Intervention Review

Single dose oral indometacin for the treatment of acute postoperative pain

  1. R Andrew Moore1,
  2. Sheena Derry1,
  3. Lorna Mason1,
  4. Henry J McQuay1,
  5. Jayne Edwards2

Editorial Group: Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group

Published Online: 18 OCT 2004

Assessed as up-to-date: 13 DEC 2007

DOI: 10.1002/14651858.CD004308.pub2


How to Cite

Moore RA, Derry S, Mason L, McQuay HJ, Edwards J. Single dose oral indometacin for the treatment of acute postoperative pain. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 4. Art. No.: CD004308. DOI: 10.1002/14651858.CD004308.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Oxford, Pain Research and Nuffield Department of Anaesthetics, Oxford, Oxfordshire, UK

  2. 2

    UK Cochrane Centre, Training Team, Oxford, UK

*Maura Moore, Pain Research and Nuffield Department of Anaesthetics, University of Oxford, West Wing (Level 6), John Radcliffe Hospital, Oxford, Oxfordshire, OX3 9DU, UK. maura.moore@pru.ox.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Stable (no update expected for reasons given in 'What's new')
  2. Published Online: 18 OCT 2004

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

This is an updated version of the original Cochrane review published in Issue 4, 2004. Indometacin is a non-steroidal anti-inflammatory drug (NSAID) used most commonly for the treatment of inflammation and pain resulting from rheumatic disease (arthritis), and less commonly in postoperative pain management. When taken for chronic pain conditions, indometacin has been associated with a high incidence of adverse events. The benefits and harms of orally-administered indometacin for postoperative pain are not clear.

Objectives

To determine the efficacy of a single dose of oral indometacin compared with placebo in treating acute postoperative pain in adults, and to analyse information relating to adverse events.

Search methods

We searched the Cochrane CENTRAL Register of Controlled Trials in The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE and the Oxford Pain Relief Database for relevant studies in January 2002 and for the updated search in December 2007. Additional studies were sought from the reference lists of retrieved studies.

Selection criteria

Studies were included in the review if they were randomised, double blind, placebo-controlled clinical trials using a single oral dose of indometacin in adults with acute postoperative pain.

Data collection and analysis

Studies were assessed independently by two review authors. Pain relief or pain intensity data were extracted and converted into dichotomous information to give the number of participants with at least 50% pain relief over four to six hours. The relative benefit for at least 50% pain relief was calculated.

Main results

In the original review one study of 59 women with post-episiotomy pain met the inclusion criteria. The dose of indometacin assessed against placebo was 50 mg, and the results concluded that indometacin was not significantly better than placebo for relieving postoperative pain at four to six hours. There was insufficient information to conduct further efficacy analyses or assess adverse events. No further studies were identified in the update of this review.

Authors' conclusions

Conclusions about the clinical efficacy of indometacin for postoperative pain cannot be made unless more studies are conducted for a variety of surgical procedures, and different doses of indometacin are assessed. Since the last version of this review no new relevant studies have been identified.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Indometacin in use as a single dose for treating acute postoperative pain

Indometacin is a non-steroidal anti-inflammatory drug (NSAID) used for treating postoperative pain. This review found only one small study of women with post-episiotomy pain where the effectiveness of the drug (taken by mouth) was compared with a placebo. Conclusions about the effectiveness of orally administered indometacin cannot be made until more studies are undertaken.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Dose unique d'indométacine pour le traitement de la douleur postopératoire aiguë

Contexte

Cette revue est une version mise à jour de la revue Cochrane originale publiée dans le numéro 4, 2004. L'indométacine est un anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) utilisé fréquemment pour le traitement de l'inflammation et de la douleur due à une maladie rhumatismale (arthrite) et moins souvent pour la prise en charge de la douleur postopératoire. Prise dans des conditions de douleur chronique, l'indométacine a été associée à une incidence élevée d'événements indésirables. Les bénéfices et les effets délétères de l'indométacine administrée oralement pour la douleur postopératoire ne sont pas clairement déterminés.

Objectifs

Déterminer l'efficacité d'une dose d'indométacine orale par rapport à un placebo pour traiter la douleur postopératoire chez des adultes et analyser les informations relatives aux effets indésirables.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés CENTRAL dans la bibliothèque Cochrane, MEDLINE, EMBASE et la base de données Oxford Pain Relief, afin d'identifier des études pertinentes en janvier 2002 et pour la mise à jour en décembre 2007. Des études supplémentaires ont été recherchées dans les références bibliographiques des études obtenues.

Critères de sélection

Les études étaient incluses dans la revue s'il s'agissait d'essais contrôlés contre placebo, en double aveugle, randomisés utilisant une dose unique d'indométacine chez des adultes souffrant de douleur postopératoire.

Recueil et analyse des données

Les études ont été évaluées indépendamment par deux auteurs de la revue. Les données de soulagement de la douleur et d'intensité de la douleur ont été extraites et transformées en information dichotomique pour produire le nombre de participants ayant ressenti au moins un soulagement de la douleur de 50 % en quatre à six heures. Le bénéfice relatif pour un soulagement de la douleur d'au moins 50 % a été calculé.

Résultats Principaux

Dans la revue originale, une étude incluant 59 femmes souffrant de douleur post-épisiotomie satisfaisait aux critères d'inclusion. La dose d'indométacine évaluée par rapport au placebo était de 50 mg et les résultats concluaient que l'indométacine n'était pas significativement plus efficace que le placebo pour soulager la douleur en quatre à six heures. Les informations étaient insuffisantes pour mener des analyses de l'efficacité plus poussées ou pour évaluer les événements indésirables. La mise à jour de cette revue n'a pas permis d'identifier d'autres études.

Conclusions des auteurs

Aucune conclusion sur l'efficacité clinique de l'indométacine pour la douleur postopératoire ne peut être tirée avant que d'autres études ne soient menées pour différentes procédures chirurgicales et que d'autres doses d'indométacine ne soient évaluées. Depuis la dernière version de cette revue aucune étude pertinente n'a été identifiée.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Dose unique d'indométacine pour le traitement de la douleur postopératoire aiguë

Indométacine utilisée sous la forme d'une dose unique pour traiter la douleur postopératoire aiguë

L'indométacine est un anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) utilisé pour traiter la douleur postopératoire. Cette revue n'a trouvé qu'une étude de petite taille sur des femmes souffrant de douleur post-épisiotomie dans laquelle l'efficacité du médicament (pris oralement) était comparée à celle d'un placebo. Des conclusions sur l'efficacité de l'indométacine administrée oralement ne pourront être tirées tant que d'autres études ne sont pas menées.

Notes de traduction

Les auteurs de la revue considèrent, attendu les preuves et le domaine du sujet, qu'il est peu probable que des études pertinentes supplémentaires soient menées et que les mises à jour ultérieures de cette revue ne sont pas nécessaires.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français