Get access

Buccal or sublingual misoprostol for cervical ripening and induction of labour

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Gibson Muzonzini,

    Corresponding author
    1. Frere/Cecilia Makiwane Hospitals, Effective Care Research Unit, University of the Witwatersrand, East London 5200, Eastern Cape, South Africa
    • Gibson Muzonzini, Effective Care Research Unit, University of the Witwatersrand, Frere/Cecilia Makiwane Hospitals, Private Bag 9047, East London 5200, Eastern Cape, South Africa. gibsonm@sainet.co.za. gtmuzonzini@yahoo.com.

    Search for more papers by this author
  • G Justus Hofmeyr

    1. University of the Witwatersrand, University of Fort Hare, Eastern Cape Department of Health, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, Eastern Cape, South Africa
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

This is one of a series of reviews of cervical ripening and labour induction using standardised methodology. Misoprostol administered by the oral and sublingual routes have the advantage of rapid onset of action, while the sublingual and vaginal routes have the advantage of prolonged activity and greatest bioavailability.

Objectives

To determine the effectiveness and safety of misoprostol administered buccally or sublingually for third trimester cervical ripening and induction of labour.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (8 December 2003), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, Issue 4, 2003), and bibliographies of relevant papers.

We updated the search of the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register on 28 July 2009 and added the results to the awaiting classification section.

Selection criteria

Randomised controlled trials comparing buccal or sublingual misoprostol used for third trimester cervical ripening or labour induction with placebo/no treatment or other methods listed above it on a predefined list of labour induction methods.

Data collection and analysis

A generic strategy was developed to deal with the large volume and complexity of trial data relating to labour induction. Data were extracted onto standardized forms, checked for accuracy, and analysed using RevMan software.

Main results

Three studies (502 participants) compared buccal/sublingual misoprostol respectively with a vaginal regimen (200 µg versus 50 µg) and with oral administration (50 versus 50 µg and 50 versus 100µg).

The buccal route was associated with a trend to fewer caesarean sections than with the vaginal route (18/73 versus 28/79; relative risk (RR) 0.70; 95% confidence interval (CI) 0.42 to 1.15). There were no significant differences in any other outcomes.

When the same dosage was used sublingually versus orally, the sublingual route was associated with less failures to achieve vaginal delivery within 24 hours (12/50 versus 19/50; RR 0.63, 95% CI 0.34 to 1.16), reduced oxytocin augmentation (17/50 versus 23/50; RR 0.74, 95% CI 0.45 to 1.21) and reduced caesarean section (8/50 versus 15/50; RR 0.53, 95% CI 0.25 to 1.14), but the differences were not statistically significant.

When a smaller dose was used sublingually than orally, there were no differences in any of the outcomes.

Authors' conclusions

Based on only three small trials, sublingual misoprostol appears to be at least as effective as when the same dose is administered orally. There are inadequate data to comment on the relative complications and side-effects. Sublingual or buccal misoprostol should not enter clinical use until its safety and optimal dosage have been established by larger trials.

[Note: The 17 citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

摘要

背景

口頰或舌下misoprostol用於子宮頸成熟和引產

這是有關子宮頸成熟和標準引產方法的一系列回顧之一。口頰和舌下使用Misoprostol的好處是作用迅速,而舌下和陰道給藥的好處是延長作用且生體可用率最大。

目標

確認口頰或舌下misoprostol用於第3懷孕期之子宮頸成熟和引產的效果和安全性。

搜尋策略

我們搜尋Cochrane Pregnancy和Childbirth Group trials register (2003年12月8日), Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, Issue 4, 2003),以及相關報告的參考文獻。

選擇標準

比較口頰或舌下misoprostol、安慰劑/無治療、或其他預先定義的引產方法,用於第3懷孕期之子宮頸成熟和引產的隨機控制試驗。

資料收集與分析

發展一套策略以處理和引產有關的大量且複雜的試驗資料,根據標準格式摘錄資料、檢查準確度,使用RevMan軟體分析。

主要結論

3篇研究(502名研究對象)分別比較口頰/舌下misoprostol和一種陰道給藥處方(200 µg相較於50 µg)和口服給藥處方(50相較於50 µg與50相較於100µg)。和陰道給藥相比,口頰給藥與剖腹產較少有關(18/73相較於28/79; RR為0.70; 95% CI為0.42 – 1.15)。其他任何結果之間沒有顯著差異。比較舌下和口服相同劑量時,舌下給藥與24小時內自然產失敗率較低(12/50相較於19/50; RR為0.63, 95% CI為0.34 −1.16)、減少使用oxytocin來擴張(17/50相較於23/50; RR為0.74, 95% CI為0.45 – 1.21)、減少剖腹產(8/50相較於15/50; RR為0.53, 95% CI為0.25 – 1.14)有關,但是差異並未達統計上的顯著意義。當舌下劑量小於口服劑量時,任何結果之間都沒有差異。

作者結論

根據僅有的這3個小型試驗,舌下misoprostol似乎至少在和口服同樣劑量時一樣有效。沒有適當資料提出相關併發症和副作用的建議。除非以更大型試驗確認適當劑量與安全性,舌下或口頰misoprostol才可以納入臨床使用。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

沒有足夠證據證明舌下或口頰服用misoprostol可以安全引產。有時候,因為考量嬰兒或母親的健康而須人工誘導生產(引產)。Misoprostol之前的用法是塞入產婦陰道或吞服,認為舌下或口頰給藥會更有效,沒有足夠證據提及是否有重要的副作用,需要更多研究。

Résumé scientifique

Misoprostol par voie buccale ou sublinguale pour la maturation cervicale et le déclenchement du travail

Contexte

Cette revue fait partie d'une série de revues portant sur la maturation cervicale et le déclenchement du travail par une méthodologie standardisée. Le misoprostol administré par voie orale et sublinguale a l'avantage de faire effet rapidement, alors que les voies vaginale et sublinguale ont, quant à elles, l'avantage d'une action prolongée et d'une plus grande biodisponibilité.

Objectifs

Déterminer l'efficacité et l'innocuité du misoprostol administré par voie buccale ou sublinguale pour la maturation cervicale et le déclenchement du travail au troisième trimestre.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d’essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (8 décembre 2003), le registre (CENTRAL) Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, Numéro 4, 2003), et les bibliographies des articles pertinents.

Nous avons mis à jour les recherches effectuées dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 28 juillet 2009 et nous avons ajouté les résultats à la section en attente de classification.

Critères de sélection

Essais comparatifs randomisés comparant l’administration de misoprostol par voie orale ou sublinguale pour la maturation cervicale ou le déclenchement du travail au cours du troisième trimestre, à un placebo ou à l'absence de traitement ou à d'autres méthodes citées précédemment dans une liste prédéfinie de méthodes de déclenchement du travail.

Recueil et analyse des données

Une stratégie générique a été élaborée pour traiter l'important volume et la grande complexité des données issues des essais relatifs au déclenchement du travail. Les données ont été extraites dans des formulaires normalisés, leur exactitude vérifiée, et elles ont été analysées en utilisant le logiciel RevMan.

Résultats principaux

Trois études (502 participants) ont comparé le misoprostol par voie orale/sublinguale respectivement à un schéma thérapeutique par voie vaginale (200 µg contre 50 µg) et à une administration par voie orale (50 contre 50 µg et 50 contre 100 µg).

L'administration par voie buccale a été associée à une tendance à la réduction du nombre de césariennes par rapport à la voie vaginale (18/73 contre 28/79; risque relatif (RR) = 0,70, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,42 à 1,15). Aucune différence significative n'a été observée pour les autres résultats.

Lorsque la même dose a été utilisée par voie sublinguale versus orale, l'administration par voie sublinguale a été associée à moins d'échecs pour obtenir un accouchement par voie basse dans les 24 heures (12/50 contre 19/50; RR = 0,63, IC à 95 % 0,34 à 1,16), à une moindre augmentation de l'ocytocine (17/50 contre 23/50; RR = 0,74, IC à 95 % 0,45 à 1,21) et à une réduction du nombre de césariennes (8/50 contre 15/50; RR = 0,53, IC à 95 % 0,25 à 1,14), mais les différences n'étaient pas statistiquement significatives.

Lorsque la dose administrée par voie sublinguale était plus faible que la dose administrée par voie orale, aucune différence n'a été observée dans les résultats.

Conclusions des auteurs

D’après seulement trois petits essais, le misoprostol par voie sublinguale semble être au moins aussi efficace que lorsque la même dose est administrée par voie orale. Il n’existe pas suffisamment de données pour formuler des commentaires sur les complications relatives et les effets secondaires. Le misoprostol par voie sublinguale ou orale ne devrait pas faire l'objet d'une utilisation clinique tant que son innocuité et sa posologie optimale n’auront pas été établies par des essais à plus grande échelle.

[Remarque : Les 17 citations dans la section en attente de classification de la revue sont susceptibles de modifier les conclusions de la revue, lorsqu'elles auront été évaluées.]

Plain language summary

Buccal or sublingual misoprostol for cervical ripening and induction of labour

Not enough evidence to say if misoprostol administered under the tongue or in the cheek is safe for induction of labour.

Sometimes labour is started artificially (induction) because of concerns for the well-being of either the baby or the mother. A drug called misoprostol has previously been used either by being put in the mother's vagina or by being swallowed. It is now suggested that placing it under the tongue or in the cheek may be more effective. There were not enough studies to say whether there might be important adverse effects. More research has been called for.

Résumé simplifié

Misoprostol par voie buccale ou sublinguale pour la maturation cervicale et le déclenchement du travail

Il n’existe pas suffisamment de preuves pour déterminer si le misoprostol administré sous la langue ou contre la joue est sans danger pour le déclenchement du travail.

Le travail doit parfois être démarré artificiellement (déclenchement) dans les cas où la poursuite de la grossesse est préoccupante pour le bien-être du bébé ou de la mère. Un médicament dénommé misoprostol a déjà été utilisé, en étant administré par voie vaginale ou en étant avalé. Il est maintenant suggéré qu’il peut-être plus efficace en étant placé sous la langue ou contre la joue. Il n'y a pas suffisamment d'études pour déterminer s'il pourrait y avoir d'importants effets secondaires. Des recherches supplémentaires ont été demandées.

Notes de traduction

Cette revue est conforme à la méthodologie standardisée pour les revues des méthodes de déclenchement du travail décrites dans le protocole générique - voir « Méthodes pour la maturation cervicale et le déclenchement du travail en fin de grossesse : protocole générique ».

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary