Get access

Non-legislative interventions for the promotion of cycle helmet wearing by children

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Helmets reduce bicycle-related head injuries, particularly in single vehicle crashes and those where the head strikes the ground. We aimed to identify non-legislative interventions for promoting helmet use among children, so future interventions can be designed on a firm evidence base.

Objectives

To assess the effectiveness of non-legislative interventions in increasing helmet use among children; to identify possible reasons for differences in effectiveness of interventions; to evaluate effectiveness with respect to social group; to identify adverse consequences of interventions.

Search methods

We searched the following databases: Cochrane Injuries Group Specialised Register; the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL); MEDLINE; EMBASE; PsycINFO (Ovid); PsycEXTRA (Ovid); CINAHL (EBSCO); ISI Web of Science: Science Citation Index Expanded (SCI-EXPANDED); Social Sciences Citation Index (SSCI); Conference Proceedings Citation Index-Science (CPCI-S); and PubMed from inception to April 2009; TRANSPORT to 2007; and manually searched other sources of data.

Selection criteria

We included RCTs and CBAs. Studies included participants aged 0 to 18 years, described interventions promoting helmet use not requiring enactment of legislation and reported observed helmet wearing, self reported helmet ownership or self reported helmet wearing.

Data collection and analysis

Two independent review authors selected studies for inclusion and extracted data. We used random-effects models to estimate pooled odds ratios (ORs) (with 95% confidence interval (CI)). We explored heterogeneity with subgroup analyses.

Main results

We included 29 studies in the review, 21 of which were included in at least one meta-analysis. Non-legislative interventions increased observed helmet wearing (11 studies: OR 2.08, 95% CI 1.29 to 3.34). The effect was most marked amongst community-based interventions (four studies: OR 4.30, 95% 2.24 to 8.25) and those providing free helmets (two studies: OR 4.35, 95% CI 2.13 to 8.89). Significant effects were also found amongst school-based interventions (eight studies: OR 1.73, CI 95% 1.03 to 2.91), with a smaller effect found for interventions providing education only (three studies: OR 1.43, 95% CI 1.09 to 1.88). No significant effect was found for providing subsidised helmets (seven studies: OR 2.02, 95% CI 0.98 to 4.17). Interventions provided to younger children (aged under 12) may be more effective (five studies: OR 2.50, 95% CI 1.17 to 5.37) than those provided to children of all ages (five studies: OR 1.83, 95% CI 0.98 to 3.42).

Interventions were only effective in increasing self reported helmet ownership where they provided free helmets (three studies: OR 11.63, 95% CI 2.14 to 63.16).

Interventions were effective in increasing self reported helmet wearing (nine studies: OR 3.27, 95% CI 1.56 to 6.87), including those undertaken in schools (six studies: OR 4.21, 95% CI 1.06 to 16.74), providing free helmets (three studies: OR 7.27, 95% CI 1.28 to 41.44), providing education only (seven studies: OR 1.93, 95% CI 1.03 to 3.63) and in healthcare settings (two studies: OR 2.78, 95% CI 1.38 to 5.61). 

Authors' conclusions

Non-legislative interventions appear to be effective in increasing observed helmet use, particularly community-based interventions and those providing free helmets. Those set in schools appear to be effective but possibly less so than community-based interventions. Interventions providing education only are less effective than those providing free helmets. There is insufficient evidence to recommend providing subsidised helmets at present. Interventions may be more effective if provided to younger rather than older children. There is evidence that interventions offered in healthcare settings can increase self reported helmet wearing.

Further high-quality studies are needed to explore whether non-legislative interventions increase helmet wearing, and particularly the effect of providing subsided as opposed to free helmets, and of providing interventions in healthcare settings as opposed to in schools or communities. Alternative interventions (e.g. those including peer educators, those aimed at developing safety skills including skills in decision making and resisting peer pressure or those aimed at improving self esteem or self efficacy) need developing and testing, particularly for 11 to 18 year olds. The effect of interventions in countries with existing cycle helmet legislation and in low and middle-income countries also requires investigation.

Résumé scientifique

Non-legislative interventions for the promotion of cycle helmet wearing by children

Contexte

Les casques réduisent les blessures à la tête liées à la bicyclette, particulièrement en cas d’accidents impliquant un seul véhicule, et celles où la tête heurte le sol. Nous avons tenté d’identifier les interventions non législatives visant à promouvoir l’utilisation du casque chez les enfants, afin que les futures interventions puissent être conçues sur une base de données solides.

Objectifs

Évaluer l’efficacité des interventions non législatives en matière d’augmentation de l’utilisation du casque chez les enfants, identifier les raisons possibles de différences d'efficacité entre les interventions, évaluer l'efficacité en fonction du groupe social et identifier les conséquences indésirables des interventions.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans les bases de données suivantes : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les blessures, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, PsycINFO (Ovid), PsycEXTRA (Ovid), CINAHL (EBSCO), ISI Web of Science: Science Citation Index Expanded (SCI-EXPANDED), Social Sciences Citation Index (SSCI), Conference Proceedings Citation Index-Science (CPCI-S) et PubMed depuis sa création à avril 2009, TRANSPORT jusqu’en 2007, et nous avons recherché manuellement d’autres sources de données.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés et des études avant-après contrôlés. Les études incluaient des participants âgés de 0 à 18 ans, décrivaient les interventions promouvant l'utilisation du casque ne nécessitant pas la promulgation d'une législation et rapportant l’observation du port du casque, la déclaration de port du casque déclarée par l'enfant ou le port du casque déclaré par l’enfant.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue indépendants ont sélectionné les études pour inclusion et extrait les données. Nous avons utilisé des modèles à effets aléatoires pour estimer les Odds ratios combinés (avec un intervalle de confiance (IC) à 95 %). Nous avons exploré l’hétérogénéité par des analyses en sous-groupe.

Résultats principaux

Nous avons inclus 29 études dans la revue, dont 21 étaient incluses dans au moins une méta-analyse. Les interventions non législatives ont augmenté le port observé du casque (11 études : Odds ratio OR 2,08, IC 95 % 1,29 à 3,34). L’effet a été le plus marqué parmi les interventions communautaires (quatre études : OR 4,30, IC 95 % 2,24 à 8,25) et celles offrant des casques gratuits (deux études : OR 4,35, IC 95 % 2,13 à 8,89). Des effets significatifs ont également été trouvés parmi les interventions menées dans les écoles (huit études : OR 1,73, IC95 % 1,03 à 2,91), un effet moindre ayant été noté pour les interventions à visée éducative uniquement (trois études : rapport des cotes 1,43, IC à 95 % 1,09 à 1,88). Aucun effet significatif n’a été signalé quant à la fourniture de casques subventionnés (sept études : OR 2,02, IC95 % 0,98 à 4,17). Les interventions auprès des enfants plus jeunes (de moins de 12 ans) peuvent s’avérer plus efficaces (cinq études : OR 2,50, IC95 % 1,17 à 5,37) que celles dispensées aux enfants de tous les âges (cinq études : OR 1,83, IC95 % 0,98 à 3,42).

Les interventions se sont révélées efficaces uniquement pour ce qui est de l’augmentation de la possession du casque déclarée par l’enfant lorsqu’elles offraient des casques gratuits (trois études : OR 11,63, IC95 % 2,14 à 63,16).

Les interventions se sont avérées efficaces pour augmenter le port du casque déclaré par l’enfant (neuf études : OR 3,27, IC95 % 1,56 à 6,87), notamment celles réalisées dans les écoles (six études : OR 4,21, IC95 % 1,06 à 16,74), en offrant des casques gratuits (trois études : OR 7,27, IC95 % 1,28 à 41,44), en éduquant les enfants uniquement (sept études : OR 1,93, IC95 % 1,03 à 3,63) et dans les établissements de santé (deux études : OR 2,78, IC 95 % 1,38 à 5,61).

Conclusions des auteurs

Les interventions non législatives semblent être efficaces pour augmenter l’utilisation du casque observée, plus particulièrement les interventions communautaires et celles offrant des casques gratuits. Les interventions au niveau des écoles semblent être efficaces, mais peut-être moins que les interventions communautaires. Les interventions éduquant uniquement les enfants sont moins efficaces que celles offrant des casques gratuits. Les preuves sont insuffisantes pour recommander la fourniture de casques subventionnés à l’heure actuelle. Les interventions peuvent se révéler plus efficaces si elles sont dispensées aux plus jeunes plutôt qu’aux enfants plus âgés. Des données indiquent que les interventions proposées dans les établissements de santé peuvent augmenter le port du casque déclaré.

Des études de haute qualité supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer si les interventions non législatives augmentent le port du casque, et particulièrement l’effet de la fourniture de casques subventionnés comparée aux casques gratuits, et des interventions dans les établissements de santé comparées aux interventions dans les écoles ou les communautés. D’autres interventions (par exemple, celles incluant des éducateurs, celles visant à développer des aptitudes de sécurité, notamment les aptitudes à la prise de décision et à la résistance à la pression des pairs, ou celles visant à améliorer le respect de soi ou la connaissance de ses propres capacités) doivent être développées et testées, tout particulièrement auprès des enfants âgés de 11 à 18 ans. L’effet des interventions dans les pays dans lesquels existe une législation sur le port du casque de vélo et dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire doit également être étudié.

摘要

促進兒童配戴自行車安全帽的非立法介入措施

研究背景

安全帽可以減少所有事故類型中,所有年齡自行車騎士其與自行車相關的頭部與面部傷害。我們的目的為確定非立法的介入措施促進兒童使用安全帽的效果,使得未來設計活動時可以確切的實證為基礎。

研究目的

評估非立法的介入措施(相較於缺少介入措施)對於增加兒童使用安全帽的效果。 確定介入措施間效果差異的可能原因。 評估關於社會族群的效果。 確定介入措施造成的任何負面結果。

检索策略

我們檢索11個電子資料庫並人工檢索可能有相關資料的其他來源。

标准/纳入排除标准

我們納入隨機對照試驗,群組隨機對照試驗及前後對照研究。研究納入0至18歲的研究對象,並描述不需法令頒布的介入措施以促進安全帽使用。研究必須報告下列至少一項的結果:觀察配戴安全帽;自我報告擁有安全帽;自我報告配戴安全帽。

数据收集与分析

由兩名回顧作者分別摘錄資料。調整研究結果以解釋分組的結果。採用隨機效果模式來加總資料以進行統合分析。採用子群體分析來探討異質性。

主要结果

納入20篇研究。接受非立法介入措施者觀察配戴安全帽的勝算顯著較大(OR為2.30,95% CI為1.37至3.85)。子群體分析指出,以社區為基礎(OR為4.30,95% CI為2.24至8.25)及提供免費安全帽(OR為4.35,95% CI為2.13至8.89)比接受補助的安全帽(OR為2.02,95% CI為0.98至4.17)以及那些安排在學校(OR為1.82,95% CI為0.94至3.52)的效果也許較大。我們沒有發現非立法介入措施對於增加自我報告擁有安全帽的顯著效果,但它們與顯著增加自我報告配戴安全帽有關,特別是安排在學校的介入措施(OR為4.73,95% CI為1.09至20.49),但這兩種結果的效應值有顯著無法解釋的異質性。

作者结论

以社區為基礎的研究包含提供免費的安全帽並輔以教育,會增加被安排進行介入的區域觀察配戴安全帽。有一些證據指出安排在學校與提供補助的安全帽的介入措施也許會增加觀察配戴安全帽,但程度可能比那些安排在社區與提供免費安全帽的介入措施小。

