This is not the most recent version of the article. View current version (15 MAY 2014)

Intervention Review

Topical agents and dressings for fungating wounds

  1. Una J Adderley1,*,
  2. Ruth Smith2

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 18 APR 2007

Assessed as up-to-date: 1 FEB 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD003948.pub2


How to Cite

Adderley UJ, Smith R. Topical agents and dressings for fungating wounds. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 2. Art. No.: CD003948. DOI: 10.1002/14651858.CD003948.pub2.

Author Information

  1. 1

    Teesside University, School of Health and Social Care, Middlesbrough, UK

  2. 2

    York, UK

*Una J Adderley, School of Health and Social Care, Teesside University, Room 1.15 - Constantine Building, Middlesbrough, TS1 3BA, UK. U.Adderley@tees.ac.uk. uadderley@talktalk.net.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 APR 2007

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (15 MAY 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Fungating wounds arise from primary, secondary or recurrent malignant disease and are associated with advanced cancer. A small proportion of patients may achieve healing following surgical excision, but treatment is usually palliative. Fungating wound management usually aims to slow disease progression and optimise quality of life by alleviating physical symptoms, such as copious exudate, malodour, pain and the risk of haemorrhage, through selection of appropriate dressings and topical agents.

Objectives

To review the evidence of the effects of dressings and topical agents on quality of life, and symptoms that impact on quality of life, in people with fungating malignant wounds.

Search methods

For this second update we searched the Wounds Group Specialised Register (searched 28 October 2010), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) - The Cochrane Library 2010 Issue 4, Ovid MEDLINE (2005 to October Week 3 2010), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, October 27, 2010), Ovid EMBASE (2008 to 2010 Week 42) and EBSCO CINAHL (1982 to 22 October 2010). There was no restriction on language.

Selection criteria

Eligible studies comprised randomised controlled trials (RCTs) or, in their absence, controlled clinical trials (CCTs) with a concurrent control group.

Data collection and analysis

Data extraction and risk of bias assessment was undertaken by one review author and checked for accuracy by a second.

Main results

Two trials involving 63 people were included. One RCT in women with superficial breast lesions compared 6% miltefosine solution with placebo and found that miltefosine delayed tumour progression. The study reported that the time to treatment failure was significantly longer in the miltefosine group (median 56 days) than in the placebo group (median 21 days) (P value 0.007, log-rank test). A second trial compared topical metronidazole with placebo and found that metronidazole reduced malodour, although there was no statistically significant difference between the two groups. Both these trials, however, had methodological limitations and the latter was underpowered.

Authors' conclusions

There is weak evidence from one small trial that 6% miltefosine solution applied topically to people with superficial fungating breast lesions (smaller than 1cm) who have received either previous radiotherapy, surgery, hormonal therapy or chemotherapy for their breast cancer, may slow disease progression. There is insufficient evidence in this review to give a clear direction for practice with regard to improving quality of life or managing wound symptoms associated with fungating wounds. More research is needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Topical agents and dressings for fungating wounds (ulcers caused by cancer)

Fungating wounds sometimes occur in people with advanced cancer. Care usually aims to slow down disease progression, and improve quality of life by relieving the physical symptoms caused by the wounds (leakage, bad smell, pain and the risk of haemorrhage) by means of appropriate dressings and other applied treatments. There is weak evidence to suggest that a 6% solution of miltefosine, applied as a fluid to small, superficial fungating wounds on the breast (in people with breast cancer who had previously had either radiotherapy, surgery, hormone therapy or chemotherapy) may slow down the progression of the disease (i.e. extend the time to disease progression). There is very little evidence in this area of medicine, however, and what there is is insufficient to direct practice for improving quality of life or managing wound symptoms in people with fungating wounds. More research is needed in this area.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Agents topiques et pansements pour les lésions fongiques

Contexte

Les lésions fongiques résultent d'une maladie maligne primaire, secondaire ou récurrente et sont associées à un cancer avancé. Une petite proportion de patients parviennent à cicatriser après exérèse chirurgicale, mais le traitement est habituellement palliatif. Le traitement des lésions fongiques vise en général à ralentir la progression de la maladie et à optimiser la qualité de vie par le soulagement des symptômes physiques, tels que l'exsudat abondant, les mauvaises odeurs, la douleur et le risque d'hémorragie, grâce à la sélection de pansements et d'agents topiques appropriés.

Objectifs

Passer en revue les données sur les effets des pansements et des agents topiques sur la qualité de vie et les symptômes ayant un impact sur ​​la qualité de vie, chez les patients atteints de lésions malignes fongiques.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette seconde mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (le 28 octobre 2010), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2010, numéro 4), Ovid MEDLINE (de 2005 à la 3ème semaine d'octobre 2010), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, le 27 octobre 2010), Ovid EMBASE (de 2008 à la 42ème semaine de 2010) et EBSCO CINAHL (de 1982 au 22 octobre 2010). Il n'y avait aucune restriction concernant la langue.

Critères de sélection

Les études éligibles étaient des essais contrôlés randomisés (ECR) ou, par défaut, des essais cliniques contrôlés (ECC) avec groupe témoin.

Recueil et analyse des données

L'extraction des données et l'évaluation du risque de biais ont été menées par un auteur de la revue et un autre auteur a vérifié l'exactitude de ce travail.

Résultats Principaux

Deux essais impliquant 63 personnes ont été inclus. Un ECR sur des femmes souffrant de lésions superficielles du sein avait comparé la solution de miltefosine à 6 % avec un placebo, et constaté que la miltefosine retardait la progression de la tumeur. L'étude avait signalé que le temps jusqu'à échec du traitement était significativement plus long dans le groupe à miltefosine (temps médian 56 jours) que dans le groupe à placebo (temps médian 21 jours) (P=0,007 ; test Mantel-Haenzel). Un deuxième essai avait comparé le métronidazole topique à un placebo et constaté que le métronidazole réduisait les mauvaises odeurs, malgré l'absence de différence statistiquement significative entre les deux groupes. Ces deux essais étaient cependant entachés de limites méthodologiques et le second était de faible puissance.

Conclusions des auteurs

Un petit essai avait fourni de faibles preuves que la solution de miltefosine à 6% appliquée localement à des personnes atteintes de lésions mammaires fongiques superficielles (inférieures à 1 cm) et ayant précédemment bénéficié de radiothérapie, de chirurgie, d'hormonothérapie ou de chimiothérapie pour leur cancer du sein, pourrait ralentir la progression de la maladie. Il n'y a pas dans cette revue suffisamment d'éléments probants pour orienter clairement la pratique en ce qui concerne l'amélioration de la qualité de vie ou la prise en charge des symptômes associés aux plaies fongiques. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Agents topiques et pansements pour les lésions fongiques

Agents topiques et pansements pour les lésions fongiques (les ulcères causés par un cancer)

Des lésions fongiques surviennent parfois chez les personnes atteintes d'un cancer avancé. Les soins visent généralement à ralentir la progression de la maladie et à améliorer la qualité de vie en soulageant les symptômes physiques causés par les plaies (fuites, mauvaise odeur, douleur et risque d'hémorragie) au moyen de pansements appropriés et d'autres traitements appliqués. Des données de faible qualité suggèrent qu'une solution à 6 % de miltéfosine, appliquée en liquide à de petites plaies fongiques superficielles sur le sein (chez les personnes atteintes d'un cancer du sein ayant précédemment bénéficié de radiothérapie, de chirurgie, d'hormonothérapie ou de chimiothérapie) pourrait ralentir la progression de la maladie (c.-à-d. allonger le temps de progression de la maladie). On ne dispose cependant que de très peu de données dans ce domaine de la médecine et celles-ci sont insuffisantes pour orienter la pratique en vue de l'amélioration de la qualité de vie ou de la prise en charge des symptômes des plaies chez les personnes atteintes de lésions fongiques. De nouvelles recherches doivent être réalisées dans ce domaine.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 15th April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

治療蕈狀傷口(fungating wound)的外用藥和敷料

研究背景

蕈狀傷口由原發性,二級或復發惡性疾病和相關惡化癌症引起.手術切除後,一小部分病人可以復原,但通常只有緩解功效.通常用適當的外用藥和敷料處理蕈狀傷口,減緩惡化和緩解身體症狀如傷口滲透,惡臭,疼痛和出血等,以改善生活品質.

研究目的

系統性回顧外用藥和敷料對蕈狀惡性傷口病人,生活品質和影響生活品質症狀的藥效

检索方法

搜尋Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) and the Wounds Group Specialised Register in August 2006. 聯繫The Cochrane Breast Cancer Group and the Pain and Palliative Care Group以得到相關試驗資訊.2007年1月搜尋 The Allied and Complementary Medicine (AMED). 沒有語言或發表日期的限制.

纳入标准

隨機對照試驗或,同時觀察對照的試驗,不論有沒有發表的試驗都納入.任何語言試驗都納入.

数据收集与分析

一個作者擷取資料,另一個作者確認正確性.兩個回顧作者獨立評估試驗品質.

主要结果

納入兩個試驗,共包含63人.其中一個隨機對照試驗對象為淺層乳腺病變(superficial breast lesions)婦女,比較6% miltefosine溶劑和安慰劑.結果miltefosine溶劑組可延遲腫瘤惡化.然而本試驗有方法學上的限制.另個試驗比較外用metronidazole和安慰劑.結果metronidazole能減少惡臭.這個試驗也有方法學上的限制,而沒有足夠檢力.

作者结论

一個小試驗提供微弱證據,證明之前使用過放射線療法,手術,賀爾蒙治療或化療治療乳癌的淺層蕈狀乳腺病變病人(1CM以內), 外用6% miltefosine溶劑可以延遲腫瘤惡化.沒有足夠證據以確定臨床上使用何法,可增進生活品質或蕈狀傷口管理.需要更多研究.

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

治療蕈狀傷口(fungating wound)的外用藥和敷料

蕈狀傷口有時發生在惡化癌症病人身上.治療通常用適當的敷料和其他適用治療,希望減緩疾病惡化,和緩解身體症狀,以增進生活品質.有微弱證據證明:之前使用放射線療法,手術,賀爾蒙治療或化療治療乳癌的淺層蕈狀乳腺病變病人(1CM以內), 外用6% miltefosine溶劑可以延遲腫瘤惡化.沒有足夠證據確定臨床上使用何法,可增進生活品質或蕈狀傷口管理.

翻译注解