This is not the most recent version of the article. View current version (11 JUL 2013)

Intervention Review

You have free access to this content

Effect of timing of umbilical cord clamping of term infants on maternal and neonatal outcomes

  1. Susan J McDonald1,*,
  2. Philippa Middleton2

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 23 APR 2008

Assessed as up-to-date: 30 DEC 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD004074.pub2


How to Cite

McDonald SJ, Middleton P. Effect of timing of umbilical cord clamping of term infants on maternal and neonatal outcomes. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 2. Art. No.: CD004074. DOI: 10.1002/14651858.CD004074.pub2.

Author Information

  1. 1

    La Trobe University/Mercy Hospital for Women, Midwifery Professorial Unit, Heidelberg, Victoria, Australia

  2. 2

    The University of Adelaide, ARCH: Australian Research Centre for Health of Women and Babies, Discipline of Obstetrics and Gynaecology, Adelaide, South Australia, Australia

*Susan J McDonald, Midwifery Professorial Unit, La Trobe University/Mercy Hospital for Women, Level 4, Room 4.071, 163 Studley Road, Heidelberg, Victoria, 3084, Australia. s.mcdonald@latrobe.edu.au. smcdonald3@mercy.com.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 23 APR 2008

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (11 JUL 2013)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Policies for timing of cord clamping vary, with early cord clamping generally carried out in the first 60 seconds after birth, whereas later cord clamping usually involves clamping the umbilical cord greater than one minute after the birth or when cord pulsation has ceased.

Objectives

To determine the effects of different policies of timing of cord clamping at delivery of the placenta on maternal and neonatal outcomes.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (December 2007).

Selection criteria

Randomised controlled trials comparing early and late cord clamping.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial eligibility and quality and extracted data.

Main results

We included 11 trials of 2989 mothers and their babies. No significant differences between early and late cord clamping were seen for postpartum haemorrhage or severe postpartum haemorrhage in any of the five trials (2236 women) which measured this outcome (relative risk (RR) for postpartum haemorrhage 500 mls or more 1.22, 95% confidence interval (CI) 0.96 to 1.55). For neonatal outcomes, our review showed both benefits and harms for late cord clamping. Following birth, there was a significant increase in infants needing phototherapy for jaundice (RR 0.59, 95% CI 0.38 to 0.92; five trials of 1762 infants) in the late compared with early clamping group. This was accompanied by significant increases in newborn haemoglobin levels in the late cord clamping group compared with early cord clamping (weighted mean difference 2.17 g/dL; 95% CI 0.28 to 4.06; three trials of 671 infants), although this effect did not persist past six months. Infant ferritin levels remained higher in the late clamping group than the early clamping group at six months.

Authors' conclusions

One definition of active management includes directions to administer an uterotonic with birth of the anterior shoulder of the baby and to clamp the umbilical cord within 30-60 seconds of birth of the baby (which is not always feasible in practice). In this review delaying clamping of the cord for at least two to three minutes seems not to increase the risk of postpartum haemorrhage. In addition, late cord clamping can be advantageous for the infant by improving iron status which may be of clinical value particularly in infants where access to good nutrition is poor, although delaying clamping increases the risk of jaundice requiring phototherapy.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Effect of timing of umbilical cord clamping at birth of term infants on mother and baby outcomes

At the time of birth, the infant is still attached to the mother via the umbilical cord, which is part of the placenta. The infant is usually separated from the placenta by clamping the cord. The timing of this clamping is one part of the third stage of labour (the time from birth until delivery of the placenta) which can vary according to clinical policy and practice. Early cord clamping is believed to lead to a reduced risk of bleeding after birth (postpartum haemorrhage). This review of 11 trials showed no significant difference in postpartum haemorrhage rates when early and late cord clamping were compared. For neonatal outcomes it is important to weigh the growing evidence that delayed cord clamping confers improved iron status in infants up to six months after birth, with a possible additional risk of jaundice that requires phototherapy.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Effet sur les résultats maternels et néonatals du moment du clampage du cordon ombilical chez les nouveau-nés à terme

Contexte

Les politiques concernant le moment du clampage du cordon ombilical varient, le clampage précoce étant généralement effectué dans les 60 premières secondes après la naissance, alors qu’un clampage plus tardif est généralement pratiqué plus d'une minute après la naissance ou lorsque les pulsations du cordon ont cessé.

Objectifs

Déterminer les effets des différentes politiques relatives au moment du clampage et section du cordon lors de la délivrance du placenta sur les résultats maternels et néonatals.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (décembre 2007).

Critères de sélection

Essais comparatifs randomisés comparant le clampage précoce et le clampage tardif du cordon ombilical.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué, de manière indépendante, si les essais remplissaient les critères d’inclusion et de qualité et ont extrait les données.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 11 essais portant sur 2 989 mères et leurs bébés. Aucune différence significative entre le clampage précoce et le clampage tardif du cordon ombilical n’a été observée en ce qui concerne les hémorragies post-partum ou les hémorragies sévères post-partum dans aucun des cinq essais (2 236 femmes) ayant évalué ces résultats (Risque relatif (RR) pour les hémorragies post-partum supérieures ou égales à 500 ml = 1,22, intervalle confiance (IC) à 95 % 0,96 à 1,55). Pour les résultats néonatals, notre revue a mis en évidence à la fois des effets bénéfiques et des effets nocifs associés au clampage tardif du cordon ombilical. Après la naissance, une augmentation significative du nombre de nouveau-nés nécessitant une photothérapie pour ictère (RR = 0,59, IC à 95 % 0,38 à 0,92; cinq essais portant sur 1 762 nouveau-nés) a été observée dans le groupe du clampage tardif comparativement au groupe du clampage précoce. Cela s’est accompagnée d'une augmentation significative du taux d'hémoglobine des nouveau-nés dans le groupe du clampage tardif comparativement au groupe du clampage précoce (différence moyenne pondérée = 2,17 g/dl, IC à 95 % 0,28 à 4,06 ; trois essais portant sur 671 nouveau-nés), bien que cet effet n'ait pas persisté après six mois. Le taux de ferritine chez les nouveau-nés restait plus élevé à six mois dans le groupe du clampage tardif que dans le groupe du clampage précoce.

Conclusions des auteurs

Une définition de la prise en charge active prévoit l’administration d’un utérotonique, une fois dégagée l’épaule antérieure du nouveau-né et le clampage du cordon ombilical dans les 30 à 60 secondes suivant la naissance (ce qui n'est pas toujours réalisable dans la pratique). Dans cette revue, le fait de retarder le clampage du cordon ombilical pendant au moins deux à trois minutes ne semble pas augmenter le risque d'hémorragie post-partum. En outre, bien que le clampage tardif du cordon soit associé à une augmentation du risque d'ictère nécessitant une photothérapie, il peut s'avérer bénéfique pour le nouveau-né en améliorant son statut en fer, ce qui pourrait être cliniquement important en particulier pour les nouveau-nés des milieux défavorisés ayant difficilement accès à une nutrition de bonne qualité.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Effet sur les résultats maternels et néonatals du moment du clampage du cordon ombilical chez les nouveau-nés à terme

Effet sur les résultats maternels et néonatals du moment du clampage du cordon ombilical chez les nouveau-nés à terme

Au moment de la naissance, le nourrisson est encore relié à sa mère par le cordon ombilical, qui fait partie du placenta. Le nouveau-né est généralement séparé du placenta par clampage et section du cordon ombilical. Le moment de ce clampage est une partie de la délivrance (temps entre la naissance et l'expulsion du placenta) qui peut varier en fonction de la politique et de la pratique clinique. Le clampage précoce du cordon ombilical est censé entraîner une réduction du risque de saignements après l'accouchement (hémorragie post-partum). Cette revue de 11 essais n'a montré aucune différence significative en ce qui concerne le taux d'hémorragies post-partum lors de comparaisons entre clampage précoce et clampage tardif. Pour les résultats néonatals, il est important de soupeser les preuves croissantes selon lesquelles le clampage tardif du cordon ombilical améliore le statut en fer du nourrisson jusqu'à six mois après la naissance, avec un risque potentiel supplémentaire d’ictère nécessitant une photothérapie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français