Get access

Combined hormonal versus nonhormonal versus progestin-only contraception in lactation

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Each year, more than 100 million women make decisions about beginning or resuming contraception after childbirth. Choices of contraception may be limited for lactating women due to concerns about hormonal effects on quality and quantity of milk and passage of hormones to the infant. Ideally, the contraceptive method chosen should not interfere with lactation. The timing of contraception initiation is also important, since the return of menstruation and ovulation can be unpredictable in breastfeeding women.

Objectives

To determine the effect of combined oral contraceptives and progestin-only contraceptives on lactation.

Search methods

We searched MEDLINE, POPLINE, EMBASE, LILACS, CENTRAL, ClinicalTrials.gov, and ICTRP. We also examined review articles and we contacted investigators.

Selection criteria

We sought randomized controlled trials in any language that compared hormonal contraception with another form of hormonal contraception, nonhormonal contraception, or a placebo during lactation. Hormonal contraception could include combined oral or injectable contraceptives, progestin-only oral or injectable contraceptives, implants, or intrauterine devices. Study participants included breastfeeding women of any age or parity who desired contraception.

Data collection and analysis

Principal outcomes included quantity of milk; biochemical analysis of milk composition; initiation, maintenance and duration of lactation; infant growth; efficacy of contraceptive method while breastfeeding; and timing of contraception initiation and its effects on lactation. Because the trials had different interventions, often lacked quantifiable outcomes, and had poor methods, we could not aggregate the data in a meta-analysis.

Main results

Five trials met our inclusion criteria. Most did not specify the methods for generating a random sequence or for allocation concealment, blinding of treatments, or use of an intention-to-treat analysis. Two reports comparing oral contraceptives to placebo had conflicting results. Another trial found no inhibitory effects on lactation from progestin-only contraceptives. The WHO trial found a decline in breast milk volume from combination contraceptives. High loss to follow up, however, undermined the credibility of the WHO trial. None of the trials showed a significant difference in infant growth or weight due to hormonal contraception during lactation.

Authors' conclusions

The existing trials are insufficient to establish any effect of hormonal contraception on milk quality and quantity. At least one properly conducted randomized controlled trial of adequate size is needed to address hormonal contraceptive use for lactating women.

摘要

背景

哺乳期的避孕 – 比較三種避孕法:複方荷爾蒙避孕藥,無荷爾蒙避孕,與黃體素單方避孕藥

每年都有超過一億的婦女得決定產後是否該開始避孕,或重新開始避孕.哺乳婦女對於避孕方式的選擇會因是否影響泌乳的量和品質,以及避孕用的荷爾蒙是否會影響幼兒等考量而受限.避孕方式的選擇最好能不影響哺乳.開始避孕的時機也很重要,尤其哺乳期間月經周期何時恢復及何時開始排卵是難以預料的.

目標

探討複方荷爾蒙避孕藥與黃體素單方避孕藥對哺乳期間避孕的作用

搜尋策略

我們搜尋了PUBMED, POPLINE, EMBASE, LILACS,以及CENTRAL上相關的回顧性文獻,並且與相關的學者諮詢

選擇標準

我們搜尋了以任何語言寫成的隨機控制研究文獻,內容有關於比較幾種哺乳期間的避孕方式,包括幾種荷爾蒙避孕法,非荷爾蒙避孕法,以及安慰劑.荷爾蒙避孕法包括口服或注射型複方荷爾蒙,口服或注射型黃體素單方,植入物,或子宮內避孕器.研究對象包括了任何年齡及產次的,有避孕需求的哺乳期婦女

資料收集與分析

主要結果分為以下幾點探討:母乳品質,母乳組成的生化分析,哺乳的起始及維持時間,嬰兒成長狀況,避孕效果,避孕法的開始使用時間及其對泌乳的影響.由於這些研究以不同的方式做介入探討,通常缺乏量化的結果,以及缺乏好的研究方式,我們無法將蒐集的資料做統計分析

主要結論

我們納入了五篇符合我們尺度的試驗.其中絕大部分並未明確說明有關於研究資料的隨機排序,分配隱藏,單盲治療,立意治療分析(IntentionToTreat Analysis, ITT)等的研究方式.其中有兩篇避孕藥與安慰劑的對照研究有著相衝突的結果.另有一篇研究顯示黃體素單方避孕藥並不會影響哺乳. WHO的研究則顯示使用複方荷爾蒙避孕藥會造成泌乳量減少,但此研究中有許多受試者失去追蹤,使得此研究的可信度降低.這些研究中沒有一個顯示使用荷爾蒙避孕法會明顯影響哺乳時期嬰兒的生長或體重

作者結論

目前的研究資料並不足以顯示荷爾蒙避孕法對母乳的量和品質的影響.未來至少要有一篇設計良好的隨機控制研究來探討荷爾蒙避孕法對哺乳婦女的影響

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院陳怡伶翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

哺乳期間荷爾蒙與非荷爾蒙避孕法的使用 哺乳期間荷爾蒙與非荷爾蒙避孕法的使用在全世界來說都很重要.每年都有上百萬的婦女得決定產後是否要避孕.考慮的點包括避孕方式以及何時開始避孕.學者及健康照護者為此議題而有爭論.有些人會擔心這些用來避孕的荷爾蒙會影響母乳及嬰兒.理想的避孕方法應該要不影響母乳的質量.開始避孕的時機也很重要.我們很難知道在哺乳時期,正常的月經周期何時回復,以及何時可恢復受孕能力.複方荷爾蒙避孕藥含有雌激素及黃體素.其他種類的避孕則為只含黃體素或不含荷爾蒙.此篇回顧主要探討複方荷爾蒙避孕藥對於哺乳的影響是否較其他兩種避孕藥更為明顯.我們利用電腦搜尋在哺乳期間使用避孕藥的相關隨機研究.複方荷爾蒙避孕藥與只含黃體素的避孕藥或”假避孕藥(dummy)“做比較.我們並且尋找了參考書目以發掘更多相關研究,也與相關學者聯絡以獲得更多相關文獻.我們找到了五篇品質不一的研究報告.其中有些研究喪失了一些受試者的追蹤.有兩篇研究是比較避孕藥與”假避孕藥“的影響,其結果並不一致.另有一篇研究顯示黃體素單方的避孕藥並不會影響母乳.而有一篇研究顯示綜合荷爾蒙避孕藥會減少母乳產量,這篇研究也喪失了許多受試者的追蹤.我們發現任一種避孕藥對嬰兒的成長或體重皆無明顯影響.這些研究皆未顯示避孕藥是否會對母乳或嬰兒有所影響.未來應有一篇設計良好的隨機試驗來驗證這些論點.受限於目前的資料太少,無法建議哺乳婦女可不可以使用避孕藥避孕

Résumé scientifique

Comparaison de la contraception hormonale combinée et de la contraception avec progestatif seul (contraception non hormonale) pendant l’allaitement

Contexte

Chaque année, plus de 100 millions de femmes prennent la décision de débuter ou de reprendre une contraception après un accouchement. Le choix de la contraception peut être limité chez la femme qui allaite par des préoccupations relatives aux effets des hormones sur la qualité et la quantité de lait et au passage des hormones au nouveau-né. Dans l'idéal, la méthode contraceptive choisie ne devrait pas interférer avec l'allaitement. Le choix du moment de débuter la contraception revêt une importance particulière car le retour de couches et la reprise de l'ovulation peuvent être imprévisibles chez la femme qui allaite.

Objectifs

Déterminer l'effet des contraceptifs oraux combinés et des contraceptifs avec progestatif seul sur l'allaitement maternel.

Stratégie de recherche documentaire

Notre analyse a porté sur MEDLINE, POPLINE, EMBASE, LILACS, CENTRAL, ClinicalTrials.gov et ICTRP. Nous avons également examiné des articles pertinents et contacté des chercheurs.

Critères de sélection

Nous avons cherché des essais contrôlés randomisés dans n'importe quelle langue, comparant une contraception hormonale à une autre forme de contraception hormonale, à une contraception non hormonale ou à un placebo, pendant l'allaitement. La contraception hormonale pouvait inclure des contraceptifs combinés par voie orale ou injectables, des contraceptifs oraux ou injectables avec progestatif seul, des implants contraceptifs ou des dispositifs intra-utérins. Les participantes aux études étaient des femmes allaitantes souhaitant une contraception, de tout âge et toute parité.

Recueil et analyse des données

Les principaux critères d’évaluation comprenaient la quantité de lait, l'analyse biochimique de la composition du lait, le début, la poursuite et la durée de l'allaitement, la croissance du nourrisson, l'efficacité de la méthode contraceptive pendant la période d'allaitement ainsi que le moment du début de la contraception et ses effets sur l'allaitement. Dans la mesure où les essais portaient sur des interventions différentes, manquaient souvent de résultats quantifiables et étaient de mauvaise qualité méthodologique, nous n'avons pas été en mesure de rassembler les données dans le cadre d'une méta-analyse.

Résultats principaux

Cinq essais remplissaient nos critères d'inclusion. La majorité n'indiquait pas la méthodologie utilisée pour générer une séquence de randomisation ou pour masquer l'assignation, la mise en insu des traitements ou l'utilisation d'une analyse en intention de traiter. Deux rapports comparant les contraceptifs oraux à un placebo donnent des résultats contradictoires. Un autre essai n'a montré aucun effet inhibiteur des contraceptifs avec progestatif seul sur l'allaitement maternel. L'essai de l'OMS a montré une réduction du volume de lait maternel due aux contraceptifs combinés. Un taux élevé de pertes de vue pendant le suivi nuit cependant à la crédibilité de cet essai. Aucun des essais n'a montré de différence significative quant à la croissance ou au poids du nouveau-né en cas de prise de contraceptifs oraux pendant l'allaitement.

Conclusions des auteurs

Les essais disponibles à l'heure actuelle sont insuffisants pour déterminer un quelconque effet de la contraception hormonale sur la qualité et la quantité de lait maternel. Au moins un essai contrôlé randomisé bien mené, de taille adéquate, est nécessaire pour examiner l'utilisation de la contraception hormonale au cours de l’allaitement.

Plain language summary

Hormonal and nonhormonal birth control during breastfeeding

Birth control for women who are breastfeeding is important worldwide. Each year, millions of women decide whether to use birth control after having a baby. The decision includes the type of birth control and when to start using it. Researchers and health care providers debate these issues. Some people worry that hormones could affect the breast milk and the baby. Ideally, the birth control would not affect the type or amount of breast milk. The best time for starting birth control is also important. It is hard to know when monthly cycles will return and when the woman could get pregnant again.

Combined birth control methods have the hormones estrogen and progestin. Other types of birth control have only progestin or no hormones. This review looked at whether combined birth control affects breastfeeding more than other kinds of birth control. We did computer searches for randomized trials of birth control used during breastfeeding. Combined hormonal methods were compared with another hormonal one or a 'dummy' method. In addition, we looked at reference lists to find trials. We also wrote to researchers to find more studies.

We found five studies that varied in quality. Some trials lost many women during the study. Two reports compared birth control pills to a 'dummy' and they had different results. Another study found that progestin-only did not affect breast milk. One trial found less breast milk produced with combined birth control. That study also lost many of the women, though. We found no major difference in infant growth or weight due to these types of birth control.

The results did not show whether hormonal birth control affects breast milk or the baby. At least one good randomized trial is needed to address these issues. Right now, information is too limited to say whether breastfeeding women should use hormonal birth control or not.

Résumé simplifié

Contraception hormonale et non hormonale pendant l'allaitement

La contraception revêt un caractère important pour les femmes qui allaitent dans le monde entier. Chaque année, des millions de femmes doivent décider si elles veulent avoir recours à la contraception après avoir eu un enfant. Cette décision concerne aussi bien le type de contraception que le moment où son utilisation va commencer. Ces questions font l'objet de débats parmi les chercheurs et les professionnels de la santé. Certains s’inquiètent de l'effet négatif que les hormones pourraient avoir sur le lait maternel et sur le nourrisson. Dans l'idéal, la contraception ne devrait pas affecter la qualité ni la quantité du lait maternel. Le meilleur moment pour commencer une contraception est également important. Il est difficile de savoir à quel moment le cycle menstruel va revenir et quand les femmes pourront à nouveau concevoir.

Les contraceptifs combinés contiennent des œstrogènes et des progestatifs. D'autres moyens de contraception contiennent seulement des progestatifs ou ne contiennent pas d'hormones. Cette revue visait à déterminer si les contraceptifs combinés ont davantage d’effets sur l'allaitement que d'autres méthodes de contraception. Nous avons effectué des recherches informatisées pour trouver des essais randomisés concernant la contraception employée pendant l'allaitement. Les méthodes hormonales combinées ont été comparées à une autre méthode hormonale ou à une méthode dite factice. Nous avons également consulté les listes bibliographiques pour trouver des essais. Nous avons aussi contacté les chercheurs afin d'obtenir des études supplémentaires.

Nous avons découvert cinq études, de qualité variable. Certains essais ont perdu de vue beaucoup de femmes au cours de l'étude. Deux rapports comparaient les pilules contraceptives à une méthode dite factice, avec des résultats différents. Une autre étude mettait en évidence que les méthodes avec progestatif seul n'affectaient pas le lait maternel. Un essai relevait une baisse de la lactation avec une contraception combinée. Toutefois, le taux d’abandon était également important dans cette étude. Nous n'avons trouvé aucune différence majeure en ce qui concerne la croissance et le poids des nourrissons du fait de ces types de contraception.

Les résultats n'ont pas démontré si la contraception hormonale affectait ou non le lait maternel ou le nourrisson. Au moins un essai randomisé correct est nécessaire pour traiter ces questions. Pour le moment, les informations sont trop limitées pour affirmer que les femmes allaitantes doivent ou non utiliser une méthode contraceptive.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Get access to the full text of this article

Ancillary