémentaires de meilleure qualité doivent être menées concernant les effets relatifs de la gaze et de la bande comparés aux pansements en polyuréthane pour les sites d’insertion des cathéters centraux.

Plain language summary

Different dressings used to protect the central venous catheter site with the aim of reducing the chance of developing a catheter-related infection

A central venous catheter is a small tube inserted into a major vein to allow medications and other fluids to be 'dripped' into the body over time without repeated injections. It is used in preference to a peripheral catheter (e.g. in the hand or arm) when access is required for long periods of time, or when the fluids being administered are damaging to the tissues. However, because central catheters are open to large veins they are associated with a risk of blood infection. Several different kinds of dressing are used for protecting the central venous catheter site, including transparent polyurethane dressings, and gauze and tape. These dressings may vary in their durability, ease of use, ability to prevent infections and skin reactions. We reviewed all relevant medical trials to identify any differences between dressings, particularly with respect to differences in infection rates. We found that there were fewer catheter-related infections in the group using gauze and tape but the evidence was low quality and larger, better quality studies are needed confirm these findings.

Résumé simplifié

Différents pansements utilisés pour protéger le site du cathéter veineux central afin de réduire le risque de développement d’une infection liée au cathéter

Un cathéter veineux central est un petit tube inséré dans une veine principale pour permettre à des médicaments et autres liquides de « tomber goutte à goutte » dans le corps au fil du temps sans injections répétées. Il est utilisé de préférence à un cathéter périphérique (par exemple, dans la main ou le bras) lorsqu’un accès est nécessaire pendant de longues périodes ou lorsque les liquides administrés lèsent les tissus. Toutefois, comme les cathéters centraux sont placés dans les grandes veines, ils sont associés à un risque d’infection du sang. Plusieurs sortes de pansements différentes sont utilisées pour protéger le site du cathéter veineux central, notamment les pansements transparents en polyuréthane ainsi que la gaze et la bande. Ces pansements peuvent varier au niveau de leur durabilité, de leur facilité d'utilisation et de leur capacité à prévenir les infections et les réactions cutanées. Nous avons passé en revue tous les essais médicaux pertinents afin d’identifier d’éventuelles différences entre les pansements, plus particulièrement en ce qui concerne les différences de taux d’infection. Nous avons trouvé que le nombre d’infections liées au cathéter était moins élevé dans le groupe utilisant la gaze et la bande, mais les preuves étaient de basse qualité et des études de plus grande taille et de meilleure qualité doivent être réalisées pour confirmer ces résultats.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 13th November, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary