Get access

Granulocyte transfusions for neonates with confirmed or suspected sepsis and neutropenia

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Neonates have immature granulopoiesis, which frequently results in neutropenia after sepsis. Neutropaenic septic neonates have a higher mortality than non-neutropenic septic neonates. Therefore, granulocyte transfusion to septic neutropenic neonates may improve outcomes.

Objectives

The primary objective was to determine the effect of granulocyte or buffy coat transfusions as adjuncts to antibiotics, after confirmed or suspected sepsis in neutropenic neonates, on all-cause mortality during hospital stay and neurological outcome at ≥ year of age. Secondary objectives were to determine the effects of granulocyte transfusions on length of hospital stay in survivors to discharge, adverse effects and immunologic outcomes at ≥ year of age.

Search methods

The Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE and CINAHL, proceedings of the PAS conferences and ongoing trials at clinicaltrials.gov and clinical-trials.com were searched in July 2011.

Selection criteria

Studies where neutropenic neonates with suspected or confirmed sepsis were randomised or quasi-randomised to granulocyte or buffy coat transfusions at any dose or duration, and reporting any outcome of interest were included.

Data collection and analysis

Relative risk (RR) and risk difference (RD) with 95% confidence intervals using the fixed effects model were reported for dichotomous outcomes. Pre-specified subgroup analyses were performed.

Main results

Four trials were eligible for inclusion. Forty-four infants with sepsis and neutropenia were randomised in three trials to granulocyte transfusions or placebo/no transfusion. In another trial, 35 infants with sepsis and neutropenia on antibiotics were randomised to granulocyte transfusion or IVIG.

When granulocyte transfusion was compared with placebo or no transfusion, there was no significant difference in 'all-cause mortality' (three trials; typical RR 0.89, 95% CI 0.43 to 1.86; typical RD -0.05, 95% CI -0.31 to 0.21).

When granulocyte transfusion was compared with intravenous immunoglobulin (one trial), there was a reduction in 'all-cause mortality' of borderline statistical significance (RR 0.06, 95% CI 0.00 to 1.04; RD -0.34, 95% CI -0.60 to -0.09; NNT 2.7, 95% CI 1.6 to 9.1).

Pulmonary complications were the only adverse effect reported in the trials that used buffy coat transfusions. None of the trials reported on neurological outcome at one year of age or later, length of hospital stay in survivors to discharge or immunological outcome at one year of age or later.

Authors' conclusions

Currently, there is inconclusive evidence from randomised controlled trials (RCTs) to support or refute the routine use of granulocyte transfusions in neutropenic, septic neonates. Researchers are encouraged to conduct adequately powered multi-centre trials of granulocyte transfusions in neutropenic septic neonates.

Résumé scientifique

Contexte

Les nouveau-nés présentent une granulopoïèse immature qui entraîne fréquemment une neutropénie après un sepsis. Les nouveau-nés septiques neutropéniques ont une mortalité plus élevée que les nouveau-nés septiques non neutropéniques. La transfusion de granulocytes aux nouveau-nés neutropéniques septiques pourrait ainsi améliorer les résultats.

Objectif

L'objectif principal consistait à déterminer l'effet des transfusions de granulocytes ou de couches leucocytaires en tant que traitement adjuvant des antibiotiques, après un sepsis confirmé ou suspecté chez les nouveau-nés neutropéniques, sur la mortalité toutes causes lors d'une hospitalisation et sur le résultat neurologique à partir d'un an d'âge.

Les objectifs secondaires visaient à déterminer les effets des transfusions de granulocytes sur la durée d'hospitalisation chez les survivants à la sortie de l'hôpital, les effets indésirables et les résultats immunologiques à partir d'un an d'âge.

Stratégie de recherche

Une recherche a été menée en juillet 2011 dans le registre Cochrane des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane), MEDLINE, EMBASE et CINAHL, les résumés des conférences des Sociétés pédiatriques et les essais en cours dans les bases de données clinicaltrials.gov et clinical-trials.com.

Critères de sélection

Les études dans lesquelles les nouveau-nés neutropéniques présentant un sepsis suspect ou confirmé ont été randomisées ou quasi-randomisées pour recevoir des transfusions de granulocytes ou de couches leucocytaires à n'importe quelle dose ou durée et communiquant les résultats d'intérêt.

Collecte de données et analyse

Le risque relatif (RR) et la différence de risques (DR) avec des intervalles de confiance à 95% selon le modèle à effets fixes ont été rapportés pour les résultats dichotomiques. Des analyses en sous-groupe pré-spécifiées ont été effectuées.

Principaux résultats

Quatre essais pouvaient être inclus. Quarante-quatre nourrissons présentant un sepsis et une neutropénie ont été randomisés dans trois essais pour recevoir des transfusions de granulocytes ou un placebo/une absence de transfusion. Dans un autre essai, 35 nourrissons souffrant d'un sepsis et d'une neutropénie sous antibiotiques ont été randomisés pour recevoir une transfusion de granulocytes ou l'administration d'immunoglobulines intraveineuses (IVIG).

Lorsque la transfusion de granulocytes a été comparée à un placebo ou à l'absence de transfusion, aucune différence significative n'a été observée concernant la ‘mortalité toutes causes’ (trois essais; RR type 0,89, intervalle de confiance (IC) à 95% 0,43 à 1,86; DR type −0,05, IC à 95% −0,31 à 0,21).

Lorsque la transfusion de granulocytes a été comparée à l'administration d'immunoglobulines intraveineuses (un seul essai), une réduction de la ‘mortalité toutes causes’ ayant une signification statistique limite à l'inclusion a été notée (RR 0,06, IC à 95% 0,00 à 1,04; DR −0,34, IC à 95% −0,60 à −0,09; nombre de sujets à traiter (NST) 2,7, IC à 95% 1,6 à 9,1).

Les complications pulmonaires étaient le seul effet indésirable rapporté dans les essais utilisant des transfusions de couches leucocytaires. Aucun des essais n'a rapporté le résultat neurologique à un an ou après un an, la durée d'hospitalisation chez les survivants à la sortie de l'hôpital ou le résultat immunologique à un an d'âge ou au-delà.

Conclusions des auteurs

Les preuves produites par les essais cliniques randomisés (ECR) ne sont pas suffisamment concluantes pour étayer ou réfuter l'utilisation en routine des transfusions de granulocytes chez les nouveau-nés septiques neutropéniques. Les chercheurs sont encouragés à effectuer des essais multicentriques de puissance adéquate sur les transfusions de granulocytes chez les nouveau-nés septiques neutropéniques.

Transfusions de granulocytes chez les nouveau-nés présentant un sepsis et une neutropénie confirmés ou suspectés

Traduction

Centre Cochrane Français - Novembre 2011

Plain language summary

Granulocyte transfusions for neonates with confirmed or suspected sepsis and neutropenia

More evidence is needed on the effects of granulocyte infusions for babies with sepsis and neutropenia (decreased number of white blood cells). Sepsis is an infection of the blood, caused by bacteria or fungi reaching the bloodstream. It is often fatal when it occurs in newborn babies, especially those born preterm (before 37 weeks). Preterm babies are not yet able to adequately form granulocytes, which are a key part of the immune system's ability to fight infections. Some babies with sepsis, therefore, develop neutropenia (decrease in white blood cells), which makes them more vulnerable. Granulocytes can be infused. However, the review found that there are not enough trials to show the potential benefits or harms of this treatment for newborn babies with sepsis and neutropenia.

Résumé simplifié

Resume En Langage Simplifie

Transfusions de granulocytes chez les nouveau-nés présentant un sepsis et une neutropénie confirmés ou suspectés

Des preuves supplémentaires sur les effets des perfusions de granulocytes chez les bébés présentant un sepsis et une neutropénie (baisse du nombre de globules blancs) doivent être apportées. Le sepsis est une infection du sang causée par des bactéries ou des champignons qui pénètrent dans la circulation sanguine. Elle est souvent fatale lorsqu'elle touche les nouveau-nés, tout particulièrement les prématurés (avant 37 semaines). Les prématurés ne sont pas encore en mesure de fabriquer convenablement les granulocytes qui jouent un rôle fondamental dans la capacité du système immunitaire à lutter contre les infections. Certains bébés présentant un sepsis développent ainsi une neutropénie (diminution des globules blancs), ce qui les rend plus vulnérables. Des granulocytes peuvent être perfusés. La revue a toutefois constaté que le nombre d'essais démontrant les bénéfices ou préjudices potentiels de ce traitement chez les nouveau-nés présentant un sepsis et une neutropénie est insuffisant.

Ancillary