Intervention Review

You have full text access to this OnlineOpen article

Ginkgo biloba for tinnitus

  1. Malcolm P Hilton1,*,
  2. Eleanor F Zimmermann2,
  3. William T Hunt2

Editorial Group: Cochrane Ear, Nose and Throat Disorders Group

Published Online: 28 MAR 2013

Assessed as up-to-date: 12 MAR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD003852.pub3

How to Cite

Hilton MP, Zimmermann EF, Hunt WT. Ginkgo biloba for tinnitus. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 3. Art. No.: CD003852. DOI: 10.1002/14651858.CD003852.pub3.

Author Information

  1. 1

    Royal Devon and Exeter NHS Trust, ENT Department, Exeter, Devon, UK

  2. 2

    Royal Devon & Exeter Hospital, Peninsula College of Medicine and Dentistry, Exeter, UK

*Malcolm P Hilton, ENT Department, Royal Devon and Exeter NHS Trust, Barrack Road, Exeter, Devon, EX2 5DW, UK. malcolm.hilton@rdeft.nhs.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (conclusions changed)
  2. Published Online: 28 MAR 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

This is an update of a Cochrane review first published in The Cochrane Library in Issue 2, 2004 and previously updated in 2007 and 2009.

Tinnitus can be described as the perception of sound in the absence of external acoustic stimulation. At present no specific therapy for tinnitus is acknowledged to be satisfactory in all patients. There are a number of reports in the literature suggesting that Ginkgo biloba may be effective in the management of tinnitus. However, there also appears to be a strong placebo effect in tinnitus management.

Objectives

To assess the effect of Ginkgo biloba in patients who are troubled by tinnitus.

Search methods

We searched the Cochrane Ear, Nose and Throat Disorders Group Trials Register; the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL); PubMed; EMBASE; AMED; Web of Science; BIOSIS Previews; Cambridge Scientific Abstracts; ICTRP and additional sources for published and unpublished trials. The date of the most recent search was 12 March 2012.

Selection criteria

Adults (18 years and over) complaining of tinnitus or adults with a primary complaint of cerebral insufficiency, where tinnitus forms part of the syndrome.

Data collection and analysis

Both original authors independently extracted data and assessed trials for quality. For the 2012 update two authors determined trial eligibility, extracted data, analysed data and updated the contents of the review.

Main results

Four trials with a total of 1543 participants were included in the review; we assessed all the included studies as having a low risk of bias. Three trials (1143 participants) included patients with a primary complaint of tinnitus and one (400 participants) included patients with mild to moderate dementia, some of whom had tinnitus.

There was no evidence that Gingko biloba was effective in patients with a primary complaint of tinnitus. In the study of patients with dementia, mean baseline levels of tinnitus were low (1.7 to 2.5 on a 10-point subjective symptom rating scale). A small but statistically significant reduction of 1.5 and 0.7 points was seen in patients taking Gingko biloba with vascular dementia and Alzheimer's disease respectively. The practical clinical significance of this is unclear. The incidence of side effects was low.

Authors' conclusions

The limited evidence does not demonstrate that Ginkgo biloba is effective for tinnitus when this is the primary complaint.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Ginkgo biloba for tinnitus

People with tinnitus hear sounds such as crackling or whistling in the absence of external noise. Noises appear to arise in the ears or inside the head and may be experienced all of the time, or only intermittently. The causes of tinnitus are not yet fully understood and a variety of treatments are offered including medication, psychotherapy, noise 'maskers' and tinnitus retraining therapy. The review of trials assessed the effectiveness of extract of Ginkgo biloba. Few good-quality trials were found. Four studies were included in the review, with a total of 1543 participants. The included studies were overall at low risk of bias. There was no evidence that Ginkgo biloba is effective for tinnitus when this is the primary complaint.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Ginkgo biloba pour les acouphènes

Contexte

Ceci est une mise à jour d'une revue Cochrane publiée pour la première fois dans la Bibliothèque Cochrane, numéro 2, 2004, et précédemment mise à jour en 2007 et 2009.

L'acouphène peut être décrit comme la perception d'un son en l'absence de stimulation acoustique extérieure. À ce jour, aucun traitement spécifique n'est considéré comme satisfaisant pour l'ensemble des patients. Dans la littérature, de nombreux rapports indiquent que le Ginkgo biloba peut être efficace dans la prise en charge des acouphènes. Il semble toutefois comporter un effet placebo important.

Objectifs

Évaluer l'effet du Ginkgo biloba sur les patients souffrant d'acouphènes.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) ; PubMed ; EMBASE ; AMED ; Web of Science ; BIOSIS Previews ; Cambridge Scientific Abstracts ; ICTRP et autres sources afin de recenser des essais publiés et non publiés. La recherche la plus récente a été effectuée le 12 mars 2012.

Critères de sélection

Les adultes (18 ans et plus) se plaignant d'acouphènes ou les adultes souffrant d'une insuffisance cérébrale en tant que trouble principal, où les acouphènes faisaient partie du syndrome.

Recueil et analyse des données

Les deux auteurs d'origine ont extrait les données et évalué la qualité des essais de manière indépendante. Dans le cadre de la mise à jour de 2012, deux auteurs ont évalué l'éligibilité des essais, extrait et analysé les données et mis à jour les contenus de la revue.

Résultats Principaux

Quatre essais portant sur un total de 1 543 participants ont été inclus dans la revue ; toutes les études incluses ont été considérées comme présentant un faible risque de biais.Trois essais (1 143 participants) portaient sur des patients présentant un acouphène en tant que trouble principal, et un essai (400 participants) portait sur des patients atteints de démence légère à modérée, dont certains présentaient également un acouphène.

Aucune preuve ne démontrait l'efficacité du Ginkgo biloba chez les patients présentant un acouphène en tant que trouble principal. Dans l'étude portant sur des patients atteints de démence, les niveaux moyens d'acouphène à l'inclusion étaient faibles (1,7 à 2,5 sur une échelle d'évaluation subjective des symptômes en 10 points).Une petite réduction statistiquement significative de 1,5 et 0,7 points était associée à la prise de Gingko biloba chez des patients atteints, respectivement, de démence vasculaire et de maladie d'Alzheimer.L'importance de ce résultat dans la pratique clinique est incertaine.L'incidence des effets secondaires était faible.

Conclusions des auteurs

Ces preuves limitées ne permettent pas d'établir l'efficacité du Ginkgo biloba dans l'acouphène en tant que trouble principal.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Ginkgo biloba pour les acouphènes

Ginkgo biloba pour les acouphènes

Les personnes souffrant d'acouphènes perçoivent des sons, comme des crépitements ou des sifflements, n'ayant pas leur origine dans un bruit extérieur. Les bruits perçus, en permanence ou seulement par intermittence, semblent se produire dans les oreilles ou la tête. Les causes des acouphènes ne sont pas encore bien comprises et une variété de traitements sont proposés. Il s'agit notamment de médicaments, de psychothérapies, de masqueurs d'acouphènes et de la Tinnitus Retraining Therapy (technique d'habituation aux acouphènes). Dans cette revue d'essais, l'efficacité de l'extrait de Ginkgo biloba a été évaluée. Peu d'essais de bonne qualité ont été identifiés. Quatre études ont été incluses dans la revue, pour un total de 1 543 participants. Dans l'ensemble, les études incluses présentaient un faible risque de biais. Aucune preuve n'indiquait que le Ginkgo biloba était efficace dans l'acouphène en tant que trouble principal.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux