Intervention Review

Haemoglobin and haematocrit targets for the anaemia of chronic kidney disease

  1. Giovanni FM Strippoli1,*,
  2. Sankar D Navaneethan2,
  3. Jonathan C Craig3,
  4. Suetonia C Palmer4

Editorial Group: Cochrane Renal Group

Published Online: 18 OCT 2006

Assessed as up-to-date: 14 AUG 2006

DOI: 10.1002/14651858.CD003967.pub2


How to Cite

Strippoli GFM, Navaneethan SD, Craig JC, Palmer SC. Haemoglobin and haematocrit targets for the anaemia of chronic kidney disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 4. Art. No.: CD003967. DOI: 10.1002/14651858.CD003967.pub2.

Author Information

  1. 1

    c) Diaverum Medical Scientific office, d) Mario Negri Sud Consortium, Italy, a) School of Public Health, University of Sydney, b) Cochrane Renal Group, Westmead, NSW, Australia

  2. 2

    Glickman Urological and Kidney institute, Cleveland Clinic, Department of Nephrology and Hypertension, Cleveland, OH, USA

  3. 3

    (b) School of Public Health, The University of Sydney, (a) Cochrane Renal Group, Centre for Kidney Research, The Children's Hospital at Westmead, Westmead, NSW, Australia

  4. 4

    Brigham and Women's Hospital, Harvard Medical School, Renal Division, Boston, MA, USA

*Giovanni FM Strippoli, a) School of Public Health, University of Sydney, b) Cochrane Renal Group, c) Diaverum Medical Scientific office, d) Mario Negri Sud Consortium, Italy, Locked Bag 4001, Westmead, NSW, 2145, Australia. Giovanni.Strippoli@diaverum.com. strippoli@negrisud.it.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 OCT 2006

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Anaemia affects 60% to 80% of patients with chronic kidney disease (CKD) reduces quality of life and is a risk factor for early death. Treatment options are blood transfusion, erythropoietin (EPO) and darbepoetin alfa. Recently higher haemoglobin (Hb) and haematocrit (HCT) targets have been widely advocated because of positive associations with improved survival and quality of life from observational studies.

Objectives

To assess the benefits and harms of different Hb or HCT targets in CKD patients receiving any treatment for anaemia.

Search methods

We searched The Cochrane Renal Group's specialised register, Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, in The Cochrane Library) MEDLINE (from 1966), EMBASE (from 1980) and reference lists of retrieved articles.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) and quasi-RCTs comparing different Hb/HCT targets in patients with the anaemia of CKD.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed trial quality and extracted data. Statistical analyses were performed using the random effects model and results expressed as risk ratio (RR) for dichotomous outcomes and mean difference (MD) for continuous outcomes, with 95% confidence intervals (CI).

Main results

Twenty two trials (3707 patients) were included. Hb ≥ 133 g/L was not associated with a reduction in the risk of all-cause mortality compared with 120 g/L in dialysis and pre-dialysis patients. In pre-dialysis patients, there was a significantly lower end of treatment creatinine clearance with Hb < 120 g/L compared to > 130 g/L (MD -4.17, 95% CI -6.33 to -2.02) but no significant difference in the risk of end-stage kidney disease (ESKD) (RR 1.05, 95% CI 0.50 to 2.22). Lower Hb targets resulted in an increased risk for seizures (RR 5.25, 95% CI 1.13 to 24.34) and a reduced risk of hypertensive episodes (RR 0.50, 95% CI 0.33 to 0.76). There were no significant differences in the risk of vascular access thrombosis.

Authors' conclusions

There was no significant difference in the risk of death for low (< 120 g/L) versus higher Hb targets (>133 g/L). Lower Hb targets were significantly associated with an increased risk for seizures but a reduced risk of hypertension. In general study quality was poor. There is a need for more adequately powered, well-designed and reported trials. Trials should be pragmatic, focusing on hard end-points (mortality, ESKD, major side effects) or outcomes which were previously not studied adequately (e.g. seizures, quality of life).

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Raising haemoglobin (red blood cell) levels above 133 g/L in people with heart and kidney disease does not reduce mortality, and may even increase it

Having too few red blood cells (anaemia) makes a person feel tired and unwell. Blood transfusions or drugs can be given to increase red blood cell levels (haemoglobin). Having too many red blood cells can lead to blockages in catheters and other vascular access for patients on dialysis. It can also cause high blood pressure. This review of clinical studies found that increasing haemoglobin to high levels lowered the chance of a person having a seizure, but increased blood pressure. Haemoglobin levels above 133 g/L did not reduce the risk of death in people with heart and kidney disease.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Taux cibles d'hémoglobine et d'hématocrite pour l'anémie associée à l'insuffisance rénale chronique

Contexte

L'anémie touche 60 à 80 % des patients souffrant d'insuffisance rénale chronique (IRC). Elle limite la qualité de vie et constitue un facteur de décès précoce. Les options de traitement sont la transfusion sanguine, l'érythropoïétine (EPO) et la darbépoétine alfa. Récemment, des taux cibles plus élevés d'hémoglobine (Hb) et d'hématocrite (HCT) sont préconisés en raison de leur association positive à une amélioration de la survie et de la qualité de vie dans des études observationnelles.

Objectifs

Évaluer les bénéfices et les effets délétères de différents taux cibles d'Hb ou de HCT chez des patients souffrant d'IRC suivant un traitement pour l'anémie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane de Néphrologie, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, dans The Cochrane Library) MEDLINE (à partir de 1966), EMBASE (à partir de 1980) et les références bibliographiques des articles identifiés.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi ECR comparant différents taux cibles Hb/HCT chez des patients souffrant d'anémie due à une IRC.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Des analyses statistiques ont été réalisées à l'aide du modèle a effets aléatoires et les résultats ont été exprimés en tant que rapport de risque (RR) pour les résultats dichotomiques et en tant que différence moyenne (DM) pour les résultats continus, avec des intervalles de confiance de 95 %.

Résultats Principaux

Vingt-deux essais (3 707 patients) ont été inclus. Un taux de Hb ≥ 133 g/L n'a pas été associé à une réduction du risque de décès toutes causes confondues par rapport à un taux de 120 g/L chez des patients sous dialyse et pré-dialyse. Chez les patients pré-dialyse, une élimination significativement plus faible de la créatine à la fin du traitement a été observée avec un taux de 120 g/L par rapport à un taux de > 130 g/L (DM -4,17, IC à 95 % entre -6,33 et -2,02), mais aucune différence significative du risque d'insuffisance rénale en phase terminale (IRPT) n'a été observée (RR 1,05, IC à 95 % entre 0,50 et 2,22). Des taux cibles d'Hb plus faibles ont entraîné une augmentation du risque de crises (RR 5,25, IC à 95 % entre 1,13 et 24,34) et une réduction du risque d'épisodes d'hypertension (RR 0,50, IC à 95 % entre 0,33 et 0,76). Aucune différence significative n'a été observée en termes de risque de thrombose des accès vasculaires.

Conclusions des auteurs

Aucune différence significative n'a été observée en termes de risque de décès avec des taux cibles d'Hb faibles (< 120 g/L) versus élevés (< 133 g/L). Des taux cibles d'Hb plus faibles ont été significativement associés à une augmentation du risque de crises, mais également à une réduction du risque d'hypertension. En général, la qualité des études était faible. Davantage d'essais d'une puissance statistique appropriée, bien planifiés et consignés sont nécessaires. Les essais devraient être pragmatiques et axés sur des critères d'évaluation solides (mortalité, IRPT, effets secondaires majeurs) ou sur des résultats qui n'ont pas encore été profondément étudiés (par exemple les crises, la qualité de vie).

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Taux cibles d'hémoglobine et d'hématocrite pour l'anémie associée à l'insuffisance rénale chronique

Faire augmenter le taux d'hémoglobine (globules rouges) au-dessus de 133 g/L chez les personnes atteintes d'une cardiopathie et d'une insuffisance rénale ne diminue pas la mortalité et pourrait même l'accroître.

Lorsqu'une personne a trop peu de globules rouges dans le sang (anémie), elle est fatiguée et ne se sent pas bien. Des transfusions sanguines ou des médicaments peuvent être administrés pour faire augmenter le taux de globules rouges (hémoglobine). Un nombre trop élevé de globules rouges dans le sang peut entraîner des blocages de cathéters et d'autres accès vasculaires chez les patients sous dialyse. Cela peut également faire augmenter la tension artérielle. Cette revue d'études cliniques a mis en évidence que le fait d'augmenter l'hémoglobine à un taux élevé réduisait les probabilités d'une personne de faire une crise mais augmentait la tension artérielle. Un taux d'hémoglobine supérieur à 133 g/L ne diminue pas le risque de décès chez les personnes souffrant d'une cardiopathie ou d'une insuffisance rénale.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

慢性腎衰竭病人貧血治療的血色素與血比容的目標

貧血影響60% 到80% 慢性腎衰竭病人的生活品質而且是早發性死亡的危險因子. 治療的方式有輸血,紅血球生成素和長效型紅血球生成素。較高的血色素和血比容已經廣泛的被主張,在很多的觀察性研究都可以改善存活和生活品質.

目標

評估慢性腎臟病病人接受貧血治療,不同血色素和血比容目標的好處和壞處

搜尋策略

我們搜尋了: The Cochrane Renal Group's specialised register, Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, in The Cochrane Library) MEDLINE (from 1966年), EMBASE (from 1980年) 和論文的參考目錄.最近一次搜尋: 2006年4月

選擇標準

比較慢性腎病變病人接受貧血治療不同血色素和血比容目標的好處和壞處的隨機控制試驗和準隨機控制試驗.

資料收集與分析

兩位評論員獨立的分析評估研究的品質和資料.使用隨機影響模式做數據化的分析而對於分離性結果用相對危險 (RR) 來表現,對連續性結果則用信賴區間 (MD) 來呈現.

主要結論

總共有22個研究 (3707個病人). 透析病人和將近透析病人血色素> = 133 g/L 跟120 g/L比起來並不能減少總體死亡率.在將近透析的病人,血色素 <120 g/L 比起 > 130 g/L (MD −4.17, 95% CI −6.33 to −2.02) 的病人可以減緩腎功能的減少但是對於發展成末期腎病變的危險 (RR 1.05, 95% CI 0.50 to 2.22) 並沒有顯著的差別.較低的血色素會增加癲癇的風險 (RR 5.25, 95% CI 1.13 to 24.34) 但是減少高血壓的發生的危險 (RR 0.50, 95% CI 0.33 to 0.76). 在血管通路產生血栓的可能性,高或低的血色素沒有明顯的差異.

作者結論

在低的血色素和高的血色素對於死亡的風險並沒有任何的差異. 較低的血色素會增加癲癇的風險但是減少高血壓的發生的危險. 一般研究的品質都不夠好. 需要更加充分且好的設計和報告的試驗。試驗應該是重實效的,集中於較難的終點 (死亡率, 末期腎病變,主要副作用) 或先前未有充分研究的結果 (癲癇,生活品質) 。

翻譯人

本摘要由馬偕醫院劉千義翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

有心臟和腎臟疾病的病人將血紅素 (紅血球) 升高超過133g/L並不能減少死亡率,甚至可能會升高.有太低的紅血球 (貧血) 會使病人覺得疲勞和不舒服.輸血和藥物可以增加紅血球的含量 (血色素). 對於有太多紅血球的血液透析病人可能會造成導管或是血液透析通路的阻塞.也會造成更高的血壓.這篇臨床研究顯示增加血紅素可以減少癲癇的發生但是會使血壓升高.有心臟和腎臟疾病的病人將血紅素升高超過133g/L並不能減少死亡的危險.