Single versus double intrauterine insemination (IUI) in stimulated cycles for subfertile couples

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Intrauterine insemination, with or without controlled ovarian hyperstimulation, is one of the treatment modalities offered to couples who have tried to conceive for at least one year (subfertile couples). It has been suggested that increasing the number of inseminations from one per cycle to two could increase the probability of conception.

Objectives

To determine if there is a difference in live birth or pregnancy rates for subfertile couples using single or double intrauterine insemination in stimulated cycles.

Search methods

We searched the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Trials Register (searched June 2007), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library, 2006, issue 2), MEDLINE (January 1966 to June 2007), EMBASE (January 1988 to June 2007), SCIENCE Direct Database (January 1966 to June 2007), Confsci (January 1973 to 15 June 2007), Pascal (January 1984 to June 2007), and the reference lists of articles. We also contacted researchers in the field.

Selection criteria

Randomised controlled, parallel trials of single versus double intrauterine inseminations in simulated cycles in subfertile couples.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed trial quality and extracted data. We contacted study authors for additional information.

Main results

We identified six studies involving 1785 women. There were no data for the main outcome measure of live birth per couple or ongoing pregnancy rates, and no authors presented comparative data for adverse events. The results of five studies that reported pregnancy rate per couple showed a significant effect of using double insemination (Peto odds ratio 1.8, 95% confidence interval 1.4 to 2.4).

Authors' conclusions

Based on the results of pregnancy rate per couple in five trials, double intrauterine insemination resulted in significant benefit over single intrauterine insemination in the treatment of subfertile couples with husband semen. If advice is to be offered regarding clinical practice, further research is warranted.

Résumé scientifique

Comparaison entre l’insémination intra-utérine (IIU) simple et double dans les cycles stimulés chez les couples hypofertiles

Contexte

L'insémination intra-utérine, avec ou sans hyperstimulation ovarienne contrôlée, est l'une des modalités de traitement proposées aux couples qui ont tenté de concevoir pendant au moins un an (couples hypofertiles). Il a été envisagé qu'augmenter le nombre d'inséminations de une à deux par cycle pouvait augmenter la probabilité de conception.

Objectifs

Déterminer s'il existe une différence de taux de naissances vivantes ou de grossesses chez les couples hypofertiles utilisant une insémination intra-utérine simple ou double dans les cycles stimulés.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité (recherche effectuée en juin 2007), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library, 2006, numéro 2), MEDLINE (de janvier 1966 à juin 2007), EMBASE (de janvier 1988 à juin 2007), SCIENCE Direct Database (de janvier 1966 à juin 2007), Confsci (de janvier 1973 au 15 juin 2007), Pascal (de janvier 1984 à juin 2007) et les listes bibliographiques des articles. Nous avons également contacté des chercheurs dans le domaine.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés en parallèle d'inséminations intra-utérines simples versus doubles dans les cycles stimulés chez les couples hypofertiles.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué la qualité des essais et extrait les données, de manière indépendante. Nous avons contacté les auteurs des études afin d'obtenir des informations complémentaires.

Résultats principaux

Nous avons identifié six études portant sur 1 785 femmes. Il n'y avait pas de données sur le principal critère de jugement qui est le taux de naissances vivantes par couple ou le taux de grossesses en cours, et aucun auteur n'a présenté de données comparatives pour les événements indésirables. Les résultats de cinq études qui indiquaient le taux de grossesses par couple ont montré un effet significatif de l'utilisation de la double insémination (rapport des cotes de Peto 1,8, intervalle de confiance à 95 % 1,4 à 2,4).

Conclusions des auteurs

D'après les résultats du taux de grossesses par couple dans cinq essais, la double insémination intra-utérine présentait un bénéfice significatif par rapport à l'insémination intra-utérine simple dans le traitement des couples hypofertiles avec le sperme du mari. Avant de pouvoir donner des conseils en matière de pratique clinique, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Plain language summary

Single versus double intrauterine insemination in stimulated cycles for subfertile couples

Undertaking intrauterine insemination (IUI) twice in a menstrual cycle instead of the usual single attempt has been shown to increase pregnancy rates. IUI places sperm directly into the uterus and therefore close to any egg(s). The insemination is less stressful, invasive and expensive than in vitro fertilisation and similar procedures. It is therefore often used when a male partner is subfertile, or when the reason for not becoming pregnant is unknown. Generally, IUI is carried out once in a menstrual cycle, but it is sometimes attempted twice (double IUI). The review revealed that, in trials of IUI (where fertility drugs to stimulate the release of eggs are also used), double IUI has resulted in more pregnancies than single IUI.

Résumé simplifié

Comparaison entre l’insémination intra-utérine simple et double dans les cycles stimulés chez les couples hypofertiles

Il a été montré qu'entreprendre une insémination intra-utérine (IIU) deux fois par cycle menstruel plutôt que faire une seule tentative comme c'est habituellement le cas augmente les taux de grossesses. L'IIU place les spermatozoïdes directement dans l’utérus et par conséquent à proximité des éventuels ovules. L'insémination est moins stressante, invasive et coûteuse que les procédures de fécondation in vitro et les procédures similaires. Elle est donc souvent utilisée lorsqu'un partenaire masculin est hypofertile, ou lorsque la raison pour laquelle la femme ne tombe pas enceinte est inconnue. En général, l'IIU est réalisée une fois par cycle menstruel, mais elle est parfois tentée deux fois (double IIU). La revue a révélé que, dans les essais d'IIU (dans lesquels des médicaments contre la stérilité servant à stimuler la libération d'ovules sont également utilisés), la double IIU permettait d'obtenir davantage de grossesses que l'IIU simple.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;

Ancillary