Get access

Epinephrine for the resuscitation of apparently stillborn or extremely bradycardic newborn infants

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Adrian Joseph Anthony Ziino,

    Corresponding author
    1. Sunnybrook Health Sciences Centre, Neonatal Intensive Care Unit, Toronto, Ontario, Canada
    • Adrian Joseph Anthony Ziino, Neonatal Intensive Care Unit, Sunnybrook Health Sciences Centre, Rm M4-232, 2075 Bayview Av, Toronto, Ontario, M4N 3M5, Canada. adrianziino@rogers.com.

    Search for more papers by this author
  • Mark W Davies,

    1. Department of Paediatrics & Child Health, The University of Queensland, Grantley Stable Neonatal Unit, Royal Brisbane and Women's Hospital, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Peter G Davis

    1. The Royal Women's Hospital, Department of Newborn Research, Parkville, Victoria, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Epinephrine is a cardiac stimulant with complex effects on the heart and blood vessels. It has been used for decades in all age groups to treat cardiac arrest and bradycardia. Despite formal guidelines for the use of epinephrine in neonatal resuscitation, the evidence for these recommendations has not yet been rigorously scrutinised. While it is understood that this evidence is in large part derived from animal models and the adult human population, the contribution from work in the neonatal population remains unclear. In particular, it remains to be determined if any randomised studies in neonates have helped to establish if the administration of epinephrine in the context of apparent stillbirth or extreme bradycardia might influence mortality and morbidity.

Objectives

To determine the effect of administration of epinephrine to apparently stillborn and extremely bradycardic newborns on mortality and morbidity.

Secondary objectives included analysis of the effect of intravenous versus endotracheal administration epinephrine and high dose versus standard dose epinephrine on mortality and morbidity.

Search methods

Searches were made of Medline from 1966 to August 2007, CINAHL (from 1982), Current Contents (from 1988), EMBASE, and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library, Issue 2, 2007). Bibliographies of conference proceedings were reviewed and unpublished studies were sought by hand searching the conference proceedings of the Society for Pediatric Research and the European Society for Pediatric Research from 1993 to 2007. This search was updated in November 2010.

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised controlled trials of newborns, both pre-term and term, receiving epinephrine for unexpected apparent stillbirth or extreme bradycardia.

Data collection and analysis

No studies were found meeting the criteria for inclusion in this review

Main results

No studies were found meeting the criteria for inclusion in this review.

Authors' conclusions

No randomised, controlled trials evaluating the administration of epinephrine to the apparently stillborn or extremely bradycardic newborn infant were found. Similarly, no randomised, controlled trials that addressed the issues of optimum dosage and route of administration of epinephrine were found. Current recommendations for the use of epinephrine in newborn infants are based only on evidence derived from animal models and the human adult literature. Randomised trials in neonates are urgently required to determine the role of epinephrine in this population.

摘要

背景

腎上腺素用於表面死產或心博極緩新生兒的復甦

腎上腺素是一種強心劑,對心臟和血管具有複雜的作用。其應用於治療各年齡組心搏停止和心跳過緩已有數十年。儘管正式指南推薦腎上腺素用於新生兒復甦,然而這些推薦的證據未經嚴格檢驗。儘管很清楚,該證據大部分來自動物模型和成人群體,但仍不清楚新生兒群體的研究工作對其貢獻如何; 尤其是仍未確定是否有任何的新生兒隨機對照研究幫忙確認在表面死產或極端心跳過緩情況下,應用腎上腺素是否影響死亡率和發病率的問題。

目標

主要目的: 為確定腎上腺素的應用是否降低表面死產和極端心跳過緩新生兒的死亡率和發病率。次要目的: 為確定靜注與氣管內用藥相比較對死亡率和發病率的影響。為確定高劑量與標準劑量腎上腺素對死亡率和發病率的影響,定義高劑量為高於目前推薦的標準劑量(1:10,000腎上腺素溶液0.1 - 0.3毫升/公斤)的任何劑量。為確定腎上腺素對死亡率和發病率的影響是否隨孕齡而變化,即足月(超過或相當於37週)與早產(不足37孕週)比較。

搜尋策略

檢索Medline(1966年- 2002年12月)、CINAHL (1982年以來)、目前期刊的目錄(1988年以來)、EMBASE 以及Cochrane對照試驗註冊資料庫(2002年第4期)。檢查會議論文集的參考文獻,並通過手工檢索兒科研究學會和歐洲兒科研究學會(1993年-2002年)的會議論文集,尋找未發表的研究。

選擇標準

非預期的表面死產或極端心跳過緩新生兒(包括早產與足月)接受腎上腺素的隨機和半隨機對照試驗。

資料收集與分析

未發現符合本評價納入標準的研究

主要結論

未發現符合本評價納入標準的研究。

作者結論

我們未發現評估腎上腺素治療表面死產或極端心跳過緩新生兒的隨機對照試驗。同樣,我們未發現研究腎上腺素最佳劑量和給藥途徑的隨機對照試驗。目前推薦腎上腺素用於新生兒的根據,僅來自動物模型和成人文獻的證據。迫切需要通過隨機試驗確定腎上腺素對該群體的作用。

翻譯人

本摘要由臺中榮民總醫院薛榮華翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

未發現評估腎上腺素治療死產或出生時接近死亡新生兒的試驗。有些嬰兒出生時心跳非常緩慢(極端心跳過緩)或出生後他們的心停止了跳動(明顯死胎)。雖然他們可能看起來瀕臨死亡,但這些嬰兒可能會回復生命。腎上腺素是一種藥物,刺激心臟,並已用於治療心臟驟停,心動過緩在所有年齡的人。然而,回顧沒有發現任何試驗是針對使用腎上腺素復甦極端心跳過緩新生兒或剛剛停止心臟跳動的嬰兒。還需要進行研究瞭解腎上腺素對新生兒的效果。

Résumé scientifique

Épinéphrine pour la réanimation des nouveau-nés apparemment mort-nés ou extrêmement bradycardiques

Contexte

L'épinéphrine est un stimulant cardiaque qui a des effets complexes sur le cœur et les vaisseaux sanguins. Elle est utilisée depuis des dizaines d'années dans le traitement de l'arrêt cardiaque et de la bradycardie chez des patients de tous âges. Bien que l'utilisation d'épinéphrine soit officiellement recommandée dans la réanimation néonatale, les preuves justifiant une telle pratique n'ont pas été examinées de manière rigoureuse. Les preuves disponibles sont majoritairement issues de modèles animaux et d'essais examinant des populations de patients adultes, et les contributions de la recherche sur la population néonatale sont peu claires. En particulier, il reste à établir si des études randomisées portant sur des nouveau-nés ont permis de déterminer l'impact de l'administration d'épinéphrine sur la mortalité et la morbidité dans le contexte d'une mortinatalité apparente ou d'une bradycardie extrême.

Objectifs

Déterminer les effets de l'administration d'épinéphrine sur la mortalité et la morbidité des nouveau-nés apparemment mort-nés et extrêmement bradycardiques.

Les objectifs secondaires incluaient l'analyse des effets de l'administration d'épinéphrine intraveineuse versus endotrachéale, et d'une dose d'épinéphrine élevée versus standard sur la mortalité et la morbidité.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches ont effectuées dans MEDLINE de 1966 à août 2007, CINAHL (à partir de 1982), Current Contents (à partir de 1988), EMBASE et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, Bibliothèque Cochrane, numéro 2, 2007). Les références bibliographiques des actes de congrès ont été examinées, et des études non publiées ont été recherchées manuellement dans les actes de congrès de la Society for Pediatric Research et l'European Society for Pediatric Research de 1993 à 2007. Ces recherches ont été mises à jour en novembre 2010.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés portant sur des nouveau-nés prématurés et nés à terme recevant de l'épinéphrine pour cause de mortinatalité apparente inattendue ou de bradycardie extrême.

Recueil et analyse des données

Aucune étude ne remplissait les critères d'inclusion de cette revue.

Résultats principaux

Aucune étude ne remplissait les critères d'inclusion de cette revue.

Conclusions des auteurs

Aucun essai contrôlé randomisé évaluant l'administration d'épinéphrine chez des nouveau-nés apparemment mort-nés ou extrêmement bradycardiques n'a été identifié. De même, aucun essai contrôlé randomisé examinant les questions de la posologie et de la voie d'administration optimales de l'épinéphrine n'a été identifié. Les recommandations actuelles concernant l'utilisation d'épinéphrine chez les nouveau-nés reposent uniquement sur des preuves issues de modèles animaux et de recherches sur des populations adultes. Des essais randomisés portant sur des nouveau-nés sont nécessaires dans les plus brefs délais afin de déterminer le rôle de l'épinéphrine chez cette population.

Plain language summary

Epinephrine for the resuscitation of apparently stillborn or extremely bradycardic newborn infants

There are no trials investigating the effects of epinephrine to try to revive babies who appear to be stillborn or close to death at birth. Some babies are born with a very slow heart beat (extreme bradycardia) or their hearts have stopped beating shortly before birth (apparent stillbirth). Although they may appear to be close to death, it may be possible to revive these babies. Epinephrine is a drug that stimulates the heart and has been used to treat cardiac arrest and bradycardia in people of all ages. However, the review found no trials of the use of epinephrine for reviving newborn babies with extreme bradycardia or whose hearts appear to have just stopped beating. Research is needed into the effects of epinephrine on newborns.

Résumé simplifié

Épinéphrine pour la réanimation des nouveau-nés apparemment mort-nés ou extrêmement bradycardiques

Aucun essai n'étudie les effets de l'épinéphrine dans la réanimation des bébés qui semblent mort-nés ou risquent de mourir à la naissance. Certains bébés naissent avec un rythme cardiaque très lent (bradycardie extrême) ou sont victimes d'un arrêt cardiaque peu de temps avant la naissance (mortinatalité apparente). Même si ces bébés semblent proches de la mort, il pourrait être possible de les réanimer. L'épinéphrine, un médicament qui stimule le cœur, est utilisé dans le traitement de l'arrêt cardiaque et de la bradycardie chez des patients de tous âges. Néanmoins, cette revue n'a identifié aucun essai portant sur l'utilisation d'épinéphrine dans la réanimation des nouveau-nés atteints de bradycardie extrême ou dont le cœur vient de s'arrêter de battre. Des recherches sont nécessaires afin de déterminer les effets de l'épinéphrine chez ces nouveau-nés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Laienverständliche Zusammenfassung

Adrenalin zur Wiederbelebung von Totgeborenen oder Neugeborenen mit sehr niedrigem Herzschlag

Es gibt keine Studien, die die Wirkung von Adrenalin in der Wiederbelebung von scheinbar Totgeborenen oder dem Tode nahe stehenden Neugeborenen untersuchen. Manche Babies werden mit einem sehr langsamen Herzschlag (extreme Bradykardie) geboren, oder ihr Herz hat schon kurz vor der eigentlichen Geburt aufgehört zu schlagen (scheinbare Totgeburt). Obwohl sie dem Tode nahe scheinen, kann es möglich sein, diese Kinder wiederzubeleben. Adrenalin ist ein Medikament, das das Herz stimuliert und bei Patienten aller Altersgruppen zur Behandlung eines Herzstillstandes oder eines sehr langsamen Herzschlages eingesetzt wird. Jedoch zeigt dieser Review, dass es keine Studien über den Einsatz von Adrenalin in der Wiederbelebung von Neugeborenen mit sehr langsamen Herzschlag oder scheinbarem Herzstillstand gibt. Forschung über die Wirkung von Adrenalin auf Neugeborene ist notwendig.

Anmerkungen zur Übersetzung

Koordination durch Cochrane Schweiz