Plain language summary

Campaigns to encourage children to wear cycle helmets

Many children suffer head injuries while riding a bike. This review focused on encouraging children to wear helmets, as distinct from compelling them to do so through laws. The authors wanted to find out which sort of helmet programmes work best, particularly with children from poor families who are less likely to own helmets. They found 29 helmet promotion programmes that had been studied. The programmes varied widely with regard to where they were carried out, age of the children, programme methods, etc. The results were also very varied but overall 11 studies found that after a helmet programme children were more likely to be observed wearing helmets than other children. More research is still needed but it seems likely that the best schemes are based in the community and involve both education and providing free helmets. Promotion of helmets in schools also seems to be effective. Promoting helmets appears to be more effective for younger children (aged 12 years and under) than for older children and young people. The studies reviewed did not look at the impact of helmet programmes on injury rates, or assess whether programmes had any negative effects such as reducing cycling. Most of the studies were undertaken in higher-income countries and the additional effect of helmet promotion above existing legislation was not explored. More research is needed to understand more about whether providing subsidised helmets is as effective as providing free helmets and whether programmes in healthcare settings are as effective as those in schools or communities. Other types of helmet programmes (e.g. those including peer educators, those developing skills such as decision making and resisting peer pressure, or improving self esteem or self efficacy) need developing and testing, particularly for 11 to 18 year olds. The effect of helmet programmes in countries with existing cycle helmet legislation and in low and middle-income countries also requires investigation.

Résumé simplifié

Campagnes visant à encourager les enfants à porter un casque de vélo

De nombreux enfants souffrent de blessures à la tête lorsqu’ils tombent de vélo. Cette revue s’est intéressée aux interventions visant à encourager les enfants à porter un casque plutôt qu’à les contraindre à le faire à travers des lois. Les auteurs souhaitaient savoir quel type de programme encourageant le port du casque était le plus efficace, tout particulièrement auprès des enfants de familles pauvres qui sont moins susceptibles de posséder un casque. Ils ont trouvé 29 programmes de promotion du port du casque qui avaient été évalués. Les programmes varient grandement en fonction du site d’implantation, de l’âge des enfants, des méthodes utilisées dans le programme, etc. Les résultats étaient également très variés, mais globalement, 11 études ont trouvé qu’après un programme de promotion du port du casque, les enfants étaient plus enclins à porter un casque que les autres. Des recherches supplémentaires doivent encore être effectuées, mais il semble probable que les meilleurs projets sont basés dans la communauté et impliquent à la fois l’éducation et la fourniture de casques gratuits. La promotion des casques dans les écoles semble également être efficace. La promotion des casques semble plus efficace chez les plus jeunes enfants (âgés de 12 ans et moins) que chez les enfants plus âgés et les jeunes. Les études passées en revue n’ont pas étudié l’impact des programmes de promotion du port du casque sur les taux de blessures ni évalué si les programmes comportaient des effets négatifs tels que la baisse de la pratique de ce loisir. La plupart des études ont été entreprises dans les pays à revenu élevé et l’effet supplémentaire de la promotion du casque en plus de la législation existante n’a pas été exploré. Des recherches supplémentaires doivent être menées afin de comprendre davantage si la fourniture de casques subventionnés se révèle aussi efficace que la fourniture de casques gratuits et si les programmes réalisés dans les établissements de santé sont aussi efficaces que ceux effectués dans les écoles ou les communautés. D’autres types de programme de promotion du port du casque (par exemple, ceux incluant des éducateurs, ceux développant les aptitudes telles que la prise de décision et la résistance à la pression des pairs ou améliorant le respect de soi ou la connaissance de ses propres capacités) doivent être développés et testés, tout particulièrement auprès des enfants de 11 à 18 ans. L’effet des programmes de promotion du port du casque dans les pays dans lesquels existe une législation sur le port du casque de vélo et dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire doit également être étudié.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st December, 2011
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

概要

用活動來鼓勵兒童配戴自行車安全帽通常有效,但有些活動的效果比其他的好。許多兒童在騎自行車時遭受頭部傷害。這篇回顧重點在於鼓勵兒童配戴安全帽,有別於透過法律的方式來強迫他們。回顧作者想要找出何種活動的效果最好;尤其對於不太可能擁有安全帽的貧困家庭。他們發現了22種研究促進安全帽配戴的活動。活動的進行地點,兒童的年齡,活動的方法等各不相同。結果也大不相同,但整體來說,活動結束後參加活動的兒童比其他兒童較有可能配戴安全帽。未來仍然需要更多的研究,但似乎以社區為基礎是最好的計畫,並包含教育與提供免費或補助的安全帽。在學校進行促進安全帽的計畫似乎也有效。回顧作者無法確定使貧困兒童促進配戴安全帽的最好方法。他們所回顧的研究並未觀察活動對於受傷率的影響,或評估促進的活動是否具有任何負面的影響。

翻译注解