Get access

Single dose oral etoricoxib for acute postoperative pain in adults

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Rachel Clarke,

    1. University of Oxford, Pain Research and Nuffield Department of Clinical Neurosciences (Nuffield Division of Anaesthetics), Oxford, Oxfordshire, UK
    Search for more papers by this author
  • Sheena Derry,

    Corresponding author
    1. University of Oxford, Pain Research and Nuffield Department of Clinical Neurosciences, Oxford, Oxfordshire, UK
    • Sheena Derry, Pain Research and Nuffield Department of Clinical Neurosciences, University of Oxford, Pain Research Unit, Churchill Hospital, Oxford, Oxfordshire, OX3 7LE, UK. sheena.derry@ndcn.ox.ac.uk.

    Search for more papers by this author
  • R Andrew Moore

    1. University of Oxford, Pain Research and Nuffield Department of Clinical Neurosciences, Oxford, Oxfordshire, UK
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Etoricoxib is a selective cyclo-oxygenase-2 (COX-2) inhibitor licensed for the relief of chronic pain in osteoarthritis and rheumatoid arthritis, and acute pain in some jurisdictions. This class of drugs is believed to be associated with fewer upper gastrointestinal adverse effects than conventional non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs). One additional study in acute postoperative pain has been published since the original review was completed in Issue 2, 2009.

Objectives

To assess the analgesic efficacy and adverse effects of a single oral dose of etoricoxib for moderate to severe postoperative pain.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, the Oxford Pain Database, ClinicalTrials.gov, and reference lists of articles. The date of the most recent search was 3 January 2012.

Selection criteria

Randomised, double-blind, placebo-controlled clinical trials of single dose, oral etoricoxib for acute postoperative pain in adults.

Data collection and analysis

Two review authors independently considered trials for inclusion in the review, assessed quality, and extracted data. We used the area under the pain relief versus time curve to derive the proportion of participants prescribed etoricoxib or placebo with at least 50% pain relief over six hours, using validated equations. We calculated relative risk (RR) and number needed to treat to benefit (NNT). We used information on use of rescue medication to calculate the proportion of participants requiring rescue medication and the weighted mean of the median time to use. We also collected information on adverse effects.

Main results

One additional study has been added to this updated review, making a total of six included studies with 1214 participants in comparisons of etoricoxib with placebo. All six studies reported on the 120 mg dose (798 participants in a comparison with placebo). At least 50% pain relief was reported by 66% with etoricoxib 120 mg and 12% with placebo (NNT 1.8 (1.7 to 2.0)). For dental studies only the NNT was 1.6 (1.5 to 1.8). Although the new study almost doubled the number of participants in included studies it added only about 25% more data for the 120 mg dose and the result was unchanged. Other doses (60, 90, 180, and 240 mg) were each studied in only one treatment arm and we did not undertake pooled analysis.

Significantly fewer participants used rescue medication over 24 hours when taking etoricoxib 120 mg than placebo (NNT to prevent remedication 2.2 (1.9 to 2.8)), and the median time to use of rescue medication was 20 hours for etoricoxib and two hours for placebo. Adverse events were reported at a similar rate to placebo, with no serious events.

Authors' conclusions

The additional study did not change the results from the first review published in 2009, but does make the result more robust. Single dose oral etoricoxib produces high levels of good quality pain relief after surgery and adverse events did not differ from placebo. The 120 mg dose is as effective as, or better than, other commonly used analgesics.

Résumé

Prise unique d'étoricoxib par voie orale pour le traitement de la douleur postopératoire aiguë chez l'adulte

Contexte

L'étoricoxib est un inhibiteur sélectif de la cyclo-oxygénase-2 (COX-2) prescrit pour soulager les douleurs chroniques de l'arthrose et de l'arthrite rhumatoïde, ainsi que les douleurs aiguës dans certaines juridictions. On pense que cette classe de médicaments est associée à un nombre plus réduit d'effets gastro-intestinaux supérieurs indésirables que les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) conventionnels. Une étude supplémentaire portant sur la douleur postopératoire aiguë a été publiée depuis que la revue originale a été achevée dans le numéro 2, 2009.

Objectifs

Évaluer l'efficacité analgésique et les effets indésirables d'une prise unique d'étoricoxib par voie orale pour le traitement de la douleur postopératoire modérée à aiguë.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, l'Oxford Pain Database, ClinicalTrials.gov, et les listes bibliographiques des articles. La recherche la plus récente a été effectuée le 03.01.12.

Critères de sélection

Les essais cliniques contrôlés par placebo, randomisés, en double aveugle portant sur la prise unique d'étoricoxib par voie orale pour le traitement de la douleur postopératoire aiguë chez l'adulte.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les essais à inclure, évalué leur qualité et extrait les données de façon indépendante. Nous avons utilisé l'aire sous la courbe du soulagement de la douleur sur le temps pour déduire la proportion de participants ayant reçu l'étoricoxib ou un placebo avec au moins 50 % de soulagement de la douleur sur six heures, en utilisant des équations validées. Nous avons calculé le risque relatif (RR) et le nombre de sujets à traiter (NST) pour observer un bénéfice du traitement. Nous avons utilisé les informations sur l'usage d'un médicament de secours pour calculer la proportion de participants nécessitant un médicament de secours et la moyenne pondérée du délai moyen avant usage. Nous avons aussi recueilli des informations sur les effets indésirables.

Résultats Principaux

Une étude supplémentaire a été rajoutée à cette mise à jour de la revue, donnant un total de six études incluses avec 1 214 participants dans des comparaisons de l'étoricoxib avec un placebo. Les six études avaient toutes rendu compte de la dose de 120 mg (798 participants dans une comparaison avec un placebo). Au moins 50 % du soulagement de la douleur était rapporté par 66 % avec l'étoricoxib 120 mg et par 12 % avec le placebo (NST 1,8 (1,7 à 2,0)). Pour les études dentaires uniquement, le nombre de sujets à traiter (NST) était de 1,6 (1,5 à 1,8). Bien que la nouvelle étude comptât presque le double du nombre de participants dans les études incluses, elle n'a rajouté que 25 % environ de données supplémentaires pour la dose de 120 mg et le résultat reste inchangé. D'autres doses (60, 90, 180 et 240 mg) ont été étudiées individuellement dans un bras de traitement uniquement et nous n'avons pas réalisé d'analyse groupée.

Un nombre significativement plus réduit de participants avaient utilisé un médicament de secours sur 24 heures au cours du traitement avec l'étoricoxib 120 mg qu'avec le placebo (nombre de sujets à traiter (NST) pour prévenir la reprise du traitement 2,2 (1,9 à 2,8)), et le délai moyen avant usage du médicament de secours était de 20 heures pour l'étoricoxib et de deux heures pour le placebo. Des événements indésirables ont été signalés à un taux similaire pour le placebo, sans aucun événement grave.

Conclusions des auteurs

L'étude supplémentaire n'a pas changé les résultats par rapport à la première revue publiée en 2009, mais rend le résultat plus robuste. La prise unique d'étoricoxib par voie orale produit des niveaux élevés de soulagement de la douleur de bonne qualité après une intervention chirurgicale et les événements indésirables n'étaient pas différents de ceux du placebo. La dose de 120 mg est aussi efficace, ou meilleure, que d'autres analgésiques fréquemment utilisés.

Plain language summary

Single dose oral etoricoxib for acute pain relief in adults experiencing moderate or severe pain following a surgical procedure

Etoricoxib is a non-steroidal anti-inflammatory drug (NSAID) which produces relief of pain in a number of different painful conditions. This review looked at how good etoricoxib was in relieving moderate or severe pain following surgery. Six studies provided information. Etoricoxib 120 mg provided effective pain relief for almost 7 in 10 (66%) of participants, compared with just over 1 in 10 (12%) of participants with placebo. The duration of pain relief was much longer with etoricoxib, at over 20 hours, compared with two hours with placebo, making it one of the most effective oral analgesics in acute pain. Adverse events occurred at similar rates with etoricoxib and placebo. No serious adverse events or withdrawals due to adverse events occurred with etoricoxib.

Résumé simplifié

Prise unique d'étoricoxib par voie orale pour le traitement de la douleur postopératoire aiguë chez l'adulte

Prise unique d'étoricoxib par voie orale pour soulager la douleur aiguë chez l'adulte souffrant d'une douleur modérée ou aiguë suite à une procédure chirurgicale

L'étoricoxib est un médicament anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) qui soulage la douleur dans un certain nombre de différentes affections douloureuses. Cette revue a examiné l'efficacité démontrée par l'étoricoxib pour soulager la douleur modérée ou aiguë suite à une intervention chirurgicale. Six études ont fourni des données. L'étoricoxib 120 mg a permit de soulager efficacement la douleur pour presque 7 participants sur 10 (66 %), comparés à plus d'1 participant à peine sur 10 (12 %) avec un placebo. La durée du soulagement de la douleur était beaucoup plus longue avec l'étoricoxib, à plus de 20 heures, comparée à deux heures avec un placebo, faisant de lui l'un des analgésiques oraux les plus efficaces dans la douleur aiguë. Les événements indésirables sont survenus à des taux similaires avec l'étoricoxib et le placebo. Aucun événement indésirable grave ou arrêt prématuré dû à des événements indésirables n'est survenu avec l'étoricoxib.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 9th October, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary