Intervention Review

Drugs and pacemakers for vasovagal, carotid sinus and situational syncope

  1. Jacobus JCM Romme1,
  2. Johannes B Reitsma2,
  3. Catherine N Black1,
  4. Nancy Colman3,
  5. Rob JPM Scholten4,
  6. Wouter Wieling5,
  7. Nynke Van Dijk6,*

Editorial Group: Cochrane Heart Group

Published Online: 5 OCT 2011

Assessed as up-to-date: 21 AUG 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD004194.pub3

How to Cite

Romme JJCM, Reitsma JB, Black CN, Colman N, Scholten RJPM, Wieling W, Van Dijk N. Drugs and pacemakers for vasovagal, carotid sinus and situational syncope. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 10. Art. No.: CD004194. DOI: 10.1002/14651858.CD004194.pub3.

Author Information

  1. 1

    Academic Medical Center, Department of Clinical Epidemiology, Biostatistics and Bioinformatics, Amsterdam, Netherlands

  2. 2

    University Medical Center Utrecht, Julius Center for Health Sciences and Primary Care, Utrecht, Netherlands

  3. 3

    Academic Medical Center, Department of Cardiology, Amsterdam, Netherlands

  4. 4

    Academic Medical Center, Dutch Cochrane Centre, Amsterdam, Netherlands

  5. 5

    Academic Medical Center, Department of Internal Medicine, Amsterdam, Netherlands

  6. 6

    Academic Medical Center, Department of General Practice / Family Medicine, Amsterdam, Netherlands

*Nynke Van Dijk, Department of General Practice / Family Medicine, Academic Medical Center, Meibergdreef 9, Amsterdam, 1105 AZ, Netherlands. n.vandijk@amc.uva.nl.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 5 OCT 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Neurally mediated reflex syncope is the most common cause of transient loss of consciousness. In patients not responding to non-pharmacological treatment, pharmacological or pacemaker treatment might be considered.

Objectives

To examine the effects of pharmacological therapy and pacemaker implantation in patients with vasovagal syncope, carotid sinus syncope and situational syncope.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) on The Cochrane Library (Issue 1, 2008), PubMed (1950 until February 2008), EMBASE on OVID (1980 until February 2008) and CINAHL on EBSCOhost (1937 until February 2008). No language restrictions were applied.

Selection criteria

We included parallel randomized controlled trials and randomized cross-over trials of pharmacological treatment (beta-blockers, fludrocortisone, alpha-adrenergic agonists, selective serotonine reuptake inhibitors, ACE inhibitors, disopyramide, anticholinergic agents or salt tablets) or dual chamber pacemaker treatment. Studies were included if pharmacological or pacemaker treatment was compared with any form of standardised control treatment (standard treatment), placebo treatment, or (other) pharmacological or pacemaker treatment. We did not include non-randomized studies.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed the risk of bias. Using a standardised data extraction form, they extracted characteristics and results of the various studies. In a consensus meeting they discussed any disagreements that had occurred during data extraction. If no agreement could be reached, a third reviewer was asked to make a decision. Summary estimates with 95% confidence intervals of treatment effect were calculated using relative risks, rate ratios or weighted means differences depending on the type of outcome reported.

Main results

We included 46 randomized studies, 40 on vasovagal syncope and six on carotid sinus syncope. No studies on situational syncope matched the criteria for inclusion in our review. Studies in general were small with a median sample size of 42. A wide range of control treatments were used with 22 studies using a placebo arm. Blinding of patients and treating physicians was applied in eight studies. Results varied considerably between studies and between types of outcomes.

For vasovagal syncope, the occurrence of syncope upon provocational head-up tilt testing was lower upon treatment with beta-blockers, ACE-inhibitors and anticholinergic agents compared to standard treatment. For carotid sinus syncope, the occurrence of syncope upon carotid sinus massage was lower on midodrine treatment compared to placebo treatment in one study.

Authors' conclusions

There is insufficient evidence to support the use of any of the pharmacological or pacemaker treatments for vasovagal syncope and carotid sinus syncope. Larger studies using patient relevant outcomes are needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Drugs and pacemakers for transient loss of consciousness

Neurally mediated reflex syncope (including fainting) is the most common cause of transient loss of consciousness. It is caused by a sudden decrease in blood pressure and/or lowering of heart rate. The main treatment goal therefore is to increase blood pressure and heart rate. In most patients, this can be achieved by non-pharmacological treatment measures (e.g. adequate fluid and salt intake, physical counterpressure manoeuvres). In patients not responding to this treatment, pharmacological or pacemaker treatment might be considered. We investigated the effectiveness of these treatments for different subtypes of neurally mediated reflex syncope, namely vasovagal syncope (fainting), carotid sinus syncope (fainting due to pressure on the neck) and situational syncope (fainting when passing urine of faeces or swallowing). Where data were available, we determined the treatment effectiveness for different outcome measures including occurrence of syncope, amount of (pre-)syncopes per year during follow-up and quality of life.

We included 46 randomized studies, 40 on vasovagal syncope and six on carotid sinus syncope. No studies on situational syncope matched the criteria for inclusion in our review. Studies in general were small with a median size of 42 patients. A wide range of control treatments were used with 22 studies using placebo control treatment. Blinding of patients and treating physicians was applied in eight studies. The type of outcomes reported by studies varied considerably with only 16 studies reporting on non-provoked recurrences during follow-up. As a consequence of all these differences, results varied considerably between studies and between types of outcomes. In some studies significant results were reported for one type of outcome, but not for other outcomes.

We conclude that there is insufficient evidence either to support or to refute the use of any of the pharmacological or pacemaker treatments for vasovagal syncope and carotid sinus syncope.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les médicaments et les pacemakers pour la syncope vasovagale, sino-carotidienne et situationnelle

Contexte

La syncope réflexe à médiation neurale est la cause la plus fréquente de perte de connaissances transitoires. Chez les patients qui ne répondent pas à un traitement non pharmacologique, un traitement pharmacologique ou un stimulateur pourrait être pris en compte.

Objectifs

Examiner les effets de thérapie pharmacologique et de l'implantation de pacemakers chez les patients atteints de syncope vasovagale, de syncope sino-carotidienne et de syncope situationnelle.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), la Bibliothèque Cochrane (numéro 1, 2008), PubMed (de 1950 jusqu'à février 2008), EMBASE sur OVID (de 1980 jusqu'à février 2008) et CINAHL (EBSCOhost 1937 jusqu'à février 2008). Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection

Nous avons inclu des essais contrôlés randomisés en parallèle et des essais croisés randomisés du traitement pharmacologique (bétabloquants, fludrocortisone, agonistes alpha-adrénergiques, inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, inhibiteurs de l'ECA, disopyramide, agents anticholinergiques ou comprimés de sel) ou du traitement avec un pacemaker double-chambre. Les études étaient incluses si les traitements pharmacologiques ou avec un pacemaker étaient comparés à toute forme de traitement de contrôle standardisé (traitement standard), de traitement placebo, ou dautres traitements pharmacologiques ou avec un pacemaker. Nous n'avons pas inclus les études non-randomisées.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs ont analysé le risque de biais. À l'aide d'un formulaire d'extraction de données standardisé, ils ont extrait les caractéristiques et les résultats des différentes études. Lors dune réunion de consensus, les désaccords survenus durant l'extraction des données ont été discutés. Si aucun accord nétait trouvé, un troisième évaluateur était prié de prendre une décision. Les estimations, avec des intervalles de confiance à 95 % de l'effet du traitement, ont été calculées à l'aide des risques relatifs, des taux relatifs ou des différences moyennes pondérées selon le type de résultat rapporté.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 46 études randomisées, 40 sur la syncope vasovagale et six sur la syncope sino-carotidienne. Aucune étude sur la syncope situationnelle ne répondait aux critères d'inclusion de notre revue. Les études étaient en général de petite taille avec une moyenne de 42 patients. De nombreux traitements de contrôle ont été utilisés, 22 études les utilisaient sous placebo. Le traitement en aveugle des patients et médecins a été appliqué dans huit études. Les résultats des études variaient considérablement entre les études et les types de résultats.

Pour la syncope vasovagale, la survenue de syncope, par un basculement de la tête, était plus faible avec le traitement par bêtabloquants, par inhibiteurs de l'ECA et par agents anticholinergiques par rapport à un traitement standard. Dans une étude, pour la syncope sino-carotidienne, la survenue de syncope, par le massage du sinus carotidien, était plus faible avec le traitement par midodrine par rapport à un traitement placebo.

Conclusions des auteurs

Les données sont insuffisantes pour recommander lun des traitements pharmacologiques ou par pacemaker pour la syncope vasovagale et la syncope sino-carotidienne. Des études de plus grande taille, utilisant des critères de résultats pertinents, sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les médicaments et les pacemakers pour la syncope vasovagale, sino-carotidienne et situationnelle

Les médicaments et les pacemakers pour la perte de connaissance transitoire

La syncope réflexe à médiation neurale (y compris des évanouissements) est la cause la plus fréquente de pertes de connaissances transitoires. Elle est causée par une baisse soudaine de la pression artérielle et/ou de la fréquence cardiaque. Par conséquent, le principal objectif du traitement administré, consiste à augmenter la pression artérielle et le rythme cardiaque. Chez la plupart des patients, cela peut être traité par des méthodes non pharmacologiques (telles que labsorption dun liquide adéquate et de sel, les manSuvres physiques de contre pression). Chez les patients qui ne répondent pas à ce traitement, les traitements pharmacologiques ou les stimulateurs cardiaques pourraient être pris en compte. Nous avons étudié l'efficacité de ces traitements pour les différents types de syncopes réflexes à médiation neurale, à savoir la syncope vasovagale (perte de connaissance), la syncope sino-carotidienne (perte de connaissance en raison d'une pression sur le cou) et la syncope situationnelle (perte de connaissance au moment d'uriner, de déféquer ou davaler). Lorsque les données étaient disponibles, nous avons déterminé l'efficacité du traitement suivant les différents résultats, y compris loccurrence de la syncope, le nombre de (pré-) syncopes par an au cours du suivi et la qualité de vie.

Nous avons inclus 46 études randomisées, 40 sur la syncope vasovagale et six sur la syncope sino-carotidienne. Aucune étude sur la syncope situationnelle ne répondait aux critères d'inclusion de notre revue. Les études étaient en général de petite taille avec une moyenne de 42 patients. De nombreux traitements de contrôle ont été utilisés, 22 études les utilisaient sous placebo. Le traitement en aveugle des patients et médecins a été appliqué dans huit études. Les résultats des études variaient considérablement, avec seulement 16 études rendant compte de récidives non-provoquées au cours du suivi. Suite à ces nombreuses différences, les résultats variaient considérablement entre les études et les types de résultats. Certaines études ont rapporté des résultats significatifs pour seulement un type de résultat.

Il n'existe donc pas suffisamment de preuves pour étayer ou réfuter l'utilisation d'un traitement pharmacologique ou dun stimulateur cardiaque pour la syncope vasovagale et la syncope sino-carotidienne.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français