Intervention Review

Arginine supplementation for prevention of necrotising enterocolitis in preterm infants

  1. Prakeshkumar S Shah1,*,
  2. Vibhuti S Shah2

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 18 JUL 2007

Assessed as up-to-date: 28 NOV 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD004339.pub3


How to Cite

Shah PS, Shah VS. Arginine supplementation for prevention of necrotising enterocolitis in preterm infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 3. Art. No.: CD004339. DOI: 10.1002/14651858.CD004339.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of Toronto, Department of Paediatrics and Department of Health Policy, Management and Evaluation, Rm 775A, Toronto, Ontario, Canada

  2. 2

    University of Toronto, Associate Professor Departments of Paediatrics and Health Policy, Management and Evaluation, Toronto, Ontario, Canada

*Prakeshkumar S Shah, Department of Paediatrics and Department of Health Policy, Management and Evaluation, Rm 775A, University of Toronto, 600 University Avenue, Toronto, Ontario, M5G 1XB, Canada. pshah@mtsinai.on.ca.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 18 JUL 2007

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Decreased concentration of nitric oxide is proposed as one of the possible cellular mechanisms for necrotising enterocolitis (NEC). Arginine can act as a substrate for the production of nitric oxide in the tissues and arginine supplementation may help in preventing NEC.

Objectives

To examine the effect of arginine supplementation on the incidence of NEC in preterm neonates.

Search methods

A literature search was performed using the following databases: MEDLINE (1966 to April 2007), EMBASE (1980 to April 2007), CINAHL (1982 to April 2007), Cochrane Controlled Trials Register (Issue 2, 2007 of Cochrane Library) and abstracts from the annual meetings of the Society for Pediatric Research, American Pediatric Society and Pediatric Academic Societies published in Pediatric Research (1991 to 2007). No language restrictions were applied.

The electronic search was updated in August 2010.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials of arginine supplementation (administered orally or parenterally for at least seven days in addition to what an infant may be receiving from enteral or parenteral source) compared to placebo or no treatment.

Data collection and analysis

The methodological quality of the trials was assessed using the information provided in the studies and by personal communication with the author. Data on relevant outcomes were extracted and the effect size was estimated and reported as relative risk (RR), risk difference (RD) and mean difference (MD) as appropriate.

Main results

Only one eligible study was identified. The methodological quality of the included study was good. There was a statistically significant reduction in the risk of developing NEC (any stage) in the arginine group compared with the placebo group [RR 0.24 (95% CI 0.10 to 0.61); RD -0.21 (95% CI -0.32 to -0.09)]. No significant side effects directly attributable to arginine were observed. In this updated version, follow up data from this trial were available that revealed no statistically significant difference in the adverse outcomes.

Authors' conclusions

The data are insufficient at present to support a practice recommendation. A multicentre randomised controlled study of arginine supplementation in preterm neonates is needed, focusing on the incidence of NEC, particularly the more severe stages (2 or 3).

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Arginine supplementation for prevention of necrotising enterocolitis in preterm infants

Arginine supplements for preventing severe, damaging inflammation of the gastrointestinal (GI) tract (necrotising enterocolitis) in infants born before 37 weeks gestation (preterm). Necrotising enterocolitis (NEC) may be caused by an infant's immaturity, a lack of blood flow to the GI tract (ischemia), and surface (mucosa) breakdown resulting from infection or feeding with strong/concentrated (hyperosmolar) solutions. It can result in feeding intolerance, problems with intestinal motility or a very sick infant. To protect the GI tract the body makes a natural substance, nitric oxide, from the amino acid arginine. Plasma arginine concentrations are reported to be low in very low birth weight infants and preterm infants who develop NEC. Adding extra arginine to the feeding solution may, therefore, prevent NEC. The review authors searched the literature for controlled studies evaluating the efficacy and safety of arginine supplementation. Adding extra arginine to a preterm infant's feed, starting between two to five days of age and continued until 28 days of age, reduced the risk of developing NEC in one good quality study (in 152 infants born at less than 32 weeks gestation). Five infants had to be treated for one to benefit. This was the only study identified and it had a high incidence of NEC possibly because it included even the lowest grade of NEC. No significant side effects directly attributable to too much arginine were observed. Possible effects of supplementing arginine are a lowering of blood pressure and change in control of blood glucose.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Supplémentation en arginine pour prévenir l'entérocolite nécrosante chez les nouveau-nés prématurés

Contexte

Il a été suggéré qu'une baisse de la concentration en oxyde nitrique était l'un des mécanismes cellulaires potentiellement responsables de l'entérocolite nécrosante (ECN). L'arginine peut agir comme substrat à la production d'oxyde nitrique dans les tissus, et une supplémentation en arginine pourrait permettre de prévenir l'ECN.

Objectifs

Examiner les effets d'une supplémentation en arginine sur l'incidence de l'ECN chez les nouveau-nés prématurés.

Stratégie de recherche documentaire

Une recherche bibliographique a été effectuée dans les bases de données suivantes : MEDLINE (1966 à avril 2007), EMBASE (1980 à avril 2007), CINAHL (1982 à avril 2007), le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 2, 2007), ainsi que les résumés des réunions annuelles de la Society for Pediatric Research, l'American Pediatric Society et les Pediatric Academic Societies publiés dans Pediatric Research (1991 à 2007). Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

La recherche électronique a été mise à jour en août 2010.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés portant sur une supplémentation en arginine (administrée par voie orale ou parentérale pendant au moins sept jours, en plus de ce que le nourrisson pouvait recevoir par voie entérale ou parentérale) par rapport à un placebo ou à une absence de traitement.

Recueil et analyse des données

La qualité méthodologique des essais a été évaluée sur la base des informations fournies dans les études et au moyen de communications personnelles avec les auteurs. Les données des critères de jugement pertinents ont été extraites et la quantité d’effet a été estimée et rapportée sous forme de risque relatif (RR), de différence de risques (DR) et de différence moyenne (DM), selon le cas.

Résultats Principaux

Une seule étude éligible a été identifiée. La qualité méthodologique de l'étude qui a été incluse était correcte. Une réduction statistiquement significative du risque de développer une ECN (n'importe quel stade) était observée dans le groupe de l'arginine par rapport au groupe du placebo [RR de 0,24 (IC à 95 %, entre 0,10 et 0,61) ; DR de -0,21 (IC à 95%, entre -0,32 et -0,09)]. Aucun effet secondaire significatif directement attribuable à l'arginine n'était observé. Dans cette version mise à jour, des données de suivi étaient disponibles dans cet essai et ne révélaient aucune différence statistiquement significative en termes de résultats indésirables.

Conclusions des auteurs

À l'heure actuelle, les données sont insuffisantes pour présenter des recommandations pratiques. Une étude contrôlée randomisée multicentrique portant sur une supplémentation en arginine chez des nouveau-nés prématurés et examinant l'incidence de l'ECN, en particulier des stades plus sévères (2 ou 3), est nécessaire.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Supplémentation en arginine pour prévenir l'entérocolite nécrosante chez les nouveau-nés prématurés

Supplémentation en arginine pour prévenir l'entérocolite nécrosante chez les nouveau-nés prématurés

Suppléments d'arginine pour prévenir l'inflammation sévère et destructrice du tractus gastro-intestinal (GI) (entérocolite nécrosante) chez les nourrissons nés avant la 37ème semaine de gestation (prématurés). L'entérocolite nécrosante (ECN) peut être attribuable à l'immaturité du nourrisson, une circulation sanguine déficiente dans le tractus GI (ischémie) et une rupture de surface (muqueuse) liée à une infection ou à une alimentation à base de solutions fortes/concentrées (hyperosmolaires). Cela peut entraîner une intolérance alimentaire, des problèmes de motilité intestinale ou une maladie grave. Pour protéger le tractus GI, l'organisme produit une substance naturelle, l'oxyde nitrique, à partir de l'arginine, un acide aminé. Les concentrations plasmatiques d'arginine sont faibles chez les nouveau-nés de très faible poids de naissance et les nouveau-nés prématurés qui développent une ECN. L'ajout d'arginine supplémentaire à la solution alimentaire pourrait donc permettre de prévenir l'ECN. Les auteurs de la revue ont consulté la littérature afin d'identifier des études contrôlées évaluant l'efficacité et l'innocuité d'une supplémentation en arginine. L'ajout d'arginine à l'alimentation des nouveau-nés prématurés, de l'âge de deux à cinq jours jusqu'à 28 jours, réduisait le risque de développer une ECN dans une étude de bonne qualité (chez 152 nourrissons nés avant la 32ème semaine de gestation). Il fallait traiter cinq nourrissons pour observer un bénéfice chez un nourrisson. Cette étude, la seule identifiée, présentait une incidence élevée d'ECN, peut-être en raison de l'inclusion de l'ECN de grade le plus faible. Aucun effet secondaire significatif directement attribuable à un excès d'arginine n'était observé. Les effets potentiels associés à une supplémentation en arginine sont une hypotension artérielle et un changement du contrôle glycémique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

補充Arginine預防早產兒壞死性腸炎

不成熟,缺氧,因感染或高滲透壓食物造成的腸道黏膜完整性破壞是一些疑似早產兒壞死性腸炎(NEC)發展的機制。一氧化氮濃度下降被提出來作為一個NEC可能的細胞機制。在產生NEC的嬰兒中, 發現血漿Arginine的濃度較低。Arginine可作為製造一氧化氮的物質, 所以Arginine的補充可能有助於預防 NEC。

目標

為了驗證arginine補充對預防早產兒NEC的效果。

搜尋策略

使用以下數據庫進行文獻檢索:MEDLINE(1966年  2007年4月),EMBASE(1980  2007年4月),CINAHL(1982  2007年4月),Cochrane對照試驗註冊(2007年Cochrane Library第2期), 從美國兒科學會, 兒科研究協會的年度會議摘要和兒科學術學會發表於兒科研究(1991 – 2007)的文章。沒有語言的限制。

選擇標準

研究設計:隨機或半隨機對照試驗 研究族群:早產兒. 治療組:腸道或靜脈補充arginine(除了嬰兒原本就由來自腸內或腸外的來源外, 另外多加補充),比較組:安慰劑或不治療. 口服或靜脈arginine至少7天,以達到足夠的血中arginine濃度(145 umol/升)。結果:有下列結果  NEC,出院前死亡,死亡原因為 NEC,因NEC而手術,靜脈給予營養的總時間,在基礎線/七天補充後的arginine與glutamine血中濃度,arginine的副作用。

資料收集與分析

方法學品質的評估是使用試驗所提供的資訊和與作者聯繫。提取了相關結果的數據, 以相對危險度(RR),風險差(RD)和平均差異(MD)來評估影響的大小。

主要結論

只有一個合格的研究被確定。該研究的品質良好。與安慰劑組相比, 在arginine組有統計上顯著減少 NEC產生的風險(任何階段)[RR 0.24 (95% CI 0.10, 0.61), RD −0.21 (95% CI −0.32, −0.09)]。沒有可直接歸咎於arginine的明顯副作用被觀察到。在本更新版,這個試驗後續追蹤數據中沒有發現顯著差異的不良結果。

作者結論

目前的這些數據不足以支持其當作建議治療做法。還需要一個多中心, 隨機對照, 研究早產兒補充arginine的必要性,尤其要著眼於 NEC的發病率,特別是較嚴重的第二期或第三期。

翻譯人

本摘要由臺中榮民總醫院薛榮華翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

補充Arginine用來預防出生於37週前(早產)嬰兒的胃腸(GI)道嚴重損害性發炎(壞死性腸炎). 壞死性腸炎(NEC),可能是由於嬰兒的不成熟,缺乏血液流向胃腸道(缺氧),和因感染或強高濃度(高滲透壓)溶液餵食造成表面(黏膜)分解。它可以導致餵食不耐,腸道蠕動問題,或造成嬰兒的嚴重病態。為了保護胃腸道, 身體會從Arginine氨基酸製造一種天然物質,一氧化氮。 血漿Arginine濃度據報導在非常低出生體重兒和產生NEC早產兒中是比較低的。添加額外的Arginine到餵食溶液中可能可以防止NEC。本篇review作者檢索了有評估Arginine療效和安全性的對照研究文獻。在一個良好品質的研究中發現 從2至5天的年齡開始添加額外的Arginine在早產兒的食物中,一直持續到28天的年齡,可降低發展NEC的風險(152個出生小於32週的嬰兒)。每5個接受治療的嬰兒會有1個受惠。這是唯一被確認的研究,但它具有很高的NEC發病率,可能是因為它納入了最低等級的NEC。沒有可直接歸咎於arginine的明顯副作用被觀察到。補充Arginine可能產生的影響是降低血壓和改變血糖的控制。