Intervention Review

Triflusal for preventing serious vascular events in people at high risk

  1. João Costa1,*,
  2. José M Ferro2,
  3. Jordi Matias-Guiu3,
  4. Jose Alvarez-Sabin4,
  5. Ferran Torres5

Editorial Group: Cochrane Stroke Group

Published Online: 20 JUL 2005

Assessed as up-to-date: 21 FEB 2005

DOI: 10.1002/14651858.CD004296.pub2


How to Cite

Costa J, Ferro JM, Matias-Guiu J, Alvarez-Sabin J, Torres F. Triflusal for preventing serious vascular events in people at high risk. Cochrane Database of Systematic Reviews 2005, Issue 3. Art. No.: CD004296. DOI: 10.1002/14651858.CD004296.pub2.

Author Information

  1. 1

    Faculdade de Medicina de Lisboa, Laboratório de Farmacologia Clínica e Terapêutica, Lisboa, Portugal

  2. 2

    Santa Maria Hospital, Department of Neurology, Lisboa, Portugal

  3. 3

    Hospital General Universitario de Alicante, Service of Neurology, Alicante, Spain

  4. 4

    Vall d'Hebron Hospital, Department of Neurology, Barcelona, Spain

  5. 5

    Universitat Autonoma de Barcelona, Laboratorio de Bioestadistica y Epidemiologia, Barcelona, Spain

*João Costa, Laboratório de Farmacologia Clínica e Terapêutica, Faculdade de Medicina de Lisboa, Av. Prof. Egas Moniz, Lisboa, 1649-028, Portugal. joaoncosta@sapo.pt.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JUL 2005

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Aspirin is the standard treatment for secondary prevention of stroke and other vascular events. Several studies suggest that triflusal may have a better safety profile.

Objectives

To determine in people at high risk of vascular events whether triflusal is an effective and safe treatment for primary and secondary prevention of serious vascular events.

Search methods

We searched the trials registers of the following Cochrane Review Groups: Stroke Group (last searched October 2004), Heart Group, Peripheral Vascular Diseases Group and Metabolic and Endocrine Disorders Group (last searched May 2003). In addition, we searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library Issue 2, 2003), MEDLINE (1977 to 2003) and EMBASE (1980 to 2003). We searched reference lists and contacted researchers in the field, authors of relevant trials and the drug manufacturer.

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised studies comparing triflusal with placebo or aspirin in people at high risk of vascular events.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed trial quality and extracted data. The primary outcome was a serious vascular event (non-fatal acute myocardial infarction (AMI), non-fatal ischemic or hemorrhagic stroke, or vascular death). Other efficacy and safety measures collected were frequency of different vascular events, adverse events, minor and major hemorrhages.

Main results

(1) Aspirin versus triflusal: five studies enrolled patients with stroke or transient ischemic attack (TIA) (4 trials; 2944 patients; followed for 6 to 47 months) or AMI (one trial; 2275 patients; followed for 35 days). Entry criteria were similar within each subgroup of patients. Patient groups were appropriately selected and well matched. The primary outcome in all trials was a composite outcome of vascular events. Trials had no important bias except in one study (217 patients). For the primary outcome of a serious vascular event there was no significant difference between triflusal and aspirin; the odds ratio (OR) was 1.04 (95% confidence interval (CI) 0.87 to 1.23). Significant differences were found for frequency of hemorrhages, both minor (OR 1.60, 95% CI 1.31 to 1.95) and major (OR 2.34, 95% CI 1.58 to 3.46) and for non-hemorrhagic gastrointestinal adverse events (OR 0.84, 95% CI 0.75 to 0.95). Sensitivity analysis of well versus poorly allocated trials showed no significant differences. (2) Triflusal versus placebo: two trials enrolled patients with unstable angina (281 patients) or peripheral arteriopathy (122 patients), who were followed for 6 months. Triflusal was associated with a reduction in serious vascular events (OR 2.29, 95% CI 1.01 to 5.19; OR greater than 1 favours triflusal) and with a higher frequency of adverse events (OR 1.68, 95% CI 1.00 to 2.80).

Authors' conclusions

No significant differences were found between triflusal and aspirin for secondary prevention of serious vascular events in patients with stroke or TIA and AMI. However, our review cannot exclude moderate differences in efficacy. Triflusal was associated with a lower risk of hemorrhagic complications.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Triflusal for preventing serious vascular events in people at high risk

Triflusal is not clearly better than aspirin for preventing serious vascular events such as strokes, heart attacks and deaths from vascular disease. Triflusal and aspirin are drugs that prevent blood clots forming. When blood clots form in arteries and block the flow of blood, they can cause a stroke, heart attack or other serious circulatory problems. These are called serious vascular events. People who have had a stroke, a heart attack or symptoms of blood clots in other arteries are at high risk of experiencing further vascular events. There is strong evidence that in people who have had a vascular event, aspirin reduces the risk of further events. This review compared the effects of triflusal with aspirin in people who had had a vascular event. It did not find any evidence that triflusal was definitely better than aspirin for preventing further serious vascular events, although triflusal did seem to cause fewer bleeding complications than aspirin.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Triflusal pour prévenir les événements vasculaires graves chez les personnes à haut risque

Contexte

L'aspirine est le traitement standard pour la prévention secondaire de l'AVC et d'autres événements vasculaires. Plusieurs études suggèrent que le triflusal pourrait présenter un meilleur profil d'innocuité.

Objectifs

Déterminer, chez des personnes présentant un risque d'événements vasculaires, si le triflusal est un traitement efficace et sûr pour la prévention primaire et secondaire des événements vasculaires graves.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté les registres d’essais des groupes de revue systématique Cochrane suivants : groupe sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche en octobre 2004), groupe sur la cardiologie, groupe sur les maladies vasculaires périphériques et groupe sur les troubles métaboliques et endocriniens (dernière recherche en mai 2003). De plus, nous avons consulté le registre Cochrane central des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library numéro 2, 2003), MEDLINE (de 1977 à 2003) et EMBASE (de 1980 à 2003). Nous avons examiné les références bibliographiques et contacté des investigateurs dans ce domaine, des auteurs d'essais pertinents et le fabricant du médicament.

Critères de sélection

Études randomisées et quasi randomisées comparant le triflusal et un placebo ou l'aspirine, chez des personnes présentant un risque d'événements vasculaires.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué indépendamment la qualité des essais et ont extrait les données. Le critère de jugement principal était un événement vasculaire grave (infarctus du myocarde aigu (IMA) non mortel, AVC ischémique ou hémorragique non mortel ou décès d'origine vasculaire). Nous avons recueilli les mesures de l'efficacité et de l'innocuité suivantes : fréquence de différents événements vasculaires, événements indésirables, hémorragies mineures et majeures.

Résultats Principaux

(1) Aspirine versus triflusal : cinq études ont admis des patients victimes d'un AVC ou d'un accident ischémique transitoire (AIT) (4 essais ; 2 944 patients ; suivis pendant 6 à 47 mois) ou d'un IMA (un essai ; 2 275 patients ; suivis pendant 35 jours). Les critères d'entrée étaient similaires dans chaque sous-groupe de patients. Les groupes de patients étaient sélectionnés correctement et bien associés. Le critère de jugement dans tous les essais était un critère composite d'événements vasculaires. Les essais ne présentaient pas de biais important, sauf dans une étude (217 patients). Pour le critère de jugement primaire d'un événement vasculaire grave, aucune différence significative n'a été observée entre le triflusal et l'aspirine ; rapport des cotes (RC) de 1,04 (intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,87 à 1,23). Des différences significatives ont été observées pour la fréquence d'hémorragies, à la fois pour les hémorragies mineures (RC 1,60, IC à 95 % de 1,31 à 1,95) et majeures (RC 2,34, IC à 95 % de 1,58 à 3,46) et pour les événements indésirables gastro-intestinaux non hémorragiques (RC 0,84, IC à 95 % de 0,75 à 0,95) L'analyse de la sensibilité des essais bien assignés versus mal assignés n'a mis en évidence aucune différence significative. (2) Triflusal versus placebo : deux essais admettaient des patients souffrant d'angine instable (281 patients) ou d'artériopathie périphérique (122 patients) qui étaient suivis pendant 6 mois. Le triflusal était associé à une réduction des événements vasculaires graves (RC 2,29, IC à 95 % de 1,01 à 5,19) ; un RC supérieur à 1 est favorable au triflusal) et à une fréquence plus élevée d'événements indésirables (RC 1,68, IC à 95 % de 1,00 à 2,80).

Conclusions des auteurs

Aucune différence significative n'a été observée entre le triflusal et l'aspirine pour la prévention secondaire d'événements vasculaires graves chez des patients victimes d'AVC, d'AIT ou d'IMA. Cependant, notre revue ne peut exclure des différences modérées en termes d'efficacité. Le triflusal était associé à un risque plus faible de complications hémorragiques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Triflusal pour prévenir les événements vasculaires graves chez les personnes à haut risque

Triflusal pour prévenir les événements vasculaires graves chez les personnes à haut risque

Le triflusal n'est pas clairement meilleur que l'aspirine pour prévenir les événements vasculaires graves comme des accidents vasculaires cérébraux (AVC), des crises cardiaques ou des décès dus à des maladies vasculaires. Le triflusal et l'aspirine sont des médicaments qui préviennent la formation de caillots sanguins. Lorsque des caillots sanguins se forment dans les artères et bloquent le débit sanguin, ils peuvent entraîner un AVC, une crise cardiaque ou d'autres problèmes circulatoires graves. On appelle cela des événements vasculaires graves. Les personnes victimes d'un AVC, d'une crise cardiaque ou présentant des symptômes de caillots sanguins dans d'autres artères ont un risque élevé d'être victimes d'un autre événement vasculaire. Des preuves solides indiquent que chez les personnes ayant été victimes d'un événement vasculaire, l'aspirine réduit le risque d'événements ultérieurs. Cette revue comparait les effets du triflusal et ceux de l'aspirine chez les personnes victimes d'un événement vasculaire. Nous n'avons trouvé aucune preuve indiquant que le triflusal est définitivement plus efficace que l'aspirine pour prévenir d'autres événements vasculaires graves, bien que le triflusal semble entraîner moins de complications hémorragiques que l'aspirine.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

Triflusal在高風險族群預防嚴重血管事件

阿司匹靈是預防二度中風和其他血管事件的標準治療。一些研究表明triflusal可能有更好的安全性。

目標

為了確定在高風險族群使用triflusal是一種安全有效的治療對於預防初次和再發的嚴重血管事件

搜尋策略

我們搜查了Cochrane回顧群組下的試驗登記:腦卒中組(搜尋至2004年10月),心臟組,周圍血管疾病組和代謝及內分泌疾病組(搜尋至2003年5月)。此外,我們檢索了Cochrane中心註冊對照試驗(CENTRAL)(Cochrane圖書館第2期,2003年),MEDLINE(1977年至2003年)和EMBASE(1980年至2003年)。我們檢索了參考文獻並接觸了該領域的研究人員,相關試驗的作者和藥物製造商。

選擇標準

比較使用triflusal與安慰劑或阿司匹靈在高風險族群的血管事件的隨機和半隨機研究

資料收集與分析

兩位作者獨立評估試驗品質和摘取數據。主要結果是一個嚴重的血管事件(非致死性急性心肌梗塞(AMI),非致命性缺血性或出血性中風,或血管性死亡)。其他的功效和安全性的測量是考量不同血管事件的發生頻率,不良反應事件,輕微和嚴重的出血。

主要結論

(1)阿司匹靈比上triflusal:五個研究登錄了腦中風或暫時性腦缺血(TIA)的患者(4個試驗; 共2944位病人,追蹤6至47個月)或急性心肌梗塞(一個試驗; 2275位病人,追蹤35天)。每個次分組的病人選入標準是相似的。病人組經過適當地選擇和匹配。主要結果在所有試驗是血管事件的綜合結果。試驗沒有重要的偏見除了一項研究(217位病人)。對於主要結果為嚴重血管事件, triflusal與阿司匹林之間並沒有顯著地差異;危險比(OR)為1.04(95%可信區間(CI)0.87至1.23)。顯著地差異發生在出血的頻率,無論是輕微的(危險比1.60,95%可信區間為1.31至1.95)和嚴重的(危險比2.34,95%可信區間為1.58至3.46)和非腸胃道出血的不良事件(危險比0.84,95%可信區間為0.75~0.95)。針對分配好與不平均的試驗所做的敏感度分析並無顯著差異。(2)triflusal比上安慰劑:兩個試驗登錄不穩定心絞痛患者(281位病人)或周邊動脈疾病(122位病人)且都追蹤6個月。triflusal能減少嚴重血管事件發生(危險比2.29,95%可信區間為1.01 至5.19;危險比大於1表示有利於triflusal)且有較高頻率的不良事件發生(危險比1.68,95%可信區間為1.00至2.80)。

作者結論

在中風或暫時性腦缺血和急性心肌梗塞的患者使用triflusal或阿司匹林,對於預防嚴重血管事件再發生,兩者間並無顯著性差異。然而,我們的回顧不能排除有些微療效。triflusal發生出血性併發症的風險是較低的。

翻譯人

本摘要由奇美醫院何乘彰翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

Triflusal在防止嚴重血管事件,如中風,心臟病發作和心血管疾病死亡並沒有明顯好過阿司匹靈: Triflusal和阿司匹靈是能預防血栓形成的藥物。當血液在動脈中形成血栓,會阻止血液的流動,這可能導致中風,心臟病發作或其他嚴重的循環系統疾病。這些被稱為嚴重的血管事件。人們有中風,心臟病發作或在其他動脈有血栓且有症狀都處於高風險會發生進一步的血管事件。有確鑿證據表示,在有血管事件的患者阿司匹靈能降低進一步事件的風險。本回顧在有過一次血管事件的病人,比較Triflusal與阿司匹靈的效果。並沒有發現任何證據表示對於防止進一步的嚴重血管事件, Triflusal一定優於阿司匹靈,儘管Triflusal似乎引起的出血併發症比阿司匹靈少。