Intervention Review

Lidocaine for preventing postoperative sore throat

  1. Yuu Tanaka1,*,
  2. Takeo Nakayama2,
  3. Mina Nishimori3,
  4. Yuki Sato4,
  5. Hitoshi Furuya1

Editorial Group: Cochrane Anaesthesia Group

Published Online: 8 JUL 2009

Assessed as up-to-date: 5 JUN 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD004081.pub2


How to Cite

Tanaka Y, Nakayama T, Nishimori M, Sato Y, Furuya H. Lidocaine for preventing postoperative sore throat. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 3. Art. No.: CD004081. DOI: 10.1002/14651858.CD004081.pub2.

Author Information

  1. 1

    Nara Medical University, Department of Anaesthesia, Nara, Japan

  2. 2

    Kyoto University School of Public Health, Department of Health Informatics, Kyoto, Japan

  3. 3

    University of Tokyo, Department of Anesthesiology, Tokyo, Japan

  4. 4

    Jichi Medical University, Department of Anaesthesia, Tochigi, Japan

*Yuu Tanaka, Department of Anaesthesia, Nara Medical University, 840 Shijyouchyo Kashihara, Nara, Japan. tanay6jp@yahoo.co.jp.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 8 JUL 2009

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Sore throat is a common side effect of general anaesthesia and is reported by between 30% and 70% of patients after tracheal intubation. The likelihood of a sore throat varies with the type, diameter, and cuff pressure of the endotracheal tube used. If intubation is essential, it may be helpful to give drugs prophylactically to alleviate postoperative sore throat. Local anaesthetics and steroids have been used for this purpose.

Objectives

The objective of this review was to evaluate the effectiveness and any harms of topical and systematic lidocaine for the prevention of postoperative sore throat in adults undergoing endotracheal intubation as part of general anaesthesia.

Search methods

We searched CENTRAL (The Cochrane Library 2007, Issue 3), MEDLINE (January 1966 to June 2007), and EMBASE (1980 to June 2007). We also contacted manufacturers and researchers in the field.

Selection criteria

We included randomized controlled trials of topical and systemic prophylactic lidocaine therapy versus control (using air or saline) that reported on the risk and severity of postoperative sore throat as an outcome.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed trial quality and extracted data. We contacted study authors for additional information, such as the risk of adverse effects.

Main results

We included 1232 patients from 15 studies; 672 patients received topical or systemic lidocaine therapy and 560 patients were allocated to the control group. Both the topical and systemic lidocaine therapy significantly reduced the risk of postoperative sore throat (risk ratio (RR) 0.58; 95% confidence interval (CI) 0.41 to 0.82). To evaluate the severity of sore throat on a visual analogue scale (VAS), 219 patients received topical or systemic lidocaine therapy and 152 patients were allocated to the control groups. The severity of sore throat was reduced (mean difference (MD) -11.9; 95% CI -16.44 to -7.32), an effect that neared statistical significance. The adverse effects of lidocaine were not reported in these studies.

Authors' conclusions

Our systematic review establishes the effectiveness of topical and systemic lidocaine for the prevention of postoperative sore throat resulting from intubation. The risk and severity of postoperative sore throat tended to be reduced. The effect size of lidocaine appeared to be affected by drug concentration and route of administration; management of cuff pressure during anaesthesia; the included population; and the type of outcome measured.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Lidocaine for prevention of a sore throat following an operation under general anaesthetic

Sore throat is a common side effect of having a general anaesthetic. It is usually caused by the tube that is placed in the airways to make sure the person is breathing properly. It may be possible to use drugs, such as the local anaesthetic lidocaine, to prevent postoperative sore throat. We included 1232 patients from15 randomized controlled trials in this review. Lidocaine was either put into the cuff that makes sure the tube stays in place; sprayed onto the person's vocal cords; or used as a gel smeared on the end of the tube. In the included studies, lidocaine reduced the number of people who had a sore throat after surgery, which is conclusive evidence of its effectiveness. The possible adverse effects of using lidocaine were not reported in these studies.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

La lidocaïne pour la prévention du mal de gorge postopératoire

Contexte

Le mal de gorge est un effet secondaire fréquent lié à l'anesthésie générale et est rapporté par 30 % à 70 % des patients après une intubation trachéale. La probabilité du mal de gorge varie avec le type, le diamètre, et la pression du ballonnet du tube endotrachéal utilisé. Si l'intubation est essentielle, il peut être utile d'administrer des médicaments dans le cadre de traitements prophylactiques afin de soulager le mal de gorge postopératoire. Des anesthésiques locaux et des corticoïdes ont été utilisés à cette fin.

Objectifs

L'objectif de cette revue était d'évaluer l'efficacité et tous les dangers de la lidocaïne administrée par voie topique et systémique pour la prévention du mal de gorge postopératoire chez l'adulte subissant une intubation endotrachéale dans le cadre d'une anesthésie générale.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (The Cochrane Library 2007, numéro 3), MEDLINE (de janvier 1966 à juin 2007), et EMBASE (de 1980 à juin 2007). Nous avons également contacté des fabricants et des chercheurs dans le domaine.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés de traitements prophylactiques par lidocaïne administrée par voie topique et systémique versus témoin (utilisant de l'air ou une solution saline) ayant rapporté le risque et la sévérité du mal de gorge postopératoire comme critères.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué la qualité des essais et extrait les données. Nous avons contacté les auteurs des études afin d'obtenir des informations complémentaires, telles que le risque d'effets indésirables.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 1 232 patients ayant été recrutés dans 15 études ; 672 patients ont reçu un traitement par lidocaïne administrée par voie topique ou systémique et 560 patients ont été assignés au groupe témoin. Les traitements par lidocaïne administrée par voie topique et systémique ont tous deux significativement réduit le risque de mal de gorge postopératoire (risque relatif (RR) 0,58 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,41 à 0,82). Pour évaluer la sévérité du mal de gorge sur une échelle visuelle analogique (EVA), 219 patients ont reçu un traitement par lidocaïne administrée par voie topique ou systémique et 152 patients ont été assignés aux groupes témoins. La sévérité du mal de gorge a été réduite (différence moyenne (DM) -11,9 ; IC à 95 % -16,44 à -7,32), un effet qui se rapprochait d'une signification statistique. Les effets indésirables de la lidocaïne n'ont pas été rapportés dans ces études.

Conclusions des auteurs

Notre revue systématique établit l'efficacité de la lidocaïne administrée par voie topique et systémique pour la prévention du mal de gorge postopératoire consécutif à l'intubation. Le risque et la sévérité du mal de gorge postopératoire avaient tendance à être réduits. L'ampleur de l'effet de la lidocaïne semblait être affectée par la concentration de médicament et la voie d'administration ; la gestion de la pression du ballonnet pendant l'anesthésie ; la population incluse ; et le type de critères mesurés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

La lidocaïne pour la prévention du mal de gorge postopératoire

La lidocaïne pour la prévention du mal de gorge suite à une opération sous anesthésie générale.

Le mal de gorge est un effet secondaire fréquent lié à l'anesthésie générale. Il est généralement provoqué par la sonde d'intubation qui est placée dans les voies respiratoires pour permettre à la personne de respirer correctement. Il est possible d'utiliser des médicaments, tels que l'anesthésique local, lidocaïne, pour prévenir le mal de gorge postopératoire. Nous avons inclus 1 232 patients recrutés dans 15 essais contrôlés randomisés dans cette revue. La lidocaïne a été introduite dans le ballonnet qui permet de maintenir le tube en place ; pulvérisée sur les cordes vocales de la personne ; utilisée sous la forme d'un gel étalé sur l'extrémité de la sonde d'intubation. Dans les études incluses, la lidocaïne a réduit le nombre de personnes qui avaient un mal de gorge après l'intervention chirurgicale, qui est une preuve concluante de son efficacité. Les effets indésirables possibles de l'utilisation de la lidocaïne n'ont pas été rapportés dans ces études.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 3rd May, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux