Intervention Review

Excitatory amino acid inhibitors for traumatic brain injury

  1. Charlene Willis1,*,
  2. Sean Lybrand2,
  3. Nicholas Bellamy3

Editorial Group: Cochrane Injuries Group

Published Online: 20 JAN 2003

Assessed as up-to-date: 1 NOV 2002

DOI: 10.1002/14651858.CD003986.pub2


How to Cite

Willis C, Lybrand S, Bellamy N. Excitatory amino acid inhibitors for traumatic brain injury. Cochrane Database of Systematic Reviews 2003, Issue 1. Art. No.: CD003986. DOI: 10.1002/14651858.CD003986.pub2.

Author Information

  1. 1

    The University of Queensland, Queensland Institute of Medical Research (QIMR), Brisbane, Queensland, Australia

  2. 2

    Merck, Sharp & Dohme (Australia) Pty Ltd, Health Outcomes, Granville, New South Wales, Australia

  3. 3

    Mayne Medical School, The University of Queensland, Centre of National Research on Disability and Rehabilitation Medicine, Brisbane, Queensland, Australia

*Charlene Willis, Queensland Institute of Medical Research (QIMR), The University of Queensland, Level 3, Mayne Medical School, Herston Road, Brisbane, Queensland, 4006, Australia. charlene@qimr.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2003

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Glutamate is the principal excitatory neurotransmitter in the brain. Injury to the brain can cause an ionic imbalance in cerebral tissue, creating an excitotoxic cascade involving glutamate and other excitatory amino acids, that leads to neuronal death in the tissue surrounding the original injury site. Research has centred around inhibiting this increase in excitatory amino acid during injury either pre- or post-synaptically. Animal studies appeared promising, but as yet, those results have not been repeated in human clinical trials.

Objectives

To assess systematically the efficacy of excitatory amino acid inhibitors on improving patient outcome following traumatic brain injury.

Search methods

Searches of the databases; CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, IDdb3, and Science Citation Index were carried out. Searches were also carried out on online clinical trial registers; ClinicalTrials (http://clinicaltrials.gov) and Current Controlled Trials (http://controlled-trials.com/mrct). General Internet searches were carried out using selected terms from the original search strategy and individual drug names. Authors of published works and associated pharmaceutical companies were contacted. Searches were last carried out in January 2003.

Selection criteria

Trials were included if they were randomised, double-blind, controlled trials where excitatory amino acid inhibitors were administered to patients with traumatic brain injury, within 24 hours of sustaining that injury, and compared to a control group.

Data collection and analysis

Twelve trials, involving eight compounds, were identified that appeared to fit the inclusion criteria. Further investigation excluded three of these trials. Two of the remaining trials are ongoing. Of the seven included studies, one trial did not report GOS data and we were unable to acquire them. Three trials have not been published and the data were not made available to us. One trial is currently being prepared for publication, leaving two trials where data were available. Data were extracted by two independent reviewers.

Main results

Data were available for two of the seven relevant trials identified, with 760 recruited participants. Mortality is similar between patients who receive excitatory amino acid inhibitors and those that receive placebo: odds ratio (OR) 1.11; 95% confidence interval (CI) 0.78, 1.60. Patients who have a favourable outcome six months after injury are also similar between treatment and placebo groups: OR 0.86; 95% CI 0.64, 1.16.

Authors' conclusions

The case for efficacy of excitatory amino acid inhibitor therapy remains unproven. To date, no product has proven to be efficacious (as determined by the criteria applied) for improving the outcomes of brain-injured patients. Early termination, unpublished, and underpowered studies limit a clear appreciation of the merits of this form of intervention. Additional studies, some of which remain in progress, may more clearly define the efficacy and effectiveness issues.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Excitatory amino acid inhibiting drugs for traumatic brain injury

Brain injury can start a cascade of damage to brain tissue. Release into the brain of excess excitatory amino acids is thought to begin this process. Drugs which stop the release of excitatory amino acids or which block them may reduce brain damage. Studies have been done in patients with stroke as well as traumatic brain injury. The review found that the results from most drug trials with brain injured patients have not been published. There is therefore not enough evidence about the effects of excitatory amino acid inhibiting drugs for traumatic brain injury, and more published trials are needed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Inhibiteurs des acides aminés excitateurs pour le traitement de la lésion cérébrale traumatique

Contexte

Le glutamate est le principal neurotransmetteur excitateur du cerveau. Les lésions cérébrales peuvent provoquer un déséquilibre ionique dans les tissus cérébraux déclenchant une cascade excitotoxique impliquant le glutamate et d'autres acides aminés excitateurs, qui entraîne à son tour la mort neuronale des tissus entourant le site initial de la lésion. Les recherches se sont centrées sur l'inhibition pré- ou post-synaptique de cette augmentation des acides aminés excitateurs lors de la lésion. Les études sur animaux semblaient prometteuses, mais leurs résultats n'ont pas encore été reproduits dans le cadre d'essais cliniques sur des sujets humains.

Objectifs

Évaluer de manière systématique l'efficacité des inhibiteurs des acides aminés excitateurs pour améliorer les résultats des patients après une lésion cérébrale traumatique.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches ont été effectuées dans les bases de données suivantes : CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, IDdb3 et Science Citation Index. Des recherches ont également été effectuées dans les registres d'essais cliniques en ligne suivants : ClinicalTrials (http://clinicaltrials.gov) et Current Controlled Trials (http://controlled-trials.com/mrct). Des recherches générales sur Internet ont été effectuées en utilisant des termes choisis issus de la stratégie de recherche documentaire initiale et des noms de médicaments spécifiques. Les auteurs des travaux publiés et les sociétés pharmaceutiques concernées ont été contactés. Les dernières recherches ont été effectuées en janvier 2003.

Critères de sélection

Pour être inclus, les essais devaient être contrôlés, randomisés et en double aveugle, et porter sur l'administration d'inhibiteurs des acides aminés excitateurs chez des patients atteints de lésion cérébrale traumatique dans les 24 heures suivant la lésion par rapport à un groupe témoin.

Recueil et analyse des données

Douze essais identifiés portant sur huit composés semblaient remplir les critères d'inclusion. Un examen supplémentaire a entraîné l'exclusion de trois de ces essais. Deux des essais restants sont en cours. Sur les sept études incluses, un essai ne rapportait par les données de l'échelle GOS et nous n'avons pas pu les obtenir. Trois essais n'ont pas été publiés et les données ne nous ont pas été transmises. Un essai est actuellement en cours de préparation en vue de sa publication, ce qui nous laisse deux essais dont les données étaient disponibles. Les données ont été extraites par deux évaluateurs indépendants.

Résultats Principaux

Des données étaient disponibles pour deux des sept essais pertinents identifiés, qui recrutaient 760 participants. La mortalité était similaire chez les patients qui recevaient des inhibiteurs des acides aminés excitateurs et ceux qui recevaient un placebo : rapport des cotes de 1,11 ; intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 0,78 et 1,60. Le nombre de patients présentant un résultat favorable six mois après la lésion était également similaire dans le groupe expérimental et celui du placebo : rapport des cotes de 0,86 ; IC à 95% entre 0,64 et 1,16.

Conclusions des auteurs

L'efficacité du traitement inhibiteur des acides aminés excitateurs n'est pas établie. À ce jour, aucun produit n'a fait la preuve de son efficacité (sur la base des critères appliqués) pour améliorer les résultats des patients victimes d'une lésion cérébrale. Les études arrêtées de manière prématurée, non publiées et présentant une puissance statistique insuffisante ne permettent pas d'apprécier clairement les mérites de cette intervention. Des études supplémentaires, dont certaines sont en cours, pourraient permettre d'établir plus clairement l'efficacité réelle et potentielle du traitement.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Inhibiteurs des acides aminés excitateurs pour le traitement de la lésion cérébrale traumatique

Médicaments inhibant les acides aminés excitateurs pour le traitement de la lésion cérébrale traumatique

Une lésion cérébrale peut déclencher une cascade de dommages affectant les tissus cérébraux. On pense que ce processus est provoqué par la libération dans le cerveau d'une quantité excessive d'acides aminés excitateurs. Les médicaments qui interrompent la libération des acides aminés excitateurs ou les bloquent pourraient limiter les dommages cérébraux. Des études ont été réalisées chez des patients victimes d'un accident vasculaire cérébral et d'une lésion cérébrale traumatique. Cette revue a observé que les résultats de la plupart des essais portant sur des médicaments chez des patients présentant des lésions cérébrales n'avaient pas été publiés. Les preuves sont donc insuffisantes pour établir les effets des inhibiteurs des acides aminés excitateurs dans la lésion cérébrale traumatique et d'autres essais publiés sont nécessaires.

Notes de traduction

Une mise à jour de cette revue est en cours, et un nouveau protocole de mise à jour a été publié : Gauden AJ, Pitt V, Gruen RL. Inhibiteurs des acides aminés excitateurs pour le traitement de la lésion cérébrale traumatique (protocole). La base des revues systématiques Cochrane 2012, numéro 2. Art. Nº : CD009661. DOI : 10.1002/14651858.CD009661.Cette version de la revue sera retirée après publication de la revue mise à jour.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

興奮性氨基酸抑制劑用於腦外傷

Glutamate是一種腦部主要的興奮性神經傳遞物質。腦部受傷會造成腦部組織內的離子不平衡,製造出具有興奮毒性的glutamate及其他的興奮性氨基酸,其導致原本受傷部位的神經死亡。研究圍繞在抑制受傷期間突觸前或後這種興奮性氨基酸的增加。動物研究似乎是有希望的,但至今,這些結果尚未被重複在人類的臨床試驗中。

目標

系統性地評估興奮性氨基酸抑制劑對於改善腦外傷患者結果的效益。

搜尋策略

線上檢索資料庫:CENTRAL,MEDLINE,EMBASE,IDdb3,以及Science Citation Index。線上檢索臨床試驗登記資料庫。一般的網路線上檢索。聯絡已發表文章的作者及相關的藥廠。

選擇標準

納入隨機,雙盲,對照試驗,其興奮性氨基酸抑制劑給予24小時內持續承受腦外傷的患者,並與對照組比較。

資料收集與分析

辨別到12篇是符合納入標準的試驗,共包含八種化合物。進一步評估後排除其中三篇試驗。其餘兩篇試驗正在進行中。納入研究的七篇試驗中,有一篇沒有報告GOS的資料且我們也無法獲得其資料。三篇試驗尚未發表且我們也無法取得資料。一篇試驗目前正在準備發表,剩下兩篇試驗的資料可以獲得。由兩名獨立的審查者摘錄資料。

主要結論

確定的七篇相關試驗中可取得其中兩篇的資料,共納入760名研究對象。接受興奮性氨基酸抑制劑與那些接受安慰劑的病患間其死亡率相同:odds ratio (OR)為1.11; 95% confidence interval (CI)為0.78至1.60。治療與安慰劑組中病患在受傷後六個月產生有利結果的比率也相同:OR為0.86; 95% CI為0.64至1.16。

作者結論

對於興奮性氨基酸抑制劑療法的效益仍然未能得到證實。至今,沒有化學生成物被證實對於改善腦受傷患者結果是有效益的(如經由實用的標準來確定)。提前終止,未發表,及低檢定力的研究限制了這種形式介入措施其優點的評價。其他一些留待進展的研究也許更清楚地定義這項議題的效益及效果。

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院金沁琳翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

沒有關於興奮性氨基酸抑制藥物對於腦外傷之足夠的證據,但值得進行更多的研究。腦受傷會開始一連串的腦部組織損傷。大腦釋放過多的興奮性氨基酸被認為是這一過程的開始。阻止釋放興奮性氨基酸或破壞他們的藥物也許會減少腦部損傷。已完成中風與腦外傷患者的研究。回顧發現大部分腦外傷患者的藥物實驗結果尚未被發表。因此沒有關於興奮性氨基酸抑制藥物對於腦外傷效果的足夠證據,且需要更多已發表的試驗。