Get access

Betamimetics for inhibiting preterm labour

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Preterm birth is a major contributor to perinatal mortality and morbidity worldwide. Tocolytic agents are drugs used to inhibit uterine contractions. The most widely used tocolytic agents are betamimetics especially in resource-poor countries.

Objectives

To assess the effects of betamimetics given to women with preterm labour.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (May 2006) without language restrictions. We updated this search on 1 October 2009 and added the results to the awaiting classification section.

Selection criteria

Randomised controlled trials of betamimetics, administered by any route or any dose, in the treatment of women in preterm labour where betamimetics are compared with other betamimetics, placebo or no treatment.

Data collection and analysis

Two review authors evaluated independently methodological quality and extracted the data. We sought additional information to enable assessment of methodology and conduct intention-to-treat analyses. We present the results using the relative risk for categorical data and the weighted mean difference for continuous data.

Main results

Seventeen randomised controlled trials are included. Eleven trials, involving 1320 women, compared betamimetics with placebo. Betamimetics decreased the number of women in preterm labour giving birth within 48 hours (relative risk (RR) 0.63; 95% confidence interval (CI) 0.53 to 0.75) but there was no decrease in the number of births within seven days after carrying out a sensitivity analysis of studies with adequate allocation of concealment. No benefit was demonstrated for betamimetics on perinatal death (RR 0.84; 95% CI 0.46 to 1.55, seven trials, n = 1332), or neonatal death (RR 1.00; 95% CI 0.48 to 2.09, five trials, n = 1174). No significant effect was demonstrated for respiratory distress syndrome (RR 0.87; 95% CI 0.71 to 1.08, eight trials, n = 1239). A few trials reported the following outcomes, with no difference detected: cerebral palsy, infant death and necrotizing enterocolitis. Betamimetics were significantly associated with the following: withdrawal from treatment due to adverse effects; chest pain; dyspnea; tachycardia; palpitation; tremor; headaches; hypokalemia; hyperglycemia; nausea or vomiting; and nasal stuffiness; and fetal tachycardia. Other betamimetics were compared with ritodrine in five trials (n = 948) and hexoprenaline compared with salbutamol in one trial (n = 140). Trials were small, varied and of insufficient quality to delineate any consistent patterns of effect.

Authors' conclusions

Betamimetics help to delay delivery for women transferred to tertiary care or completed a course of antenatal corticosteroids. However, multiple adverse effects must be considered. The data are too few to support the use of any particular betamimetics.

[Note: The 14 citations in the awaiting classification section of the review may alter the conclusions of the review once assessed.]

摘要

背景

Betamimetics類藥物用於抑制早產

早產是全球造成臨產期發病率和死亡率的主要原因。安胎藥(Tocolytic agents)是用來抑制子宮收縮的藥物,最常使用的安胎藥是betamimetics,特別是資源匱乏的國家。

目標

評估betamimetics用於早產孕婦的效果。

搜尋策略

我們搜尋Cochrane Pregnancy和Childbirth Group's Trials Register (2006年5月),未設限語言。

選擇標準

使用betamimetics 、不論給藥途徑與劑量,用於治療早產孕婦,比較各種betamimetics 、安慰劑或無治療之隨機控制試驗(Randomised controlled trials)。

資料收集與分析

2位回顧作者獨立評估研究方法品質與摘錄資料。我們尋找額外資訊以便評估研究方法和進行治療意向分析(intentiontotreat analyses)。發表結果時使用分類資料的相對風險,以及以加權平均差代表連續資料。

主要結論

納入17篇隨機控制試驗、1320名婦女,比較betamimetics和安慰劑。Betamimetics 減少48小時內早產的婦女數,RR為0.63; 95% CI為0.53 – 0.75,但是,將隨機分派方式適當隱匿之後,進行研究敏感度分析,發現7天內生產人數沒有降低。Betamimetics對於出生前後的死亡(RR為0.84; 95% CI為0.46 – 1.55, 7篇試驗, n = 1332人)或新生兒死亡(RR為1.00; 95% CI為0.48 – 2.09, 5篇試驗, n = 1174人)沒有幫助。對於呼吸窘迫症候群也無顯著效果(RR 為0.87; 95% CI為0.71 – 1.08,8篇試驗, n = 1239人)。少數試驗有報告追蹤結果,腦性麻痺、嬰兒死亡和壞死性腸炎等方面並未發現差異。與Betamimetics有顯著關聯的有:因為副作用停止治療;胸痛;呼吸困難;心跳過速;心悸;顫抖;頭痛;低血鉀;高血糖;噁心或嘔吐;鼻塞;胎兒心跳過速。5篇試驗比較其他betamimetics和ritodrine(n = 948人),1篇試驗比較hexoprenaline和salbutamol(n = 140人)。這些都是小型試驗,品質變異大而無法提出一致性的效果模式。

作者結論

Betamimetics幫助轉診到3級照護中心的孕婦延緩生產、或使能完成產前皮質類固醇療程。不過,需考量多種副作用。資料太少而無法支持使用任何特定的betamimetics。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

Betamimetics可有效延緩婦女在48小時內早產,但是會增加副作用。稍微延緩早產可以使婦女有機會接受特殊照護,和在產前使用皮質類固醇類藥物,以改善她們胎兒的肺部功能。此回顧包括17篇隨機控制試驗,檢視2408名婦女使用betamimetics抑制早產的效果。11篇小型試驗發現,和未使用這些藥物者相比,接受betamimetic的早產孕婦比較不會在48小時內生產。不過,對於嬰兒並未發現整體利益。研究並未發現母親胸痛、呼吸困難、心跳不規律、頭痛和顫抖等各種副作用的風險增加。

Résumé

Bêtamimétiques dans l’inhibition du travail prématuré

Contexte

La prématurité est un facteur majeur de mortalité et de morbidité périnatale dans le monde entier. Les agents tocolytiques sont des médicaments utilisés pour inhiber les contractions utérines. Les agents tocolytiques les plus couramment utilisés sont les bêtamimétiques en particulier dans les pays à faibles revenus.

Objectifs

Évaluer les effets des bêtamimétiques administrés aux femmes en travail prématuré.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (mai 2006), sans restriction de langue. Nous avons mis à jour ces recherches le 01 octobre 2009 et ajouté les résultats à la section de classification en attente de la revue.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés portant sur les bêtamimétiques, quelle que soit leur voie d’administration ou leur dose, pour le traitement des femmes en travail prématuré dans lesquels des bêtamimétiques sont comparés avec d'autres bêtamimétiques, un placebo ou l’absence de traitement.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué la qualité méthodologique et extrait les données, de manière indépendante. Nous avons recherché des informations supplémentaires aux fins d’évaluer la méthodologie et nous avons procédé à des analyses en intention de traiter. Nous présentons les résultats en utilisant le risque relatif pour les données catégorielles et la différence moyenne pondérée pour les données continues.

Résultats Principaux

Dix-sept essais contrôlés randomisés sont inclus. Onze essais portant sur 1 320 femmes ont comparé des bêtamimétiques avec un placebo. Les bêtamimétiques ont entraîné une réduction du nombre de femmes en travail prématuré ayant accouché dans les 48 heures (risque relatif (RR) = 0,63, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,53 à 0,75), mais aucune réduction du nombre de naissances dans les sept jours suivant le traitement, d’après une analyse de sensibilité sur les études avec une assignation secrète adéquate. Aucun effet bénéfique sur la mortalité périnatale n'a été démontré pour les bêtamimétiques (RR = 0,84, IC à 95 % 0,46 à 1,55, sept essais, n = 1 332), ou sur la mortalité néonatale (RR = 1,00, IC à 95 % 0,48 à 2,09, cinq essais, n = 1 174). Aucun effet significatif n'a été démontré pour le syndrome de détresse respiratoire (RR = 0,87, IC à 95 % 0,71 à 1,08, huit essais, n = 1 239). Quelques essais ont rapporté les résultats suivants, sans que des différences soient détectées : paralysie cérébrale, décès du nourrisson et entérocolite nécrosante. Les bêtamimétiques ont été significativement associés à ce qui suit : arrêt du traitement en raison d'effets indésirables, douleurs thoraciques, dyspnée, tachycardie, palpitations, tremblements, maux de tête, hypokaliémie, hyperglycémie, nausées ou vomissements et congestion nasale, et tachycardie fœtale. D’autres bêtamimétiques ont été comparés avec la ritodrine dans cinq essais (n = 948) et l’hexoprénaline a été comparée au salbutamol dans un essai (n = 140). Les essais étaient petits, variés et de qualité insuffisante pour dessiner des profils cohérents en termes d'effet.

Conclusions des auteurs

Les bêtamimétiques contribuent à retarder l’accouchement des femmes transférées dans un service de soins tertiaires ou ayant bénéficié d’une corticothérapie prénatale. Cependant, de multiples effets indésirables doivent être pris en considération. Les données sont trop peu nombreuses pour promouvoir l'utilisation d’un quelconque bêtamimétique en particulier.

[Remarque : Les 14 références dans la section en attente de classification de la revue sont susceptibles de modifier les conclusions de la revue, lorsqu'elles auront été évaluées.]

Plain language summary

Betamimetics for inhibiting preterm labour

Betamimetics are effective in delaying birth for 48 hours in women with preterm labour but they increase side-effects.

Short delays in preterm birth can enable women to reach specialist care and receive 'corticosteroid' drugs that are given to women before birth to improve their babies' lung function. The review includes 17 randomised controlled trials testing the effect of betamimetics for inhibiting preterm labour in 2408 women. Eleven small studies found that women in preterm labour who received 'betamimetic' drugs were less likely to give birth in 48 hours than women who did not have these drugs. However, no overall benefit for the babies was found. The studies did find increased risk for various side-effects in mothers, including chest pain, breathing difficulties, heart irregularities, headaches, and shaking.

Résumé simplifié

Bêtamimétiques dans l’inhibition du travail prématuré

Bêtamimétiques dans l’inhibition du travail prématuré

Les bêtamimétiques sont efficaces pour retarder la naissance de 48 heures chez les femmes en travail prématuré, mais ils entraînent une augmentation des effets secondaires.

Le fait de retarder légèrement les naissances prématurées peut permettre aux femmes de bénéficier de soins spécialisés et de recevoir des médicaments « corticoïdes » qui sont administrés aux femmes avant l'accouchement pour améliorer la fonction pulmonaire de leur bébé. La revue comprend 17 essais contrôlés randomisés testant l'effet des bêtamimétiques dans l’inhibition du travail prématuré chez 2 408 femmes. Onze petites études ont mis en évidence que les femmes en travail prématuré ayant reçu des médicaments bêtamimétiques étaient moins susceptibles d’accoucher dans les 48 heures que les femmes n’ayant pas reçu ces médicaments. Cependant, aucun bénéfice global pour les bébés n’a été identifié. Les études ont mis en évidence une augmentation du risque d'effets secondaires divers chez les mères, notamment de douleurs thoraciques, de difficultés respiratoires, d'arythmie cardiaque, de maux de tête et de tremblements.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary